Maho... the return of war.
Bienvenue sur Maho... The Return of War...
Venez faire un petit tour, n'hésitez pas a posez des questions!
Si le forum vous plait, votre inscription nous fera le plus grand plaisir.
Merci à vous et bonne visite =]

Maho... the return of war.

Tout recommence... La Maho fait un nouveau départ. Mais la guerre entre les humains et les magiciens a recommencé... Qui serez-vous? Quel camp choisirez-vous?...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Pour Armenia] Une blague... Je voie que cela.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anna-Lou Lyloubella

avatar

Messages : 1021
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 27
Localisation : Derrière mon PC

Feuille de personnage
Arme(s): une I.S: Symphonia Rock et deux dagues
Pouvoir(s): Aucun
Camp: Humains

MessageSujet: [Pour Armenia] Une blague... Je voie que cela.   Mar 17 Avr - 17:21




Une semaine…. Cela faisait une semaine que j’étais installée sur Maho, mais toujours pas de nouvelles des autres espions. Est-ce qu’ils s’étaient déjà tous fait repérés ? Moi, ça avait été le cas avec ce très cher Stinson… Heureusement, cela n’avait pas eu trop d’incidence puis qu’il n’était pas impliqué dans cette guerre... pour le moment. On avait même plutôt sympathisé. La seule chose que j’avais à faire, étais de m’assurer qu’aucune données que je possédais sur lui ne soient transmise à la base. Moi qui avait été jusque-là une parfaite machine de guerre obéissant au doigt et à l’œil (sauf certains points, mais personne ne le savait hormis maintenant Stin), me retrouvais à faire de la rétention d’informations.

Quoi qu’il en soit, j’avais finie par contacter la base qui m’avait dit encore une fois d’attendre d’être contacter. La section espionnage était, d’après ce qu’ils avaient dit, bien différente de toutes les autres. Elle avait pour grande particularité de compter des membres ne faisant pas partie à l'origine de l’armée. L'étant et aillant de bonne base solide, j'avais pu intégrer rapidement cette séction dès que j’avais réussi à convaincre mes supérieurs de ma capacité à continuer mon travail même en me trouvant sur Maho. Je les soupçonnais aussi d'autres raisons pour m'y avec accépté aussi facilement, mais je m'en fichais comme d'une guigne. L’une des autres particularités de cette section était qu’elle était indépendante de l’armée pour certain point. En gros, elle avait toutes les clefs en mains, mais les autres sections n’avait que le strictement minimum. Les seuls à tous savoir étaient le gouvernement et encore il fallait être tout en haut pour tout savoir. Je me retrouvais donc à attendre que les autres espions bougent puis que je n’avais pas d’information sur eux et que même le Général Kelly n’avait pas réussi. Ces fichus Généraux d’espionnages et leurs protocoles…. Même mes supérieurs avait sous-entendu de chercher les informations par moi-même si je les voulais. Contrairement à eux, j’avais les moyens de passer outre les pare-feu qu’ils avaient. Le truc était que leur système de protection de données était le dernière mit au point donc impossible pour le moment à craquer pour ceux qui ne le connaissait pas. Hors, j’avais créé ce petit bijou. J’avais jusque-là pris mon mal en patience et essayer de passer par la voie correcte, mais si même mes chefs l’insinuaient…

J’étais en train de marcher dans le parc se trouvant derrière mon appartement en réfléchissant à tous cela. Je commençais vraiment à en avoir marre de toute cette farce. Pour moi tout cela ne ressemblait en rien à une mission, mais à un largage en terrain ennemie d’homme non formé laissés à eux même. Il n’y avait donc pas un seul chef digne de ce nom pour prendre les choses en main ? Je regardais tout en me dirigeant vers la sortie menant à la ville tous ces gens qui m’entourait. A les voir ainsi, on ne pourrait pas se douter de toutes les souffrances qu’ils nous avaient fait subir, mais s’était le cas et en repensant à cela, je ne pus m’empêcher de serrer les dents. Des monstres… J’étais entouré par eux, pas même un vampire à l’horizon!

En continuant de marcher, j’entendis une dispute qui était loin de pouvoir passer inaperçu vue les décibels qu’atteignait celle-ci. Je tournais la tête dans la direction du brouhaha et y vis une gamine habillée étrangement avec un gros nœud sur la tête la faisant ressembler à un lapin… Elle avait aussi un sac, si on pouvait appeler ça un sac, placé dans son dos et la dépassant de bien cinquante centimètres. N’aillant pas ressues de données sur elle de la part de Symphonia, je lui demandais des précisions et j’eu droit à la bonne surprise de rencontrer pour la première fois un humain sur cette plateforme… Avec un peu de chance, j’avais enfin mis la main sur l’un de ces espions. Je savais bien que mes balades quotidiennes dans la ville finiraient par payer.




Revenir en haut Aller en bas
http://mysteres-du-monde.lebonforum.com/
Armenia Olga

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: [Pour Armenia] Une blague... Je voie que cela.   Mar 17 Avr - 18:48

Espion.. Espion ...Espion. Voilà ce que je suis, une fille de 15 ans envoyé faire le salle boulot pendant que les supérieurs ce réchauffent le cul dans des grandes salles, avec pour seul loisir de gueuler sur ceux qui les entours. Et moi je suis espionne depuis que ceux que j'espionne ont tué mes parents. Je tiens a la vie alors je me tais, mais j'aimerais tellement en rencontré un, je n'envie pas leur pouvoir, ni qui ils sont, je n'envie rien d'eux, mais j'aimerais les rencontrer, j'aimerais savoir a quoi ressemble un pouvoir, j'en ai marre des effets spéciaux je veux voir la réalité. Pourtant si je vois tout ça se sera en tant qu'ennemie moi j'aurais bien aimer être amis avec l'un d'eux. Bon d'accord quand on y réfléchis c'est idiot ce que je dis, je ne les envies pas mais je veux être amis avec eux. Bah oui, moi j'en ai marre d'être du coté des humains, de ses idiots assoiffé de terres et de pouvoirs qui ne cherchent qu'a détruire un peuple ayant un petit plus. La race Humaine est vraiment stupide mais moi j'en fais partie ...

Voilà, la journée avait passé, depuis combien de temps je tournais seule, la dernière fois et la première fois que j'avais pris contacte avec mes coéquipiers je m'étais pris la tête avec, deux personne dont le chef et sa copine insupportable, et une simple arme humaine. Nous étions tous différents mais réunis pour la même cause de gré... ou de force. Les journées ce rallongeaient, et ce soir alors qu'il était 20h, et que la nuit n'était pas encore tombé je crevais la dalle parce que nos supérieurs m'avait toujours pas envoyé ma paye et que j'étais a sec ! je ne pouvais plus demander d'argent a qui que se soit, j'étais seule, je ce comptais absolument sur la populace d'espion résident ici. Pourquoi ? je les aimais pas et puis c'est tout ! mais je serais obliger de vivre avec. Je n'avait jamais aimé être seule, et je ne m'y était jamais habituée, la solitude me rendait triste, méchante salope quoi ... Et aujourd'hui j'étais seule et de mauvaise humeur, et j'étais triste de ressentir une solitude si profonde, enfin je crois ...

Je marchais depuis très longtemps, dans un grand parc, j'avançais sans savoir où aller, il y avait encore du monde malgré l'heure. Mais cela me dérangeais pas, enfin jusqu'à ce que deux mioches d'un dizaine d'année a peine mais étant un peu plus petit que moi vienne me voir - il faut préciser qu'il jouait a chat a deux, et il semble que je soit devenue la souris ... - et essaye de m'enlever mon arme la mère n'aurait pas été a coté il serait mort depuis longtemps, je n'ai rien contre eux, mais je ne suis pas une proie, il finirent par me demander de jouer avec ce a quoi je répondis froidement non ! et a partir de ce moment la ils commencèrent de me faire tourner en bourrique et de me faire chier je finis par gueuler la mère se pointa et m'engueula et je répliqua et elle piqua une colère, enfin bref un magnifique engueulade qu'on entendait loin loin loin ... au final je me pris un claque et elle se barra et tout ce qui me vient l'esprit


" Mais quel endroit de merde !! quelqu'un peut-il me dire ce que je glande ici !! "

Sauf qu'en me retournant je vis une fille beaucoup plus grande et un peu plus âgé que moi, et je me sentis stupide, parce que je venais de dire des trucs moyen, je n'avais pas non plus grillé ma couverture mais un peu je la regardais avec un sourire idiot

" eh ... eh ... eh ... Bonjour .... eh ..."

Revenir en haut Aller en bas
Anna-Lou Lyloubella

avatar

Messages : 1021
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 27
Localisation : Derrière mon PC

Feuille de personnage
Arme(s): une I.S: Symphonia Rock et deux dagues
Pouvoir(s): Aucun
Camp: Humains

MessageSujet: Re: [Pour Armenia] Une blague... Je voie que cela.   Mer 18 Avr - 15:31






Aillant chercher et attendu pendant un bon moment déjà ces fichus « partenaires », il n’était pas question que je laisse passer cette chance de mettre la main sur l’un deux. Elle était en train de se disputer avec une autre femme dont les deux bambins se cachaient derrière elle. En m’approchant, je pus entendre de quoi retournait la discussion. Ces deux adorables petits diablotins l’avait fait tourner en bourrique et la mère avait rappliqué quand elle avait perdu son sang-froid. Dans de tels condition, le seul truc à faire était de serrer les dents, de se faire toute petite et de s’excuser même si on avait raison d’un bou à l’autre de la ligne sinon… Oui voilà ce qui se passait. La demoiselle au nœud venait de se prendre une gifle royale. Pour le coup, j’étais bien contente de savoir me sortir de ce genre de situation sans passer par là. Elle semblait des plus hébéter, ne réussissant pas à croire ce qui venait de se passer alors que j’avais deviné depuis le début que si elle continuait, il n’y aurait pas trente-six mille fin. Elle fit par se défouler en laissant échapper une gueulante.


- Mais quel endroit de merde !! Quelqu’un peut-il me dire ce que je glande ici !!


Voilà une bonne question. J’étais arrivé derrière elle quand elle s’était mit à hurler dans le parc. D’ailleurs, mes oreilles en bourdonnaient encore. D’après ce qu’elle venait de dire, elle n’était pas d’ici. Une petite nouvelle, que s’est intéressant… En plus, elle ne semblait pas être là par volonté vue la fin de sa phrase. Si cela avait été le cas, elle aurait juste décidé de partir si cela ne lui plaisait pas. Quand je m’apprêtais à lui lancer un « j’aimerais bien le savoir moi aussi », elle se retourna vers moi. Elle affichait un sourire bennait et semblait un peu gêné de la situation… Tu m’étonne, il allait en falloir du boulot si on ne voulait pas que les quelques individus possédants un t’en soient peu de neurones oublient ce qu’ils venaient d’entendre ou pense s’être trompé.

Je la regardais de la tête au pied pour chercher à l’évaluer. Lapin, c’était le seul mot qui me venait en tête, mais pas un gentil petit lapin tout doux et adorable. Non, plutôt une de ces saletés qui vous attaquait avec leur grosse dents jaunes pour un rien. Y en avait des franchement … abrutit pour éviter de dire un autre mot. Celui la semblait avoir un sacré tempérament et un mal de chien à prendre sur lui. Si elle était bien l’une de mes partenaires, ça promettait pour la suite…


- eh ... eh ... eh ... Bonjour .... eh ...
- … Bonjour…



Après la scène à laquelle je venais d’avoir droit, j’avais un peu de mal à ne pas laisser mon impression s’afficher sur mon visage, mais il fallait que je garde ma couverture intacte avant tout. Je repris donc mon masque de petit minette toute gentille, souriante et s’inquiétant pour son prochain puis que je me trouvais entouré par des personnes des environs que je serais amenée à recroiser.


- J’espère que vous allez bien. Elle ne vous a pas raté. J’ai cru comprendre que vous étiez nouvelle. Je le suis également voyez-vous. Je m’appelle Looka Kelly. Si vous le voulez bien, je serais enchantée de faire votre connaissance. Je connais un restaurant dans les environs, mais je ne sais pas ce que vous aimez ou si vous avez faim.


Voilà, j’attendais maintenant sa réponse. Il fallait que je l’éloigne des oreilles indiscrète pour pouvoir lui parler plus facilement. J’avais bien l’intention de savoir à qui j’avais à faire et si je n’avais pas de réponse à cette question, j’avais en vue de faire un petit saut dans la base de données d’une certaine section secrète pour les avoirs.






Revenir en haut Aller en bas
http://mysteres-du-monde.lebonforum.com/
Armenia Olga

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: [Pour Armenia] Une blague... Je voie que cela.   Ven 27 Avr - 19:31

Bon ok, je venais de me taper l’affiche devant un parc tout entier, enfin une population de magiciens,et plus particulièrement d'une jeune fille, belle, grande, gracieuse, qui me regarda tout d'abord apparemment impressionné, puis repris un sourire de gentillette, ce qui sur le coup me laissa assez perplexe. Bon oui, je venais de sous entendre en gueulant que j'étais là contre mon gré, et que donc je devais probablement être un espionne envoyé sur terre dans le but de récupérer des informations sur ces étranges personnes appelé magiciens, vampires, enfin bref toutes ces espèces n’ayant aucun point commun avec là race humaine, pour la plus part, si ils nous ressembles enfin, en théorie. Bon arrêtons de penser, je pense bien trop !
J'étais toujours face a cette fille qui m'avait salué tout comme moi puis commença a me parler jusqu'à "elle ne vous a pas raté " ce qui n'étais pas faux, vu que je devais avoir une magnifique trace rouge sur la joue, ma pauvre joue endolorie et légèrement enflé par le coup, argh ! ce que ça peut faire mal ! je me mis a frotter ma joue. Mais ensuite elle enchaîna sur tout autre chose, je ne sais pas, je devais avoir décrocher je comprenais pas du tout, j'étais nouvelle elle aussi, elle donne son nom veut faire connaissance et carrément m'inviter a dîner ! bon si c'est elle qui paye je veux bien j'ai faim ... mais pour le reste ?..... C'est qui cette fille ?!
je la fixais, sans un mots, clignant des yeux par pur incompréhension, Looka Kelly ... j'eut un blanc et puis au bout de très longues secondes je finis par reprendre un position et un air légèrement plus naturelle que bloqué en clignant des yeux, et lui dit


" Bah c'est cool ta vie ! "

Quoi ? j'aurais pu répondre quoi d'autre ? un fille vient se présenter et me proposer chez pas, elle a du se tromper de personne ou je sais pas quoi, mais bon j'allais pas suivre une fille que je ne connaissais absolument pas. Pourtant ma curiosité m'incitait le contraire me poussait a la suivre, juste pour savoir qui c'était et puis au pire j'ai un bazooka dans mon dos pour me protéger, mais je ne savais pas comment manier le truc. Finalement je décidait de partir sans rien dire, après tout si c'était vraiment moi qu'elle cherchait elle me rattraperait mais ...non ! j'avais faim et j'étais bien trop curieuse et sournoise pour laisse ce genre de chose passé, je fis de nouveau demi-tour puis me plaça devant elle puis lui dit

" Tu as du te tromper de personne, mais étant donné que je n'ai pas un rond, que je suis a moitié a la rue, et que je crève la dalle j'accepte de te suivre pour bouffer, ça te vas ? je suis curieuse de savoir qui t'es ! "

bon bon ok , c'est un technique de plus bizarre mais bon, je suis espionne et mon but et d'en apprendre plus sur les magiciens voilà où commençais ma mission !

Revenir en haut Aller en bas
Anna-Lou Lyloubella

avatar

Messages : 1021
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 27
Localisation : Derrière mon PC

Feuille de personnage
Arme(s): une I.S: Symphonia Rock et deux dagues
Pouvoir(s): Aucun
Camp: Humains

MessageSujet: Re: [Pour Armenia] Une blague... Je voie que cela.   Sam 12 Mai - 11:47






J’avais l’impression qu’on venait de me faire une très mauvaise blague. Cette gamine qui se tenait devant moi semblait encore plus idiote qu’elle ne le laissait paraitre et pourtant on en a déjà pas mal l’air quand on se balade dans les rues d’une ville habillé comme un mauvais cosplay de manga. Elle restait la a cligné des yeux bêtement tandis que je lui parlais sens rien faire. Ah si excuser moi, elle se frottait la joue qui venait d’être frappé… Une corde que je me pende. Si tous mes coéquipiers ressemblaient à ça j’étais très mal. Elle ne décrocha pas un mot puis fini par se décider à parler et vue ce qui sortit de cette bouche, on aurait pu s’en passer… Si elle avait été formé à l’armée, il fallait qu’on me dise dans quelle section que j’écrive une lettre incendiaire et un bon remontage de bretelles au chef de celle-ci. Nan, mais qu’elle idée d’envoyer une telle gamine sur le front. Elle allait nous gêner plus qu’autre chose ça s’était sûr.


- Bah c'est cool ta vie !

-…


Je la matraque tout de suite ou j’attends encore un peu… Non, mais elle est aussi stupide que ça à ne pas se douter que je puisse être une espionne pour venir la voir après ce qu’elle venait de sortir. Ouai, y a pas à dire. Niveau Qi ça ne devait pas voler beaucoup plus haut que celui d’une écrevisse. J’adoptais un visage neutre car même si le personnage que je devais jouer été sensé être toute mignonne et joyeuse, n’importe qui aurait eu cette gamine dans le collimateur. Pas étonnant que cette magicienne lui ai fichu une bonne claque. Pour ma part, je lui aurais mis un aller-retour et encore s’aurait été trop gentil. Non, mais qui avait bien pu éduquer ce truc.


-Je pense que nous avons des connaissances en commun… Même si rien n’aurait pu le laisser présager…


Alors que je lui parlai encore, elle se retourna et commença à partir sans rien dire. Si elle pensait trente seconde que j’allais m’amuser à lui courir après, elle se mettait le doigt dans l’œil. La seule chose que j’allais faire serais de retourner chez moi et de contacter la base. Ils allaient m’entendre, jamais je ne m’étais retrouvé en mission avec une idiote pareille. En plus, en m’énervant sur elle, j’allais certainement avoir toute les informations la concernant, ainsi que les autres, pour que j’évite de la jouer solo. Pourtant c’est vraiment ce dont j’avais envie suite à ce bref échange…

Après quelques mètres, elle fit demi-tour et vint se placer juste devant moi. Je souris en voyant la grande différence de taille, elle était vraiment riquiqui. Peut-être que son cerveau avait eu besoin de ce laps de temps pour faire le rapprochement… Si c’était le cas, elle n’était pas aussi bête que je le pensais, mais rien de mirobolant non plus. Elle devait être du genre à tirer sur tout ce qui bouge sans réfléchir. Cela promettait vraiment…


-Vous avez changé d’avis ?

- Tu as du te tromper de personne, mais étant donné que je n'ai pas un rond, que je suis à moitié a la rue, et que je crève la dalle j'accepte de te suivre pour bouffer, ça te vas ? Je suis curieuse de savoir qui t'es !

-…


… Non, vraiment pas un gramme de jujote. Ça fait presque peur à ce niveau… Aller Anna, soit gentille. Tout le monde n’a pas ta façon de penser. Stinson l’aurait surement trouvé aussi irritante que moi, mais il devait y en avoir d’autre qui trouverait ça réaction totalement normale… Des abrutis, mais bon. Quoi qu’il en soit, elle pouvait rêver pour que je lui paye à manger dans un restaurant à partir de maintenant. Ce genre de chose se mérite surtout quand on n’a pas un rond comme elle vient de le faire remarquer. De toute la conversation, elle n’avait pas quitté son air supérieur et dédaigneux… Une petite peste à qui je n’avais qu’une envies, tordre le cou. Au moins, elle avait accepté de me suivre. J’allais donc pouvoir lui parler… Enfin essayer. C’était vraiment à ce demandé si je ne m’étais pas trompé en la prenant pour une espionne, mais ce qu’elle avait dit ne laissait aucun doute. Heureusement que ces magiciens ne se doutaient pas de notre présence et ne verraient pas de quoi elle avait parlé ou on aurait été mal… En tout cas elle. J’affichai un sourire ravie de la tournure de la situation car mon personnage avait exactement ce qu’elle voulait.


- Dans ce cas si tu veux bien me suivre, je connais un endroit dans ce parc où l’on pourra se restaurer. Pour ce qui est de qui je suis, je viens de me présenter, Looka Kelly. Je vie dans les environs et suis rentière… Tu sais ce que cela veut dire ? J’ai suffisamment d’argent pour ne pas avoir à travailler et vivre la vie que je mène.


Oui, j’étais passé au ‘’tu’’, après tout, elle ne se gênait pas pour l’utiliser et cela me permettrais de voir si elle a un peu plus de cervelle qu’elle en donnait l’impression. Si elle s’en rendait compte, elle serait encore plus agaçante dans les minutes à venir… En même temps, elle allait surement l’être vue que je venais de sous-entendre qu’elle était suffisamment stupide pour ne pas savoir ce que j’étais… Ba si je pouvais l’agacer autant qu’elle le faisait, ce ne serait qu’un juste retour des choses. Contrairement à elle, je ne pouvais pas m’amuser à jouer les gamines insolentes, mais j’avais également de quoi m’amuser. Prendre les gens de haut s’en paraitre en avoir l’intention comme une petite écervelée était plutôt amusant également. Généralement mes interlocuteurs dans ce cas-là se mettaient à bouillir intérieurement et leurs nerfs finissaient par craquer ce qui me permettait d’avoir des informations intéressantes. Là, ça n’allait être que pour le plaisir de lui rabattre le clapet.

Je la conduisis dans un square où les individus de petites classes pouvaient se payer de quoi se restaurer et m’installais à une table à l’écart des autres. Nous aurions toute la tranquillité que nous puissions vouloir ici. Enfin… tranquillité, n’était pas le mot, mais discrétion. Les gamins couraient et criait à tout va, ce qui couvrirait notre discussion et les autres tables étaient assez à l’écart pour ne pas capter autres choses que les réactions que nous afficherions. Au moment où le serveur vint prendre notre commende, je pris la liberté de commander pour deux. Un bon vieux steak frite du menu enfant pour mon interlocutrice et une salade césar pour moi. Le point positif dans son accoutrement et son comportement était que les autres ne la prenaient pas au sérieux et qu’il ne faisait donc pas attention à elle-même quand elle pouvait chercher à vouloir ne placer une alors que je parlais. Aillant été rapide pour passer commande et avoir congédié notre serveur aussi rapidement que possible, elle n’avait rien pu faire, mais elle pouvait très bien se mettre à pousser une gueulante à tout moment pour se faire entendre. Personnellement, ça ne ferait que m’amuser d’avantage car elle serait vue par les autres encore plus pour la gamine qu’elle semblait être.


-Maintenant que nous sommes seules, nous allons pouvoir parler ma très cher spy…


Mon sourire s’accentua en observant ça réaction. Oui, tu aurais pu être très mal ma belle. Au moins, j’avais enfin capté toute son attention. Maintenant restait à voir si j’allais continuer à jouer avec ces nerfs un moment avant de lui dire qui j’étais ou si je mettais fin à cela tout de suite. Après tout, nous avions tout le repas au moins pour cela…







Revenir en haut Aller en bas
http://mysteres-du-monde.lebonforum.com/
Armenia Olga

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: [Pour Armenia] Une blague... Je voie que cela.   Sam 12 Mai - 14:23

Elle semblait perplexe, il n'y avait pas 'autre mot, elle avait l'air stupéfaite par ce que j'étais, elle ne réagissait pas, avait un ton neutre contrairement a son espèce de sourire de niaise qu'elle avait eut pour m'accoster comme une fille qui me connaissait depuis longtemps, les gens ont des blèm's des fois ... Elle laissa insinuer que parce que je n'étais pas grandes bien foutue, habillé comme les 9,9 dixième de la population qui cherche les emmerdes, qui me comportent une gamine, je n'aurais rien pu avoir en commun avec elle une grande belle, bien fringués, et vu ses fringues, avec de l'argents, un air poli amicale et niais, bon ok dans un sens je peux pas dire que ça me fasse plus plaisirs que ça de me dire que j'ai des points commun avec elle, enfin même si pour le moments les points communs restes assez flou. Face a cette remarques je répondis

" Ah bah s'cuse de pas être dans la normes, et de pas avoir un rond, excuse moi de pas être parfaite! "

Et je murmura un "pauv' conne" qui sortit tout seul, Bon après être partit et avoir décider de revenir sur un coup de tête et elle me proposa d'aller manger, ah ça sa me plaisait vraiment, je sentais déjà mon estomac crier famine. Elle se mis a me prendre pour une conne ensuite... elle m'expliqua ce que voulais dire rentière alors je répondis tout d'abord comme une conne, puis sur la deuxième partie de la phrase pris un ton agacé

" Ah bon ? je croyais que c'était quelqu'un qui avait été enlevé et rendue entière et qu'on gagnait de l'argent avec ça ... ahah ! Prends moi pour plus conne que je le suis en plus, enfin bon j'avais raison t'es bourré de fric. "

Pfuu, non mais pour qui elle me prenait, si on avait pas été en publique j'aurais sortit mon bazooka et je le lui aurait mis un coup. ça m'aurait passé les nerfs, enfin bon.

Nous étions parties, mangé, dans le parc, un restaurant... mouais le mini service, enfin bon c'était mieux que rien quand je vis l'endroit où on mangeais je ne pus m'empêcher de lui faire remarquer moqueuse

" Tu as peur de ne plus avoir de quoi vivre si tu me payais un restaurant ? "

Puis j'esquissait un petit sourire narquois. Elle m’amena a une table écartée de tous, drôle de truc, enfin bon je posais mon sac sous ma chaise, bien qu'il eut du mal a rentrer entre les quatres pieds, au moins j'étais sur qu'on allais pas le voler, je m'assis sur la chaise et puis le serveur arrivé et elle commanda pour nous deux puis le serveur parti je la regardais puis lui dit

" Vas-y je t'en pris commande pour moi je te dirais rien ... Oh ! et j'ai 15 ans ma vieille !"

Ensuite elle pris presque un ton grave pour me sortir ça phrase c'était super drôle, je ne pus m’empêcher de rigoler, puis lui répondis

"prends pas cet air tu fais pitié "

Spy, spy ... Ah ouais comme dans les Totally spies ! moi je me suis toujours identifier a alex enfin un mélange d'alex sam et mandy puis je m'afessai dans mon siège,

"et de quoi tu veux parler ? "

Je commençais de capter qui elle étais, enfin non j'avais compris, elle étais espionne, comme moi, ou presque... mais bon je ne voulais pas lui montrer que j'avais compris
Revenir en haut Aller en bas
Anna-Lou Lyloubella

avatar

Messages : 1021
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 27
Localisation : Derrière mon PC

Feuille de personnage
Arme(s): une I.S: Symphonia Rock et deux dagues
Pouvoir(s): Aucun
Camp: Humains

MessageSujet: Re: [Pour Armenia] Une blague... Je voie que cela.   Mar 15 Mai - 14:36






- Ah bon ? je croyais que c'était quelqu'un qui avait été enlevé et rendue entière et qu'on gagnait de l'argent avec ça ... ahah ! Prends moi pour plus conne que je le suis en plus, enfin bon j'avais raison t'es bourré de fric.



Elle prit mal le fait que je la taquine avec mon explication sur les rentiers. Bien au moins j’étais rassuré sur un point, malgré le fait qu’elle semble dénuée de vocabulaire, elle en possédait en réalité… Et si cela était exactement la même chose pour tout le reste. Elle avait peut être décidé de jouer ce personnage aux autres… A moins que cela soit du naturel et qu’il fallait oublier les apparences pour avoir une réelle idée de ce qui se cachait dernière toute ces mauvaises manières et apparences. Si c’était le cas, j’allais devoir prendre sur moi… En attendant, j’allais continuer ce que j’avais commencé. Le moment où j’arrêterais de faire mumuse avec ces nerfs arriverait bien assez tôt. Pour le moment, c’est vraiment amusant de voir toutes ces réactions si prévisibles.

Quand nous fûmes arrivée au square, j’eu évidemment le droit à une remarque sarcastique à laquelle je ne pris même pas la peine de répondre. Une réponse ou un silence équivaudrait à la même chose. Le silence pouvait l’énerver d’avantage car je la snobais en agissant ainsi et une réponse aurait été du genre on a que ce qu’on mérite d’avoir et cela aurait donné une réaction semblable.

Nous nous installâmes à notre table et en observant sa façon de manier son sac et le bruit qu’il faisait, je pus en déduire qu’il y avait bien autre chose que des vêtements dedans. Entre la taille et le poids qu’il semblait faire, il s’agissait d’artillerie lourde après pour ce qui est de laquelle, cela restait à déterminer. Elle me fit de nouveau une belle réaction prévisible qui m’amusa un peu plus. Oui, j’avais décidé de ne plus m’énerver de toutes ces manières, mais de m’en amuser en les provocants.


- Vas-y je t'en pris commande pour moi je te dirais rien ... Oh ! Et j'ai 15 ans ma vieille !


-Oh excuse-moi. Tu voulais autre chose ?



J’avais pour cela adopté une attitude surprise et désolé. Le truc niai à souhait qui mettait à chaque coup tous les bourgeois dans ma poche. Là, je ne faisais que m’amuser avec elle. Par contre, quand elle me dit qu’elle avait 15 ans… Pour le coup, j’en restais sur le cul. Je lui aurais donnée 13 ans avec son comportement de de là à 15 ans. Comme quoi tout était possible. Par la suite, elle réussit de nouveau à me taper sur les nerfs. Une vraie partie de ping pong. On ne faisait que se renvoyer la balle et pour le moment, on était plutôt serré niveau décompte des points.


-prends pas cet air tu fais pitié .



J’avais voulu aborder le sujet qui me poussait à m’embêter de déjeuner avec une gamine dans son genre et sa réponse me donna une envie subite de l’étrangler. Ne pouvant pas le laisser paraitre, je posai mes coudes sur la table et mon menton sur mes doits croisé en souriant. Elle savait maintenant que j’avais deviné ce qu’elle était et pouvait donc supposer que j’étais une espionne également, mais il restait à savoir si j’étais humaine ou du contre-espionnage de Maho. Elle pouvait tout aussi bien être bien tombé que mal et j’avais l’intention qu’elle se rende compte de la bêtise qu’elle avait failli faire. Quand elle eut l’air d’avoir fini de réfléchir, elle me posa une question et ce qui sortit de sa bouche ne fut pour une fois pas inintéressant.


- Et de quoi tu veux parler ?


-Ce dont je veux parler…


Qu’allais-je pouvoir dire et surtout de quel façon allège le dire… J’avais besoin d’avoir des informations sur les autres. Elle devait probablement en avoir et je tournais en rond depuis suffisamment longtemps à mon gout sans savoir qui était censé être de mon côté ou non.


-Et bien, si tu commençais par me dire qui tu es ? Qu’en penses-tu ? Il s’agit d’un bon point de départ. Après qui sont ceux qui sont avec toi. Ah et bien sûr avec le maximum d’informations possible… J’ai quelque rapport à rendre et je pense que mon supérieur serait ravi d’avoir ces données. Cela fait longtemps que l’on cherche à avoir des renseignements sur les espions humains qui se sont rendu sur Maho.



Voilà avec cela, elle aurait de quoi travailler. Si j’étais l’une des leur, je n’aurais pas à rendre de rapports à mes supérieurs comme je venais de le dire normalement. Je n’aurais que des comptes à rendre au service d’espionnage qui possédait ces informations qu’il refusait de e donner. Le truc étant que je ne venais pas de ce secteur à l’origine et que mon patron voulait des détails pour savoir s’il me retirait ou non de cette mission ou la nouvelle tournure qu’il voulait faire prendre à la situation. Je ne soupçonnais d’être celui en charge de la prochaine vague un peu plus invasive et explosive de Maho. Je n’avais donc pas menti, mais n’allais pas non plus lui préciser ce détail immédiatement. Par la suite si elle venait à tomber dans ce petit piège du contre-espionnage, je le lui expliquerais si nécessaire pour avoir mes réponses qui risquerais d’être compliquer à obtenir en étant vue comme ennemi. J’avais également fait exprès de tourner les phrases de la sorte pour lui mettre le doute.







Revenir en haut Aller en bas
http://mysteres-du-monde.lebonforum.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Pour Armenia] Une blague... Je voie que cela.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Pour Armenia] Une blague... Je voie que cela.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Tu es le seul que je vois, au milieu de la foule, foule je n'attends que toi...[Pv Shanty.]
» Prérequis pour la voie de la Médecine
» les prerequis pour la voie de la médecine
» un bon geste pour une espèce en voie de disparition...
» PLAN AMERICAIN POUR HAITI,TRES ACTUEL
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maho... the return of war. :: Ville :: Parc-