Maho... the return of war.
Bienvenue sur Maho... The Return of War...
Venez faire un petit tour, n'hésitez pas a posez des questions!
Si le forum vous plait, votre inscription nous fera le plus grand plaisir.
Merci à vous et bonne visite =]

Maho... the return of war.

Tout recommence... La Maho fait un nouveau départ. Mais la guerre entre les humains et les magiciens a recommencé... Qui serez-vous? Quel camp choisirez-vous?...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Pour Stinson] Retour à l'appartement et nouvelle journée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anna-Lou Lyloubella

avatar

Messages : 1021
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 27
Localisation : Derrière mon PC

Feuille de personnage
Arme(s): une I.S: Symphonia Rock et deux dagues
Pouvoir(s): Aucun
Camp: Humains

MessageSujet: [Pour Stinson] Retour à l'appartement et nouvelle journée   Jeu 23 Aoû - 14:44





Stinson s’embla observer ma réaction et partit dans une autre pièce. Puis qu’il n’avait rien ajouté, le message lui semblant suffisamment claire probablement, j’en profitai pour prendre place à ma table devant le repas qu’il m’avait préparé. Je m’étais installé face à la cuisine pour avoir vue sur tout l’appartement et ainsi avoir moins de chance de le retrouver dans mon dos. On n’est jamais assez prudente, après tout, il s’agissait d’un vampire et la nuit était bien entamée.

Alors que je goutais à tous les mets qu’il m’avait préparé, il alla dans la cuisine. Je pus observer qu’il avait de nouveau changé de bandeau, le bordeaux mettant en valeur l’orange de ces yeux. Je me demandais tout en dégustant le repas dont j’eue la très bonne surprise de découvrir comme délicieux, si le choix de ces ornements avait une quelconque signification. Plongé dans mes pensées et la dégustation des plats, je ne lui prêtai plus attention tandis que je l’entendais s’afférer en cuisine.

Je venais de terminer l’entrée et m’apprêtais à entamer le plat de résistance quand j’entendis de l’agitation dans la cuisine qui me fit lever la tête dans cette direction. Stinson était plier au-dessus de levier et il semblait chercher à se nettoyer la bouche. J’observai immobile la scène et m’attarda sur la blessure de sa main appuyé sur le bord de l’évier. Celle-ci cicatrisait à vue d’œil. Il semblait ne pas aller bien, mais sachant ce qu’il pensait quand on lui proposait de l’aide, je ne fis rien et me remise à mon repas dans l’unique but de lui accorder de l’intimité restant toutefois à l’écoute s’il avait besoin de quoi que cela soit. Flûte et moi qui voulais mettre de la distance, ce n’était pas en m’inquiétant pour lui que je risquais d’y arriver… J’essayai donc de me détacher de la situation et du même coup de Stinson en me ré-intéressant au repas que je pris le temps de terminer.


- Le repas état délicieux. Vous êtes un véritable cordon bleu. Merci.


Je continuai d’éviter de le regarder et me dirigea dans le salon ou j’allumai la télé pour regarder les informations de la journée que j’avais pu manquer n’étant pas là de la journée. Rien d’intéressant, juste quelques nouvelles banales et le court de la bourse qui m’indiquait que d’ici peu, il serait temps d’investir ici, ce qui me permettrait de m’intégrer auprès des personnes de pouvoir du coin.


- Symphonia, tu devrais prendre des cours auprès de notre roi, plaisantais-je. Il faudrait que tu demandes à RATF de faire le ménage s’il te plaît et prépare-moi un bain.

- Ok



Le mini robot sortit de ma chambre avec des vêtements pour moi que je pris, puis alla dans la salle de bain pour y prendre un bain bouillant avec tout mon petit rituel habituel pour me calmer avant de me coucher. Quand j’eue terminé, j’enfilai l’ensemble de nuit en soie noire et dentelle rouge sang. Mon ensemble était composé d’un short m’arrivant mi-cuisse, mais légèrement entre ouvert sur l’extérieur. Le haut était dans le style des kimonos, mais tout en légèreté du au tissus utilisé. Il s’arrêtait sur le haut de mes fesses et était composé de manches trois-quarts qui allaient en s’élargissant. Je me dirigeai vers la porte et fini par rajouter un kimono du même rouge que la dentelle de mon ensemble pour ne pas me balader en petite tenue, comme disait ma grand-mère, en présence d’un homme, puis je sortie en réfléchissant à mon futur rapport et les travaux sur lesquelles j’allais travailler le lendemain.




[ Il est pas très long ce coup-ci ^^"]





Dernière édition par Anna-Lou Lyloubella le Dim 30 Sep - 18:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mysteres-du-monde.lebonforum.com/
Stinson

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/01/2012
Age : 104

Feuille de personnage
Arme(s): Ses crocs, ses mains, ses pieds...son corps quoi *hap*
Pouvoir(s): Manipulation, orage, dissimulation, téléportation
Camp: Autres

MessageSujet: Re: [Pour Stinson] Retour à l'appartement et nouvelle journée   Ven 24 Aoû - 17:57

Le goût...c'était une des rares choses que l'on appréciait encore chez soi quand on devenait vampire. Ce fabuleux moyen de sentir les choses...de sentir justement,leur goût...tout avait un goût...absolument tout. Du fer,froid,au verre brûlant au soleil...bien que je ne mangeât point de ces choses...
Tout cela pour expliquer à quel point le goût est quelque chose d'appréciable...quelque chose d'indispensable...que tout le monde se doit d'apprécier.
Et bien je venais d'apprendre quelque chose.On pouvait en arriver à détester cette chose...

Je me nettoyai à nouveau le visage et jetai un coup d’oeil à mon reflet dans l'eau de l'évier,ce que j'y vis me fis sourire...d'un sourire que beaucoup auraient qualifié d'effroyable...mes yeux étaient d'un rouge sang...si profond...et mes canines me semblaient si...blanches...

Je m'admirais...j'étais si beau...et dire qu'une créature que je trouvais encore plus jolie se trouvait séparée de moi par seulement quelques murs...j'en caressai un...ils étaient si fins...j'aurais pu les briser d'un simple coup de poing...mais pourquoi les briser? Il me suffisait de passer par la porte...oui cela me semblait logique...j'observais l'heure...Quatre heures du matin...rien d'étonnant à ce que je préfère casser les murs à cette heure-ci...

Je faisais la vaisselle quand je l'entendis pénétrer dans la salle de bains...pour la première fois depuis que j'étais ici j'eus une envie mortelle d'entrer de force dans la petite pièce...être avec elle...elle et son magnifique petit visage...elle et ses si charmantes hanches...ses formes si attirantes...

Avoir un voisin qui rêvait d'elle la nuit ne m'aidait pas non plus à me concentrer sur la vaisselle...je grondai...je me téléportai à côté de lui...je m'apprêtai à lui briser le cou quand me vint une pensée...si je faisais cela les soupçons se porteraient immédiatement sur la nouvelle arrivante...raaaaaaaah!

Je me re-téléportai das la cuisine...je terminai la vaisselle tant bien que mal puis me mettai à ranger les couverts...je m'occupai ensuite de sa table.

En saisissant une assiette je réalisai la situation...je me déshonorait profondément à y penser...le roi des vampires à faire la vaisselle pour une humaine? Tss...quelle sottise!Comment pouvais-je espérer être craint par eux si je les aidais? C'était minable...ils me poignarderaient surement dans le dos si je tentais de faire ami-ami avec eux...Anna me faisait peut-être même marcher? Peut-être tout le monde était-il déjà au courant de tout ce que je lui avais dit? Mon dieu...je m'étais ouvert...je lui avais fait confiance...mais quelle garantie avais-je eu qu'elle tiendrait parole?Comment avais-je pu être aussi sot?!Merde! Qu'est-ce j'avais pu être con!!!

J'allais balancer l'assiette contre le mur quand elle sortit de la salle de bain.heureusement que j'étais dans la cuisine...et puis qu'est-ce que j'avais à me répandre en grossièreté? Je n'avais peut-être pas de certitude qu'elle m'avait dit la vérité mais je n'en avais pas plus qu'elle m'avait menti...

Je soufflais...j'étais dans un état d'énervement rare...mais...où était donc passé mon bandeau? Oh mon dieu,j'avais surement du le faire tomber dans ma crise...je jetai un rapide coup d'oeil autour de moi et le repérai sur un comptoir de la cuisine,je le remettais bien à sa place et sortai de la cuisine,la vaisselle étant terminée...Qu'allais-je bien p...

-Je...vous...enfin...vous...magn...Vous...euh...vous êtes de toute beauté ainsi...

Beauté n'était pas le vrai mot mais lui dire qu'elle était si sexy que j'aurais voulu me la faire sur le champ ne l'aurait pas enchanté...mes yeux durent surement flamboyer car à cette heure-ci je n'avais que deux envies...son sang et encore plus important:son corps...mais il ne fallait pas me précipiter...c'eut été contre-productif sur un plan...oh au diable!

J'allais en face d'elle en un éclair et l'embrassai. Assez rapidement pour qu'elle ne puisse pas me repousser mais assez doucement pour ne pas lui paraître rustre...ses lèvres...elles avaient un goût...pourquoi ne pas les mordre? C'était si tentant...si...

Je m'éloignai d'un coup et grondai comme un chat...ce n'était pas sur elle que je grondai...c'était sur moi,j'avais failli la mordre...sans son autorisation...Mais...et alors? Je n'étais pas un vampire apprivoisé!Oui mais...non. Je ne devais pas...

-Je suis...terriblement confus...Je...

Je quoi?! Hein?! Je quoi putain?!Je me calme déjà!Calme...on respire...je viens de...de l'embrasser...pourquoi cela me fait-il cet effet? Ce n'est pas la première que j'embrasse pourtant...enfin bon.

-Je vais sur le toit.

Je cumulais ce soir...la dispute,le sang,le baiser,la tentation,le feulement de chat...mon dieu il fallait que je prenne l'air,je n'allais pas l'importuner plus longtemps...
Je me téléportai aux abords de la piscine et me mis à observer l'eau...pourquoi diable me faisait-elle cet effet? Pourquoi diable avis-je ce besoin irrépressible de m'excuser?De ne pas l'embêter? De la contenter?Pourquoi?!Comment faisait-elle pour me faire oublier qui j'étais?! Pour me faire faire la vaisselle! Je n'aurais jamais fait ça auparavant...mon dieu,que m'arrivait-il?
Revenir en haut Aller en bas
Anna-Lou Lyloubella

avatar

Messages : 1021
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 27
Localisation : Derrière mon PC

Feuille de personnage
Arme(s): une I.S: Symphonia Rock et deux dagues
Pouvoir(s): Aucun
Camp: Humains

MessageSujet: Re: [Pour Stinson] Retour à l'appartement et nouvelle journée   Ven 24 Aoû - 21:52





Alors que je sortais de la salle de bain les idées toutes tournées vers ce que je pourrais ou non inscrire dans mon rapport de la journée, j’entendis de l’agitation dans la cuisine. Stinson devait encore s’y trouver, ou bien il me restait certains réglages à faire sur RATF… Quand je fut arrivée dans la salle à manger, j’eu la surprise de voir le mini robot s’occuper de nettoyer la table. Ce n’était donc pas lui qui s’activait en cuisine. Stinson se serait-t-il chargé… Nan… je haussais des épaules, mettant de côté l’idée qui m’était venue en tête. Après tout, il s’était montré attentionné durant toute la journée malgré les hauts et les bas. Je n’en retenais d’ailleurs que les bons moments en majorité à part le dernier incident. Incident qui me déplaisais car il me montrait à quel point je l’avais laissé prendre place dans ma vie alors que jusqu’à présent les entités auxquelles j’accordais autant d’importance et qui était encore en vie, se contaient sur les doigts d’une main, Camille, Symphonia, Yugo et encore je ne lui confiais pas vraiment d’information. Dison juste que s’il venait à disparaitre, cela m’embêterait sacrément.

Maintenant je devais y ajouter mon Roi vampirique… Il fallait absolument que je parvienne à m’en détacher. Il s’agissait et s’agirait toujours d’un vampire. Je ne pouvais absolument pas me permettre de l’oublier et donc de lui faire une confiance aveugle, mais pourtant… il était le premier auquel je montrais ce que des années d’horreurs avaient créé. Etrangement, je n’avais pas peur du jugement qu’il pourrait avoir sur cela, comme si … je ne sais pas. Je souflais de dépis sur l’état dans lequel il parvenait à me mettre. Et dire qu’il y a encore moins de 48 heures, j’étais arrivé sur Maho toute ignorante de son existence. Maintenant, je me retrouvais à réfléchir à ma tenue quand je passais devant un miroir alors que j’étais chez moi et qu’il n’y s’y trouvait aucun magicien à séduir ou manipuler… Je devenais patétique… Une vrai fifille… Il fallait vraiment que je me reprenne.


-Je...vous...


Je tournais la tête dans la direction de Stinson. Plongé dans mes pensées jusque-là, je ne m’étais pas rendu compte qu’il était sorti de la cuisine et se trouvait dans mon dos.


« Idiote, fait attention. Tu sais très bien qu’il faut toujours savoir où se trouve les vampires, me maugréais-je »



Cela ne servait probablement et certainement à rien avec lui, mais ce genre d’erreur était digne d’une débutante. Vampire dans le dos égale bonne nuit mon coco. Je passais mon temps à le rappeler à ceux que je formais et pourtant, je venais de faire cette bêtise.


- enfin...vous...magn... Vous...euh...


C’est en l’entendant chercher ces mots, que je pris conscience de ce qu’il était en train de dire ou plutôt d’essayer de dire. Depuis quand se retrouvait-il dans cet état. Voilà un Stinson que je ne pensais jamais voir. J’étais humaine, une simple buvette à vampire qui avait un peu plus de jugeote que certain et pourtant...


- vous êtes de toute beauté ainsi...

- Merci.



Je m’étais tourné face à lui pour lui répondre et pouvais donc admiré à loisir ces yeux flamboyant. Ils étaient vraiment fabuleux, mais ils me permirent également de me rappeler tous ce que cela pouvait signifier. La soif, le désir, la haine et j’en passe et des meilleurs. Tous vampires dans un état d’excitation fort voyer ces yeux flamboyer tels deux étoiles dans un ciel nocturne claire. Pour un humain ces yeux résonnaient avec les mots danger et méfiance. Vue l’heure, je pouvais m’attendre à tout, mais son attitude me permettait de supposer qu’il s’agissait plutôt de désir. Il restait encore à savoir celui qui le tenaillait le plus.

Je n’eu pas longtemps à attendre pour savoir duquel il s’agissait puis qu’il se retrouva en un battement de cils à mes côtés en train de m’embrasser. Je regardais un instant dans le vide sans réaction, puis papillonnait des cils pour essayer bêtement de comprendre ce qui se passait. Je le savais très bien, le vampire qui logeait chez moi s’était soudainement mis à m’embrasser. Tout d’un coup, il s’éloigna comme s’il venait de recevoir une décharge et se mit à feuler… ha, merci bien , mais c’est toi qui ma sauter dessus était les mots que j’avais eu envie de lui balancer et je l’aurais probablement fait s’il ne s’était pas de nouveau retrouver à court de mot.


-Je suis...terriblement confus...Je...


La pointe d’énervement qui m’avait titillé durant deux secondes venait de s’éclipser pour faire place à la recherche de compréhension. Bon au moins, je pouvais voir le bon côté de la chose, il n’avait pas cherché à me vider de mon sang. Enfin… En tout cas, il ne semblait pas m’avoir grondé dessus, ou bien il s’en excusait… haaaaaaaa, c’est quoi se bordel. Il me reprochait pas tout de même de lui plaire ! Et depuis quand je…


-Je vais sur le toit.


Avant que je n’ai pu lui dire quoi que ce soit comme se n’ai rien ou d’accord ou je ne sais quoi, il s’était volatiliser. Téléportation ? … Je m’enfichais et mis cela de coter pour essayer de mettre un peu d’ordre dans ma tête. Un baiser pouvait être à la fois tout et rien. Je savais de quoi je parlais pour le rien vue le nombre que j’avais donné pour par exemple distrait un ennemi avant de l’achever. Sauf que ce coup là ça réaction montrait qu’il s’agissait d’autre chose… Autre chose, mais quoi ? Je réfléchis un moment et me mis à toucher mes lèvres sans m’en rendre compte. Son baiser avait été si doux, ces lèvres… STOP. Vampire donc libido d’enfer au plus fort de la nuit et celui-là n’avait en plus pas mangé de la journée donc rien pour arranger les choses. Voilà, il a juste eu une monté de désir, c’est rendu compte de ce qu’il faisait et s’est éclipsé pour me laisser le temps d’encaisser tel tout bon gentleman. Un truc de ce genre.

Je ne savais plus trop quoi faire maintenant que j’avais plus ou moins fait le tri dans ma tête. Il avait dit qu’il allait sur le toit. Est-ce que je devais l’y rejoindre pour lui dire qu’il n’avait pas à s’inquiéter de ce qu’il venait de se passer ou devais-je aller me coucher comme si de rien était et reprendre demain matin là où nous en étions avant cela quand je me lèverais. Je n’aurais jamais cru devoir me poser ce genre de question. J’étais venue ici pour une seule chose, tuer ceux qui avaient transformé ma vie en film d’épouvante à mes 6 ans. Je fini par réaliser le silence qui régnait autour de moi, pas un bruit, cri, injure… Qu’arrivait-il à Symphonia ? Il n’y avait même pas eu de court-circuit…


- Symphonia ? Tout va bien ?


‘’Oui, je… Il s’est passé quoi ? Je croyais que… Pourquoi il…’’

-Laisse tomber. On verra ce qu’on mettra dans le rapport demain. Au pire, je le ferais en visio-conférence.


En voilà une deuxième qui était à court de mot. Bon ba au moins je savais pourquoi aucune catastrophe ne s’était produite. Elle cherchait tellement à comprendre ce qui s’était passé qu’elle n’avait pas réagi. La journée semblait avoir été longue pour tout le monde. Je me mis à contempler mon reflet dans la vitre de ma baie vitré. Une grande et belle jeune femme me retournait un regard perplexe. Je devrais peut être évité ce genre de tenue. En même temps, s’était toujours mieux que de se faire sucer le sang sans pouvoir rien faire. Ce n’est pas comme si s’était désagréable... Bon, où est ce qu’il était mon vampire, enfin… ce vampire.

J’attrapais la bai vitré et la fis coulisser d’un mouvement sec et peut être un peu trop fort vue qu’elle rebondi quand elle toucha le côté opposé. Je sortie sur la terrasse et levais la tête dans la direction du toit. Il fallait que l’on mette les choses aux claires avant que j’aille me coucher pour repartir demain sur des bases saines. De plus, je risquais d’avoir un mal de chien à m’endormir si je restais comme ça. Mon sommeil était déjà assez pourri pour m’amuser à l’achever.


- Symphonia Roc activation partielle. J’ai besoin de tes ailles.


Des ailles lumineuses apparurent dans mon dos. Rapidement et sans plus de bruit que celui du vent du à mon déplacement, je me retrouvai sur le toit de mon immeuble. Il ne me fallut pas longtemps pour que je sache là où se trouvait Stinson et pour éviter tout quiproquo du même genre que ce qui venait de se produire, je gardais une distance qui me semblait raisonnable et surtout proche du vide. J’espérais que cela serais suffisant pour l’aider à se contrôler car je doutais être suffisamment rapide avec un vampire aussi puissant.

Je ne savais pas s’il était partie pour me laisser tranquille ou s’il cherchait à prendre ces distances avec moi. Après tout, je l’avais peut être dégouter de l’avoir… poussé à défaut d’un autre mot, à s’abaisser à se comporter ainsi avec une simple humaine. Pour les vampires, nous étions rien après tout. Quelques instants dans l’infinité du temps… Quoi qu’il en fût, les choses devaient être mises à plat et après une brève hésitation, je pris la parole.


- Vous n’avez pas à vous préoccuper de ce qu’il vient de se produire. Si vous souhaitez rentrée, sachez que vous êtes toujours ici chez vous… Je crois qu’il est temps que j’aille me coucher. Sur ce, bonne nuit. Ha et vous embrassez divinement bien, terminais-je en plaisantant avec un clin d’œil pour changer l’ambiance un peu trop lourde à mon gout.


Je me retournai et me redirigeai vers le bord de l’immeuble où se trouvait mon loft. Demain allait très probablement être une longue journée également et il était temps que j’aille me coucher. J’espérais simplement que tous soient réglés et que je ne venais pas de produire l’effet inverse en venant sur ce toit.



[ Cette fois-ci ça va ^^]



Revenir en haut Aller en bas
http://mysteres-du-monde.lebonforum.com/
Stinson

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/01/2012
Age : 104

Feuille de personnage
Arme(s): Ses crocs, ses mains, ses pieds...son corps quoi *hap*
Pouvoir(s): Manipulation, orage, dissimulation, téléportation
Camp: Autres

MessageSujet: Re: [Pour Stinson] Retour à l'appartement et nouvelle journée   Sam 25 Aoû - 15:35

Je vais tester ta présentation x)





En entendant ses pensées je me rendis compte à quel point un vampire pouvait paraître détestable...suffisant...pathétique...et contre toute attente cela me fit mal...qu'Anna puisse penser que j'avais cessé de l'embrasser uniquement par désir de ne pas me souiller...qu'elle puisse ne serait-ce qu'envisager cette hypothèse me fendait le coeur(ou ce qu'il en restait)...

Elle avait elle aussi été perplexe...elle s'était demandée comment réagir sans doute. Quoi de plus normal quand le plus grand mégalomane de la planète vous embrassait pour vous gronder dessus ensuite? A y penser c'était fou.

Je n'aurais pas agi comme ça il y a quelques jours et pourtant...elle...je ne réussissais même plus à trouver mes mots avec elle...j'avais du paraître si indécis,si minable tout à l'heure! De plus j'avais surement encore un peu de goût de sang dans la bouche et dieu et moi savions à quel point il était dégoûtant...mon dieu...si elle ne m'adressait plus la parole? Si...OH!On se calme...ce n'est...ce n'est qu'une banque pas vrai? Hein...une banque...une banque drôlement sympathique et jolie...une banque avec qui j'aimais partager...une...Non.Pas une banque. C'était ma lolita.Pas une banque.

Elle s'adressait à I-Robot à présent...j'eus un bref sourire face à la réaction de la machine...elle me ressemblait presque dans son aisance orale ce soir...Anna,elle,se demandait à présent quoi faire pour éviter ce genre de situation...Mais elle ne pouvait rien faire face au désir des vampires...un désir qui l'avait d'ailleurs surprise tout à l'heure...ou alors était-elle juste énervée face à celui-ci? Je n'en savais strictement rien...Et ça me mettait en dehors de moi!

Ne rien savoir! Mais depuis quand cela m'arrivait-il de ne rien savoir?!C'était pitoyable...une simple humaine réussissait à me mettre dans cet état...moi,Stinisaï Sonimiev Dëpërônë...le premier vampire,le plus puissant de tous...leur roi! Buter contre une simple petite humaine...

Non...je devais cesser de penser ainsi...du moins avec elle...c'était mesquin...et je ne voulais pas lui causer du chagrin...au risque de paraître minable...plus que je ne l'étais déjà.

Elle sortit sur le balcon.

- Symphonia Roc activation partielle. J’ai besoin de tes ailes.

Elle voulait attirer tout l'immeuble?Cela me semblait risquer...et puis pourquoi montait-elle!? Elle ne pouvait pas me laisser tranquille? Non...c'eut été trop aimable! Elle voulait m'observer dans mon état actuel!Pour ces expériences sans doute! Un roi vampire affligé,ce que c'était sensationnel!

Puis je l'entendis se poser...

- Vous n’avez pas à vous préoccuper de ce qu’il vient de se produire. Si vous souhaitez rentrer, sachez que vous êtes toujours ici chez vous… Je crois qu’il est temps que j’aille me coucher. Sur ce, bonne nuit.

Me préoccuper de ce qui s'était produit? Cela ne la mettait pas hors d'elle? Elle ne m'en voulait pas? Elle n'exigeait pas que je plie bagage immédiatement? Elle ne venait pas se moquer de moi? Se gausser de mon ridicule?Je la comprenais de moins en moins...et moins je la comprenais,plus je voulais la comprendre...

Puis,comme si tout d'un coup elle voulait me ridiculiser elle balança:

-Ha et vous embrassez divinement bien.

Je ne relevai pas,je ne voulais pas faire éclater un deuxième conflit entre nous.

Tandis qu'elle se mit à marcher vers l'appartement je me relevai et parlai:

-Si je me suis écarté de vous tout à l'heure,si je vous ai paru grossier en grondant,si je vous ai heurté moralement je m'en excuse profondément mais là n'était nullement mon but,je me suis écarté ainsi pour ne pas vous mordre,car je dois avouer que la sensation de vos lèvres était exquise. Si j'ai grondé c'était envers moi-même pour avoir failli me mettre dans une situation encore plus délicate qu'elle ne l'était déjà.

De un. Il me restait le plus dur à prononcer.

-Enfin,si je vous ai embrassé ce n'était pas uniquement par désir ou par...libido vampirique,comme vous nommez ça.Je n'ai pas encore totalement compris les raisons de mon acte mais dès que je les aurais comprises je vous les expliquerais. A présent je vais vous laisser aller vous coucher et je vais faire de même.Je pense que nous avons grand besoin de sommeil tous deux .

Sur ces mots je la raccompagnai jusqu'à l'appartement. Une fois à l'intérieur je partis changer de bandeau,et en revêtis un bleu nuit. Une fois que mes derniers préparatifs furent prêts j'allai l'attendre dans la salle à manger(où je me coucherais plus tard) pour lui souhaiter une bonne nuit.




Revenir en haut Aller en bas
Anna-Lou Lyloubella

avatar

Messages : 1021
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 27
Localisation : Derrière mon PC

Feuille de personnage
Arme(s): une I.S: Symphonia Rock et deux dagues
Pouvoir(s): Aucun
Camp: Humains

MessageSujet: Re: [Pour Stinson] Retour à l'appartement et nouvelle journée   Sam 25 Aoû - 19:21





Lorsque j’étais arrivée sur le toit, je m’étais retrouvé face à un Stinson perplexe et dans ces pensées. Il ne prononça aucun mot le temps que je lui parlai et ne semblais pas comprendre ma réaction. J’étais venue pour faire table rase de ce qui venais de se passer, mais ma réaction semblait lui rester incompréhensible. Pour moi, elle ne l’était pas, une autre femme l’aurai probablement jeté dehors, piquer une crise ou autre, mais j’avais depuis longtemps appris à ne pas réagir aussi drastiquement surtout avec les vampires. Je me trompais peut être sur eux, mais jusque-là, cela m’avait permis de rester en bon terme ou de survivre lorsque j’étais avec eux. En parlant de vampire, je me demande comme ils vont…

Comme Stinson ne semblait pas réagir, je finis par prendre la direction de l’appartement. Lui qui pouvait se montrer blagueur, n’avait même pas relevé ma dernière remarque que j’avais voulu faire pour détendre l’atmosphère. Bon cela irait probablement mieux demain après une bonne nuit de sommeil. Après tout, on dit bien que la nuit porte conseil. Me dirigeant vers la porte d’accès au toit, Symphonia désactiva par elle-même l’IS, ce qui pouvait être bon signe puis qu’elle ne semblait pas contrairement à son habitude se méfier de Stinson. Aller comprendre se changement d’attitude. Il restait encore à savoir si cela n’était que temporaire ou non. C’est également le moment que choisi Stinisaï Sonimiev pour retrouver ces mots. Je m’arrêtais donc pour écouter ce qu’il avait à dire tout en restant face à la porte. Il avait attendu que je sois dos à lui pour me parler et ne voulant pas l’interrompre, je ne fis qu’écouter en silence.


-Si je me suis écarté de vous tout à l'heure, si je vous ai paru grossier en grondant, si je vous ai heurté moralement je m'en excuse profondément, mais là n'était nullement mon but, je me suis écarté ainsi pour ne pas vous mordre, car je dois avouer que la sensation de vos lèvres était exquise. Si j'ai grondé c'était envers moi-même pour avoir failli me mettre dans une situation encore plus délicate qu'elle ne l'était déjà.



‘’Waouh’’ était le seul mot qui me venait en tête. Il venait de tous lâcher d’un seul coup en cherchant à s’expliquer. Grossier ? Heurté ? Les militaires l’étaient, oui ça il n’y avait pas photo. On ne faisait pas pire et crue qu’eux lorsqu’ils n’avaient pas vue autre âme qui vive que ces camarades de mission pendant plusieurs semaines. Ils devenaient même très lourd s et ce n’était vraiment pas recommander de se retrouver avec eux si vous n’étiez pas capable de vous défendre et que vous étiez une fille. Stinson m’avait surprise en se reprenant et surtout en se reprenant aussi vite. Les seuls qui s’autorisaient cela allait généralement jusqu’au bout à moins qu’on ne les arrête. Pour le grondement… Je l’associais à un mécontentement après… Après… j’étais morte de fatigue et pour moi les choses étaient classées. Je ne lui en tenais en rien rigueur, mettant le tout sur le compte du fait qu’il soit vampire et qu’il avait ces raisons. En plus, comment je pouvais encore lui en vouloir alors qu’il semblait réellement désolé de ce qui venait de se produire. En plus maintenant je savais qu’il avait agi ainsi pour m’éviter de finir en casse-croute. Pour le reste, heu… je me mis à rougir légèrement. Heureusement pour moi, il ne pouvait pas voir mon visage. Pas question de lui montrer ma réaction alors qu’il ne devait même plus compter le nombre de baiser qu’il avait donnée. Et puis étant humaine, je n’étais bonne qu’à distraire si jamais il venait à ce genre de chose.


-Enfin, si je vous ai embrassé ce n'était pas uniquement par désir ou par...libido vampirique, comme vous nommez ça. Je n'ai pas encore totalement compris les raisons de mon acte mais dès que je les aurais comprises je vous les expliquerais. A présent je vais vous laisser aller vous coucher et je vais faire de même. Je pense que nous avons grand besoin de sommeil tous deux .


… Commença pas uniquement par désir ou libido vampirique ? Je lui plaisais ? Même les plus performent des ordinateurs finisse par bugger lorsqu’ils ont un trop plein d’informations incompréhensible. Pour ma part incompréhensible n’était peut-être pas le mot, mais je ne voulais pas envisager quoi que ce soit de cette pente savonneuse. Nan, pas question. J’étais là pour une seule chose, ces foutus magiciens. Il fallait absolument que je me remette au travail. Ce promener en ville et flâner n’était pas pour moi. Il était temps que je m’active. J’étais là pour trouver suffisamment d’information sur eux pour permettre aux humains de lancer les opérations muscler. Opération ou j’avais bien l’intention d’avoir ma place. Voilà pourquoi je ne pouvais pas me permettre de m’attacher à qui que ce soit. Etant en première ligne dans cette foutu guerre, j’avais de grande chance de ne jamais connaitre autre chose.

L’apparition de ces monstres avait tracé un nouveau chemin pour moi. Cette jolie lolita qui m’avait retourné mon regard tout à l’heure était celle que j’aurais pu devenir si tous cela n’avait pas eu lieu, mais ce n’était pas le cas. J’étais loin d’être ce que mon reflet renvoyait aux autres. Intérieurement, j’avais été brisé et je m’étais reconstruite pour survivre à tous se dont je devais faire face. L’enfant innocente n’était plus là depuis longtemps.

Alors que j’étais plongé dans mes pensées, Stinson m’avais raccompagné jusqu’à chez nous. Quand je refis face à cette illusion que je pouvais voir dans le miroir de l’entrée, j’avais retrouvé toute ma détermination pour mettre à mal ces magiciens et je savais parfaitement par où commencer. Ce gala de charité qui avait été annoncé à la télé allait voir s’invité une demoiselle encore inconnue pour le moment et la poupée qui me faisait face allait leur en mettre plein la vue. Demain j’allai me mettre en chasse d’un magicien ou qui que ce soit d’autre capable de me faire entrer là-dedans.

Gonflé à bloc, je partie en direction de ma chambre où je vis Stinson qui attendait dans la salle à manger. Si seulement la vie n’avait pas tourné comme cela… Stinson aurait connu mon père et je suis sûre qu’il se serait très bien entendu. Stinson cherche à protéger les sien et père cherchait un moyen de vivre au mieux avec eux plutôt que cet autre front de bataille. Il y avait déjà tellement à gérer… Moi, j’aurais alors grandie auprès de ma famille et aurais fini par rencontré un jour ce magnifique roi pour une raison ou une autre et qui sait… mais les rêveries ne menait à rien. La réalité était toute autre et cruelle. Les jours où l’on pouvait se permettre cela n’existait plus. En tous cas, plus pour moi et j’avais bien l’intention de faire en sorte qu’il en soit de même pour ceux qui étaient responsables de cela. Ceux qui m’avaient tous pris.

Qu’est-ce que je détestais cette douleur, mais j’avais fini par apprendre à l’utiliser et maintenant, elle me permettait de me retrousser les manches pour accomplir ce qui était nécessaire afin arriver à mon but. Et puis, cette vengeance permettrait à d’autre de ne pas avoir à vivre la même chose que moi. Je trouvais qu’on avait largement atteint le quota d’horreur pour notre siècle. Il était temps de mettre un terme à cela. Pourquoi ces abrutis nous avait donné ces coordonnées… A part pour nous jouer un très mauvais tour je ne voyais pas. En tous cas, j’avais parfaitement conscience que l’on s’était tous jeté dans la gueule du loup, mais je n’avais de toute manière pas envisager la possibilité d’une après-guerre pour moi.

Mon visage devait probablement être loin d’être adorable en cet instant, mais je n’y pouvais rien. Enfin, j’aurais pu le faire tout sourire comme je savais si bien le faire, mais je n’avais pas envie de faire semblant et étais fatiguer. Je souhaitais donc bonne nuit à Stinson et repris mon chemin vers ma chambre pour aller me coucher. Comme j’aurai aimé vivre sous la protection d’un être capable de me protéger comme tous ces vampires qui pouvaient compter sur leur Roi même si la plus part d’entre eux ne le connaissait pas. L’univers en avait décidé autrement pour moi et m’avait faite orpheline…




[ Je vois ça ^^
Si tu veux savoir un truc ou autre,
tu n'as cas demander ^^]




Revenir en haut Aller en bas
http://mysteres-du-monde.lebonforum.com/
Stinson

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/01/2012
Age : 104

Feuille de personnage
Arme(s): Ses crocs, ses mains, ses pieds...son corps quoi *hap*
Pouvoir(s): Manipulation, orage, dissimulation, téléportation
Camp: Autres

MessageSujet: Re: [Pour Stinson] Retour à l'appartement et nouvelle journée   Dim 26 Aoû - 19:05










Je la regardais se mouvoir...elle semblait perplexe...et elle pensait que...qu'elle me plaisait? Non mais pas du tout! Elle se trompait sur toute la ligne! Comme si elle pouvait me plaire! J'étais le roi des vampires! Elle une misérable petite humaine! J'avais d'ailleurs l'impression d'avoir répété beaucoup cette phrase aujourd'hui...

Elle?Me plaire...me plaire? Non sans doute pas. Ce n'était pas possible! Mais d'un côté il m'était déjà arrivé de m'éprendre d'une humaine...oui mais Hinata ne comptait pas. De plus elle devait sans doute être morte à l'heure qu'il est...Enfin bon...Anna elle,était...différente...elle était la fille d'un grand homme,elle comprenait la plupart des choses qui échappaient au commun des mortels,elle était aimable avec moi et me logeai même...et si moi je lui plaisais? C'était d'ailleurs ce que mon cerveau si bizarrement tourné comprenait à ses pensées si humainement désordonnées...

Pour être plus précis,je comprenais que je lui plaisais,qu'elle aurait bien aimé vivre avec moi(je n'avais jamais eu la moindre intention de me projeter jusque là)mais qu'elle ne le pouvait étant donné qu'il y avait une guerre entre les humains et le reste des gens...

Tss...foutue guerre. Si j'étais sorti au grand jour j'aurais fait taire tout le monde et nous aurions enfin pu avoir la paix...Mais je ne pouvais pas sortir au grand jour...Du moins pas tout de suite...et dès lors où je prendrais parti(si tel était le cas)une part des vampires se rebellerait...Je pourrais les mater mais à ce moment-là je perdrais aussi encore du soutien vampire...tandis que si je ne prenais pas position et restait neutre,soit les vampires ne seraient pas heureux de ne pas participer aux festivités soit Anna serait face à moi...

C'était peut-être pour cette raison aussi qu'elle ne voulait pas trop s'attacher à moi...Mais quoiqu'il en soit je ferais tout pour que mes enfants survivent...Au détriment de tous si il le fallait mais personne n'était autorisé à tuer un des miens. Que ce soit Anna ou quelqu'un d'autre. Sauf éventuellement en cas de folie avérée mais c'était une autre histoire...Enfin bon...pourquoi pensais-je d'un coup à la guerre?

C'était signe que je cherchais une solution...et pourquoi donc cherchais-je une solution?Pour combler Anna...Mais pourquoi combler Anna?...

Oh mon dieu...Anna me plaisait...

C'est sur ses pensées qu'elle s'approcha de moi pour me souhaiter une bonne nuit...ce qu'elle était tourmentée...elle reprit la direction de sa chambre...sa démarche...sa démarche me rappelait...elle me rappelait quelqu'un...mais qui?QUI DONC?!

Soudain un éclair me traversa l'esprit..

Et tel cet éclair je bondis et la pris par la taille pour la serrer contre moi...elle me rappelait ma soeur...ma soeur que j'aimais tant...mais Anna je l'aimais différemment...je n'aurais su expliquer...c'était encore différent d'Hinata...

Je retournai doucement Anna et la plaçai face à moi...

-Permettez?

Sur ces mots j'approchai doucement mes lèvres des siennes et l'embrassai tendrement...je ne sentais plus cette frénésie sanguine de tout à l'heure...non là c'était différent...c'était...doux...

Puis je mis fin au baiser et regardai d'un regard assez emprunt d'appréhension...comment allait-elle réagir?





Revenir en haut Aller en bas
Anna-Lou Lyloubella

avatar

Messages : 1021
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 27
Localisation : Derrière mon PC

Feuille de personnage
Arme(s): une I.S: Symphonia Rock et deux dagues
Pouvoir(s): Aucun
Camp: Humains

MessageSujet: Re: [Pour Stinson] Retour à l'appartement et nouvelle journée   Lun 27 Aoû - 0:39






Pour la première fois depuis longtemps, je me retrouver dans une situation dans laquelle je n’avais aucune idée de la marche à tenir. Alors que j’étais sur le point d’entrer dans ma chambre, Stinson m’avait pris dans ces bras. Tous se passait comme au ralenti et bêtement, je me retrouvais incapable de réagir. Je ne faisais que suivre le mouvement. Il me fit pivoter pour que nous nous retrouvions l’un en face de l’autre et je ne fus à partir de cet instant comme envouter. Ces yeux… j’étais incapable de détacher mon regard du sien. Depuis que je l’avais rencontré, ces yeux étaient ce qui m’apaisait le plus chez lui. J’avais la sensation qu’il pouvait comprendre, qu’il pouvait être celui qui saurait, à qui je ne cacherais rien et offrirait tout… J’étais incapable de quoi que ce soit, alors quand il me parla, je fus incapable de répondre. Je savais ce qui allait se passer et qu’il ne le fallait absolument pas, mais mon corps réagit seul.


- Permettez ?



Sa voix était douce tel le miel et quand il se pencha vers moi pour m’embrasser, je le laissai faire. Jamais je n’aurais cru avoir droit un jour à tant de douceur, de tendresse. Je n’avais jamais eu droit à tous cela, car là d’où je venais, cela n’existait plus. Dire qu’il avait fallu une guerre s’apprêtant à décimer l’humanité et des milliards d’année lumière pour que je découvre cela… mais je ne pouvais pas. Et pourtant ces lèvres étaient si douces, chaudes que tout ce qui m’entourait, disparaissait.

Finalement, il mit fin à ce baiser et m’observa. Je pouvais voir dans ces yeux toute la tension qu’il ressentait. Il devait se demander ce que j’allais bien pouvoir faire maintenant et attendait de pouvoir observer une réaction pour savoir ce qu’il en était pour moi. Ce qu’il en était pour moi… la douleur de la réalité revenu plus vive que jamais lorsque mon esprits sortie du brouillard créé par ce qui semblait être un rêve. Un rêve qui mettait interdit…

Je senti quelque chose couler le long de ma joue gauche et l’essuya avec ma main. Une larme. J’observais sans comprendre ce qui m’arrivait cette goute qui luisait sur mes doigts. Puis en sentie de nouvelles suivre le même parcours que la précédente. Non… Non. Non ! Pourquoi avait-il fallu que cela se passe ainsi. Pourquoi n’étions-nous pas restés dans ce statut quo. Il ne fallait pas. J’étais humaine et même sans la guerre, cela aurait été impossible. Je suis humaine ! A peine une petite centaine d’année d’existence et pouff, plus rien. Et avec cette guerre, ma longévité été inexorablement réduite à chaque fois que je m’impliquais d’avantage. Hors, il était impossible que je ne le fasse pas et chaque jour, minute, seconde qui s’écoulerait me rapprocherait de la fin.

Je reculai doucement, observant une dernière fois ce qui m’était refusé. Pourquoi Symphonia n’intervenait pas quand il le fallait ? D’accord, elle connaissait toutes mes douleurs, envies, espoir, mais si elle voulait m’éviter une énième souffrance, s’était maintenant qu’il aurait fallu agir en empêchant ce qu’il venait de se produire. Le baiser précèdent pouvait être mis de côté en le mettant sur le compte d’une perte de contrôle momentané ou une autre excuse de ce genre, mais celui-ci… Et si ce n’était qu’une ruse ? Il s’est déjà venté de pouvoir m’effrayer quand il le désirait et ce il y a à peine quelques heures. Comment pouvait-il s’approcher aussi près de ce qui m’effrayait alors que je ne lui avais jamais rien dit… Plus mes réflexions avançait et plus je m’éloignais de lui jusqu’à être dos à ma porte.


- Je suis désolé, mais cela n’ira pas plus loin…


Ma voix était devenu neutre, inexpressive tellement que je ne la reconnu pas moi-même. Je prenais mes distances. Il ne fallait pas et cela pouvait très bien être un piège ou simplement un jeu ou je ne savais quoi. Les vampires aimaient manipuler, contrôler et j’avais à faire au plus puissant de tous. Pas question de me faire avoir et pourtant, un murmure me disait que je ne faisais que me voiler la face. Que s’était vrai et que je pouvais l’avoir si j’essayais, mais il y avait tellement de choses qui allait contre même en acceptant que cela soit réel que je préférais me convaincre qu’il se jouait de moi pour une raison ou une autre.

Je mis la main sur la poignée de ma porte et l’actionna. Il fallait que je mette de la distance, que j’oublie ce qu’il venait de se produire. Un rêve… doux, merveilleux, mais un rêve et surtout la douleur. Pas question que je m’accroche de nouveau à quelqu’un. J’étais seule. Je suis seule depuis si longtemps que l’unique perspective que… Non. J’étais pour une chose et une seule, pas pour m’amuser. Il fallait faire arrêter ce massacre. Des images de mon passer me revenaient en mémoire toujours aussi fraiches que le jour des événements. Des bons moments, mais aussi de beaucoup plus douloureux.


- il est tard… très tard… Nous devrions nous coucher.

« Lâche ! Et ça se laisse appeler soldat d’élite. »


J’étais pitoyable, incapable de le regarder dans les yeux. Je me dégoutais moi-même… Depuis quand j’étais devenu comme cela, incapable d’affronter ce qu’il m’arrivait. Depuis quand je me mettais à pleurer comme une enfant et pourquoi je pleurais. Je n’avais rien, plus rien, donc aucune raison de verser de larme. J’avais passé mon enfance à me façonner pour devenir l’arme la plus aiguiser qu’il soit possible d’être au lieu de jouer à la marelle ou je ne sais quoi d’autre. Pas d’enfance, pas d’adolescence et pas d’autre avenir que celui que j’avais prévu depuis ce jour où j’étais entrée dans l’armée.

J’ouvris ma porte et m’engouffrais dans ma chambre plongé dans le noir. Comme si le ciel répondait à ma douleur, il était devenu noir d’encre et l’on pouvait entendre la pluie tomber à l’extérieur. J’étais perdu depuis longtemps et il n’y avait plus rien d’autre pour moi que cette guerre. C’est elle, la perspective d’éliminer ceux qui m’avait fait devenir ainsi qui m’avait maintenu et ramener à la vie. Maintenant, il n’y avait plus que cela qui contait et auquel j’avais droit.

Quand la porte fut refermé, je restai un moment immobile, écoutant ce qu’il se passait de l’autre côté et priant pour qu’il oubli tous cela. Demain, j’allais me réveiller, me lever et agir comme si de rien était. Oui, j’agirais exactement comme ce matin. Je lirais les rapports de Symphonia, ferais le tri des informations et enverrait mon rapport au Général. Je savais exactement ce que j’avais à faire et j’avais du pain sur la planche.

Je me dirigeais vers mon lit et mis coucha. Ecoutant les battements de mon cœur, je laissais Morphée m’emmener dans le monde des songes, le seul où je pouvais me laisser à divaguer et espérer. Contrairement à d’habitude, s’était comme si cet idiot de dieu me fuyait et pire que tout, j’eu un moment de panique en envisageant que Stinson disparaisse comme il était venu. Je l’avais repoussé. Mon dieu et s’il partait réellement ? Je me cachais le visage dans les oreillers et me mordit la lèvre inferieur jusqu’à ce que la douleur me sorte de cet état. S’il partait… et bien, je ferais comme j’ai toujours fait. Ce serait certainement mieux pour nous deux de toute façon… mais il n’avait pas de logement et il avait besoin de mon sang, enfin… de sang humain. Oui, je ne servais qu’à cela, nourriture et logement. C’était très bien comme ça. En échange, je restais en vie…

Je sourie de moi-même, tellement pitoyable. C’était risible, en moins de deux jours sur Maho, mes plus grosses failles apparaissaient au grand jour. Voilà pourquoi je ne m’étais jamais autorisé à autant de rapprochement. Si je voulais rester efficace, il y avait des murs qui devaient rester debout. C’est sur ces pensées que Morphée m’accorda enfin mon replie dans les limbes.



[ T'as droit au côté le plus torturé d'Anna XD]



Revenir en haut Aller en bas
http://mysteres-du-monde.lebonforum.com/
Stinson

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/01/2012
Age : 104

Feuille de personnage
Arme(s): Ses crocs, ses mains, ses pieds...son corps quoi *hap*
Pouvoir(s): Manipulation, orage, dissimulation, téléportation
Camp: Autres

MessageSujet: Re: [Pour Stinson] Retour à l'appartement et nouvelle journée   Ven 7 Sep - 17:06






- Je suis désolé, mais cela n’ira pas plus loin…

Ces mots me firent l'effet d'une douche froide.

Désolé?Elle était désolée? Elle brisait le coeur du grand roi des vampires Stinson Dëpërônë alors qu'il venait de le lui ouvrir,chose qu'il ne faisait en règle général jamais,et elle était désolée?Etait-ce suffisant?! Se rendait-elle compte de l'atrocité de ce qu'elle faisait?! Se rendait-elle seulement compte que ne serait-ce que de l'insensibilité qu'il fallait pour ne serait-ce qu'imaginer faire cela? Et elle,elle le faisait...comme ça...comme si c'eut été courant...elle me foutait tout bonnement un putain de rateau...après avoir lâchement profité de mes doux baisers...désolée...pas autant que moi! Cela suffisait! Jamais plus je n'ouvrirais ce que je pensais être un coeur à une humaine...à qui que ce soit d'ailleurs! Allez tous vous faire foutre! La seule personne à même de me comprendre et de vivre avec moi c'est moi-même!

Cela n'ira pas plus loin...PLUS LOIN QUE QUOI BORDEL DE MERDE?!!! Il n'y a rien eu! Un petit baiser et puis j'ai feulé! Un autre et puis elle m'a refoulé!Deux misérables petits baisers! Et elle appelait ça quelque chose? C'était tout simplement du foutage de gueule... et en plus elle m'en faisait perdre mon latin...espèce de...de...de...
d'humaine.

- Il est tard… très tard… Nous devrions nous coucher.

Tard? Elle savait très bien que je me foutais de l'heure qu'il était...elle savait très bien que l'heure ne changeait rien à sa couardise...à sa lâcheté...à sa méchanceté...d'ailleurs elle le disait elle-même! Enfin plutôt elle le pensait...

Mais bien entendu,moi,en bon couillon que j'étais tout ce que je trouvai à dire à cette sale...à cette...RAAH!!! Tout ce que je dis fus un misérable:

-Oui,je comprends.

Je devais quand même me féliciter de ne pas lui avoir dit de bien dormir...Je la hais!A peine eut-elle fermé sa porte que je me téléportai dans le parc et abattait mon poing de toute ma force sur un arbre en hurlant...l'arbre craqua et s'effondra...tandis que ma voix n'avait plus rien de compréhensible...j'aurais pu dire plus rien d'humain mais c'eut été inexact...je n'avais déjà plus rien d'humain.Et je ne voulais d'ailleurs plus rien avoir en commun avec ces choses...Qui donc pouvait oser être aussi insensible...elle m'aimait,j'en étais persuadé!Et pourtant..."je suis désolé mais ça n'ira pas plus loin..."
CONNASSE!!!!!!

J'abattis mon poing sur un second arbre qui,pauvre de lui,s'écrasa au sol totalement brisé...

Me faire ça à moi...tss...quel manque de discernement...tout se payait un jour.Certains prétendaient que c'était le jour du jugement dernier,moi,j'avais une théorie plus intéressante. Celle de la loi du Talion. Oeil pour oeil,dent pour dent,sang pour sang. Elle m'avait brisé le coeur? Je lui arracherais le sien. Pas tout de suite...non bien entendu. Il fallait que j'attende,j'étais très partisan des plats froids. Et puis qui sait? Peut-être changerait-elle d'avis? Je l'espérait pour elle mais rien ne me disait que j'aurais envie de reprendre ce qui avait échoué bien avant même le début de quoique ce soit...Enfin bon. J'allais peut-être retourner à l'appartement sinon elle finirait par se douter de quelque chose et ce n'était pas dans mes projets.

Je me téléportai donc dans la salle à manger et me dévêtis pour me mettre au lit.

-Bonne nuit Stinson...petit roi...

C'était ainsi que me couchait ma mère avant son décès...comme quoi le destin était facétieux...





Revenir en haut Aller en bas
Anna-Lou Lyloubella

avatar

Messages : 1021
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 27
Localisation : Derrière mon PC

Feuille de personnage
Arme(s): une I.S: Symphonia Rock et deux dagues
Pouvoir(s): Aucun
Camp: Humains

MessageSujet: Re: [Pour Stinson] Retour à l'appartement et nouvelle journée   Ven 7 Sep - 19:10






- Je suis désolé, mais cela n’ira pas plus loin…


Il était resté silencieux. Un silence plus brisant que n’importe qu’elle hurlement afin c’est ce que je pensais jusqu’à ce qu’il suivit, mais à cet instant j’étais comme assommé par ce silence. Le son de ma voie alors qu’il n’était qu’un chuchotis à peine audible me faisais l’effet d’un cri. Mon cœur me peser tellement que j’aurais préféré qu’il s’arrêté tout simplement, mais celui-ci se refuser à cela. Il continuer de s’animer doucement lourdement, mais il battait et quand je ne pus plus supporter cette tension, je n’avais trouvé qu’une seule chose à faire, fuir. C’était bien la première fois que je m’écrasais ainsi devant quelqu’un, mais il ne s’agissait pas de n’importe qui. En deux jours, j’avais pour la première fois eu la sensation de revivre. Le soldat sans cœur s’était réveillé et voyait ses sentiment enfermé dans une boite de pandore réapparaitre. Il fallait absolument qu’ils y retournent, mais j’avais l’impression que cela était impossible. Comment allais-je pouvoir faire ? Après une rapide excuse qui ne tenais pas la route, je m’étais éclipsé à l’instant même où il m’avait donné son accord.

Derrière ma porte, j’étais resté immobile, essayant de capter le moindre son, les poings crispés sur mes bras. Rien, pas un bruit. Le silence, toujours aussi pesant. Je n’avais qu’une envie, courir le rejoindre, je le sentais dans la moindre parcelle de mon corps. Je me mis à prier pour la première fois afin qu’il oublie tout et que tout redevienne comme avant ces… Rien que dit repenser ma gorge se nouait et mes larmes redoublèrent d’intensité. Je rejoignis mon lit dans l’espoir que le sommeil et les histoires de manipulations que je me racontais m’emportent. Après plusieurs moments de panique, je finis par m’endormir.

Le lendemain matin, je me réveillais d’un sommeil plus agité que jamais. Mes yeux étaient rougies par une nuit de larme, ma mine déconfite, les cheveux en bataille et quand je fus levée, j’eu l’occasion de voir ce que mes mains avaient fait à mes bras la veille. Comment est-ce que j’allais pouvoir cacher ces bleus ? Je ne m’étais même pas rendu compte à quel point je m’étais tenue fortement. Le bou de mes doigts me faisait aussi mal que si je m’étais retenu toute une nuit de toutes mes forces à un rebord.

Après avoir remis mon kimono correctement et redonné une figure un minimum présentable, je me dirigeais vers mon ordinateur pour les vérifications habituelles. Symphonia n’avait rien retransmis par écrit de ce qui s’était passé la veille avant que nous nous couchions. Elle n’avait jamais eu à faire à cela et ne savais probablement pas comment faire. J’eu donc droit à une retransmission vidéo des événements que j’avais loupé. Ne voulant pas voir ce qui s’était passé, je m’étais levé et mise à chercher des vêtements pour la journée qui cacheraient mes marques sans sembler étrange pour la saison. C’est à ce moment alors que la vidéo tournait dans le vide tandis que je disais à Symphonia de simplement rédiger que je m’étais couché après une sortie en ville que j’entendis la voie de Stinson.


-Bonne nuit Stinson...petit roi...


A ces paroles je me figeais sur place, le regard perdu dans le vide. Après quelques minutes d’hébétudes, je me dirigeais vers l’ordinateur que je débranchais. Tampis pour les rapports, on verrait cela plus tard. Je pris mes vêtements dans mes bras et me rendis vers ma porte d’un pas déterminé à reprendre ma vie à avant cet incident, mais je m’arrêtais nette en posant la main sur la poignée. Je me mis à m’ordonner de me souvenir ce que j’avais dit hier avant de me coucher. Je devais reprendre ma vie de soldat. Faire se pourquoi j’étais venu sur Maho. Je n’étais rien d’autre que de la nourriture et une logeuse pour Stinson. Rien d’autre et pourtant… Ce qu’il avait dit était comme s’il cherchait à ce réconforter. Comment j’avais pu lui faire autant de mal, alors que je désirais tout sauf cela. J’avais espéré tout arrêter avant que cela ne soit trop tard, mais cela était déjà trop tard… Non, ça ne pouvait pas être ça. Je n’étais rien !

Je serrais les dents et appuyais sur la poignet pour ouvrir ma porte et sortie. Comme la veille, Stinson était allongé dans la salle à manger et comme la veille je me rendis dans la salle de bain pour me préparer, cette fois-ci beaucoup plus rapidement. J’avais choisie de mettre l’une des robes rose pastelle que l’on avait mis dans ma valise, des sandales blanches et pour éviter que l’on remarque mes bleus, j’y ajoutais un gilet blanc en lin. Aujourd’hui je n’allais sortir que le matin car dans l’après-midi j’aurais beaucoup de mal à expliquer sa présence. Pour ce qui était de Stinson, je croisais les doigts pour qu’il ne fasse pas attention à moi et ne cherche pas à savoir pourquoi je portais cela à l’intérieur. Un coup d’œil dans le miroir me permis de voir l’état de ma lèvre inferieur et malgré le fait que je ne mettais pas habituellement de rouge à lèvre, j’en mis un foncé pour cacher les dégâts. Voilà, un peu de maquillage pour assortir le reste et j’étais prête. Je sortie de la salle de bain et me redit dans la cuisine sur la pointe des pied pour ne pas faire claquer mes talons sur le sol. Une fois dedans, j’entrepris de me préparer un petit déjeuné en croisant espérant que Stinson ne vois pas mes bras quand les manches glissaient sur mes bras au moment où je prenais des affaires en hauteur.




[ >< ]



Revenir en haut Aller en bas
http://mysteres-du-monde.lebonforum.com/
Stinson

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/01/2012
Age : 104

Feuille de personnage
Arme(s): Ses crocs, ses mains, ses pieds...son corps quoi *hap*
Pouvoir(s): Manipulation, orage, dissimulation, téléportation
Camp: Autres

MessageSujet: Re: [Pour Stinson] Retour à l'appartement et nouvelle journée   Jeu 27 Sep - 17:43





J'avais passé une nuit d'enfer...oui d'enfer c'était le juste mot. Il n'était pas dans mes attributs de penser en mal de moi mais je dois dire que je n'avais pas arrêté de m'insulter durant cette nuit. Me comporter si bêtement me montrait que je n'étais plus aussi dangereux qu'avant. Il fallait que je le redevienne. Prédateur pas proie. C'est ce que j'avais toujours enseigné à mes enfants et je ne le respectais même pas...Tss...

Elle se leva enfin...il me sembla qu'elle prit son temps. A en juger le temps qu'elle mit à reboucher son tube de rouge à lèvres j'en déduisis que je n'étais pas le seul à avoir mal dormi,voire même pas du tout dormi.

Je restais allongé sur mon futon quand elle passa,sans doute se voulait-elle silencieuse mais elle me donna plutôt envie de rire...c'était pitoyable...vouloir épargner du bruit à un vampire...

Puis tandis qu'elle s'afférait à préparer son petit-déjeuner j'eus tout le loisir d'observer les sévices qu'elle s'était infligée hier soir. Cela ne m'attrista même pas. C'était naturel,faire souffrir fait souffrir.

Je ne pris pas la peine de me rhabiller,à quoi cela aurait-il servi de faire preuve de pudeur envers elle? Ce n'était pas comme si je la violais en exposant mon torse...Je me munis d'un bandeau noir que j'enfilai sans tarder et allai me laver. Je ne lui dis pas bonjour,je pouvais feigner ne pas l'avoir vu s'afférer dans la cuisine...

Je vis mon visage dans le miroir et j'éclatai d'un franc rire...quelle tête d'ahuri j'avais! On aurait dit que je n'avais plus aucune raison de vivre! Quoi de plus faux? Il me restait mes fils...deux...ou trois?Je ne savais même plus cela...Il y avait Gabi,Taka...et Lorren! J'aurais donné ma main au feu que le nom du troisième était Lorren! Malheureusement le seul avec qui j'étais encore en contact me détestait et je ne savais plus où étaient les deux autres...mes pauvres chéris...

Si vous me voyiez maintenant...ma mèche aplatie,mon bandeau trop sombre par rapport à la pâleur de mes cheveux...Mais?! Où était Keiji?

C'est vrai que je ne l'avais pas amenée ici...sans doute devait-elle encore être à l'hôtel d'en bas de la rue...j'irais la chercher après m'être coiffé...

Une fois pomponné et apprêté je sortis de la salle de bains,revêtis une somptueuse chemise à volants blanche et j'allai dans la cuisine...

-Bonjour...

J'avais repris l'accent anglais,cela m'aidait à parler.

-Vous ne seriez pas somnambule par hasard?,demandais-je en jetant un regard à ses manches...Aujourdh'ui je sors,je récupère Keiji et je l'amène ici si vous n'y voyez pas d'inconvénient,elle n'est pas bruyante n'ayez crainte...

Puis sans attendre son aval je sortis de l'appartement,si elle n'était pas contente elle se manifesterait plus tard.Ma pauvre chérie devait mourir de faim...

Je courus à une vitesse que les passants eurent du mal à assimiler. J'aurais pu me téléporter certes mais je n'aimais pas user de ce don. C'était trop... ostentatoire. Une fois devant l'hôtel j'entrai et sans adresser un mot au maître d'hôtel je montai dans la dernière chambre et ouvris la porte à toute vollée...Un faible piaillement me fit comprendre que Keiji était encore en vie...Je me précipitai vers ma calopsitte et lui offrit un peu de mon sang pour la revigorer...

De beaucoup auraient pensé que Keiji était albinos,du fait de ses yeux rouges,mais c'était faux. Elle était simplement doté d'une formidable quantité de mon sang. Et un oiseau n'a pas les mêmes réactions face au sang vampire qu'un humain. Je n'ai pas transformé Keiji...un oiseau n'est pas soumis à ces vulgaires restrictions...ces carcans...non,je l'ai simplement...aidée. A présent elle comprend aussi bien qu'un humain et est douée de la force d'un enfant de 10 ans,ce qui n'est pas négligeable pour une calopsitte.

Bon maintenant il me reste à te ramener chez Anna-Lou.

Une fois le chemin du retour éxécuté je présentai Keiji à Anna-Lou:

[color=blue]-Anna-Lou,voici Keiji. Keiji,voici Anna-Lou.[/blue]

Comme à son habitude Keiji resta dans son mutisme éternel. Je déposai sa cage près de mon futon et lui donnai quelques cacahuètes avant de me redresser.

Cet oiseau me faisait sourire...sa ressemblance avec moi était frappante,la crète et la bande de couleur que formait son plumage au niveau du bec...Elle était décidément un spécimen très rare...de plus elle n'émttait pas de jugement,elle...enfin bon. Je retournai voir mon hôtesse:

-Vous vous absentez aujourd'hui?




Revenir en haut Aller en bas
Anna-Lou Lyloubella

avatar

Messages : 1021
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 27
Localisation : Derrière mon PC

Feuille de personnage
Arme(s): une I.S: Symphonia Rock et deux dagues
Pouvoir(s): Aucun
Camp: Humains

MessageSujet: Re: [Pour Stinson] Retour à l'appartement et nouvelle journée   Ven 28 Sep - 18:56






Quand j’eu terminé dans la salle de bain, je me rendis dans la cuisine en cherchant à être discrète, probablement inutile, mais je m’en moquais. J’avais bien d’autre chose en tête et ne faisais pas attention à mes habitudes d’humaine qui pouvait sembler absurde avec un vampire. En passant, je lui jetais un coup d’œil furtif et vis qu’il dormait ou faisait mine de dormir. Parfait, j’avais besoin d’un peu de temps pour me remettre dans ma peau d’espionne et cela me permettrait d’en avoir. Il était temps que je sorte de cet état où je ne ferais pas long feu ici.

Tandis que je me préparais mon petit déjeuné, je l’entendis se lever et restais entièrement concentré sur ce que je faisais. Encore quelques minutes… Chacune des secondes qui s’écoulaient me permettais de me reprendre en main, de redevenir la Anna qu’il avait rencontrée la première fois. Durant une seconde je repensais même aux conséquences de donner des informations le concernant, mais en plus de certainement signer mon arrêt de mort, cela donnerait plus de moyen aux humains de faire du tort à d’autres vampires que je souhaitais garder en sécurité. Voilà pourquoi cette pensée s’éclipsa aussi vite qu’elle fut venue. J’étais énervé contre… Contre, je ne savais même pas qui. Lui, pour avoir agi de la sorte? Moi, pour avoir laissé aussi stupidement refaire surface mes émotions en plein territoire ennemi? Ou peut-être encore ces magiciens qui était responsable de tout ce bordel? S’il y avait bien des individus à qui j’en voulais et en avais toujours voulu s’était eux.

Il était temps que tout cela prenne fin. J’allais donc me remettre au travail. Je sortirais ce matin histoire de me montrer un peu et m’intégrer doucement au paysage, puis rentrerais pour rédiger ces fichus rapports inutiles avant de reprendre certains projets commencé sur Terre. J’en avais d’ailleurs un en rapport avec mon intégration ici qui aller pouvoir m’occuper une bonne partie de la journée. Comment se faire passer pour une magicienne quand on était une humaine sans pouvoir. Je commencerais par re-visionner des vidéos qui s’étaient avérées intéressantes sur Terre à ce sujet, puis me mettrais au travail.

Quand il fut entré dans la salle de bain, il se mit à rire comme je l’avais fait la veille. La raison… Je ne voulais même pas y réfléchir, mais un sourire moqueur en vers moi –même apparu sur mon visage quand l’idée que cela pouvait être du à mon comportement pouvait y être pour quelque chose. Après tout, j’étais vraiment ridicule d’agir ainsi. Il y avait d’autres possibilités, mais celles-ci faisaient partie des choses auxquelles j’avais décidé de ne plus penser. Je me remis donc à mon repas qui contrairement à mon habitude fut bien plus élaboré. A croire que je faisais tout pour m’occuper un maximum l’esprit. Il faut dire qu’il vaut mieux éviter d’être tête en l’air avec un couteau de cuisine aussi gros que mon avant bras. Sans y avoir fait attention, je m’étais mise à préparer mon déjeuner pour quand je rentrerais. Au moins comme cela, je n’aurais plus qu’à filer dans ma chambre en rentrant et à me mettre au boulot.

Il finit par sortir de la salle de bain et me rejoignis dans la cuisine. Je restais concentré sur mes légumes que j’étais en train de couper en dé cherchant à éviter de me couper les doigts au passage. Moi et la cuisine ne nous étions étrangement jamais très bien entendus. J’étais capable de faire de bon repas à condition que cela reste simple et prenne mon temps. Sinon, je me retrouvais avec une main épluché à la place d’une pomme de terre ou d’autres étourderies du même genre. Voilà pourquoi je dû m’arrêter quand il m’adressa la parole pour la première fois de la journée.


- Bonjour...

- Good morning.


Ce n’était pas pour chercher à l’énerver ou autre, mais avec son accent anglais, j’avais répondu naturellement ainsi. C’était aussi une façon de souligner le fait qu’il manipulait son accent. Il avait également joué avec les accents lors de notre rencontre… Très bien, reprenons à ce moment.


-Vous ne seriez pas somnambule par hasard ?


En me posant cette question, je le vis regarder mes bras que je croisais instinctivement. Après tout, il n’était jamais bon que quelqu’un pouvant être un danger remarque vos faiblesses. Je repris à mon tour mon jeu et lui fis l’un de mes plus beau sourire factice.


- Désolé, je ne vois pas où vous voulez en venir. En quoi puis-je vous aider ?

- ... Aujourd’hui je sors, je récupère Keiji et je l'amène ici si vous n'y voyez pas d'inconvénient, elle n'est pas bruyante n'ayez crainte...

- Heu…


Je ne sus absolument pas quoi dire tellement j’avais été prise de court. Comment ça il ramenait… qui déjà ? Keiji ? Espèce de… Je me mordis l’intérieur de ma bouche pour me calmer et pris une profonde inspiration. Il valait mieux éviter de m’emporter contre lui temps que je n’avais pas de bonne raison de le faire. Il était tout de même en train de s’en approcher… J’espérais pour lui qu’il s’agissait d’un chien ou d’une autre bestiole du genre, car il n’était pas question qu’un autre humain, vampire ou magicien ne franchisse le pas de ma porte. Sans que je n’aie eu le temps de me prononcer sur la question ou lui demander de qui il s’agissait, il quitta l’appartement. A l’instant même où la porte se referma, un tat de noms d’oiseaux me vinrent en tête malgré le fait qu’il puisse m’entendre. Il y avait tout de même un point positif à la situation, j’avais maintenant autre chose en tête.

Tout comme lui, je sortie de l’appartement et me rendis en ville pour en faire le tour, laissant le soin à mon robot d’intérieur de s’occuper du rangement. Après quelques minutes de marche, je me rendis dans une boulangerie pour y acheter de quoi petit déjeuner car en fin de compte, je n’avais rien mangé de ce que j’avais préparé. Là-bas, j’y rencontrais un jeune homme et une jeune femme de mon immeuble. Ils m’avaient accosté en me demandant si je n’étais pas la nouvelle venue de l’immeuble. Les nouvelles semblaient circuler drôlement vite dans ce bâtiment… Bon, cela pouvait s’avérer un avantage maintenant que je le savais.

Ils m’invitèrent à prendre le petit déjeuner dans un café qu’ils connaissaient, ce que j’acceptais. J’appris alors leurs noms, Cassandre et John Tea, ainsi que le fait qu’ils étaient fiancés et d’autres petites choses. Vers onze heures, je leur demandais de m’excuser et rentrais chez moi après m’être faite inviter à dîner chez eux un soir quand j’aurais fini de m’installer. Ce qui signifiait en d’autres mots, quand je le désirais.

Quand je fus rentré, je découvris Stinson avec un oiseau. Bon au moins, il s’agissait bien d’un animal. Cela ne me posait donc pas de problème qu’il reste ici temps qu’il était bel et bien calme. Pour ce qui était de l’espèce, je n’en savais rien, mais surement un cousin des perruches. Son plumage était d’un blanc éclatant ce qui faisait d’autant plus ressortir ces yeux d’un incroyable rouge sang. Ce genre de bestiole pouvait faire un brouhaha incroyable à vous en percer les tympans. Ils pouvaient même avoir un sacré tempérament étant généralement agréable qu’avec leur maître… Bon on verrait bien ce que cela donnerait. J’espérais juste ne pas à avoir à subir de nouveau ce à quoi j’avais eu droit avec le gris du Gabon que mon beau père avait eu la bonne idée d’adopter pour Mélina.

Cette fichu bestiole adorait ma sœur, mais ne pouvait pas me voir et me le faisait savoir dès que nous nous retrouvions seules en me vrillant les tympans tout en s’amusant à sortir tout le vocabulaire que ma petite sœur lui avait appris… Malheureusement pour moi, cette bestiole était très intelligente et bizarrement, ne demandait qu’à moi de lui donner des cacahouètes, pour pouvoir essayer de me becter les doigts au passage… Fichu piaf. Au moins, je n’aurais probablement pas à m’occuper de celui-ci. Avec un peu de chance, il serait également plus sociable que Juliette qui avait d’ailleurs rapidement été rejoint par, je vous le donne en mille, Roméo et ces amis. Pour le coup j’aurais bien fait griller ces bestioles si elles n’avaient pas été à Mélina…


-Anna-Lou, voici Keiji. Keiji, voici Anna-Lou.


Il nous présenta comme s’il s’agissait d’un individu doué de la même intelligence qu’un humain. Ne m’étonnant plus vraiment de quoi que cela soit avec les vampires, je me comportai alors de la même façon avec l’animal. Surtout que cela me donnait un peu plus d’espoir sur le fait qu’elle ne serait pas infernale comme tous les oiseaux de ce type que j’avais connu. Après avoir déposé mon sac à main près du canapé, je les rejoignais et me mis à la hauteur de l’animal pour lui parler.


- Bonjour Keiji. Tu es vraiment magnifique. J’espère que tu te plairas ici.


Grand silence… Bon, ce n’était pas gagné avec elle. Temps qu’elle restait tranquille, cela ne me gênais pas si elle ne m’aimait pas. En le voyant lui donner des cacahouètes, j’eu un sourire en coin en repensant aux oiseaux de ma sœur. Keiji faisait aussi attention à ce qu’elle faisait en attrapant les cacahouètes que Stinson lui donnait que les autres fous furieux avec Mélina. Il n’y avait qu’à ce moment que je les appréciais, quand je les voyais rendre heureuse ma petite sœur. Ce qui semblait être le cas également pour Stinson et Keiji.

Je les laissais ensemble voyant que je n’étais plus utile et me rendis sur la terrasse avec mon sac. Après m’être installé sur ma chaise longue avec mon cahier de croquis et un crayon, j’entrepris de reproduire l’animal, ce qui ne me pris que quelques minutes. Très vite suivit d’un croquis de Mélina et de ces quatre perroquets dans notre jardin dont je n'eu a peine le temps d'esquisser quelque traits. Alors que j’étais toute concentré sur mes dessins, je fus surprise par Stinson qui était venu me rejoindre. Je refermai mon carnet à dessin en l’entendant par réflexe. Je me faisais généralement remonter les bretelles quand l’un de mes supérieur me trouvait à dessiner au lieu de travailler. Ce qu’ils ne semblaient pas comprendre étaient que cela m’aidait à me vider la tête et ainsi à être bien plus efficace après.


-Vous vous absentez aujourd'hui?

- Non, je ne pense pas ressortir. Du moins pas avant cette nuit, mais je ne sortirais pas de ma chambre de l’après-midi. Pourquoi, vous aurez besoin e quelque chose ?


Je ne pensais pas que cela soit le cas. Il devait vouloir savoir s’il allait pouvoir être seul aujourd’hui ou quelque chose de ce genre. De toute manière, puisse que je n’allais pas sortir de ma chambre, cela serait tout comme si je n’avais pas été là. J’allais peut-être accepter l’invitation des Tea ce soir même, histoire de voir du monde et que nous puissions avoir un peu de temps chacun de notre côté.


- Votre oiseau est vraiment magnifique. Je n’en avais jamais vue de tel, surtout avec ces yeux. Comme elle a une bande noir sur le bec, je ne pense pas qu’elle soit albinos, mais cela ne l’empêche pas d’avoir des yeux qui leur ressemble. On dirait que vous êtes parvenu à trouver un spécimen aussi incroyable que vous ne l’êtes.


Et voilà que je me remettais à parler comme si de rien était… Bon, s’était ce que je voulais après tout depuis le départ. J’espérais juste qu’il en irait de même pour lui. J’allais tout de même essayer de rester de nouveau sur mes gardes après cet incident. Je ne pouvais après tout pas savoir ce qu’il avait en tête contrairement à lui.




[ Je sais pas trop si ça va t'aller
J'ai fait un dessin de Keiji que tu pourras trouver dans mon dossier ]




Revenir en haut Aller en bas
http://mysteres-du-monde.lebonforum.com/
Stinson

avatar

Messages : 862
Date d'inscription : 14/01/2012
Age : 104

Feuille de personnage
Arme(s): Ses crocs, ses mains, ses pieds...son corps quoi *hap*
Pouvoir(s): Manipulation, orage, dissimulation, téléportation
Camp: Autres

MessageSujet: Re: [Pour Stinson] Retour à l'appartement et nouvelle journée   Mar 6 Nov - 17:53





- Non, je ne pense pas ressortir. Du moins pas avant cette nuit, mais je ne sortirais pas de ma chambre de l’après-midi. Pourquoi, vous aurez besoin de quelque chose ?

Moi? Avoir besoin de quelque chose? La bonne blague...mais si jamais ça avait été le cas croyait-elle sérieusement que je le lui aurais dit? Mais à quoi pensait-elle donc?Tss...ces humains...

Même si... d'un côté cette question était compréhensible...

Pourquoi?Du simple fait que la mienne n'avait aucune raison d'être dans la bouche d'un vampire...enfin bon...je m'égarais...

-Non je m'informais simplement. Excusez-moi si cela vous a importuné.

En fait elle connaissait déjà la réponse...mais j'étais tellement absorbée par Keiji que je n'y avais pas prêté attention...quelle erreur de ma part...si j'avais été en combat j'aurais surement reçu une belle estafilade pour cet égarement...quel sot je faisais...

-Votre oiseau est vraiment magnifique. Je n’en avais jamais vue de tel, surtout avec ces yeux. Comme elle a une bande noir sur le bec, je ne pense pas qu’elle soit albinos, mais cela ne l’empêche pas d’avoir des yeux qui leur ressemble. On dirait que vous êtes parvenu à trouver un spécimen aussi incroyable que vous ne l’êtes.

Bien que venant de sa bouche je pris le compliment comme tel. Il était vrai que Keiji était magnifique...

-N'est-ce pas qu'elle est magnifique?Vous seriez surprise d'apprendre que c'est loin d'être sa seule qualité...Bon je suis désolé mais je vais encore m'absenter. Nous ne nous reverrons pas probablement avant un certain temps car je meurs de faim et du sang de bonne qualité en grande quantité est une chose assez rare par ici...je vous souhaite en avance une bonne soirée mademoiselle.

Je fis une révérence comme j'avais l'habitude de le faire avec les personnes pour qui j'avais un tant soit peu de respect puis je me téléportai dehors. Les moyens conventionnels ne me convenaient pas aujourd'hui...sans que je ne sache trop pourquoi...

Enfin bon,il était temps de manger à présent. Je me mis en quête d'un repas. Il fallait bien les choisir...de peur de tomber sur une denrée pourrie...ce qui arrivait souvent d'ailleurs...mes pensées ne pouvaient s'empêcher d'aller à l’appartement que je laissais derrière moi car là-bas se trouvait un sang d'une exquise saveur...mais je devais tirer un trait dessus. Si jamais je m'abaissais à demander leur sang aux humains,que devenais-je?




Revenir en haut Aller en bas
Anna-Lou Lyloubella

avatar

Messages : 1021
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 27
Localisation : Derrière mon PC

Feuille de personnage
Arme(s): une I.S: Symphonia Rock et deux dagues
Pouvoir(s): Aucun
Camp: Humains

MessageSujet: Re: [Pour Stinson] Retour à l'appartement et nouvelle journée   Mer 7 Nov - 12:04







-Non je m'informais simplement. Excusez-moi si cela vous a importuné.

- Ne vous en fait pas pour cela.


Je sourie en l’observant avec son oiseau. Voilà une distraction qui pourrait évité d’avoir un Stinson branché 24/24 sur la station Anna-Lou. Sa réponse me donnait l’impression qu’il avait fait l’impasse sur quelques une de mes pensées. Cet oiseau commençait de plus en plus à me plaire. Il était capable de distraire ce vampire millénaire sans le moindre problème. Il fallait dire qu’il y avait de quoi être distrait avec lui. En plus de sa beauté, ce qui me poussait à être intéressé par lui était le comportement de Stinson avec lui. J’aurais pu passer des heures à les observer.


-Votre oiseau est vraiment magnifique. Je n’en avais jamais vue de tel, surtout avec ces yeux. Comme elle a une bande noir sur le bec, je ne pense pas qu’elle soit albinos, mais cela ne l’empêche pas d’avoir des yeux qui leur ressemble. On dirait que vous êtes parvenu à trouver un spécimen aussi incroyable que vous ne l’êtes.


Contrairement à la plus part des gens, il ne s’offusqua pas quand je le complimentais lui et son oiseau. Aller savoir pourquoi, beaucoup de monde prenait mal que l’on les compare à un autre animal. Un truc qui m’échappait, mais surement dû au fait que pour moi, toutes créature se valaient. Sauf les magiciens ! Eux ils étaient hors toute catégorie, juste des monstres.


- N'est-ce pas qu'elle est magnifique? Vous seriez surprise d'apprendre que c'est loin d'être sa seule qualité...Bon je suis désolé mais je vais encore m'absenter. Nous ne nous reverrons pas probablement avant un certain temps car je meurs de faim et du sang de bonne qualité en grande quantité est une chose assez rare par ici...je vous souhaite en avance une bonne soirée mademoiselle.


Sur ces mots, j’eu droit à une révérence avant qu’il ne disparaisse comme par magie. Je me retrouvais donc seule avec Keiji dans cet immense appartement. Une Keiji dont Stinson semblait limite gaga, mais dont je ne m'autoriserais jamais à le formuler en sa présence. En même temps, j'espèrais qu'il n'était pas assez proche pour faire attention à mes pensée... De toute façon, s'était trop tard. N’aillant plus aucune raison de ne pas sortir, ni excuse, je sortie de l’appartement le temps d’aller prévenir les Tea que j’acceptais leur invitation pour ce soir. Cassandre sembla ravi et j’eu quelque difficulté à rentrer chez moi, la miss ne semblant pas savoir comment s’arrêter de parler. Heureusement pour moi, son fiancé était intervenu me permettant de m’éclipser jusqu’à notre diner.

Stinson étant absent, je me mis a travailler dans le salon histoire de ne pas laisser seule Keiji. Cela n’avait probablement aucune importance, mais j’aimais bien l’observer entre deux travaux. Hors, j’allais avoir de quoi faire jusqu’à ce soir. Entre mes rapports et les différents programmes sur lesquels je travaillais pour l’armée, j’avais de quoi faire. Le soir approchant, je me préparais pour ma soirée avec les deux tourtereaux rencontré dans la matinée. Avant de sortir, je donnais quelques morceaux de fruits à Keiji en me souvenant que les perroquets de ma sœur aimaient cela. Il allait falloir que je pense à acheter de la nourriture pour elle maintenant. La prochaine fois que je verrais Stinson, je lui demanderais se dont elle à besoin.

La soirée avec les Tea se passa très bien. Enfin aussi bien qu’une soirée avec des magiciens pouvaient l’être. Au moins je ne m’ennuyais pas. Cassandre en vrai moulin à parole me racontait tous les potins que j’avais loupés. Il semblait que j’avais trouvé en elle une informatrice et comme elle semblait ravie de ma compagnie, j’allais en profiter au mieux. Nous commentions déjà à nous organiser des sortie entre filles. Je savais maintenant à quoi allait ressembler les personnes avec qui j’allais passer mes journée à partir de maintenant. Dire que sur Terre je les aurais évitées comme la peste alors qu’ici j’allais m’efforcer à passer un maximum de temps avec elles.

Quand je fus enfin de retour chez moi, il était minuit passé. Cette soirée après celle de la veille avait eu pour avantage de m’aider à totalement me sortir l’incident de la tête. Après avoir souhaité bonne nuit à une Keiji toujours aussi muette, je me rendis dans ma chambre pour me coucher. Bien sûr avant, j’avais veillé à ce que tous les systèmes de sécurité soit parfaitement opérationnel et avait également fait un rapport sur ma journée en oubliant le passage Stinson comme toujours.





[ pas mal ton nouvel avatar ^^]



Revenir en haut Aller en bas
http://mysteres-du-monde.lebonforum.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Pour Stinson] Retour à l'appartement et nouvelle journée   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Pour Stinson] Retour à l'appartement et nouvelle journée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Nouvelle journée mais en tant qu'apprentie ! [pv : Nuage d'Espoir]
» 3000 personnes manifestent pour le retour d'Aristide
» Pour le retour de l'armée, Martelly donne et prend : une obsession pésidentielle
» Rozo va-t-il voter pour le retour des FADH ?
» INQUIETUDE DE B. OBAMA A JACOB ZUMA POUR LE RETOUR D'ARISTIDE AVANT LE 20 MARS
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maho... the return of war. :: Ville :: Résidences :: Appartement d'Anna-Lou-