Maho... the return of war.
Bienvenue sur Maho... The Return of War...
Venez faire un petit tour, n'hésitez pas a posez des questions!
Si le forum vous plait, votre inscription nous fera le plus grand plaisir.
Merci à vous et bonne visite =]

Maho... the return of war.

Tout recommence... La Maho fait un nouveau départ. Mais la guerre entre les humains et les magiciens a recommencé... Qui serez-vous? Quel camp choisirez-vous?...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il principe dei vampiri è venuto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel Di Dëpërônë

avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 11/05/2012

Feuille de personnage
Arme(s): Une épée
Pouvoir(s): Téléportation, Feu, télépathe, vol, le tout grâce à sa capacité de se transformer en dragon
Camp: Autres

MessageSujet: Il principe dei vampiri è venuto   Jeu 23 Aoû - 16:52






Cher journal,

Voilà une semaine que j’avais fini de chercher dans les moindres recoins de la Terre et pas une trace de mon Roi de père… Il n’y a donc plus de doute possible sur le fait qu’il ne se trouve plus sur ce monde et voilà pourquoi je me retrouve sur le point de partir à ça recherche sur un autre monde dont j’avais eu connaissance. Comme n’importe qui d’importance relative et étant fils d’un Roi, j’ai droit à de nombreuse corv… heu, devoir et avantage s’il on peut dire, dont la connaissance de l’existence des magiciens. De plus, ce n’est pas comme s’ils étaient restés discret avec tout le bazar qu’ils avaient mis sur Terre. Maintenant, plus que jamais toutes les créatures surnaturelles repérées étaient pourchassés. Merci bien…

Quoi qu’il en soit, maintenant que j’ai achevé de préparé mon départ, je vais me rendre là-bas. D’ailleurs, il faudrait que quelqu’un apprenne à ces militaires de tenir boucler leur pensées car j’ai eu bien plus d’information sur Maho que je n’en aurais jamais espéré la dernière fois que j’en ai croisé.

Bien sur ce, je te dis à la prochaine sur Maho.

J’espère juste y trouver rapidement père…


Gabriel referma son livre et le rangea dans son sac à dos plein à craquer. Etant vampire, il n’avait que faire de provision, il aurait tous se dont il aurait besoin sur place, mais pour s’installer, l’argent qu’il gardait chez lui serait d’une grande utilité plus quelques vêtements de rechange en attendant. Quand il fut près, il se concentra sur sa destination et disparu dans un éclat lumineux et une grande chaleur.

Arrivée, il fut pris d’une faim immense qui le poussa dans un premier temps à se mettre en chasse avant qu’il recouvre le contrôle de lui-même. Voilà pourquoi il avait fait en sorte d’arriver dans un lieu le plus désert d’individu possible qu’il lui donnait le temps nécessaire pour se reprendre. Il pourrait ainsi envisager de se balader en ville. Bien évidemment, la première chose qu’il y ferait serait de chercher de quoi se sustenter, puis il passerait à la raison de sa présence ici.

Il s’allongea au bord de l’eau et y observa le ciel nocturne qui se reflétait dans les eaux calmes du lac pour chercher à se calmer. Cela marcha, mais lui pris bien plus de temps que lorsqu’il faisait de même avec du feu. Il aurait pu en faire apparaitre un, mais le risque de perdre totalement le contrôle était trop grand. S’il en arrivait à ce point de non-retour, il se transformerait certainement en son animal mythique pour trouver au plus vite une proie, ce qui risquait de ne pas être du meilleurs des effets surtout quand on souhaitait rester discret.



[Il se peut que je change de manière d’écrire en cours de RP
En passant du ‘’il’’ au ‘’je’’
J’essaie un truc avec lui]


codée par Akuma et reprise pas Anna-Lou
Revenir en haut Aller en bas
Michael Angel Dust

avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 22/07/2012

Feuille de personnage
Arme(s): Cela dépend de mon imagination.
Pouvoir(s): Matérialisation; Déplacement instantanné
Camp:

MessageSujet: Re: Il principe dei vampiri è venuto   Mer 29 Aoû - 20:03

Le vrombissement du moteur apparaissait comme une mélodie dans les oreilles de Michael, après tout, c'était lui qui l'avait conçu et il serait étonnant qu'il ne l'aime pas. Ils étaient en balade du cotés de la région des lacs. Cela arrivait parfois, Michael voulait pensée à d'autre chose et il demandait à MIYU de partir en voyage. Elle avait revêtu une armure mobile de drone autonome. Une sorte de moto à quatre roues tout-terrain mais dont on pouvait disposer une civière à l'arrière pour pouvoir évacuer un blesser en urgence. C'était comme cela que Michael aimait voyager, il s'allongeait dos au ''centre nerveux'' de MIYU et la laissait géré les commandes pour ''ses fugues''.

C'est donc vers la région des lacs qu'elle avait décidé d'emmener son maître, même si lui n'aimait pas se considérer comme tel. Cette endroit regorgeait de paysages magnifiques, le scintillement des lacs semblaient refléter le plus pur des métaux précieux. Cela semblait ravir Michael, qui se calma en se laissant bercer par le tremblement de son engin de locomotion. Il s'alluma une cigarette et en tira quelques bouffée avant de se faire interrompre par MIYU

_Maître, vous ne devriez pas, c'est mauvais pour votre santé.


_MIYU, je te remercie de ta sollicitude mais je pense pas que c'est ça qui va me tuer

_Maître, je dis juste qu'il ne faut pas vous condamner comme cela. Cela vous tue lentement

_M'en fous, je ne suis pas pressé. Sinon tu penses pas qu'il faudrait s'arrêtait pour la nuit. Tu sais histoire que ton moteur refroidisse et tout


_Ne vous inquiétait pas, j'ai encore de la réserve


la route commençait à se faire monotone et Michael commençait un peu à s'endormir sous l'effet du balancement de la route. Sa tête se faisait lourde et ses yeux se fermaient doucement. Il semblait enfin goûté à cette quiétude qu'il désirait tant parfois, loin de cauchemars, de la haine ou de la guerre. C'est alors que MIYU déclara d'un coup

_Détection d'un obstacle imminent


A peine la phrase avait-elle était prononcé que le drone sauta par dessus l'obstacle en question qui n'était autre que Gabriel. Vu la vitesse de son moyen de transport, le choc avait projeté Michael en l'air et d'un air assez étonné, remarqua Gabriel avant de se rattraper et d'atterrir sur ses jambes avec la grâce d'un félin. Il se redressa l'air de rien pendant que MIYU vint à son niveau, elle lui transmit un message écrit via l'ordinateur qu'il portait sur son bras

"_Faites attention maître, mes senseurs thermique ne le repèrent pas"

Il lui répondit à voix haute

_Ne dit pas de bêtise

d'un petit sourire en coin, il s'approcha lentement de l'étranger qu'il failli écraser et lui demanda

_Bonsoir, je me nomme Michael, désolé d'avoir failli vous percuter, êtes-vous blessé ?

Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Di Dëpërônë

avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 11/05/2012

Feuille de personnage
Arme(s): Une épée
Pouvoir(s): Téléportation, Feu, télépathe, vol, le tout grâce à sa capacité de se transformer en dragon
Camp: Autres

MessageSujet: Re: Il principe dei vampiri è venuto   Jeu 30 Aoû - 17:31






Au loin, Gabriel entendit le bruit d’un moteur qui s’approchait. Enfin au loin… Tout accaparé par la reprise de contrôle de lui-même, il ne le remarquait que maintenant, à moins de cinq minutes de sa position. Il décida de rester là où il se trouvait et de voir celui qui venait directement se jeter dans la gueule du loup. Au moins, il n’aurait pas à se déplacer pour se nourrir et l’absence totale d’âmes qui vivent l’arrangeait bien. Ainsi, s’il ne se maîtrisait pas totalement, il n’y aurait pas de témoin.

Son odorat commença à le chatouiller et il devina une odeur de cigarette. Un fumeur… Déjà qu’il y avait plus de 99% de chance qu’il s’agisse d’un magicien, il fallait qu’il soit accro à la nicotine. Son sang serait probablement horrible à souhait, voir même suffisamment pour lui couper toute soif après quelques gorger qu’il se forcerait à avaler.

Après son odorat, ce fut son ouïe qu’il lui donna quelques informations complémentaires. Une voie synthétique était portée par le vent, ainsi que celle d’un homme. Ils semblaient débattre sur un arrêt pour la nuit. Intéressant… Intéressant, mais ils étaient à quelques mettre de lui et ne semblait pas l’avoir encore repérer. Hors, ils lui fonçaient directement dessus. Heureusement pour lui, les siens avaient le cuir dure et il ne risquait donc pas grands choses à par quelques égratignure qui seraient oublier dans les secondes suivantes. Cette machine ne devait pas être très avancée pour ne pas l’avoir encore repéré. Il n’y avait donc plus de doute sur le genre d’individu qui lui arrivait dans le bec.

Finalement, la machine le repéra à la dernière seconde et l’évita en sauta par-dessus lui. Gabriel observa la scène tranquillement allongé et souri en voyant l’homme faire un superbe vol plané. Il faillit même applaudir quand il le vit atterrir avec aisance. Ce mouvement lui permis tout de même d’apprendre une chose sur celui qui se tenait près de lui, étant capable de se rattraper ainsi, il devait avoir subi un entrainement quelconque. Il en déduit qu’il devait s’agir d’un soldat surtout après avoir vue la machine qui l’accompagnait.

Alors que Gabriel l’observait, il perçu ce que la machine avait transmis à son « maître ». Voilà pour quelle raison elle lui avait foncé dessus. Elle l’avait probablement pris pour un rocher ou toutes autres choses inorganiques sur le coup. La pauvre ne devait rien comprendre à la situation, mais si l’homme qui lui faisait face avait déjà rencontré des vampires, il n’allait pas tarder à deviner à quel genre d’individu il avait à faire. Si seulement il lui proposait son sang par courtoisie, cela lui faciliterait la tâche. Pourquoi n’avait-il pu tomber sur une belle demoiselle… L’homme répondit à sa machine obsolète en ne semblant pas vraiment y croire, mais il faillit à son tour par lui passer dessus tandis qu’il s’approchait de Gabriel qui restait immobile pour s’excuser.


- Bonsoir, je me nomme Michael, désolé d'avoir failli vous percuter, êtes-vous blessé ?


Gabriel se releva alors tranquillement avec toute la grâce du à son espèce en prenant le temps de dépoussiérer ces effets avant de lui répondre. Contrairement à son interlocuteur, lui pouvait parfaitement le voir dans cette belle nuit d’été et même si cela pouvait être amusant de les voir ainsi encombrer, cela n’était pas très poli de ne pas se montrer lorsque l’on s’adressait à quelqu’un.


- Bonsoir. Ne vous inquiétez pas de cela. Il n’y a eu aucun accrochage de mon côté. J’espère qu’il en va de même pour vous.


Gabriel l’observait attentivement, ne manquant aucun de ces moindres mouvants ou pensées en se demandant comment il pouvait s’y prendre avec lui pour avoir son sang. Finalement, même la perspective d’un repas déplorable semblait suffire à sa gorge qui le brulait et ne demandait qu’à être délivré du feu qui la tenaillait. S’il ne parvenait pas à trouver un moyen qui ne lui attirait pas d’ennui, car après tout il n’avait pas l’intention de se faire remarquer, pour étancher sa soif, il faudrait qu’il parvienne à se défaire de lui pour se rendre rapidement en ville avant de perdre le contrôle. Il avait toujours été doué pour se maitriser, mais il s’arrangeait toujours pour ne pas à avoir à se retenir ainsi. Comment son père faisait-il pour toujours repousser ces limites…

Il s’approcha de l’homme qui lui faisait face, tout en s’obligeant à faire autant de bruit que les humains. Depuis le temps, il avait appris que ce genre de chose pouvait les rendre nerveux. Comment allait-il pouvoir l’approcher ? S’il s’était agi d’une femme, son charme et charisme naturel aurait déjà fait une grande partie du travail, mais là…


- Permettez-moi de me présenter. Je me nomme Geremia Spino. Il semblerait que je ne sois pas le seul à apprécier l’endroit pour son calme.


Gabriel décidait finalement de couper court à la rencontre, pour pouvoir aller trouver une proie qui lui était plus simple à obtenir. Si la chasse devait avoir lieu avec quelqu’un pouvant s’avérer un défi quelconque, il risquait de se laisser prendre au jeu. Il fallait maintenant espérer qu’il comprendrait le message et lui ficherait la paix afin qu’il puisse se rendre en ville pour y découvrir ces fruits indigènes et qui sait, peut-être un fruit exotique des plus savoureux.





[Voilà, j'espère que cela t'ira.]


codée par Akuma et reprise pas Anna-Lou
Revenir en haut Aller en bas
Michael Angel Dust

avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 22/07/2012

Feuille de personnage
Arme(s): Cela dépend de mon imagination.
Pouvoir(s): Matérialisation; Déplacement instantanné
Camp:

MessageSujet: Re: Il principe dei vampiri è venuto   Mar 4 Sep - 20:41

L’inconnu ne tarda pas à se montrer afin de répondre à Michael, et presque immédiatement, il lui répondit

_Bonsoir. Ne vous inquiétez pas de cela. Il n’y a eu aucun accrochage de mon côté. J’espère qu’il en va de même pour vous.

L’homme lui répondit par la simplicité même, se préoccupant même de celui qui failli lui causer un accident. Cela étonna en premier Michael qui avait plus
l’habitude que les gens s’énervent et lui demande s’il n’est pas fou. Cette attitude, pleine de courtoisie, montra qu’il devait avoir une certaine confiance en lui ainsi qu’une certaine éducation. Sans plus attendre, Michael lui répondit presque immédiatement

_Vous savez, moi j’ai l’habitude des accidents, ne vous en faites donc pas.

Les deux jeunes hommes semblaient s’observer pendant un instant, voir les différentes hypothèses sur leur identité et leur raisons d’être ici. C’est vrai que Michael se posaient des questions, après tout, cet homme n’était pas apparu sur les senseurs thermiques de Miyu et il ne faisait pas de feu dans ce lieu plein d’obscurité. Très vite, le jeune explorateur qu’il était se souvint de différentes races qu’il avait pu rencontrer au cours de ses voyages scientifiques avec ses parents. Des créatures, toutes plus étranges les unes que les autres, défilaient dans sa mémoire.

*Donc, il ne dégage pas de chaleur, et n’a pas fait de feu, ce qui laissent à supposer qu’il peut voir dans l’obscurité*

Répertoriant ces caractéristiques, les différents profils se réduisaient de plus en plus. Puis c’est alors qu’il frappa de son poing son autre main comme s’il avait réussi à deviner à partir de ces maigres indices la véritable nature de son interlocuteur.

*Bien sûr, il doit être un Reptilien, je me souviens d’une des planètes leur appartenant, certains pouvaient revêtir une forme humaine afin de ne pas effrayer les peuples à qui il rendait visite*


C’est alors qu’il sortit de ces pensées quand son interlocuteur lui parla de nouveau. Il s’était d’ailleurs rapprochait de Michael sans doute pour mieux l’observait.

_Permettez-moi de me présenter. Je me nomme Geremia Spino. Il semblerait que je ne sois pas le seul à apprécier l’endroit pour son calme.
Aussitôt, le jeune homme lui répondit ne voulant pas se montrer grossier face à cette déclaration

_Enchantée, géré… géra… bon je vais vous appeler Spin. Je n’ai jamais été très doué avec les noms. Appelez-moi Mike si cela vous dit.

Décidément, Michael n’en ratait pas une, mais en même temps, il voulait se montrer simple. Toutes ces simagrées de politesse avait le dons de lui donnait des migraines et de le mettre mal à l’aise. Mais c’est alors qu’il tilta sur une des paroles de son interlocuteur. Il trouvait l’endroit calme et qu’il appréciait cette tranquillité. Sans doute voulait-il chasser. Après tout, les reptiliens était connu pour leur régime carnivore à base de chair fraiche et juteuse. Mais Michael n’était pas effrayé. Il avait failli renverser sa rencontre et ne voulait pas partir comme cela. il jugeait qu’il avait une dette envers lui et voulait mettre les comptes au clair le plus vite possible. Il se retourna vers MIYU et lui demanda

_MIYU, je crois que l’on va camper ici et invité notre hôte à manger…

Elle lui répondit toujours via l’ordinateur plaçait sur son bras

"_Ce n’est pas une bonne idée maitre, n’oublier pas que c’est un étranger et que vous êtes recherché dans certains coin de l’univers"

Il se contenta de sourire à son amie. Décidément, elle lui était vraiment fidèle et voulait prendre soin de lui.

_Bien, Spin, j’ai de bonne pièce de viande fraiche saignante à souhait, peut être voudriez-vous vous joindre à moi


Sans attendre véritablement de réponse, il commença à préparer un feu via des allumettes humaines pendant que Miyu ouvrit son compartiment à nourriture pour y mettre quelques parts gardant au préalable pour l’invité les meilleurs pièces crue comme l’avait demandé son maitre. Il se passionnait pour cette race et les trouvaient très intéressant, d’ailleurs, il en avait pris certaine mimique car à peine avait-il allumé le feu qu’il porta à ses lèvres une cigarette et l’alluma avec le reste des cigarettes.

_sinon excusez ma curiosité, mais que venait vous faire dans ce coin de la galaxie ?
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Di Dëpërônë

avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 11/05/2012

Feuille de personnage
Arme(s): Une épée
Pouvoir(s): Téléportation, Feu, télépathe, vol, le tout grâce à sa capacité de se transformer en dragon
Camp: Autres

MessageSujet: Re: Il principe dei vampiri è venuto   Mer 5 Sep - 9:47







L’homme qui se tenait devant Gabriel sembla étonné de sa réaction. Il cerna rapidement Gabriel qui ne cherchait pas à cacher son éducation. Après tout, plusieurs millénaires plus tard, il était difficile de changer ces manières. Le magicien s’empressa de répondre pour lui indiquer qu’il lui en fallait bien plus pour lui causer un quelconque dommage et après s’être jaugé afin de déterminer ce qu’ils étaient respectivement, Gabriel avait compris qu’il s’agissait d’un magicien entrainé dont le sang était loin de le mettre en appétit.

Le dénommé Michael cherchait également en avançant diverses théories infructueuses mais logique. Gabriel eu même droit à un aperçu rapide d’un grand nombre d’espèce qui lui était jusque-là inconnu. Pour que ce Michael détienne autant de savoir sur ces créatures, il devait être une sorte de baroudeur des galaxies. Ces souvenirs lui confirmèrent d’ailleurs ce qu’il pensait. C’était incroyable à quel point le monde de Gabriel qui était jusque-là restreint à sa Terre natale venait de s’élargir en se rendant dans un nouveau monde. Au moins s’il désirait en apprendre sur les créatures qui peuplaient l’univers, il saurait à qui s’adresser maintenant.


* Donc, il ne dégage pas de chaleur, et n’a pas fait de feu, ce qui laissent à supposer qu’il peut voir dans l’obscurité.*


Gabriel s’amusa à suivre le déroulement de sa logique qui pour le moment était exacte. Michael fit un geste montrant qu’il venait de trouver la solution à cette énigme qui se tenait devant lui et Gabriel attendit impatient de savoir la conclusion de sa recherche.


*Bien sûr, il doit être un Reptilien, je me souviens d’une des planètes leur appartenant, certains pouvaient revêtir une forme humaine afin de ne pas effrayer les peuples à qui il rendait visite*


Sur ces pensées, Gabriel eu un large sourire amusé qui heureusement pour lui était caché par la nuit. Il y avait vraiment de nombreux avantages à ces capacités surhumaines. Il s’était ensuite rapproché de Michael pour lui parler tout en prenant le soin de réduire l’expression de son amusement à un simple sourire en coin.


- Permettez-moi de me présenter. Je me nomme Geremia Spino. Il semblerait que je ne sois pas le seul à apprécier l’endroit pour son calme.

- Enchantée, géré… géra… bon je vais vous appeler Spin. Je n’ai jamais été très doué avec les noms. Appelez-moi Mike si cela vous dit.


Spin ? C’était bien la première fois qu’on lui faisait ce coup-ci. Il regretta presque de ne pas lui avoir confié son vrai nom pour voir sa tête. Celui qu’il venait de lui donner été de loin bien plus simple et pourtant il avait préféré lui trouver un surnom. Il était peut-être intelligent, mais certaines choses pouvaient faire croire qu’il était plutôt simple d’esprit. D’ailleurs, il devait probablement vouloir le faire penser. Que pouvait-il bien souhaiter cacher…

Toujours à l’affut de ces réflexions, Gabriel avait de grandes difficultés à garder un semblant de sérieux et ne parvenait pas à décrocher se sourire en coin de son faciès. Il préférait la simplicité ? Dommage. Il reconnaissait un certain cran à l’homme qui lui faisait face, mais finalement son sourire le quitta sans se faire prier quand il comprit que l’homme n’avait pas l’intention de partir immédiatement. Il commença même maintenant à avoir du mal à garder un visage passif quand il l’entendu parler à sa boite de conserve.


- MIYU, je crois que l’on va camper ici et invité notre hôte à manger…


Gabriel attendu tout accaparé par la réponse de ‘’MIYU’’ qui lui sembla tout d’un coup bien plus sympathique. Contrairement à cet idiot, elle préférait s’en aller. En revanche, elle ne devait pas se douter qu’elle allait donner à Gabriel une information de premier ordre sur celui qui était son maître. La pauvre petite chose qui ne cherchait qu’à le protéger venait de le trahir par sa trop grande loyauté. Ce Michael était donc rechercher… Je venais d’avoir une information qui me serait probablement utile dans le futur et peut-être même un futur proche. Le mieux serait tout de même de garder quelques cartes en mains pour l’avenir, mais celle-ci était plutôt énorme.


- Bien, Spin, j’ai de bonne pièce de viande fraiche saignante à souhait, peut être voudriez-vous vous joindre à moi


De la viande crue…Il allait être réduit à manger de la viande cru tel un vulgaire animal. Un tartare pourquoi pas, mais de là à manger cette viande sans aucune préparation... Il était vrai que les siens se nourrissaient d’humain, mais ceux-ci étaient toujours chauds. Maintenant Gabriel devait décider s’il souhaitait continuer de le faire croire à cette théorie reptilienne ou s’il décidait de lui donner un nouvel indice sur qui il était. Ce Michael le contraria un cran de plus quand il le vit lui forcer la main en préparant le repas sans attendre sa réponse. A l’instant où les yeux de Gabriel s’éclairèrent, le magicien alluma le feu. Grâce à cela, il pourrait croire qu’il s’agissait de la réverbération des flammes sur sa rétine alors qu’il s’agissait d’une preuve indéniable d’une réaction forte. Ici, il s’agissait bien évidemment de la contrariété, même s’il gardait une expression d’attente. Finalement, il se décida sur la suite de son comportement et lui répondit.


- Puis que vous semblez si emballé par l’idée que nous mangions ensemble, pourquoi pas. Après tous, vous avez déjà commencé à tout préparer et il est inconvenable de refuser un repas gratuit.


Aller, il fallait bien se forcer un peu pour protéger la famille. Quoi que, les êtres de se monde connaissait peut-être déjà leur existence. Qu’elle réputation pouvait avoir les vampires dans ces lieux? Laissons tomber les simagrées et mangeons quelque chose de potable. Il devait bien y avoir d’autre créature dans cet univers qui nous ressemblait suffisamment pour que je m’autorise un repas décan. Aillant prit sa décision, ces yeux retrouvèrent leur éclat normale à la lumière du feu, toujours plus réfléchit que pour ceux d'un humain ou magicien, mais tout de même moins. Avec un peu de chance, il n'allait pas le remarquer. Heureusement pour lui la couleur d'origine de ces yeux étaient semblable à celle lorsqu'il commençait à s'énerver. Gabriel ignorait encore s'il avait fait exprès de ne pas comprendre ce qu'il avait sous-entendu quand il avait décréter "apprécier l'endroit pour son calme" ou s'il était simplement idiot.


- Si cela ne vous gêne pas, je préfère ma viande bleue. Un simple allé retour pour la réchauffer.


De plus, même ces reptiliens devaient préférer une viande telle que celle-ci. Les créatures à sang-froid cherchant toujours les sources de chaleurs et cella se rapprochait le plus d’une proie fraichement tuée. Gabriel l’observa allumer sa cigarette et essaya de chasser de ces pensées cette désagréable odeur qui venait encombrer son odorat. Michael eu enfin une utilité en lui adressant de nouveau la parole ce qui lui permis de se distraire.


- sinon excusez ma curiosité, mais que venait vous faire dans ce coin de la galaxie ?


- La raison de ma présence ? Hé bien… Je ne pense pas avoir besoin de vous le cacher alors… Je suis ici à la recherche d’une connaissance. Rien de bien passionnant. Quand est-il de vous, si je peux me permettre la même indiscrétion ?




codée par Akuma et reprise pas Anna-Lou
Revenir en haut Aller en bas
Michael Angel Dust

avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 22/07/2012

Feuille de personnage
Arme(s): Cela dépend de mon imagination.
Pouvoir(s): Matérialisation; Déplacement instantanné
Camp:

MessageSujet: Re: Il principe dei vampiri è venuto   Lun 10 Sep - 22:37

Quelque chose frappa Michael, dans les paroles que Spin avait déclaré. Apparemment, il voulait qu’on cuise sa viande. Les reptiliens qu’il connaissait n’étaient pas comme cela. Ils avaient gardé un coté animal et préférait en général chasser leurs proie et la rapporter aussi sec, encore toute sanguinolente pour la dévorer. Il décida de ne pas accorder plus d’importance, car après tout, les gouts et les couleurs ne se discutent pas. MIYU, quant à elle, se méfier de cette individu, sans en parler à son maitre, elle le scrutait guettant le moindre geste suspect et se tenait prêt à intervenir si cet inconnu voulait du mal à son maitre. Après tout, ce n’était pas parce qu’elle avait une armure mobile qu’elle n’était pas armée. Son but premier, lors de sa création, était la guerre après tout.

- La raison de ma présence ? Hé bien… Je ne pense pas avoir besoin de vous le cacher alors… Je suis ici à la recherche d’une connaissance. Rien de bien passionnant. Quand est-il de vous, si je peux me permettre la même indiscrétion ?

La réponse était un peu évasive au goût de Michael, surtout quand on déclare, je n’ai pas besoin de vous le cacher sans renseigner plus mais cela ne l’énerva pas le moins du monde. Tout le monde a des secrets, et tout le monde n’a pas besoin de les savoir aussi. Mais il trouvait assez étrange que cet étranger veuille en savoir plus sur Michael. Alors que tout semblait indiquer qu’il était juste un baroudeur sans vraiment de but spécifique. Arborant un léger sourire, il lui répondit tout de même

_bah vous savez moi … j’ai toujours aimé voyager, je n’ai pas vraiment de raison particulière, je suis un peu comme le vent, je vais là où tout à coup j’ai envie d’aller.

Michael après cette réponse passa ses bras derrière sa tête, afin d’en faire un coussin, avant de s’allonger pour observer les étoiles. Cette vue le laissaient plonger dans des pensées lointaines, des souvenirs de rencontre sur diverses planètes étrange mais plus accueillante qu’on ne le croie. Il n’espérait pas vraiment que son invité reste. Il avait pour lui accompli sa part, il avait payé ses dettes et c’est tous ce qui comptait à ses yeux. Ayant fini sa cigarette, il s’en alluma une autre sans vraiment pensé à son voisin si cela le dérangeait ou non. Et brisant le silence il déclara de nouveau

_Vous avez dit rechercher quelqu'un ? J'espère que vous ne serez pas déçu. Je sais que je ne devrais pas dire cela mais parfois quand on est à la recherche de quelqu'un ou quelque chose, on a tendance à l'idéaliser et la réalité est bien différente une fois qu'on a atteints son but.

Michael lui donna un conseil sans vraiment croire que Spin l'écouterait ou le noterait. A vrai dire, il se fichait un peu du monde qui l'entourait. Cet univers n'était pas tendre avec lui, alors pourquoi serait-il tendre avec l'univers. Continuant de scruter les étoiles, peu à peu, il ferma les yeux. Se laissant bercer par les bruits de la nature, petit à petit, il se plongea dans un état de détente. Laissant sa sécurité entre les mains de sa bien aimée MIYU.

Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Di Dëpërônë

avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 11/05/2012

Feuille de personnage
Arme(s): Une épée
Pouvoir(s): Téléportation, Feu, télépathe, vol, le tout grâce à sa capacité de se transformer en dragon
Camp: Autres

MessageSujet: Re: Il principe dei vampiri è venuto   Mar 11 Sep - 13:20







Gabriel continua à prendre en note ce qu’il apprenait de Michael sur ces créatures d’un autre monde qu’il ne connaissait pas jusqu’à lors. Il s’était moqué qu’il puisse envisager qu’il n’était pas ce qu’il s’était imaginé, mais le fait qu’il ne cherche pas plus loin qu’une histoire de goût lui plaisait. Grâce à cela, il garderait ces origines secrètent. Ne prétant pas plus attention à ceux qui l’entourait, il s’installa confortablement en attendant que le repas soit prêt avant de répondre à la question de son interlocuteur.


- La raison de ma présence ? Hé bien… Je ne pense pas avoir besoin de vous le cacher alors… Je suis ici à la recherche d’une connaissance. Rien de bien passionnant. Quand est-il de vous, si je peux me permettre la même indiscrétion ?


Il semblait que la réponse été évasive au goût du désigné cuisiner, mais celui-ci ne chercha pas plus à en apprendre pour autant. Certainement dû au faite qu’il avait lui-même ces propres secrets. Il devait probablement vouloir éviter que Gabriel ne s’intéresse trop à lui à son tour. Loupé, même s’il s’y prendrait discrètement pour en apprendre plus. Tout comme Michael, il n’insisterait pas, mais surveillerait attentivement ces pensées. Ce qui était facile étant donné qu’il était le seul dont-il pouvait scruter l’esprit.


- bah vous savez moi … j’ai toujours aimé voyager, je n’ai pas vraiment de raison particulière, je suis un peu comme le vent, je vais là où tout à coup j’ai envie d’aller.


Gabriel n’écouta pas vraiment la réponse sachant d’avance qu’elle ne lui apporterait rien de très intéressant. Il serra par contre les dents quand il comprit que le magicien, placé de l’autre côté du feu, n’avait pas l’intention que Gabriel reste. Ce qui signifiait donc qu’il venait de s’approprier l’endroit alors que Gabriel y était bien avant lui. Jouer avec un territoire, qu’il soit temporaire ou non, n’était jamais une très bonne idée face à un prédateur. Surtout quand on se retrouvait être une proie potentielle. Gardant son calme, il se mit tout de même à fixer Michael tout en gardant un visage dans l’attente. Tel le prédateur qu’il était, il surveillait un potentiel rival, qui n’avait de rival que le nom, prêt à s’en charger.


- Vous avez dit rechercher quelqu'un ? J'espère que vous ne serez pas déçu. Je sais que je ne devrais pas dire cela mais parfois quand on est à la recherche de quelqu'un ou quelque chose, on a tendance à l'idéaliser et la réalité est bien différente une fois qu'on a atteints son but.


De quoi il se mêlait ce type ? Gabriel grinça des dents en l’entendant le conseiller. Il était lui-même du genre à conseiller les autres, mais contrairement à lui, il ne tapait pas totalement à côté. Il ne parlait pas plus sans véritable but contrairement au magicien. Lui ne cherchait qu’à meubler le silence. Idée stupide alors que le crépitement du feu était une chose si agréable et mélodieuse en comparaison des paroles qui sortait de cette bouche.

Ce qu’il fut ensuite fut la chose la plus stupide et intelligente à la fois qu’il pouvait faire. Oubliant totalement le danger potentiel que pouvait représenter Gabriel, il se laissait bercer par la nature sous les yeux flamboyant du vampire âgé de plusieurs siècles. Combattant sa nature, il ferma les yeux pour ce calmé en laissant tomber en avant sa tête. Quand il fut totalement sur de sa maîtrise de lui, il conseilla à son tour cette proie trop sur d’elle.


- Vous devriez éviter de donner des conseils à tout va lorsque vous ne connaissez pas celui à qui vous les données. Je connais parfaitement celui que je recherche et n’ai aucun doute sur ce que je trouverais.


Gabriel jeta un coup d’œil à la machine qui semblait avoir réagi lorsqu’il avait été à deux doigts d’oublier ces promesses. Si jamais elle venait à le chercher, elle risquait bien plus que son maître car contrairement à lui, il ne s’agissait que d’un tas de ferraille. Ces promesses ne l’incluaient donc pas dedans. Il était si facile de broyer de la tôle… A cette idée, un léger sourire en coin apparu sur son visage. Il pourrait se défouler tellement ainsi. Il ne se souvenait plus à quand remontait la dernière fois où il s’était laissé aller.


- Je sais d’ailleurs d’avance que j’aurais du mal ou qu’il me sera impossible d’obtenir ce que je vais lui demander. Maintenant, si cela ne vous gêne pas, nous pourrions manger.





codée par Akuma et reprise pas Anna-Lou
Revenir en haut Aller en bas
Michael Angel Dust

avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 22/07/2012

Feuille de personnage
Arme(s): Cela dépend de mon imagination.
Pouvoir(s): Matérialisation; Déplacement instantanné
Camp:

MessageSujet: Re: Il principe dei vampiri è venuto   Lun 24 Sep - 21:21

Michael n’écoutait plus les paroles de son ‘’invité’’ à vrai dire, il n’en avait que faire vu que sa ‘’dette’’ était payé. On ne peut pas dire qu’il aimait ou non la compagnie des gens, disons plutôt que pour lui tout le monde se ressemblait. Un sourire cachant une mauvaise action, des yeux qui semblent sincère et vous foudroie du regard à la moindre occasion. Il n’avait pas peur de son invité fusse-t-il un reptilien ou non ? Les guerres avaient forgé son corps et son esprit, les blessures ne lui faisaient pas peur. Et puis Miyu le protégeait, elle lui était d’une grande aide dans ces moments-là. Après tout, elle avait été formé pour cela, c’était une intelligence artificielle bien mystérieuse, fait pour le combat, elle apprenait au cours de ses batailles. Elle était capable d’analyser l’ennemie à la seconde prêt et d’établir une parade ou une esquive et bien sûr, riposté si nécessaire.

Elle de son coté, n’aimait guère ce mystérieux Geremia Spino, il ne semblait pas être ce qu’il paraissait, cachant quelque chose dans les tréfonds de son être. Il n’était pas clair pour MIYU, c’était assez difficile à décrire de ce qui se passer dans son programme, mais elle ne l’aimait pas du tout. Son maitre était trop confiant ou plutôt trop insouciant parfois pour chercher vraiment plus loin que ce qu’il paraissait. Mais cette naïveté parfois enfantine, il est vrai, faisait que MIYU ne s’était pas trompée en ce qui concerne la personne qu’elle se devait de protéger. Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle le suivait, de l’amour ? De la reconnaissance ? Une dette de vie ? Rien ne lui venait vraiment à l’esprit. Elle se devait de le protéger un point c’est tout.

Elle observait dans le noir cet étranger au moyen de sa vision nocturne, guettant le moindre de ces gestes ou paroles qui pourrait le faire confondre et révéler sa vrai nature. Il est vrai qu’elle pouvait se posait des questions sur les réactions de cet être venu d’ailleurs. Cela elle en était sûre. Elle ne savait par contre pas qu’elle était vraiment son but. Elle pensait en premier lieu un chasseur de prime venu réclamait la tête de son maitre. Pourquoi n’était-il pas parti dès que Michael s’était montré trop hospitalier, généralement, les gens fuient assez rapidement devant une proposition avec autant d’entrain. Se doutant de quelques choses, elle commença à passer en revue l’armement et le matériel qu’elle possédait. Ce n’était pas parce qu’il partait en voyage ‘’d’agrément ‘’ que son amure mobile n’avait pas conservé quelques munitions ou autre. Il est vrai que d’habitude, elle ne mets ces armure de ‘’guerre’’ pour de la reconnaissance mobile ou du transport à haut risque. Non pour se détendre. Un écran d’interphase s’afficha dans un coin de son écran de vision nocturne et une liste avec l’armement ainsi que le nombre de munition apparu. Une mitrailleuse Gatling m134 avec deux mille balles, deux série de trois roquettes dites ‘’nids d’abeilles’’ ainsi qu’une fusée éclairante et une grenade fumigène. D’habitude, elle en avait plus en stock, ceci devait être les restes d’une ancienne mission. Elle se dit en elle-même qu’elle aurait dû vérifier au cas où il tomberait sur un ennemi. Car oui, maintenant, elle considérait cet énergumène comme un ennemi à cause de certains de ces dires dénué de sens. Elle ne l’aimait pas, il apparaissait comme une menace en devenir. L’idée de l’attaquer avant qu’il attaque lui avait traversé l’esprit. Son programme de guerre commençait à prendre le déçu sur sa résolution. Elle failli y succomber, mais l’image de son maitre enfant souriant lui apparut. Elle calma alors un peu ces circuits, elle n’était plus la machine à tuer qu’elle était, elle se devait de se contenir et de ne pas exterminer toute les menaces potentielles qui apparaissaient à son écran. Miyu continuait tout de même de l’observer, il n’inspirait pas confiance et savait que quelque chose arriverait.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Di Dëpërônë

avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 11/05/2012

Feuille de personnage
Arme(s): Une épée
Pouvoir(s): Téléportation, Feu, télépathe, vol, le tout grâce à sa capacité de se transformer en dragon
Camp: Autres

MessageSujet: Re: Il principe dei vampiri è venuto   Sam 29 Sep - 10:16







Gabriel lasse de ce magicien, ne s’encombra pas de lui proposer de le servir quand il prit sa viande. Manger lui permettrait de s’occuper l’esprit, lui évitant de s’en prendre à cet homme des plus insupportables pour lui. Il était bien trop sûr de lui, nonchalant, prompte à ce déclarer chez lui où il le souhaiter et d’autres choses qui énervait Gabriel au plus haut point. S’il n’avait pas eu aussi soif, peut-être aurait-il sut se montrer plus diplomate et partir tout simplement, mais ce n’était pas le cas. Alors qu’il n’aimait pas parler pour ne rien dire ce magicien l’ignorait totalement, niveau politesse vous repasserez. A croire qu’il n’avait eu aucune éducation. Il était vrai que Gabriel n’avait pas grandi à la même époque que cet individu, mais tout de même, il y avait certaine chose que n’importe qui prendrait mal, même s’il était vrai qu’il n’était pas sensé savoir certaines choses…

En tous cas, ce n’était pas cette machine toute technologie avancé qui pouvait la composer qui parviendrait à l’arrêter s’il décidait de faire comprendre à cet homme qu’il devrait avoir bien plus peur de Gabriel qu’il ne l’était actuellement. Gabriel se mis à fixer la machine tout en mangeant en réfléchissant à la manière dont il s’y prendrait pour transformer ce robot de guerre en jolie petit morceaux de ferrailles. Toujours à l’écoute du magicien, il entendit une information sur cette machine qu’il lui serait utile s’il venait à l’utiliser comme pushing-ball. Elle était donc capable d’apprendre durant ces combats… Il faudrait donc utiliser toujours une technique différente pour l’approcher ou simplement l’avoir du premier coup. Possible grâce à la téléportation, mais Gabriel était bien trop assoiffer pour se laisser aller à cela. Il se contenterait donc de la simple force physique des vampires.

Gabriel percevait la machine réglé ces caméras pour l’observer. Elle contrairement à son idiot de maître avait compris qu’il fallait se méfier de Gabriel. Cela la rendait presque plus agréable au vampire que le magicien qu’elle accompagnait. Gabriel décida alors de ne pas la détruire définitivement même s’il en avait la possibilité un jour. Il ferait attention à ne pas détruire son ‘’cerveau’’. Il remarqua également des variations lumineuses là ou devait se trouver des écrans. Cette machines devait être en train de préparer quelque chose. Il fallait mieux pour elle qu’elle reste sage car au moindre écart, il la déchiquèterait pour faire comprendre à son maître ces tors.

Toute cette attention braquée sur Gabriel commençait légèrement à l’énerver même s’il le comprenait parfaitement. Il y avait comme une tension qui se créait dans l’air entre lui et la machine, ce qui lui semblait de plus très étrange que cela soit possible. Peut-être cela ne venait-il que de lui et de cette situation qui commençait à lui taper sur les nerfs, mais quoi qu’il puisse en être, il commençait à s’en agacer de plus en plus, surtout quand la machine produisait diverse bruit dont le plus agaçant celui de son processeur tournant à plein régime. Il n’était peut-être pas discernable aux humains, mais lui l’entendait très bien. A bou de patience, il avertit donc le magicien se fichant de la manière dont il prendrait la chose.


- Si j’étais vous, j’ordonnerais à votre robot de calmer ces processeurs. Ce bruit a tendance à m’agacer tout comme cette surveillance. Il pourrait me venir quelques mauvaises idées à son sujet si elle continue ainsi…




codée par Akuma et reprise pas Anna-Lou



]Dernière chance pour éviter l'attaque ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il principe dei vampiri è venuto   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il principe dei vampiri è venuto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maho... the return of war. :: Un petit coin de nature :: Étendus d'eau-