Maho... the return of war.
Bienvenue sur Maho... The Return of War...
Venez faire un petit tour, n'hésitez pas a posez des questions!
Si le forum vous plait, votre inscription nous fera le plus grand plaisir.
Merci à vous et bonne visite =]

Maho... the return of war.

Tout recommence... La Maho fait un nouveau départ. Mais la guerre entre les humains et les magiciens a recommencé... Qui serez-vous? Quel camp choisirez-vous?...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ravi de te retrouver [PV. Fate]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yakumo Yoshikawa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 23/08/2011
Localisation : Là où je suis... ._.

Feuille de personnage
Arme(s): Mes poings
Pouvoir(s): Pouvoirs vampiriques plus ou moins bien maîtrisés.
Camp: Neutres

MessageSujet: Ravi de te retrouver [PV. Fate]   Ven 26 Aoû - 9:20

Je n'aurais jamais pensé que je finirais comme ça. J'aurais peut être dû rester là-bas car, quand j'étais partis, j'avais recommencé... Recommencé a faire des choses ignobles, des choses que je regrette à présent, et je ne savais même pas pourquoi je le faisais. Je me répugnais encore plus qu'avant... C'était tellement dommage, moi qui commençais peu à peu à revenir dans le bon côté, j'en sortais aussitôt.
J'avais tué encore plus de personnes qu'avant de venir à Maho, et tout ça, en six ans seulement. A chaque fois que je tuais quelqu'un, j'avais de plus en plus mal.
Pourquoi je faisais ça ? Je ne comprenais pas... Il devait me manquer quelque chose, et cette chose, c'était la gentillesse que j'avais pu connaître à Maho. J'avais du mal à l'avouer, mais cette gentillesse commençait à me manquer, c'était bizarre, ça venant de moi...
Bref, il y a quelques semaines, j'avais essayé de revenir à Maho, mais quand j'y entra, ce que j'avais prévu était arrivé. Cette... Plateforme n'était plus que de vieux débris. Il n'avait plus une vie, tout était désert, comme un village que je laissais avant de partir.
Je me sentais mal. Je savais que cela allait arriver, mais je ne savais pas que ça aurait été aussi atroce.
Je déambula un peu partout. Je passais par les endroits où j'étais déjà passé auparavant. Les jardins, le parc, les égouts, les docks... La maison d'Abi... J'avais quand même beaucoup de mal à tout reconnaître.
Ce que je venais de découvrir m'avais fait tomber encore plus bas que là où j'étais déjà. Puis, je réfléchi. Etaient-ils tous morts ? Ou bien... Est-ce qu'ils se sont réfugiés ailleurs ? J'optai plutôt pour la seconde hypothèse et je chercha cet « ailleurs ».
Il me fallut environ deux mois pour trouver cet « ailleurs ». Bien sûr je n'étais pas totalement sûr que c'était celui là, mais je sentais les même choses que j'avais pu ressentir à Maho.
Je fis quelques pas. Aujourd'hui encore, il faisait beau. Il faisait toujours beau ici. Il était tellement rare qu'il pleuve. Je sais que je me répète souvent mais je hais le soleil...
Tout me faisait penser à l'ancienne Maho,il y avait des différences, oui, mais la disposition des endroits était la même, ainsi, je ne me perdais pas.
Aujourd'hui, j'étais habillé comme d'habitude, un Tee-shirt rouge et noir, un slim noir et des converses rouges. Oui, en six ans, je n'avais pas changé d'un poil, je n'avais pas grandis, j'avais toujours la même tête. J'avais toujours l'apparence d'un mec de dix-sept ans...
Aujourd'hui, les oiseaux chantaient, comme il y a six ans, sur l'ancienne Maho.
Aujourd'hui, contrairement à il y a quelques mois, je me sentais mieux, malgré le temps.
Je marchais encore, jusqu'à arriver au parc. Il était exactement pareil que celui de l'ancienne Maho. Des arbres, des bancs, du sable, mais comme sur l'ancienne Maho, il était désert.
C'était là que je ne faisais que voir Fate. C'était étrange, on aurait dit que ce parc était un « aimant » entre nous. Et la, je me posa cette question : Est-ce que j'allais la voir, ou est-ce qu'elle avait périt elle aussi. Je ne savais pas. J'attendis, tranquillement, en m'asseyant sur un banc, tout en lisant un livre.
Ce livre... Etait passionnantt, il merappelait quelques moments sur Maho, ou des choses que j'aurais voulu connaître étant plus jeune. Il m'arracha une larme, très discrète, que je m'empressai d'essuyer.

- Pff, c'est pas de moi de pleurer pour ça.

J'étais plongé dans mon livre, plus rien ne pouvait plus me déranger à présent. J'en avait même oublié Fate, mais un bruit me ramena à l'ordre. Un bruit de pas, plutôt léger, mais assez lent aussi. Je regarda un peu partout, puis je vis une simple mèche blonde. Je me concentra un moment et sentis que Fate était là. Oui, je la reconnaissait entre mille.
Je ferma calmement mon livre et le posa à côté de moi. Je baissa la tête puis les yeux, et esquissa un petit sourire, qu'elle ne pouvait pas voir.

- Ravi de te retrouver Fate.

Ravi ? Était-ce de l'ironie ? Il fallait dire que je ne l'avait jamais énormément appréciéé comme j'appréciais Mayuu ou Abi. Elle n'était pas méchante, mais elle m'énervait avec toutes ses questions mais en même temps, la voir ne me dérangeait pas, je me sentais un peu plus léger à chaque fois que je lui parlait.


Dernière édition par Yakumo Yoshikawa le Lun 24 Oct - 17:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fate Testarossa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi ~

Feuille de personnage
Arme(s): Une arme intelligente appelé Bardiche
Pouvoir(s): Maîtrise de la magie Mid-Childa, magicienne de rang SS+ ou SSS++(x) en passage Hückebein
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ravi de te retrouver [PV. Fate]   Ven 26 Aoû - 16:33

Cela faisait maintenant un mois à peine que la plateforme Maho avait été recréé... Après que j'ai fuie la première Maho Académie suite au fait que ce groupe de personnes en ait pris possession par la force, tuant les gens qui se mettaient sur leur chemin sans la moindre pitié... Je m'étais battue de toutes ses forces ce jour-là où ils avaient lancés l'assaut final... Mais j'avais bien compris que je ne possédais ni leur force, ni leur puissance, ni leur volonté... Et que je ne parviendrais jamais à les vaincre seule... Pendant un instant, j'avais même espéré l'aide de Jail, des Hückebein ou d'une tout autre personne que je haïssais mais en capacité de nous aider... Apparemment, ils avaient fuit comme des lâches. Comme quoi les seules personnes qui auraient pu les aider par leurs pouvoirs n'avaient même pas été capable de rester pour défendre ce qu'ils avaient par de multiples fois appelés "Leur territoire". Durant cette accident, tout avait changé, la Maho avait été complètement détruite... L'académie n'était plus qu'un ensemble de ruines sans vie... Les choses étaient si tristes... Beaucoup de membres étaient morts dans l'incident... Beaucoup de mes amis... Hayate était morte... Haruhi était morte... Leur corps avaient été retrouvé dans les décombres... Ce jour-là, la Maho Académie était passé sous le joug de ce groupe de personnes. Par chance, Arufu, Caro et Erio avaient quittés la Maho à temps et n'avaient certainement même pas entendu parler de ce combat. Je n'avais pas de nouvelle d'Edward, ni de Nanoha... Ni de personnes qui vivaient sur la première Maho... J'avais été profondément attristée par la perte de mes amies... Elles les avaient fréquentés durant ces deux années de bonheur passées à l'académie... Mais elles étaient mortes... C'était fini. Je devais passé à autre chose... Ma maison avait été détruite lors des attaques et je ne savais d'ailleurs même pas si Yakumo était vraiment mort, tué par Nathaël... Quand à moi, j'avais profondément changé... L'Eclipse... Pour me défendre et défendre ceux que j'aimais, j'avais choisi de lui céder... Récupérant ainsi mon arme et apprenant sr le tas l'utilisation de mon Divider, lié désormais à Bardiche, mais je n'étais pas assez expérimentée et cette autre moi ne cessait pas d'essayer de prendre le contrôle de mon corps... Je faisais ce que je pouvais pour lui résister mais elle était plus forte... Et c'était de sa force dont j'avais besoin... Mon tatouage entourait désormais mon poignet en plus de mon omoplate... Je commençais à maîtriser mes pouvoirs, bien que je préfère utiliser mes capacités de base, car dès que je faisais appel à l'Eclipse, je sentais toujours cette pulsion meurtrière et sexuelle monter en moi. Enfin bref... La Maho était désormais recréée... Mais cette guerre entre humains et magiciens recommençaient... Se faisant plus ardente... Cela lui refit penser à Takayuki... Cet homme si gentil, pourtant espion humain, qui l'avait pourtant aidé... Elle l'avait laissé un matin, alors que malgré sa demande de rester auprès d'elle, il était parti chez les Hückebein chercher son arme... Elle l'avait désormais retrouvé... ais elle ne savait ps ce qu'il était devenu... La Maho n'avait pas changé... Tout avait été construit sur le modèle de la première... Je reconnaissais tout. J'avais pris possession de mon appartement et de ma chambre dans la matinée et je me promenais dans la ville... Je passais près du parc... Ce parc où j'avais fait une si bel rencontre... Celle avec Yakumo. Un vampire avec qui je m'étais énormément entendu. Je ne savais pas si il était vivant... Mayuu m'avait dit qu'il était mort... Mais j'avais bien compris qu'il ne fallait pas lui faire confiance... Je repensais à lui... Une envie me vint... J'entrais dans sa parc, poussant la grille, toute neuve. Je pénétrais dans ce lieu et longeais les arbres. Et là... Comme par hasard... Il était là. Cheveux rouges, habits particuliers, yeux de couleurs différentes, ainsi sur un banc, à... A lire? Tout correspondait à Yakumo, mais bizarrement le voir lire lui faisait bizarre... Apparemment, il m'avait vu avant puisqu'il posa son livre, esquissa un sourire et me dit d'une façon assez audible pour que je puisse l'entendre.

"Ravi de te retrouver Fate."

J'étais devenu une autre... Aujourd'hui, je portais une robe courte noire, assez décolletée, à bretelles, il faisait beau et je n'avais donc pas trop froid. Je faisais quelques pas dans sa direction... Il n'avait pas changé d'un poil... Seuls ses yeux avaient curieusement changés... Elle le regarda, croisant son regard, je tentais de sourire, j'étais si heureuse de le savoir envie... Mayuu m'avait donc menti... Ca ne m'étonnait même pas. J'étais heureuse, mais je sentais cette Autre dans mon corps se raviver. J'avais bien fini par comprendre que cette fille cherchait à vivre sa vie à sa façon et à me rendre aussi malheureuse que possible... C’était une vraie sadique et une perverse mémorable en plus d'un fin stratagème et d'une bien meilleure combattante que moi. Mais voilà, elle cherchait à associer ses deux volontés dans ses actes et s'était bien mis en tête de s'envoyer le plus de personne issu de la gente masculine dans mon entourage. Je la sentais toujours dès que je revoyais un ami... Prenant une grande inspiration je répondis :

"De même. Je suis si heureuse de te revoir! J'ai vraiment eu peur pour toi, Nathaël puis... Ces gens! Comment es-tu revenu jusqu'ici?"
Revenir en haut Aller en bas
http://the-return-of-war.forumgratuit.org
Yakumo Yoshikawa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 23/08/2011
Localisation : Là où je suis... ._.

Feuille de personnage
Arme(s): Mes poings
Pouvoir(s): Pouvoirs vampiriques plus ou moins bien maîtrisés.
Camp: Neutres

MessageSujet: Re: Ravi de te retrouver [PV. Fate]   Sam 27 Aoû - 10:12

Quand elle apparut devant moi, ce fut une autre personne, enfin surtout dans son style vestimentaire, son caractère avait l'air d'être le même : Grosse blonde naïve toujours prête à aider... Elle portait une robe, assez décolletée, en observant un peu, je pouvais même voir qu'elle ne portait pas de soutien-gorge. Bon c'est sûr que si je n'aimais pas encore Abi, j'aurais peut être, mais vraiment peut être pu tomber sous le charme. Quoique, moi, ce n'était pas vraiment ça que je recherchais en priorité.
Elle tenta d me sourire, elle semblait partagée entre plusieurs émotions. Elle restait là, devant moi, l'air cruche, enfin, elle n'en avait pas que l'air... Moi je restais sur mon banc, assis, effaçant mon sourire tout en relevant la tête. Je chercha dans ma poche une cigarette et dans mon autre poche mon briquet, puis je me mis à fumer, logique...

"De même. Je suis si heureuse de te revoir! J'ai vraiment eu peur pour toi, Nathaël puis... Ces gens! Comment es-tu revenu jusqu'ici?"

Ces gens ? Mais de qui parlait-elle ? A ce moment, là, je n'avais même pas envie de lui répondre à sa question totalement idiote. Comment je suis revenu ici... Ben ma fois, je suis revenu exactement de la même manière que lorsque je suis venu à la première Maho. Oui, elle était toujours aussi conne... Mais, elle s'était inquiétée pour moi... Oui mais, s'était-elle inquiétée pour moi durant six ans ? Ou juste un court instant ? Pour moi, cette question avait toute son importance.
Je pris un air sérieux, puis dis d'un ton grave :

- Quels gens ?

Oui, c'est vrai, je n'étais pas vraiment bavard, j'aurais très bien pu formuler une vraie phrase aussi, mais elle n'en valait pas la peine, et puis de toute façon, c'était assez compréhensible comme ça, mais peut être qu'elle n'avait pas envie d'en parler... Je réfléchis un instant, puis formula plusieurs hypothèses qui se mélangeaient dans ma tête. Un seule en ressortait : " Ces gens", c'étaient certainement ceux qui avaient détruits l'ancienne Maho.

- Non, laisse tomber, j'ai compris.

Et une autre question me vint à l'esprit. Qu'avait fait Fate durant ces six ans ? Oui, qu'avait-elle fait de sa vie ? J'espérais qu'elle n'est pas pris un chemin semblable au mien... Mais tout ceci m'intriguais, alors qu'auparavant, je n'en avait rien à faire de cette femme.

- Dis moi... Qu'à tu fais juste après l'incident avec Nathaël ? A-tu protégé Mayuu, comme je te l'avais demandé ? Et après ?

Merde, je venais de finir ma cig'... Je m'étais juré de moins fumer, mais une fois qu'on touche à ça, on ne peut plus s'arrêter. J'en sortis deux et j'en tendis une à Fate.

- Tu fumes ?
Revenir en haut Aller en bas
Fate Testarossa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi ~

Feuille de personnage
Arme(s): Une arme intelligente appelé Bardiche
Pouvoir(s): Maîtrise de la magie Mid-Childa, magicienne de rang SS+ ou SSS++(x) en passage Hückebein
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ravi de te retrouver [PV. Fate]   Dim 28 Aoû - 15:10

"Quels gens?" m'avait-il dit d'un air sérieux et d'un ton grave.
Quel gens?... Bonne question d'ailleurs... Qui étaient-ils?... Je n'en avais aucune idée. Je me souvenais juste de leurs yeux... De grands yeux de différentes couleurs, mais reflétant le même sentiment, la même passion, la même envie. Une lueur de folie, de sadisme, de domination, celle avec laquelle ils nous regardaient avec mépris... Ces gens nous détestaient... Ou du moins ils n'en avaient rien à faire d'eux... Comme si nous n'étions là que par hasard et que nous n'étions que des choses à détruire en chemin afin qu'ils puissent atteindre leur objectif commun : détenir la Maho comme leur territoire. Je n'avais jamais compris quel intérêt il pouvait avoir à faire cela... L'académie Maho n'était qu'un tout petit territoire, nous étions peu nombreux et ne possédions pas vraiment d'armes ou de puissances pouvant intéresser autrui. Et ces gens étaient bien des magiciens ou du moins des gens possédant certains dons, alors ils n'avaient aucune raison de détruire la Maho au nom de cette guerre humain-magicien. Et en plus, après avoir annexé le territoire, il l'avait complètement détruit, comme si cela pouvait être utile de prendre un territoire pour ne rien en faire... C'était désespérant... Enfin bref, ces gens, je parlais bien de ceux qui avaient détruits la Maho mais dire qui ils étaient m'était impossible... Je m'apprêtais cependant à lui répondre lorsqu'il me dit finalement :
"Non, laisse tomber, j'ai compris."
Il semblait avoir vu que sa question était assez bête et que la réponse était presque évidente... Je n'eus donc pas à répondre ce qui m'arrangea plutôt. Puis cette phrase fut suivit d'une autre demande :
"Dis moi... Qu'as tu fais juste après l'incident avec Nathaël? As-tu protégé Mayuu, comme je te l'avais demandé? Et après?"
Je ravalais sa salive... Ce que j'avais fait après ça?... J'étais allé récupérer Mayuu à l'hôpital, puis elles étaient rentrées, je l'avais soigné, je l'avais laissé pleurer das mes bras, et tout avait tourné au vinaigre... Elle m'avait provoqué en duel, elle avait perdu... Mayuu s'était alors mise à m'insulter... Et avait dit quelque chose qui m'avait mis hors de moi... Une remarque déplacée pleine de sous-entendus, sur mon passé, mon présent et pire mon futur... Et ce jour-là, j'étais déjà malade et je n'avais su me retenir face à ma colère... J'avais frappé Mayuu... Ou plutôt elle avait frappé Mayuu en s'emparant de mon corps et prétextant mes sentiments comme raison de l'attaquer. Bien évidemment, la force supérieure de ce nouveau moi et la faiblesse de Mayuu après avoir reçu de nombreux coups fit qu'elle n'était pas en mesure de se défendre. Ce jour-là, j'aurais pu la tuer... Mais j'avais pris le contrôle à temps et l'avais laissé fuir... Cependant, j'étais responsable de ce que j'avais fait et même si je tentais d'empêcher les choses, j'avais pris plaisir à la voir souffrir.. C'était curieux mais... Je ne savais comment expliquer ce que j'avais ressenti ce jour-là... Mais je ne pouvais expliquer cela à Yakumo... Il réagirait sûrement mal... Je décidais donc de dire la vérité en partie en lui répondant quand il sortit deux nouvelles cigarettes vu qu'il avait fini sa première et un briquet. Il lui en tendit une en demandant :
"Tu fumes?"
Depuis qu'elle s'était abandonné à son autre elle, Fate avait pris certaines de ses attitudes, sa réaction face aux insultes, son style vestimentaire et son amour de l'alcool et de la cigarette. Elle n'avait pas fumé depuis qu'elle était arrivé ici, se disant que ce n'était pas bon pour elle, mais elle mourrait d'envie de s'en griller une et la saisit :
"Merci."
Quand Yakumo eut allumer la sienne et qu'il lui tandis le briquet, Fate en fit de même et inspira une grande bouchée de fumée avant de se mettre à répondre :
"Je l'ai récupéré à l'hôpital, je l'ai soigné, nous avons parlé, partagé nos peines, mais nous avons fini par nous disputer sur ton sujet et elle m'a provoqué en duel après m'avoir insultée. Je n'ai eu d'autre choix que de me battre, mais elle s'est écroulée facilement et je l'ai ramené pour la soigner. Mais elle a recommencé et je me suis encore énervée... Puis elle est partie, et je ne l'ai plus jamais revu..."
Je n'avais pas tout dit, mais je n'avais pas menti pour autant... Je me sentais donc un peu près bien... Mais je me posais également beaucoup de questions le concernant, c'est ainsi que je lui demandais :
"Et toi? Comment as-tu fait pour survivre à Nathaël? Et comment as-tu réussir à échapper aux autres?..."
Revenir en haut Aller en bas
http://the-return-of-war.forumgratuit.org
Yakumo Yoshikawa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 23/08/2011
Localisation : Là où je suis... ._.

Feuille de personnage
Arme(s): Mes poings
Pouvoir(s): Pouvoirs vampiriques plus ou moins bien maîtrisés.
Camp: Neutres

MessageSujet: Re: Ravi de te retrouver [PV. Fate]   Mar 30 Aoû - 14:02

Je fus assez étonné quand elle prit la cigarette que je lui alluma de suite après, je n'aurais jamais pensé qu'elle fumait. En fait, elle avait changé en six ans, autant dans son physique que dans son mental. Enfin... Elle avait toujours l'allure d'une conne blonde et naïve, et elle semblait l'être encore mais quand même un peu moins. Je la regardais, j'étais assez surpris, mais intérieurement, je conservais toujours ce regard de marbre devant elle, et devant presque tout le monde d'ailleurs... Elle s'apprêta à me parler.

"Je l'ai récupéré à l'hôpital, je l'ai soigné, nous avons parlé, partagé nos peines, mais nous avons fini par nous disputer sur ton sujet et elle m'a provoqué en duel après m'avoir insultée. Je n'ai eu d'autre choix que de me battre, mais elle s'est écroulée facilement et je l'ai ramené pour la soigner. Mais elle a recommencé et je me suis encore énervée... Puis elle est partie, et je ne l'ai plus jamais revu..."

Oui, ça ne m'étonnait pas de Mayuu ça... Mais je me posais d'autres questions, j'avais l'impression que Fate ne me disait pas tout, je trouvais que c'était assez léger par rapport au caractère de Mayuu... Elle était quand même plus têtue que ça pour partir comme ça, comme ci de rien était. Non, il s'était passé autre chose avec ça, mais qu'importe, tant qu'elle était encore en vie ? Mais, est-ce qu'elle était encore en vie d'ailleurs ? Ni moi, ni Fate en étions au courant...

"Et toi? Comment as-tu fait pour survivre à Nathaël? Et comment as-tu réussir à échapper aux autres?..."

La question qui tue. Un sujet de conversation sur lequel je n'aurais jamais voulu parler. Qu'est-ce que j'avais fais pendant six ans... J'ai déconné, c'était le moins qu'on puisse dire. Entre l'alcool, les meurtres, la drogue... J'avais touché à tout, sauf aux femmes.J'avais déconné oui, mais je n'oubliais pas Abi. Je ne savais même pas si il était mort. Enfin, si il était mort, j'aurais préféré penser qu'il était partit ailleurs plutôt que ça. Mais évitons d'en parler. Elle ne m'avait pas tout dit, je ne lui dirais pas tout.

- Nathaël s'est suicidé, et pour répondre à ton incompréhension lorsque tu m'as vu, c'est sa soeur qui m'a donné son oeil et je n'est pas échapper aux autres, je suis partit d'ici bien avant qu'ils arrivent... Sinon, i tu veux parler de ce que j'ai fait après, rien de bien intéressant. J'ai perdu mon cousin, le seul membre de ma famille qui me ressemblait un peu, il s'est suicidé aussi. Je suis tombé amoureux avant de partir, je n'est plus de nouvelles de lui... Après, ce que j'ai fait, ça ne concerne que moi.

Merde, maintenant, elle risquait certainement de m'emmerder en voulant savoir ce que j'avais fait. Cela aurait été bien d'elle mais bon, peut être qu'elle avait changé... Je repris mon livre et fis comme ci elle n'était pas là, reprenant la lecture de mon livre passionnant.
Le ciel se couvrait petit à petit, on aurait dit que c'étais moi qui le rendait comme ça. A chaque fois que je sortais en ville, sur l'ancienne Maho, le temps se couvrait. Étrange coïncidence tout de même. Il fallait l'avouer.
Je regardais autour de moi. Elle était encore là ? Mais c'était pas possible ça, même en l'ignorant, elle restait là, comme une abrutie. J'avais un peu envie de me foutre d'elle, juste pour qu'elle parte.

- Il va pleuvoir, tu devrais rentrer si tu ne veux pas attraper un rhume, ou inquiéter ce sale nain.

A au fait, je ne savais même pas si il était en vie celui-là, à vrai dire, je m'en fichais, il m'énervait, j'espérais qu'il était mort, c'est bien connu, le malheur des uns fait le bonheur des autres.

- Allez ! Vire, j'en ai marre de voir ta sale tête...

Je savais que je n'aurais pas du dire ça, mais c'était pour éviter les questions, lui faire un peu oublier ce que j'avais dis sur moi, mais à vrai dire, je n'étais pas totalement hypocrite sur le sujet, mais ça, je préférais le garder pour moi...
Revenir en haut Aller en bas
Fate Testarossa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi ~

Feuille de personnage
Arme(s): Une arme intelligente appelé Bardiche
Pouvoir(s): Maîtrise de la magie Mid-Childa, magicienne de rang SS+ ou SSS++(x) en passage Hückebein
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ravi de te retrouver [PV. Fate]   Ven 2 Sep - 14:38

Il semblait particulièrement étonné de me voir fumer. Pourquoi m'avait-il proposé alors? Bizarre, ou juste par politesse peut-être?... C'est sûrement cela... J'inspirais une forte bouffée de fumée que je relâchais par la bouche en l'air. La cigarette avait un effet particulièrement apaisant sur moi... Je me sentais toujours mieux, plus détendue, après avoir fumer... Enfin, c'était connu pour avoir ces effets là de toute façon... Puis je lui avais répondu, lui expliquant tout ce que j'avais à lui expliquer... Ou plutôt tout ce que j'étais en mesure de lui expliquer... Enfin dans la limite de mon possible, c'est àdire en évoquant au minimum ce qu'elle avait fait à Mayuu... "Je m'étais énervée"... Ce n'était pas faux... Mais pas vrai non plus pour tout dire... C'était ce qu'on pouvait appelé une "mi-vérité", en grande
partie vraie, mais pas totalement non plus... Je semblais assez crédible, ou du moins c'est ce que je croyais... Mais crédible pour quelqu'un de "normal" pas pour quelqu'un d'aussi perspicace que Yakumo... Cela se voyait dans son regard, il avait des doutes... Et de sérieux doutes... Je m’efforçais de rester neutre, immobile, le même airque tout à l'heure. Elle était toujours debout, de toute façon si il avait souhaité la voir s'asseoir à côté de lui, il le lui aurait proposé. Fate conclut donc qu'elle devait rester là. Puis il avait répondu à ma question... Ce qu'il avait fait depuis la destruction de la Maho... Enfin, je ne l'avais pas dit de cette façon, j'avais tourné ma phrase. Comme si ces quelques mots "La destruction de la Maho" étaient tabous...
"Nathaël s'est suicidé, et pour répondre à ton incompréhension lorsque tu m'as vu, c'est sa sœur qui m'adonné son œil et je n'ai pas échapper aux autres, je suis parti d'ici bien avant qu'ils arrivent... Sinon, si tu veux parler de ce que j'ai fait après, rien de bien intéressant. J'ai perdu mon cousin, le seul membre de ma famille qui me ressemblait un peu, il s'est suicidé aussi. Je suis tombé amoureux avant de partir, je n'ai plus de nouvelles de lui... Après, ce que j'ai fait, ça ne concerne que moi." me répondit-il d'un ton grave, restant de marbre.
Nathaëls'était suicidé? C'était bizarre, je n'aurais jamais imaginé voir un tel personnage mettre fin à ses jours... Sa soeur? Cette personne en l'honneur de qui il voulait tuer Yakumo?... C'était donc pour cela que Yakumo possédait maintenant un grand œil bleu turquoise qui contrastait avec le reste de son visage. Ce n'était pas laid... C'était juste étonnant. Il avait perdu son cousin. Moment difficile... Je ne sus pas trop quoi dire... Fallait il rester dans les formalités? Ou ne rien dire. Je me contentais d'un simple :
"Je... Je suis désolée..."
Que dire d'autre après tout?... Puis il disait être tombé amoureux avant de partir. J'étais réellement contente de savoir qu'il avait trouvé celle qui devait être pour lui "sa moitié". Cela me faisait plaisir de savoir que Yakumo ne serait désormais plus seul mais qu'elle serait toujours là pour le soutenir. Il le méritait bien et j'espérais que cette fille était quelqu'un de bien. Mais apparemment, il n'avait plus de nouvelle de lui... Attendez... De lui?! O_O A ces mots, je m'étonnais... Lui?... Lui?... En aurais-je oublié mon japonais? Non non... Lui, c'est bien du masculin? Bah alors... Yakumo était tombé amoureux... D'un homme? O_O Je ne compris pas bien sur le coup... Yakumo était... Gay? O_O Jamais je ne l'aurais cru... Mais bon, si il était heureux comme cela ^^' Je n'avais absolument aucun problème avec l'homosexualité, c'est juste que c'était... Étonnant venant de lui... Je me contentais de ne pas faire de remarques, sachant que j'allais sûrement lâché une bêtise...
"Il va pleuvoir, tu devrais rentrer si tu ne veux pas attraper un rhume, ou inquiéter ce sale nain."
En effet, la pluie commençait de tomber... Attraper un rhume? Je m'en fichais quelque peu... Le voir me faisait tellement plaisir que tomber malade ne me posait absolument aucuns problèmes... Inquiéter ce sale nain... C'était sûrement d'Edward dont il parlait... Mon regard s'attrista... Il n'était pas au courant de notre rupture et encore moins au courant du fait que je ne l'ai plus revu depuis l'incident... De ce
côté là, je n'avais pas en m'en faire...
"Je me fiche de tomber malade, je suis tellement heureuse de te voir... Et puis... Il n'y aura personne pour s'inquiéter de mon absence de toute façon..." dis-je en baissant la tête.
C'était ma façon à moi de lui dire que j'étais désormais seule... Et que je ne m'étais jamais senti aussi mal... Mais je ne bougeais pas... Lui s'était replongé dans son livre, et faisait comme si je n'étais pas là... Puis il releva la tête et grogna en me voyant :
"Allez! Vire, j'en ai marre de voir ta sale tête..."
... Pourquoi était-il si agressif?...Je l'avais bien remarqué... Il n'attendait qu'une chose... Que je parte... Le dérangeais-je tant que cela...? Une question me trottait dans la tête... Et c'est ainsi que m'approchant, je lui demandais :
"Yakumo... Pourquoi est-ce que tu me détestes?..."
[C'est vraiment pourri chui désolée ><]
Revenir en haut Aller en bas
http://the-return-of-war.forumgratuit.org
Yakumo Yoshikawa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 23/08/2011
Localisation : Là où je suis... ._.

Feuille de personnage
Arme(s): Mes poings
Pouvoir(s): Pouvoirs vampiriques plus ou moins bien maîtrisés.
Camp: Neutres

MessageSujet: Re: Ravi de te retrouver [PV. Fate]   Lun 12 Sep - 15:33

Non. Elle ne partait pas, elle devait vraiment être têtue... Qu'est-ce qu'elle ne comprenait pas dans le mot "vire" ? Et en plus de ne pas partir, elle me posa à nouveau une question.

"Yakumo... Pourquoi est-ce que tu me détestes?...

Pourquoi je la détestais... C'est vrai que je n'avais jamais vraiment réfléchis à la question, mais une chose était sûr, je ne l'appréciait pas tant que ça.
Je ne dis rien, pendant deux ou trois minutes, des minutes qui me parurent des heures tellement elles étaient ennuyeuse. La pluie tombait. D'abord, elle était légère, ensuite, elle commençait à devenir de plus en plus forte, et ce, très rapidement, même trop rapidement je devais dire. Â présent, j'avais complètement les cheveux devant les yeux. Peut être qu'il serait temps que je les coup en fait... Enfin n'en parlons plus. La discution était " Pourquoi je n'aimais pas Fatei"... Je devais y revenir dessus. Mais y revenir dessus non pas sans aide, oui, c'est sûr que c'était bien plus simple d'aller voir à quoi elle pensait plutôt que de me casser le cul à savoir pourquoi je la détestait tant. Je ferma les yeux pour pouvoir mieux me concentrer et j'accéda finalement à ses pensées.
C'était étrange, mais contrairement à certaines fois, j'avais énormément de mal à lire en elle. Ses pensées étaient un vrai casse-tête chinois, comme si il y avait plusieurs personnalités en un seul corps, enfin je ne comprnais pas très bien, et ça me donnait mal à la tête et avoir mal à la tête, j'avais horreur de ça, mais cette fois-ci, j'étais déterminé à avoir les réponses à mes questions, alors je me concentra un peu plus.
C'est au bout de cinq minutes que je réussis à y comprendre deux trois trucs vite fait, enfin ce que je comprenais, c'était qu'elle m'avait mentit... J'avais pu lire qu'elle essayait de rester neutre, j'entendais des "mi-vérités" un peu partout dans ses pensées. Ça m'énervait de voir qu'elle essayait de me mentir. Je détestais les menteurs, plus que tout. J'avais déjà mentis dans le passé, mais à présent, je le regrettais énormement. C'était les menteurs qui avaient fait de moi ce que j'étais devenu, et je n'aurais jamais voulu être comme ça. Alors quand je pensais qu'elle aussi elle me mentait, je me sentais mal.
Menteur, mentir, traitre, hypocrite, ces mots ne cessaient de troter dans ma tête et je sentais que j'allai péter un câble. Non je ne devais pas, sinon je risquais de prendre la vie à quelqu' un, mais hors mis Fate et moi, il n'y avait personne...
Je leva les cheveux que j'avais devant mes yeux, mes yeux qui étaient devenus rouges, rouges de colère, non je ne pouvais plus contrôler ces sautes d'humeurs. Je me leva brusquement, un regard haineux au visage.

- Tu me demandes pourquoi je te déteste ? Ça me paraît évident pourtant, sale menteuse.

Je m'approcha d'elle, je n'étais qu'à quelques centimètres de son visage, je la gifla violemment.

- Â cause de gens comme toi, je suis ce que je suis à présent. J'ai vécu ce que je n'aurais jamais voulu connaître à cause de gens comme toi.

Je lui redonna une gifle, encore plus puissante que la précédente, ce qui l'a fit voler un peu plus loin.

- Je hais les menteurs, je hais les gens de ton espèce ! Je te hais !!! Hors de ma vue !!!

Je la détestais, et pourtant je ne voulais pas lui faire du mal, je ne pouvais pas... Il fallait qu'elle parte avant, car moi, je ne serait certainement pas partit.

(Je corrigerais les fautes et je rajouterais les couleurs sur mon pc, et excuse moi de la nullité, c'est pas très inspirant un bus)
Revenir en haut Aller en bas
Fate Testarossa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi ~

Feuille de personnage
Arme(s): Une arme intelligente appelé Bardiche
Pouvoir(s): Maîtrise de la magie Mid-Childa, magicienne de rang SS+ ou SSS++(x) en passage Hückebein
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ravi de te retrouver [PV. Fate]   Lun 26 Sep - 21:28

Je ne comprenais pas réellement ce qui se passait à ce moment précis... Un long silence s'écoula... Je venais de poser une question toute bête... Mais que j'avais besoin de lui poser depuis bien longtemps... Cela pouvait paraître idiot comme question... Et pour cause... Ca l'était... Mais voilà, il y avait un moment de cela que je souhaitais en connaître la réponse... Pourquoi me détestait-il... Je ne lui demandais pas si il me détestait... Cela, j'en étais quasi-sûre... Cela se voyait dans son regard, dans sa façon de me parler, toujours méprisante et dénuée de toute gentillesse... Notre rencontre ne s'était pas passé dans de bonnes conditions, cela, c'était sûr. Mais par la suite, après nos nombreuses retrouvailles dans le parc de l'ancienne Maho, nos paroles et mots échangés, nos pleurs, nos cris, nos disputes, ses coups, ses révélations... J'avais cru l'avoir un peu "décoincé" et j'avais vu en lui quelqu'un de bien... Mais qui avait besoin d'aide. Je le considérais presque comme un ami, je ne demandais qu'à m'entendre ne serais-ce qu'un peu avec... J'espérais pouvoir le voir dans d'autres conditions que celles du hasard qui nous faisait nous rencontrer et désirais pouvoir en savoir plus sur lui... Par la suite, il y avait eu Mayuu, puis Nathaël... Et tout cela n'avait fait qu'empirer les choses... Au fil des jours, Yakumo se montrait de plus en plus violent, méchant et pire que tout... Complètement indifférent face à elle... Et cela, c'était le pire pour moi... J'avais vraiment espéré à la suite de cette histoire avec Nathaël que nous puissions devenir de véritables amis. Se voir dans la calme, parler, s'entendre... Mais voilà... Était arrivé ma contamination par l'Eclipse, mettant fin à toutes mes relations sociales quelles qu'elles soient... Puis quelques jours plus tard Mayuu... Que j'avais violemment attaqué suite à notre altercation et à une de mes poussées sanguinaires... Ce jour-là, j'avais compris que si Yakumo apprenait que j'avais fait cela à celle qui était maintenant sa petite protégée, jamais je ne pourrais lier une quelconque amitié avec lui et je risquais au contraire de m'attirer un certain nombre d'ennuis... Mais voilà, aujourd'hui, tout était pareil... Et depuis tout ce temps j'avais voulu savoir. Aujourd'hui tout avait changé... C'était l'occasion... L'occasion d'avoir une réponse.
Sauf que voilà... La réaction de Yakumo avait l'air d'être tout... Sauf bonne. Il avait tout d'abord semblé réfléchir... Comme si il était devant quelque chose de difficile qu'il cherchait à résoudre... Puis il baissa la tête... Les cheveux devant ses yeux m'empêchaient de voir son expression mais je compris quand il les releva, montrant alors ses deux yeux devenus rouge sang, que quelque chose n'allait pas... Il se leva brusquement et afficha un regard qui exprimait une haine profonde, un dégoût, une colère... Tout cela envers moi... Je faisais un pas arrière, apeurée, non pas par ce qu'il allait me faire mais parce que je ne pourrais plus faire avec lui par la suite...
"Ya... Yakumo?..."
Il me faisait réellement peur. Qu'avais-je dit de si mal pour enclencher une telle réaction?... Il parla enfin...
"Tu me demandes pourquoi je te déteste? Ça me paraît évident pourtant, sale menteuse."
Puis de sa main, il m'avait giflé, violemment après s'être approché. J'échappais un cri. Je fus si étonnée et perturbée que j'en tombais presque à genoux. Baissant les yeux, je me redressais lentement, lui adressant un regard assez pathétique et plein de remords qu'elle ne pouvait cependant pas expliquer. Je m'apprêtais à répliquer lorsqu'il m'interrompit.
"A cause de gens comme toi, je suis ce que je suis à présent. J'ai vécu ce que je n'aurais jamais voulu connaître à cause de gens comme toi."
Menteuse?... Ce n'était pas faux... J'avais menti mais de là à dire que je ne faisais que ça...
"Mais je..."
Une deuxième gifle me fit pousser un nouveau cri suite auquel je tombai à terre. Celle ci avait été plus violente encore... Allongée au sol, un peu plus loin, mais sur ma joue droite, rouge et contusionnée... Visage baissé, yeux regardant le sol je me demandais réellement pourquoi il faisait cela... Je voyais mes mains trembler, un mal de tête vient me tourmenter en même temps et je versais quelques larmes à terre... Dieu sait que je souffrais... Moralement de voir qu'il me détestait encore plus que je n'aurais jamais pu imaginer... Peu m'importait ma joue rouge et endolorie... Mais ça... C'était pire que tout. Je pleurais encore en silence, mes larmes tombaient sous mes longs cheveux blonds dont les pointes se trempaient peu à peu... Je tremblais de plus en plus... Je stressais. J'avais peur. Non. Il ne fallait surtout pas. Toute cette situation n'était qu'un facteur supplémentaire lui facilitant la tâche... Si elle venait, tout était fichu... Yakumo ne voudrait plus jamais me voir... Il ne fallait pas... Calme toi. Calme toi! MAIS CALME TOI BORDEL! Un silence. Plus de pleurs. Plus de plaintes ni d'insultes ou de reproches... Juste le murmure du vent... Puis un rire. Un petit rire. Victorieux. Sadique. Moqueur... Le mien. Cela se transforma un énorme éclat et je me relevais lentement. Riant encore de ce qu'il me disait... Maintenant debout à dix mètres de lui, je relevais la mèche de cheveux qui étaient désormais tombée devant mon visage... Dévoilant ainsi deux yeux inquiétants, tout en longueur d'une couleur or assez peu naturel... On voyait bien que j'avais changé autant physiquement, je me sentais d'ailleurs un peu serrée dans ma robe, que mentalement... Puis un sourire charmeur se dessina sur mon visage... Je m'approchais lentement de lui et sans prévenir effectuait un mouvement rapide et brusque de la main, comme si je voulais lancer quelque chose à pleine vitesse. Mais dans mon cas, ce fut une onde d'énergie qui partit, embarquant Yakumo avec elle et l'envoyant à toute vitesse percuter le mur d'une maison adjacente au parc. La vitesse avait provoqué des fissures dans le mur et je m'approchais de Yakumo, toujours debout, encastré dans le mur. Un sourire aux lèvres, je m'approchais lentement de lui à travers la fumée. Me plaquant presque contre lui, je commençais :
"Je suis une menteuse?... Elle? Sûrement pas~ Quant à moi, je pense le mot manipulatrice serait plus approprié... Oui, si tu veux tout savoir, j'ai attaqué cette gamine... Je lui ai explosé la gueule plutôt~ Mais elle le méritait. Ce n'est qu'une garce... Elle n'avait pas à la faire retomber ainsi... Je suis peut-être mal placée pour dire ça, mais quand quelqu'un est profondément dans la merde, on ne l'y traîne pas encore plus. Et c'est ce qu'elle a fait. Elle a eu de la chance de s'en sortir, je me suis montré indulgente... Mais toi dans tout ça? Que feras-tu? Tu viens de ruiner sa dernière chance en la frappant~ Elle avait confiance en toi et pensait réellement pouvoir devenir une de tes amies. Tu n'as pas la moindre idée des sentiments qu'elle témoigne pour toi?~ J'en suis quasi-sûre mais de toute façon c'est fichu maintenant pour elle~ Dommage. Mais j'ai toujours ma chance après tout moi ♥"
D'un geste sensuel, je caressai avec douceur le torse de Yakumo. Puis poussant un peu sur mes talons pour arriver à sa hauteur de tête, rapprochant mon visage du sien :
"C'est que monsieur n'est pas mal du tout~ Tout à fait à mon goût~"
Se rapprochant encore un peu, je posais délicatement mes lèvres sur les siennes et lui offrais là un court baiser tout en le plaquant avec force contre le mur. Cela n'avait rien d'un sentiment sincère, juste un jeu auquel je m'adonnais avec plaisir~ Je me reculais alors un sourire aux lèvres et dans un registre tout autre, levais rapidement la jambe et plaquais mon pied et mes talons avec violence sur le coup de Yakumo, en plein sur la paume d'Adam, endroit qui, je le savais, était particulièrement sensible chez les hommes.
"Mais en attendant tu m'as frappé~ Et tu risques bien de le regretter~"
Revenir en haut Aller en bas
http://the-return-of-war.forumgratuit.org
Yakumo Yoshikawa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 23/08/2011
Localisation : Là où je suis... ._.

Feuille de personnage
Arme(s): Mes poings
Pouvoir(s): Pouvoirs vampiriques plus ou moins bien maîtrisés.
Camp: Neutres

MessageSujet: Re: Ravi de te retrouver [PV. Fate]   Mer 28 Sep - 17:42

Rien, plus rien, il n'y avait plus aucun bruit, seulement la pluie qui tombait sur le sol froid et le vent qui sifflait. Il n'était pas tellement fort, mais il faisait étrangement du bruit. Cette ambiance me rappelait un des mondes que j'avais visité auparavant.D'après mes informations, ce monde s'appelait "Sombre" dans une langue étrangère. J'y étais allé il y avait quelques mois. Ce monde était macabre et n'était peuplé que de goules. Il sentait le moisi, il me répugnait, comme cette fille qui ce tenait devant moi. Je rêve, elle pleurait ? Cela ne me touchait absolument pas, je me disais même que temps mieux... Elle tremblait, semblait stresser... Cette situation m'amusait quelque peu et je ne pu m'empêcher d'esquisser un petit sourire... Rien qu'un petit sourire, mais ce sourire disparut aussitôt quand j'entendis un petit rire sadique, moqueur, et j'en passait. Ce bruit provenait de Fate, pourquoi riait-elle ? Pourquoi ? Je ne saisissais pas trop la situation. Je la regardait avec un mélange de mépris et d'incompréhension, soudain, ces petits rires se transformèrent en un grand éclat. Elle se releva lentement, doucement. Elle leva la tête, poussant une mèche de cheveux qui s'était placée juste là.
Comme moi, ses yeux avaient changés de couleur, mais c'était étrange. Ils avaient une couleur dorée, comme ce fou là... Scaglietti. D'ailleurs, elle semblait avoir l'air aussi folle que lui, voir même plus.
Je n'avais pas de suite remarqué, mais il n'y avait pas que son expression, son caractère qui avaient changés. Son physique aussi, elle semblait avoir prit quelques centimètres, avait un cul bien plus rebondit et semblait avoir gagné subitement deux bonnets au moins. Elle faisait encore plus pute que d'habitude.
Elle fit un mouvement rapide, qui, je ne sais comment, me fis voler, à mon insu, jusqu'au mur d'une maison pas trop loin et adjacente au parc. Je sentais que le mur s'était un peu craquelé, il devait y avoir quelques fissures, je ne bougeais pas, je n'en avais pas envie. Pour l'instant j'essayais de comprendre ce qui lui arrivait.
Elle s'approcha de moi, un sourire aux lèvres, un sourire que je qualifierais légèrement pervers... Je n'avais pas peur, mais ne pas comprendre m'énervait. Elle continuait de s'approchait dangereusement de moi,se plaquant presque contre moi, attaquant un monologue.

"Je suis une menteuse?... Elle? Sûrement pas~ Quant à moi, je pense le mot manipulatrice serait plus approprié... Oui, si tu veux tout savoir, j'ai attaqué cette gamine... Je lui ai explosé la gueule plutôt~ Mais elle le méritait. Ce n'est qu'une garce... Elle n'avait pas à la faire retomber ainsi... Je suis peut-être mal placée pour dire ça, mais quand quelqu'un est profondément dans la merde, on ne l'y traîne pas encore plus. Et c'est ce qu'elle a fait. Elle a eu de la chance de s'en sortir, je me suis montré indulgente... Mais toi dans tout ça? Que feras-tu? Tu viens de ruiner sa dernière chance en la frappant~ Elle avait confiance en toi et pensait réellement pouvoir devenir une de tes amies. Tu n'as pas la moindre idée des sentiments qu'elle témoigne pour toi?~ J'en suis quasi-sûre mais de toute façon c'est fichu maintenant pour elle~ Dommage. Mais j'ai toujours ma chance après tout moi ♥"

Je commençais un peu mieux à comprendre à présent, quand j'avais essayer de lire en elle, je sentais que quelque chose n'allait pas. C'était cette deuxième personnalité, qui, sans que je sache, avait fait son apparition. Je n'écoutait pas beaucoup ce qu'elle me disait, je la regardait... Elle parlait d'espoirs que j'avais brisé pour Fate... Je savais très bien les sentiments qu'elle avait à mon égard, mais j'étais comme ça, je ne voulais pas de quelqu'un comme ça dans ma vie... Après elle enchaîna avec ce surprenant " J'ai toujours ma chance après tout moi ♥". Intérieurement, je fis une petite grimace...
Soudainement, elle caressa sensuellement mon torse. Ce geste me rappelait Abi... Mais me répugnait venant d'elle... Et pourtant je ne bougeais toujours pas.
Elle se mit sur la pointe des pieds, pour être à la hauteur de mon visage, elle s'en rapprocha de très près, j'essayais d'écarter mon visage, ce n'était pas possible, j'avais oublié que j'étais contre un mur.

"C'est que monsieur n'est pas mal du tout~ Tout à fait à mon goût~"

Tout à fait à mon dégoût, pour ma part. Eh, mais, que faisait-elle ? Elle se rapprochait encore plus de mon... Elle se mit à poser ses lèvres sur les miennes, m'embrassa assez doucement... Tout me rappelait Abi, mais en version dégoût... J'avais presque envie de gerber.
Finalement, elle se recula un petit peu, sourire aux lèvres, sourire qui m'énervait... Profondément...Elle leva rapidement sa jambe et plaqua son pied -chaussé de talons- sur ma paume d'Adam. Même si il été rare que je ressente des douleurs, là, ça me fis assez mal. Je me reteins de crier. Je me racla la gorge.

"Mais en attendant tu m'as frappé~ Et tu risques bien de le regretter~"

Regretter quoi ? Je n'avais rien à regretter, et encore moins le fait d'avoir frappé Fate, car oui, ce n'était pas cette personne que j'avais frappé, mais c'était bien Fate. Je leva doucement ma main droite et empoigna son pied. Je le leva violemment, elle tomba bêtement. Son talon me racla un peu la gorge, mais je n'avais plus mal. Elle voulait jouer à ce jeu là ? Elle allait pouvoir y jouer. Je me mis debout, au niveau de son ventre, et je m'y assis violemment. J'appuya très fortement sur sa poitrine -comme hier xD-, je savais très bien que ça faisait mal. Moi aussi je souriais. J'avais comme des envies de meurtres... J'appuyais de plus en plus fort, et je m'approcha de son visage.

- Je vais te dire quelque chose...

Je me releva, lui tirant les cheveux pour la forcer à se mettre debout, puis je disparut pour réapparaître derrière elle. Je la pris par la taille, baissant ma tête, en lui chuchotant doucement.

- De toute ma vie, je n'ai jamais rien regretter, encore moins le fait d'avoir frappé Fate et...

Je descendais mes mains vers ses fesses, en aucun cas je la désirait, je continuais juste ce jeu auquel elle prenait plaisir à jouer. Après lui avoir quelques peu mordiller l'oreille, je lui dis, tout aussi doucement que tout à l'heure :

- Et je n'ai aucun ami, les gens de mon entourage ne sont que des personnes passagères dans ma vie, je n'attache aucune importance à qui que ce soit, et encore moins à toi.

Je la lâcha, puis disparut une nouvelle fois et réapparaître encore une fois devant elle, lui donnant un violent coup de poing qui la fit valser là bas, sur le banc où je m'étais assis auparavant. Je ne m'approcha pas. Je la regardais, mes yeux avaient repris leur couleur normale. Tout ce que m'inspirait cette fille n'était que du dégoût, encore plus que pour Fate. Je cracha par terre, j'avais la flemme d'aller jusqu'à elle pour lui cracher au visage, mais ça voulait dire la même chose. Je me retourna, je ne bougea pas...
[pas top désow]
Revenir en haut Aller en bas
Fate Testarossa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi ~

Feuille de personnage
Arme(s): Une arme intelligente appelé Bardiche
Pouvoir(s): Maîtrise de la magie Mid-Childa, magicienne de rang SS+ ou SSS++(x) en passage Hückebein
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ravi de te retrouver [PV. Fate]   Mer 12 Oct - 20:30

Toujours plaqué près de lui, mon pied chaussé de talons soulevé à la verticale par ma jambe était planté sur sa pomme d'Adam, point bien sensible chez un homme, vampire ou pas je le savais. Il ne bougeait pas. Plaqué au mur, dans l’impossibilité d'esquisser un quelconque mouvement car il était particulièrement déséquilibré et sentait également une forte douleur. Il esquissait d'ailleurs depuis tout à l'heure une grimace de dégoût ou de haine qui, je le voyais bien, m'était adressé. Cependant, je n'en avais strictement rien à faire, je m'amusais. Mon coup à son point faible, il s'était raclé la gorge afin de s'éviter de hurler ce qui me fit afficher un large sourire assez sadique. Durant et après mon monologue qui semblait l'avoir particulièrement énervé si ce n'était choqué, je continuais mes caresses sur son visage et son torse de façon assez sensuelle. C'était un petit jeu~ Un très amusant petit jeu... Un peu comme si nous nous amusions à jouer au chat et à la souris,pour une fois les rôles étaient inversés, j'étais le chat, il était ma souris ♥ J'y prenais à malin plaisir mais lui ne semblait pas vouloir céder à mes petits caprices... Mais ce serait tellement plus drôle si il jouait le jeu lui aussi... Bien sûr que je n'éprouve rien pour lui mis à part de l'attirance physique, et bien sûr que je sais qu'il n'éprouve rien pour moi mais que mes atouts physiques n'avaient jamais déplus... Mais je cherchais qu'à l'inviter à venir jouer avec moi~ Je savais qu'il riposterait, mais j'avais été surprise par son coup rapide et précis. Il saisit mon mollet et retourna ma jambe de façon à ce que je tombe à terre. Avant que je n'ai eu le temps de me relever pour préparer une réponse à ce coup, il me plaqua au sol en s'asseyant de tout son poids sur mon ventre, zone assez douloureuse mais au passage légèrement érogène et le voir ainsi me procurait un certain... Plaisir~ J’affichais un sourire. Je sentis ensuite ses mains se déplacer sur mon corps et se mettre à fortement appuyer sur ma poitrine. Douloureuse sensation... Mais étant comme qui dirait légèrement masochiste et sensible à ce genre de caresse, cela m'arracha un léger gémissement. Car Monsieur avait beau peser son poids, c'était particulièrement agréable... Il s'était alors approché de mon visage et esquissant de nouveau un sourire coquin, j'avais rapidement relever la nuque et m'étais mis à légèrement mordiller sa lèvre.
"Je vais te dire quelque chose..." m'avait-il dit.
Avant que je n'ai pu retenter quoique ce soit, il m'avait violemment saisi par les cheveux m'obligeant ainsi par la force à me relever. Puis... Il disparut. Me demandant à quoi il jouait, je le cherchais des yeux et tout à coup, je le ressentis derrière moi qui se mettait lentement à enlacer ma taille. Je relevais la tête en arrière, sur son épaule, afin de montrer à quel point j'appréciais ces gestes. Ca y est... Il se décide enfin à jouer son rôle de petit minet dominant face à moi ♥ Il était temps... Bien sûr il ne faisait sûrement ça que pour jouer et d'une minute à l'autre, tout ceci se transformerait en bataille, mais c'était tellement plus amusant... Il se baissa et me chuchota à l'oreille :
"De toute ma vie, je n'ai jamais rien regretter, encore moins le fait d'avoir frappé Fate et..."
Tout en attendant le suite, je le sentis à nouveau descendre ses mains à mes fesses et me mordiller sensuellement l'oreille ce qui me fit lâcher un nouveau gémissement. Il finit finalement sa phrase :
"Et je n'ai aucun ami, les gens de mon entourage ne sont que des personnes passagères dans ma vie, je n'attache aucune importance à qui que ce soit, et encore moins à toi."
Avant de disparaître, de réapparaître devant moi et de m'envoyer un violent coup de poing au ventre qui me surprit et m'envoya valser au loin contre un banc. Allongée, je le regardais d'un air noir. Il venait de cracher au sol, mais je savais que ce geste m'était adressé... Alors c'était tout ce dont il était capable?... Ce jeu avait été bien rapide... Bien trop à mon goût. J'affichais un large sourire et me redressait afin de me relever. Je lui adressais un air plus que pervers. Ce qu'il m'amusait...
"C'est tout ce que tu as à m'offrir?... Tu sais? Je n'ai que faire de tes coups. C'est la dernière chose qui me fera céder. Moi je veux jouer~ Un peu plus avec toi...Ou plutôt avec ton corps~"
Je m'approchais lentement et commençais à tourner autour de lui sans but précis.
"Ce que je m'amuse avec toi ♥ On devrait faire cela plus souvent je trouve, hin mon Yaku? ~"
Je prenais un malin plaisir à l'appeler par de petit surnom plutôt adressé entre couple, je savais que cela le faisait rager et qu'il le haïssait et puis c'était tellement plus drôle. Puis rapidement, j'utilisais mes techniques de combat perfectionnées dues à ma magie pour courir vers lui si rapidement qu'il ne pouvait me voir, lui assaillir un coup de pied en plein torse puis un second au flanc le tout dans une souplesse et une rapidité assez majestueuse. Puis alors qu'il titubait vers l'arrière sur la force du coup je relançais la mêle technique que celle qui l'avait envoyé dans le mur et le laissa tomber au sol pitoyablement. Puis je m'agenouillais à cheval sur lui, l'embrassais langoureusement et défis son t-shirt, puis ma robe et commençais à caresser sa virilité à travers son pantalon.
"C'est ma façon à moi de me venger de cet affront que tu m'as fait en me dévouant ce crachat..."
Dieu sait ce qui l'attendait... Je débordais d'idées...
Revenir en haut Aller en bas
http://the-return-of-war.forumgratuit.org
Yakumo Yoshikawa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 23/08/2011
Localisation : Là où je suis... ._.

Feuille de personnage
Arme(s): Mes poings
Pouvoir(s): Pouvoirs vampiriques plus ou moins bien maîtrisés.
Camp: Neutres

MessageSujet: Re: Ravi de te retrouver [PV. Fate]   Sam 22 Oct - 18:09

Elle était là, contre le banc, minable très minable. Elle sourit, puis ce releva. Son regard pervers aurait fait fuir plus d'un million de personnes qui tenaient encore à leur virginité, drôle de comparaison, mais elle me semblait la seule appropriée à la situation. Je ne bougeais pas, j'attendais de voir ce qu'elle allait faire...

"C'est tout ce que tu as à m'offrir?... Tu sais? Je n'ai que faire de tes coups. C'est la dernière chose qui me fera céder. Moi je veux jouer~ Un peu plus avec toi...Ou plutôt avec ton corps~"

Je ne cherchais pas à lui offrir quelque chose en particulier... En fait, je ne savais même pas pourquoi j'avais agis ainsi... Certainement sur le coup de la colère, qui me faisait faire... N'importe quoi. J'avais conscience que mes coups ne la ferait pas changer d'avis ou quoi que ce soit. Je savais que ce que je faisais ne servait à rien, mais je le faisais, c'était tout... Elle voulait encore jouer, mais moi, je voulais stopper cette comédie, je sentais que toute cette histoire allait mal finir... J'en avais marre de m'attirer des ennuis, surtout avec elle... Cette folle...
Là, elle s'était un peu plus approchée de moi, pas trop non plus. Elle me tournait autour et ses longs cheveux suivaient avec elle.

"Ce que je m'amuse avec toi ♥ On devrait faire cela plus souvent je trouve, hin mon Yaku? ~"

Mon Yaku... Mon Yaku... Comment avait-elle osé... Il n'y avait qu'une seule personne qui avait le droit de m'appeler comme ça... Ce n'était pas elle. Je le refusait catégoriquement... Je serrais les poings. Je me retenais de lui exploser la gueule. J'en avait marre. Elle m'énervait plus que tout. Je n'en pouvais plus. Pourtant, à la voir, ça ne faisait que commencer... Pour moi, toutes ces petites choses en faisaient déjà trop. Je n'en pouvais plus. Je n'avais même pas envie de m'amuser...
Soudain, elle s'approcha plus vite vers moi, si bien que je ne l'avait même pas vu venir, et me donna de violents coups de pieds. A la force de ses coups, je me mis à tomber légèrement en arrière, j'allai me relever, quand elle utilisa une technique fort semblable à celle qui m'avait envoyé dans le mur tout à l'heure... Je m'écrasa au sol pitoyablement.
Je n'avais même pas le temps de saisir la situation qu'elle s'était agenouillée à cheval sur moi. Elle m'embrassa langoureusement, je lui mordis la lèvre pour qu'elle s'écarte. Elle vira ensuite mon Tee-shirt, étant plaqué au sol, je ne pouvais rien faire. Je n'avais pas vraiment le choix. Elle enleva enfin sa robe... Finalement, elle portait un soutien-gorges. On aurait dit qu'elle savait qu'elle allait forcément se déshabiller vu la lingerie qu'elle portait. Mais ça ne me faisait ni chaud ni froid. Ce qui me fis plutôt "chaud", c'est quand elle commença à caresser ma virilité. C'était peu être juste à travers mon pantalon, mais que je le veuille ou non, c'était obligé que ça me fasse du bien...

"C'est ma façon à moi de me venger de cet affront que tu m'as fait en me dévouant ce crachat..."

J'avais les nerfs. Je ne voulais pas continuer ce petit jeu, totalement stupide. Je recracha, mais cette fois-ci en plein dans sa figure...

- Et pour ce crachat, tu compte faire quoi ?

Je l'éjecta de mon corps, elle virevolta à cinq mètres plus loin. J'en profitai pour me dégager du sol. Il y avait à présent une grosse marque de mon corps dessus... Mh, ça le faisait moyen. J'arrivais en face d'elle, la regardant de haut. Je ne savais pas quoi lui dire. Je me baissa, à droite de sa tête... Je voulais la raisonner, pour pouvoir partir ensuite. Je lui adressais un regard. Un regard que j'adressais toujours à la Fate "normale" d'habitude. Comme un regard neutre mais mélancolique à la fois. Un regard qui semble simple mais tellement complexe en réalité. Je me releva, ramassa sa robe, elle était trempée à présent... Je la déposa tranquillement près d'elle.

- Quand tu sera redevenue normale, tu viendras me voir, nous parlerons plus calmement...

Je me retourna.Les gouttes de pluies tombaient en moins grand nombre. Deux ou trois petits rayons de soleil apparaissaient. Je lui adressa un signe de la main, comme pour lui dire " A plus tard", et je m'en alla, doucement, lentement...

[Bouah, réponse caca, j'avais pas d'idées •u•]
Revenir en haut Aller en bas
Fate Testarossa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi ~

Feuille de personnage
Arme(s): Une arme intelligente appelé Bardiche
Pouvoir(s): Maîtrise de la magie Mid-Childa, magicienne de rang SS+ ou SSS++(x) en passage Hückebein
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ravi de te retrouver [PV. Fate]   Mar 25 Oct - 21:30

Je continuais tranquillement ma besogne avec délicatesse, sans le moindre remord ni même dérangement. Il fallait dire que c'était si amusant de se sentir ainsi sur lui, dominatrice, le caressant si intimement comme si nous étions bien plus que de simples connaissances si ce n'était moins. Car après tout, en dehors des souvenirs de Fate et de cette rencontre, je e savais rien de lui... Mais le physique de Monsieur était plutôt avantageux et... Attirant... De plus j'avais suffisamment de force et de puissance de persuasion pour me permettre ce genre de chose alors... Pourquoi se priver?! Cela aurait été idiot de ne pas profiter... Je l'avais bien senti... Il cherchait à résister. Tout à l'heure, alors que je l'avais langoureusement embrassé, il m'avait mordu la lèvre, espérant sûrement me blesser, mais ce geste ne fit qu'attiser mon désir~ Et m'étant alors retirée, je souriais et léchais le sang qui coulait à ma lèvre supérieure d'un rapide coup de langue le tout d'un air assez coquin. Me rebaissant à nouveau, je continuais de le caresser, montant entre sa cuisse et son entrejambe de mes mains habiles. Je sentais bien que malgré son refus et le fait qu'il se débatte, son corps appréciait... Cela se voyait tant. Son visage qui se crispait, son corps plus engourdi, je le sentais même durcir~ Il apprécie. Et ce n'est que le début. Je m'étais penchée pour lui parler et il en avait profiter pour me cracher à nouveau, cette fois-ci, en plein visage...

"Et pour ce crachat, tu compte faire quoi?"

Ce geste et ces paroles m'énervèrent profondément... Je détournais la tête sur le côté et essuyais d'un revers de main ce crachat injurieux qui m'était adressé. Je m'apprêtais à répondre quand, profitant de ma faiblesse et du fait que j'ai baissé ma garde, il se dégagea et m'envoya valser quelques mètres plus loin. Je venais de me payer violemment un arbre... Il s'était relevé, dirigé vers moi, baissé à la droite de mon visage et m'avait adressé un regard... Un regard de compassion, d'aide, presque de pitié... Un regard qu'on adressait aux faibles pour leur montrer qu'on les soutenait... Cela m'énerva à un point important... C'était un regard qu'il pouvait adressé à l'autre Fate... Mais pas à moi! Je n'étais ni faible, ni pitoyable et n'avais pas besoin d'aide... Ce regard... Etait doux... Un rictus énervé se dessinait sur mon visage tandis que je ne cessais de sourire assez sadiquement... Il savait reposé ma robe trempée à côté de moi et m'adressait ces quelques paroles d'un air gentil :

"Quand tu sera redevenue normale, tu viendras me voir, nous parlerons plus calmement..."

C'en était trop... Je commençais à comprendre... Il espérait ainsi pouvoir faire revenir l'ancienne Fate pour fuir? Ou peut-être même pour se enger sur elle... Mais cela ne suffirait pas... Je n'ai pas besoin de son aide. Tout ce que je veux c'est sn corps, quand j'aurais fini ma besogne, qu'il aille en enfer si je n'étais pas satisfaite de nos ébats, qu'il reste à ma disposition dans le cas inverse. Point barre... Il se retourna et commença à partir... Quel effronté! Dans un élan de colère, je me redressais, rejetais ma robe, prenais une forte impulsion et fonçais comme ue flèche dans sa direction. M'entendant, il s'était semblait-il retourné. Je l'avais alors violemment saisi à la gorge et soulevé, coupant ainsi sa respiration et ayant encore une emprise sur sa pomme d'Adam. Je le regardais haineusement :

"Je t'interdis de me parler comme à elle d'accord?... C'est un faible. Pas moi. Elle rampe à terre, je la domine. Elle n'est là que pour me permettre un déplacement via son corps. JE NE SUIS PAS ELLE D'ACCORD?!"

Je le soulevais bien à une vingtaine de centimètres au dessus du sol, le tout sans la moindre difficulté, il était clair que ma force était bien supérieure à celle d'une femme et même d'un homme pour tout dire. Avec cette même force, je le soulevais sur le côté et le relâchais, l'envoyant ainsi valser assez rapidement et violemment contre le sol à une dizaine de mètres de moi. Je m'approchais encore une fois, m'asseyant à nouveau sur lui comme tout à l'heure.

"Tu espérais la faire revenir hin?... Ne crois-tu pas avoir fait assez de mal à cette niaise d'utopiste? Non? Dieu sait pourtant qu'elle espérait vraiment s'entendre avec toi. C'est quand même bête non? Quoi qu'il en soit, tu ne te débarrasseras pas de moi si facilement..."

Me baissant, je l'embrassais à nouveau et enfouissais lentement sa tête contre ma poitrine.

"Pa envie que l'on est fini~ ♥"
Revenir en haut Aller en bas
http://the-return-of-war.forumgratuit.org
Yakumo Yoshikawa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 23/08/2011
Localisation : Là où je suis... ._.

Feuille de personnage
Arme(s): Mes poings
Pouvoir(s): Pouvoirs vampiriques plus ou moins bien maîtrisés.
Camp: Neutres

MessageSujet: Re: Ravi de te retrouver [PV. Fate]   Jeu 27 Oct - 17:54

Elle était toujours au sol. Je lui avais tourné le dos. Je me dirigeais vers la sortie du parc. Je pensais que tout allait bien. Qu'elle allait me laisser, mais non. J'entendais un tissu tomber à terre, puis, un coup de vent. Je m'étais retourné et avant même que je ne puisse faire quoi que ce soit, elle m'avait saisi par la gorge et m'avait soulevé. Je n'avais pas spécialement mal et puis le fait de ne plus respirer ne me faisait vraiment rien, j'avais juste les nerfs et l'envie de lui donner une grosse gifle. Elle me regardait d'un air haineux. Un air que j'avais souvent vu sur la sale tête de Nathaël...

"Je t'interdis de me parler comme à elle d'accord?... C'est une faible. Pas moi. Elle rampe à terre, je la domine. Elle n'est là que pour me permettre un déplacement via son corps. JE NE SUIS PAS ELLE D'ACCORD?!"

J'étais à présent soulevé à environ vingt centimètres du sol, c'est quelle avait de la force cette folle... Elle m'envoya valser à près de dix mètres. Je me laissa tomber. J'aurais pu me rattraper, mais je ne fis rien, je n'avais même pas envie de me battre aujourd'hui. Il n'y avait aucun but. Cela ne m'intéressait pas... Je releva ma tête, et la sentit à nouveau sur mon ventre.

"Tu espérais la faire revenir hin?... Ne crois-tu pas avoir fait assez de mal à cette niaise d'utopiste? Non? Dieu sait pourtant qu'elle espérait vraiment s'entendre avec toi. C'est quand même bête non? Quoi qu'il en soit, tu ne te débarrasseras pas de moi si facilement..."

Qu'allait-elle faire encore ? J'en avais plus qu'assez. J'allais me croiser les bras pour lui montrer mon "jemenfoutisme" mais je n'eus pas le temps. Elle me mit ses gros seins dans la gueule après m'avoir encore embrassé en disant qu'elle n'avait pas envie que ça ce finisse tout de suite. Mais elle se prenait pour qui ? J'étais pas son boy non plus... Je la regardait avec une tête neutre, même si dans mon esprit, je voulais la butter, mais lui faire du mal ne servirait à rien, elle semblait complètement maso... Avec mes mains, je poussa violemment ses seins et donc, son corps, qui tomba en arrière. Je pensais. J'avais mis mon pied sur son ventre, appuyant de tout mon poids, pour qu'elle ne bouge pas trop... Étrangement, je voulais revoir la vraie Fate. Celle-ci m'emmerdait plus qu'autre chose. La vraie Fate était chiante mai au moins, elle ne le faisait pas exprès... Je pensais...
C'était Fate qui avait essayer de m'aider... J'essayais de me rappeler, ce qu'elle m'avait dit, ce qu'elle avait fait. Je me rappelais de ses longs discours pour me faire changer, je me rappelais des moments où elle avait tenté de me sortir du gouffre. Elle y était presque parvenu... Si je n'avais pas été si con, elle aurait réussi... Un des derniers souvenirs que j'avais d'elle, c'était au moment où elle m'avait tendu la main. Je ne savais plus très bien si je l'avais accepté ou pas, mais je savais qu'après, j'avais fais une connerie... Je la regardais, sans changer mon regard.

- Oui, c'est sûr que tu n'es pas Fate... Fate est faible, utopique, naïve, stupide je l'avoue, mais au moins, ce n'est pas une salope. Toi, tu n'es qu'une sale... Catin... Une créature horrible, laide, noire. Je ne supportais pas Fate mais toi, tu es carrément intenable, tu es une emmerdeuse...

Je parlais mais je ne savais plus trop ce que je disais. Mes lèvres bougeaient seules, j'avais l'impression que ce que je disais n'avait aucun sens, et que c'était inutile... Je détestais parler pour rien, surtout pour elle...
J’esquissais un léger sourire, mon sourire habituel, ni joyeux ni sympathique. Un sourire triste, presque mélancolique...
Je lui tendis la main. Si la vraie Fate ne revenait pas, je lui foutrait un poing et je m'en irait...

- Laisse moi te tendre la main, comme tu l'a fait pour moi.

Je ne me reconnaissais plus, ce comportement était vraiment minable. Je détourna la tête pour ne pas qu'elle me regarde en face...
Revenir en haut Aller en bas
Fate Testarossa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi ~

Feuille de personnage
Arme(s): Une arme intelligente appelé Bardiche
Pouvoir(s): Maîtrise de la magie Mid-Childa, magicienne de rang SS+ ou SSS++(x) en passage Hückebein
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ravi de te retrouver [PV. Fate]   Dim 30 Oct - 14:48

Oh que j'aimais... Oh que j'appréciais... Me sentir si forte, si puissante, si dominatrice face à lui~ J'adorais ce sentiment... Se sentir supérieure c'était comme une drogue. Quand on y prenait plaisir, c'était fini. Cependant, nous, femmes à allure dominante, vivions dans une société totalement machiste où la femme était rabaissée en dessous de l'homme, ne permettant pas aux femmes comme moi où mes autres sœurs de vivre à notre façon. Certains de ces hommes comprenaient et dans quelques rares cas, nous acceptions même de laisser notre fierté de côté et e nous plier à leur petit jeu. Mais lui, ce Yakumo dont j'espérais tant, n'était pas de cela. Il ne me donnait pas envie de m'amuser, de le laisser faire, non... J'avais cru un instant tout à l'heure qu'il y prenait goût mis u final non... Ce n'était qu'un faible. Rien d'autre qu'un faible alors finissons rapidement notre besogne. Je me l'envoie. Je le tue. Et je me casse. Cependant, il ne semblait pas de cet avis... Alors que je m'étais rassis sur lui, il m'avait repoussé violemment par la poitrine ce qui me fit ressentir une vive douleur. Je m'apprêtais à me redresser pour le frapper quand il me plaqua au sol de son pied, empêchant tout mouvement. Il me toisait d'un regard froid et me lança...

"Oui, c'est sûr que tu n'es pas Fate... Fate est
faible, utopique, naïve, stupide je l'avoue, mais au moins, ce n'est pas
une salope. Toi, tu n'es qu'une sale... Catin... Une créature horrible,
laide, noire. Je ne supportais pas Fate mais toi, tu es carrément
intenable, tu es une emmerdeuse..."


Bien sûr que je n'étais pas elle! Mais comment pouvait-il me comparer en infériorité à elle?! Je me redressais et lui lançais un regard qui annonçait toutes mes intentions :

"Je ne suis pas elle! Je t'interdis de la dire supérieure à moi! Cette sale petite pute mourra quand j'aurais pris le dessus... Quand j'aurais réussi à diviser ce corps, à la sortir de celui ci ou encore à la coller dans un autre, elle crèvera seule dans son coin sans un sou, sans une once d'amour... Elle aura aidé à un changement profond en me prêtant ce corps... Mais elle ne m'aura pas facilité la tâche... Jail est de mon avis. Seule, elle n'est bonne qu'à se faire violer. C'est une faible... Les faibles on leur crache dessus... Tant qu'elle n'aura pas intégré sa force, elle ne méritera que ça... Comme si elle pouvait espérer recevoir de l'amour de ce type qu'elle aime... Elle ne vaut rien. Je suis bien supérieure à elle... Et je vais finir par te le prouver. Elle tenait à toi n'est-ce pas? Alors je vais être claire, je vais profiter de ton corps, ensuite je te tuerais et seulement après j'irai cracher sur ton cadavre pendant qu'elle pleurera ta mort..."

Alors que j'allais le frapper de mon poing... Son visage s'adoucit... Un faible sourire s'afficha... Faible... Mais qui avait son importance... Puis il tendit la main vers moi. Ce geste... Je... Ca me dit quelque chose... Que dis-je... Ca lui dit quelque chose... Ce mal de crâne... Elle réagit... Cette conne réagit... J'ai déjà vu cela quelque part... Il souriait lui aussi... Tendait sa main... Et d'un geste que je ne contrôlais pas... Je la pris...

"Laisse moi te tendre la main, comme tu l'a fait pour moi."

Mon visage se fige. Mes yeux me brûlent et changent de couler, repassant brun. Je me sens trembler, devenir faible... Cette phrase... C'est symbolique pour elle... Je ne peux l'arrêter... E puis à quoi bon? Cette pétasse finira par payer et je doute que ce mec apprécie ce que je lui ai fait... Et puis lui, je finirais bien parme le taper...

Ca y est... Elle rentre. Enfin! J'ouvre les yeux. J'ai repris le contrôle. Que vois-je? Yakumo... Qui me tend la main... Une main que j'ai pris... Sa main est chaude et froide à la fois, c'est indescriptible. Je comprends enfin que c'est grâce à ce geste qu'elle est parti. Une larme coule sur ma joue.

"Yakumo?... Excuse moi..."

Je fonds en larmes... Il doit m'en vouloir quelle idiote fais-je... Je me relève et baisse les yeux.

"Merci... Merci de l'avoir fait partir... Elle a dû te... Elle a dû être insupportable... Excuse moi pour tout ce qu'elle t'a fait..."

Je remarque alors qu'il est torse nu et moi totalement en sous-vêtement... Je rougis, fixe le sol et relève la tête :

"Je suppose qu'après ce qu'elle t'a fait tu ne veux toujours pas de moi comme amie... Je regrette... Mais ce n'est pas grave. Excuse moi encore..."

.............................................♠................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://the-return-of-war.forumgratuit.org
Yakumo Yoshikawa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 23/08/2011
Localisation : Là où je suis... ._.

Feuille de personnage
Arme(s): Mes poings
Pouvoir(s): Pouvoirs vampiriques plus ou moins bien maîtrisés.
Camp: Neutres

MessageSujet: Re: Ravi de te retrouver [PV. Fate]   Lun 31 Oct - 14:29

Elle pleurait... Je n'aimais pas entendre les gens pleurer... Je ne savais pas si ça me faisait de la peine ou si ça m'insupportait... Peut importe, je n'aimais pas ça...

"Merci... Merci de l'avoir fait partir... Elle a dû te... Elle a dû être insupportable... Excuse moi pour tout ce qu'elle t'a fait..."

Merci ? C'était rare que quelqu'un me remercie... Je crois même que cela ne m'étais jamais arrivé... J'essayais de me souvenir, mais en plus de mille ans d'existence, personne ne m'avait encore jamais remercié... Merci... C'était tellement nouveau pour moi. J'avais ce sentiment d'avoir aidé et même si je ne laissais rien y paraître, j'en était -malgré moi- plutôt fier...
Merci... Merci... Merci... Ça résonnait dans ma tête, au point que ça m'en faisais mal. Je fis une grimace discrète...
Elle remarqua enfin que j'étais torse nu et elle pratiquement à poil. Elle rougit et regarda le sol... Pourquoi les gens fixaient le sol quand ils avaient honte ? C'est bête... Ce n'était pas comme si le sol allait vous réconforter... Je ne saisissais pas tout ça car longtemps, je l'avait fixé ce sol et jamais il ne m'avait aidé... Alors je ne comprenais pas...

"Je suppose qu'après ce qu'elle t'a fait tu ne veux toujours pas de moi comme amie... Je regrette... Mais ce n'est pas grave. Excuse moi encore..."

Je réfléchissais. A par me sauter dessus comme une sauvageonne, elle n'avait pas fait grand chose, oui car la baston, ça ne comptait pas pour moi, j'avais l'habitude... Mais pour ce qui été d'être son ami... Ce n'était pas pareil... Si je devenais son ami, ça ne me ressemblerait pas et puis... Non, je ne devais pas avoir d'amis. Les amis déçoivent tout le temps un jour ou l'autre... Comme Hanna... Et cette histoire m'avait tellement fais souffrir que je ne tenais pas à recommencer.
Je ramassa mon tee shirt, puis sa robe, que j'avais déjà ramassée tout à l'heure. Elle n'avait pas encore eu le temps de sécher... Je la lui posa sur ses genoux et enfila mon haut, il était mouillé, il me collait à la peau, beaucoup de gens craignaient avoir leurs habits collants, je n'aimais pas tant que ça moi aussi, mais ça n'avait aucune importance.

- Je ne veux pas d'amis... Je n'ai rien contre toi... Tu n'es pas mauvaise, mais... Je ne tiens pas à créer un quelconque lien avec toi, ni avec personne d'ailleurs. Parmi tous les gens que je connais, seulement deux ont su me faire changer d'avis... Mais il n'y en aura pas d'autre. Désolé.

Je me retourna, et je m'en allais, d'un pas léger, lui lançant une dernière parole.

- A bientôt...

Cette invitation à la revoir était dite plutôt "neutrement" mais avec une pointe de... je ne sais quoi. Une pointe d'hâte, sans que ce ne soit de la hâte pour autant... Bizarre, je ne saurais l'expliquer... Mais peu importe, à présent, ce n'était pas Fate que j'avais hâte de retrouver, mais plutôt... Mayuu. En si longtemps, elle devait avoir vraiment changé...

Fin
(sauf si tu as quelque chose à ajouter)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ravi de te retrouver [PV. Fate]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ravi de te retrouver [PV. Fate]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Haitian Deportees Fate Now In The Hands Of Team Obama
» fate testarossa,vita chan et les autres.
» Avant que l'on puisse se retrouver... [Libre]
» Fate Stay Night RPG (demande de partenariat)
» United By The Fate, partenariat
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maho... the return of war. :: Ville :: Parc-