Maho... the return of war.
Bienvenue sur Maho... The Return of War...
Venez faire un petit tour, n'hésitez pas a posez des questions!
Si le forum vous plait, votre inscription nous fera le plus grand plaisir.
Merci à vous et bonne visite =]

Maho... the return of war.

Tout recommence... La Maho fait un nouveau départ. Mais la guerre entre les humains et les magiciens a recommencé... Qui serez-vous? Quel camp choisirez-vous?...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mayuu Hoshii
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 21
Localisation : assise

Feuille de personnage
Arme(s): deux 9 mm
Pouvoir(s): changer la formes de mes armes, boules d'energie, et pouvoirs spéciale
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]   Sam 27 Aoû - 13:46

Hum, quel jour sommes nous... vendredi il me semble. oui c'est cela, cela fais maintenant 10 jours que je suis arrivé sur cette nouvelle Maho, c'était la même, mais l'ancienne me manquait cruellement, j'avais entendu des bruits comme quoi un groupes de magiciens ch'tarbé avait prit possession de la Maho pour finalement tout détruire, non mais ils ont franchement des idées connes des fois. Je m'en voulais d'être partit parce que j'avais sentit une catastrophe, j'avais abandonné le peut de personne qui m'aimait. Mais en contre partit, j'avais sauvé et vengé mon village e cela sa me tenait plus que tout au coeur. Même si j'avais vécu des choses horribles là bas, j'y tenais plus que tout, c'était un endroit si merveilleux quand il était calme. Le village c'était repeuplé. Après que j'ai aidé a la reconstruction, on m'avait demandé de rester et même si je voulais d'adopter une enfant, mais je ne pouvais pas, j'avais commis un tord impardonnable, et puis j'étais trop jeune et ça demandait d'avoir du fric, hors ce n'étais pas le cas, je n'avais jamais eut de fric et j'avais toujours vécu ainsi, mais il était hors de question qu'un petit enfant vive comme un sdf. Et puis de toute façon pour le moment ce qui me préoccupait le plus c'était de revoir Yakumo et Takayuki.... onee-chan ... Nous étions vendredi, et cela faisait plusieurs jours que je vivait dans une petite maison dans la ville abandonné, et chaque matin, a peine levée, je m'empressait de me barrer de cet endroit pourris. Ensuite comme tous ces matins, je partais en ville mangeais un croissant et allais me promener dans divers endroits. Malheureusement aujourd'hui et pour la première fois en 10 jours, ils faisaient un sale temps, le temps était gris, le vent soufflait, il faisait frais. Et bizarrement, je décidais de me rendre a la plage. Je portais un petit short noir, Et un haut un peu long a manches longues, ainsi que des bottes noires. J'aurais pu m'y rendre en un éclaire, mais je décidais de me promener et je n'arrivais las-bas qu'a deux heures. Comme prévu il n'y avait pas un chat, la mer était très agité. J'aimais ces vagues et cette odeur de sel. Je quittai mes bottes, les pris a la main, et marchai j'adorais la sensation du sable fin sous mes pieds. Finalement, je m'arrêtais, et posa mes belles et grandes bottes noirs cirés a talon dans ce sable, et m'avança vers la mer, un vague arriva a se moment et me mouilla les pieds. L'eau était gelé, c'était tellement agréable. Soudain j'entendis quelque choses, je ne pouvais pas affirmer que c'était des bruits de pas , pas dans le sable, mais quelques choses s'approchait je le sentais plus que je ne l'entendais. Soudain je me retournai et vit, une personne, non pas n'importe quel personne, un homme, un garçon que j'adorais, ce n'étais mon nee-chan c'était takyuki. je souris en le regardant, j'avais conscience qu'il ne me reconnaîtrais pas, mais je m'approchai tout de même de lui, je lui souris puis rigola et dit d'une voix amicale ( ça aurait pu sonner face a quelqu'un d'autre mais pas face a lui)

" Salut, ça fais longtemps hein ?"

Je repensais a la dernière soirée, je ne savais pas combien de temps il mettrait a comprendre ou si il ne comprendrait pas, mais je ne savais pas quoi dire d'autre, je l'aurais bien pris dans mes bras mais j’avais peur qu'il ne souvienne pas et qu'il me repousse .. Mais quelque chose me rassurais il n'étais resté sous les décombres de .. de l'ancienne maho ..
Revenir en haut Aller en bas
Takayuki

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 90
Localisation : L'important c'est pas là où je suis mais là où je voudrais être.

Feuille de personnage
Arme(s): Mon ossature
Pouvoir(s): Pouvoirs de la terre
Camp: Autres

MessageSujet: Re: Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]   Sam 27 Aoû - 14:36

De l'air.Il me fallait de l'air. Tous ces bâtiments m'oppressaient...Ils me rappelaient le carnage qui avait eu lieu sur la première Maho...
La plage...j'en avais vu une en arrivant...Je me dirigeai donc vers cette dernière.Une fois que j'y fus je vis une jeune femme fixer la mère...
Etant de nature curieuse: je m'approchai...Quelle ne fut pas ma surprise quand elle se retourna et me salua:

" Salut, ça fais longtemps hein ?"

Son visage me rappelait quelqu'un...Elle était jolie.Elle avait des cheveux rouges et dans ses yeux il y avait quelque chose de rebelle...Rebelle...

-Mayuu?

J'hésitais sur le comportement qu'il me fallait adopter...Devais-je lui faire la bise, la serrer dans mes bras, ou rester là où j'étais? L'endroit où elle m'avait,elle, fait la bise: ma joue me brûlait atrocement...Pourquoi?
Finalement je décidai de la prendre dans mes bras.Elle avait tellement grandi que jamais je n'aurais pensé qu'elle soit aussi belle...

-Comment te portes-tu?

Je la laissai sortir de mon étreinte,elle n'avait jamais été une fille trop démonstrative de toute façon.

-Cela faisait longtemps que je ne t'avais pas vue te je te l'avoue je suis plutôt heureux de t'apercevoir ici.

Je ne lui parlai pas de la "bêtise" qu'elle comptait accomplir à notre dernière rencontre.Si elle voulait en parler elle le ferait.

[pas fini]

Revenir en haut Aller en bas
Mayuu Hoshii
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 21
Localisation : assise

Feuille de personnage
Arme(s): deux 9 mm
Pouvoir(s): changer la formes de mes armes, boules d'energie, et pouvoirs spéciale
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]   Sam 27 Aoû - 15:11

Finalement il m'avait reconnue facilement et j'en étais vraiment contente, je souris, un vrai sourire pas les sourires timides que j'esquissais il y a quelques années. J'étais vraiment heureuse il me prit dans ses bras et je fit de même, mais ce fut plus fort que moi je ne pus m’empêcher d'utiliser mon pouvoir, je me permit de lire dans ses pensé et laissa échappé un petit rire. Lui en tout cas il n'avait pas changé. Comment me portais-je ?... Je lui répondis une fois qu'il m'ai lâché

" Hormis que l'ancienne Maho est été détruite et que je sois fauché ... Je vais super bien, et encore plus maintenant que je t'i retrouvé, je ne pensais pas te revoir pour être honnête. Et toi ? "

J'avais mûris surtout dans ma façon de parler, j'étais devenue un peu plus distinguer dans mon langage vais-je dire. Bon même si mon coté les gens me font chier n'a pas changé. Je m'approchais de la mer, pour laisser me pieds de nouveau se faire mouiller. puis leva la tête. Cela me faisais plaisirs qu'il me dise qu'il était heureux de me voir, c'était des mots que personne ne m'avait jamais prononcer, mais je le savais, j'en était responsable. Mais a présent j'essayais de ne plus penser au passé, juste a mes parents. Ma mère me ressemblais comme je suis maintenant, mai elle avait les cheveux lisse et plus longs... hum, et moins de poitrine mais ça c'est un détail. dire qu'il n'y a pas si longtemps que ça j'étais ... plate, cela me faisait sourire de pense a ces quelques années passé dans cette académie même si tout c'était finis très vite. En écoutant ses pensées, je finis par baissé ma tête..

" ma bêtise hein ... "

Je ne dis rien d'autres j'en avais pas honte mais je ne voulais pas y penser ... pas a lui pas a un tel connard.

[ fate t'apparrais comme tu veux]
Revenir en haut Aller en bas
Fate Testarossa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi ~

Feuille de personnage
Arme(s): Une arme intelligente appelé Bardiche
Pouvoir(s): Maîtrise de la magie Mid-Childa, magicienne de rang SS+ ou SSS++(x) en passage Hückebein
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]   Sam 27 Aoû - 21:39

Ce jour-là, je m'étais levée tard. C'était bien rare d'ailleurs... Moi qui ne dormait que très peu depuis que j'étais arrivée ici... Enfin... Pour tout dire, depuis bien avant... Depuis que j'avais été infectée par l'Eclipse et encore plus depuis que la Maho avait été détruite... Mes nuits étaient courtes quand elle n'étaient pas blanches... Toujours entrecoupées, j'arrivais toujours à me réveiller une ou deux fois au milieu de la nuit aux alentours de deux heures du matin et quand ou plutôt si je parvenais enfin à m'endormir, je me réveillais vers six heures avec un beau total de quatre heures de sommeil... Par chance, depuis que j'avais pris possession de la force de cette Autre moi, j'étais moins fatiguée, je demandais moins de nourritures et d'autres apports du genre, c'était plutôt pratique de ce côté-là du moins. Enfin bref, aujourd'hui, m'étant couché tôt à vingt-deux heures et m'être réveillé à neuf heures et demi, j'avais largement fait mes huit heures de sommeil et étais donc de très bonne humeur. J'avais pris possession d'une jolie maison, aussi grande que celle que je possédais avant, du côté des quartiers résidentiels. J'avais ouvert mes volets, espérant qu'il fasse beau, mais le temps était gris. Pas spécialement froid, même plutôt bon malgré le vent, un temps agréable. Je quittais ma chemise de nuit et allait prendre une bonne douche chaude et de laver mes cheveux afin de me décontracter. Une fois cela fait, je sortis, m'essuyais dans une serviette blanche, me maquillais, m'habillais et me décidais à sortir. Aujourd'hui, j'avais envie de me changer les idées et choisis de me rendre à la petite plage de Maho en me disant qu voir la mer me détendrait et me ferait oublier les soucis du quotidien. J'y étais aller à pieds et étais arrivée assez rapidement. Je me décida à marcher le long du rivage. J'enlevais d'abord mes escarpins, peu pratiques pour marcher dans le sable et avançait, les pieds sur le sable humide et rafraichissant. Je portais une robe simple, m'arrivant à mi-genoux, noire, dos nue et fortement décolletée. J'avais vraiment beaucoup changé de style vestimentaire mais bon, bizarrement, je me plaisais dans ces vêtements... Avec ce que je portais, on voyait parfaitement bien mon tatouage qui enroulait mon poignet et mon omoplate droite. Je tenais mes chaussures à la main, de grands escarpins noirs ouverts, à talons de douze centimètres, encore assez bas par rapport à ce que je mettais d'habitude, entourées de ruban censés remonter le long de ma cheville. Je m'étais légèrement maquillée, un coup de crayon noir et de mascara et j'avais laissé mes cheveux à l'air libre. J'appréciais ce moment. Il faisait bon... Je sentais le vent sur mon visage, l'eau à mes pies, l'étendu devant moi... J'étais bien. Mes longs cheveux blonds flottaient au vent, j'appréciais de me sentir pour une fois seule et bien. Je marchais depuis près de trois quarts d'heure quand soudain, j'aperçus deux silhouettes... Celle d'un homme et d'une femme... Me rapprochant, je distinguais d'abord la jeune femme... Grande, forte poitrine, vêtue de noir, cheveux rouges coiffés en pique et grands yeux bleus. Bizarrement... Elle me rappelait quelqu'un... Quelqu'un que je connaissais depuis un bout de temps, mais qui?... Je réfléchissais... Pendant ce temps, je me concentrais sur l'homme. Il était grand, beaucoup plus gros, cheveux courts bruns, musclé, plutôt bel homme, yeux noisettes... Cet homme c'était...
"Ta... Takayuki...?" avais-je demandé d'une petite voix assez étonnée.
Oui... Oui! C'était lui! Il n'avait pas changé! Juste un peu muri de visage. Un sourire radieux se dessina sur mon visage. Je ne l'avais revu depuis qu'il avait quitté sa maison dans la nuit en cachette avec Ryuk, Rem et les autres chercher son arme malgré ma demande de ne pas y aller... Il avait survécu! Et aux Hückebein, et aux envahisseurs de la Maho! Il était là! C'était un miracle qu'il soit encore en vie. Mais il avait dû se faire durement battre puisque j'avais dû récupéré mon arme de moi même. Cependant, j'étais heureuse de le savoir en vie, en bonne santé et qui plus est ici à la Maho. J'avais fini par me l'avouer, j'aimais beaucoup ce garçon, c'était quelqu'un de très gentil, un véritable ami et j'avais fini par comprendre qu'au final il me plaisait beaucoup.
"Je suis si heureuse de te savoir en vie!" dis-je en le serrant dans mes bras.
Quant à lui, il n'aurait sûrement aucun mal à me reconnaître, je n'avais pas changé d'un poil.
Revenir en haut Aller en bas
http://the-return-of-war.forumgratuit.org
Takayuki

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 90
Localisation : L'important c'est pas là où je suis mais là où je voudrais être.

Feuille de personnage
Arme(s): Mon ossature
Pouvoir(s): Pouvoirs de la terre
Camp: Autres

MessageSujet: Re: Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]   Dim 28 Aoû - 11:21

Pendant que je parlais à Mayuu j'avais eu le loisir d'entendre des pas sur la plage.Ce n'est que lorsque j'entendis un:

"Ta... Takayuki...?"

Cette prononciation hésitante de mon nom ne pouvait-être que due à une jeune femme blonde...Fate.Le choc fut énorme.De la revoir en face depuis si longtmeps alors que je l'avais abandonnée chez elle avec Jealous et Justin...

"Je suis si heureuse de te savoir en vie!"

Et elle me serra dans ses bras...était-elle au courant que juste derrière moi se trouvait quelqu'un dont l'envie de meurtre était palpable?Je lui rendais tout de même son étreinte puis dis:

-Le plaisir est partagé ne t'inquiètes pas pour ça. Comment vas-tu? Tu t'entends bien avec Jeal' et Justin?

C'était un peu simple comme question pour des retrouvailles si attendues mais...

-Je...je suis désolé pour ton arme.


J'aurais du l'écouter car par ma faute Sidoh était mort.Je me retournais vers Mayuu qui devait surement bouillir et dis:

-Ca va?
Revenir en haut Aller en bas
Mayuu Hoshii
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 21
Localisation : assise

Feuille de personnage
Arme(s): deux 9 mm
Pouvoir(s): changer la formes de mes armes, boules d'energie, et pouvoirs spéciale
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]   Dim 28 Aoû - 12:44

J'entendis des bruits de pas et vit fate, mais pourquoi cette connasse ce trouvait-elle toujours quand je souriais. Elle n'avait pas changé et ne me reconnaissais pas, au départ je voulais ne rien dire je voulais rester a contempler cette blonde avec un sentiments de dégoût que j'essayerais de cacher mes plus ses pensées avançais plus cela m'énervait, et encore plus quand elle le pris dans ses bras. Je n'étais pas jalouse pas cette fois. Je trouvais juste ça façon d'être horrible. je la fixais d'un regard noir. Takayuki n'aurait pas été là elle se serais déjà prit un coup de poing dans la gueule mais bon on va rester pacifique, enfin on va essayer ... Taka plaisait a cette blonde, non mais sans dèc' elle se remet vite de ses ruptures, je n'avais pas vraiment envie de parler mais j'avais tout de même une envie irrésistible d'être méchante et lorsque Takayuki me demanda si ça allait je me retournais vers Fate la regardant droit dans les yeux, et lui dit sur un ton de haine qu'elle connaissait

" Je crois que j'ai pas de chance! pourquoi te trouve tu toujours là ou je pourrais être heureuse. Et comment peux tu être ainsi ?! je n'ai pas de pitié pour le nain, mais tu "l'aimais" et tu l'as lâché parce que tu devenais folle, et après la destruction de la Maho , tu ne sais même as si il est encore en vie, et tu n'éprouve rien, rien a part de l'attirance envers taka. Tu oublie tes sentiments aussi vite que tu te déplace (désolé c'est nul mais je trouvais rien d'aure). Tu me dégoûtes, tu t'imagine être a la place du nain. je ne l'aime pas mais tout de même sois un peu humaine "

Puis je regardai taka. Je ne voulais pas m'en aller, je ne voulais pas les laisser ensemble. je poussai un soupir, la regarder me rappelais tout ce qu'il c'était passé a la maho, tous les moments que j'avais passé avec elle. Elle avait toujours voulu me faire sourire et finissait par me faire pleurer. Je ne l'aimais je la haïssais. j'avais un haut sans décolleté et a manche longue. Mes cicatrices étaient donc invisible. j'aurais voulus qu'elle voit l'état de ma peau parsemé de cicatrice ... tout faite a la maho, et pour la plus part de sa part. J'avais envie de partir en courant, d'oublier l'ancienne maho ... a chaque fois qu'elle avait été là je n'avais pas réussis a protéger yaku, et elle aussi en avait été incapable, elle devait me protéger et a la place elle avait faillis me tuer. Quand je la regardais dans les yeux je revoyais défiler ma vie a la maho ... je='aurais aimé pleuré mais ici pas devant elle, je m'avais promis d'être forte ... et finalement je répondis a la question "ça va " de taka

"On va dire que ça va ... "

Je leur tourna le dos et leva la tête vers le ciel qui commençait de tonner. j'adorais ce temps
Revenir en haut Aller en bas
Fate Testarossa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi ~

Feuille de personnage
Arme(s): Une arme intelligente appelé Bardiche
Pouvoir(s): Maîtrise de la magie Mid-Childa, magicienne de rang SS+ ou SSS++(x) en passage Hückebein
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]   Dim 28 Aoû - 21:56

Je le serrais de toute mes forces dans mes bras... Cet homme que j'appréciais tant... Je lui devais beaucoup après tout... Il m'avait tout d'abord sauvé des attaques et coup violents de son ancêtre que j'appelais l'Autre. Bien qu'il ait menacé de me violer avant de partir et de quitter son corps, Takayuki n'avait rien à voir avec l'Autre. C'était quelqu'un de gentil, d'attentionné, de généreux, de protecteur, de rassurant... Il était agréable de se sentir à côté de lui. Et puis il m'avait bien aidé ce soir-là où, prise d'une violente crise de violence et de cauchemars, j'étais devenue complètement folle. Et puis, il m'avais présenté ses amis qui ressemblaient plus à une petite famille bizarrement, il s'agissait de plusieurs grandes créatures impressionnantes, squelettiques et peu rassurantes, mais pourtant drôles et gentilles. Je m'étais fait des amis ce jour-là. Mais le lendemain, ils étaient partis... Seuls deux d'entre eux : Jealous et Justin étaient restés... Car les autres étaient partis récupérer on arme, chez les Hückebein pour m'aider... Depuis ce jour, je ne les avais plus revu et m'étais toujours inquiétée... Deux jours après, la Maho avait été attaquée, et deux jours après conquise... Tout étai aller si vite... J'étais donc heureuse de le voir et le savoir en vie. Il me rendit mon étreinte :
"Le plaisir est partagé ne t'inquiètes pas pour ça. Comment vas-tu? Tu t'entends bien avec Jeal' et Justin?"
Il était vrai qu'il m'avait laissé en compagnie de ces deux amis, je m'en souvenais bien. Mais il n'était plus avec moi...
"Oui, on peut dire que ça va, je me sens mieux depuis que nous avons reconstruit la Maho. Mais concernant Justin et Jealous, ils sont restés quelques jours après que vous soyez tous partis, mais après, ces gens... Ceux qui ont attaqué a Maho sont arrivés, de nombreux combats ont eu lieu et je ne les ai plus revu... Je suppose qu'ils sont partis combattre eux aussi ou qu'ils sont allés se protéger. J'espère qu'ils vot revenir..."
Car oui... Je n'étais même pas sûre du fait qu'ils étaient en vie.
"Je... Je suis désolé pour ton arme"
Je souris faiblement. Il était vraiment gentil... Il avait fait son possible our l'aider en récupérant son arme : Bardiche des mains des Hückebein... Travail dangereux que je ne pouvais faire moi même... Même si je lui avais demandé de ne pas y aller de peur de ne le voir revenir, il y était parti en compagnie des autres dans la nuit... Je sortis de ma robe quelque chose. Il s'agissait d'une espèce de lame découpée en une sorte de flammes, recouverte d'une couleur argentée brillante, incrustée ces quelques mots "Divider-956 Kaiser" accompagnés du mot "Engage" incrusté en doré et écrit en alphabet Mid-Childien. Un petit triangle jaune y était également incrusté en son centre. Il s'agissait bien là de l'arme de Fate, la fusion du Divider et de Bardiche.
"Tu n'y es pour rien.. C'est à moi d'être désolée... Tu as tenté de remplir une tâche difficile pour moi et tu n'avais rien à y gagner... Tu aurais dû rester à la maison, c'est un miracle que tu sois en vie! Mais j'ai réussi, je suis allé chercher Bardiche afin de pouvoir me battre moi aussi, mais me rendant compte de mon manque de puissance, j'ai dû cédé à mes pulsions pour pouvoir obtenir plus. Mais je n'ai même pas été capable de protéger la Maho..."
Je m'étais toujours senti minable de ne pas avoir pu défendre ce que j'aimais... Je n'en avais pas encore la capacité. Mais j'avais changé, j'avais appris à utiliser mes pouvoirs, à me contrôler, bien que ma colère soit toujours aussi dur à contenir, et je jugeais que je serais tout de même plus utile que la dernière fois si la chose se répétait. Puis, il se tourna vers la jeune femme derrière lui et lui demanda si cela allait. En effet, elle semblait bouillir intérieurement et me lançait un regard noir. Quelle impolitesse de ma part, je l'avais complètement oublié. Cela me perturbait vraiment de ne pas savoir qui elle était... Mais ce regard me rappelait de plus en plus quelqu'un... Je me décidais à lui demander :
"Bonjour. Excusez-moi Mademoiselle? Vous me rappelez vraiment quelqu'un, mais j suis incapable de retrouver qui, pourriez-vous me dire qui vous êtes?"
A peine avais-je fini qu'elle avait explosée et m'avait dit sur un ton haineux et plein de méchanceté :
"Je crois que j'ai pas de chance! Pourquoi te trouves-tu toujours là ou je pourrais être heureuse? Et comment peux-tu être ainsi?! Je n'ai pas de pitié pour le nain, mais tu "l'aimais" et tu l'as lâché parce que tu devenais folle, et après la destruction de la Maho , tu ne sais même pas si il est encore en vie, et tu n'éprouves rien, rien à part de l'attirance envers Taka. Tu oublies tes sentiments aussi vite que tu te déplaces! Tu me dégoûtes, tu t'imagines être à la place du nain? Je ne
l'aime pas mais tout de même! Sois un peu humaine!"
Ce ton... Cette voix... Ces yeux... Cette haine... Cette colère constante...
"Ma... Mayuu...?!"
Oui! C'était elle! Évidemment! Qu'elle avait changé! Elle était désormais beaucoup plus grande, sûrement plus grande qu'elle bien qu'elle la dépasse du haut de ses talons, elle avait mûri de visage, sa coiffure avait changé, même yeux, style vestimentaire beaucoup plus sexy et surtout... Cette gamine qu'elle avait connu plate comme une planche à pain était désormais particulièrement développé de la poitrine --' Cela lui faisait bizarre de revoir la "petite" Mayuu comme cela. En cas normal, Fate aurait ri et aurait tenté de se montrer à nouveau sympathique, mais il avait fallu qu'encore une fois elle se montre agressive... Et sur un sujet assez délicat qui plus est... Elle parlait de ses pensées, cela ne pouvait être qu'elle... Sauf que voilà, elle lui avait parlé de Edward et avait même balancer à voix haute les quelques pensées qui lui étaient passés furtivement sur Takayuki. Fate s'énerva :
"Que sais-tu de l'amour toi?! Et que sais-tu de ce qui m'arrive?! Absolume nt rien! Alors ce n'est pas parce que tu as grandi et bien grandi en ces quatre ans que tu peux prétendre tout savoir de ce côté. Je ne suis pas en mesure de vivre avec quelqu'un ou même d'avoir une quelconque relation! Quant à toi, en te voyant, j'ai espéré que tu avais mûri dans ta réflexion, il est vrai que tu as mûri! Mais il y a des choses qui n'ont pas changé chez toi!"
Fate était essoufflée mais elle lâcha un léger bruit et tendit qu'elle baissait la tête, un sourire sadique se dessina sur son visage. Une voix plus rauque commença tandis qu'elle la regardait, de ses yeux devenus ors :
"Alors gamine? Tu es finalement entré dans la cour des grands?"
Elle s'arrêta un moment sur sa poitrine :
"Et bien, Mademoiselle a ses chances partout maintenant, de ce côté-là, personne ne pourra critiquer..."
Puis son regard croisa le sien :
"En attendant je crois que ta raclée de la dernière fois ne t'a pas suffi? On pourrait recommencer tu sais, mais l'autre cruche n'a pas l'air de vouloir te faire de mal, c'est bien dommage... On aurait pu s'amuser..."
Un léger blanc passa tandis que le même bruit revint et que Fate, dont les yeux étaient redevenus bruns, serrait les poings pour éviter à cette entité de revenir :
"Tu n'as pas changé Mayuu... Pas changé du tout..."
Revenir en haut Aller en bas
http://the-return-of-war.forumgratuit.org
Takayuki

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 90
Localisation : L'important c'est pas là où je suis mais là où je voudrais être.

Feuille de personnage
Arme(s): Mon ossature
Pouvoir(s): Pouvoirs de la terre
Camp: Autres

MessageSujet: Re: Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]   Lun 29 Aoû - 12:42

"Tu n'as pas changé Mayuu... Pas changé du tout..."

Je n'aurais pas été jusque-là.Mayuu avait son caractère,ce qui faisait d'ailleurs son charme.C'était moi ou leur relation s'était encore dégradée? Car je ne pense pas que Fate aurait cédée à sa deuxième personnalité plusieurs années auparavant.

-Euh...elle a changé plus que tu ne le crois tu sais...et Mayuu je ne t'ai pas agressé que je sache.Je ne suis pas obligé d'être ici tel un rempart entre vous deux.

Je les regardais tour à tour.Elles étaient dans une telle position que l'on aurait cru y voir des chiens de guerre...C'était désolant.

-Bon je vais nous chercher des glaces si vous pouviez ne pas vous entre-tuer avant que j'arrive,je ne voudrais pas manquer le spectacle,ironisais-je.

Je partai marcher sur la plage jetant de rapide coup d'oeil au cas où elles commenceraient à se battre...Une fois derrière une dune je fis émerger Ryuk de mon dos et l'envoyai surveiller les deux jeune femmes pour éviter les disputes...
Que pouvais-je ressentir en ce moment?Etait-ce de l'amour?De la joie?De la colère?Ou alors de la frustration.Ou peut-être encore de la tristesse.J'avais toujours été compliqué à cerner et apparemment cela ne s'arrengait pas.Je revins vers elles et leur tenids une glace chacune,je n'en avais pas pris cela faisait des mois que je ne mangeais plus et par miracle je tenais debout.

-Alors comme ça le petit vous a manqué?

Ryuk les questionnait à ma place c'était plutôt gentil cela me laissait réfléchir.Mais il fallait tout de même faire les présentations à une Mayuu qui devait être plus qu'effrayée par cet étrange personnage...

-Mayuu voici Ryuk,un ami.
Revenir en haut Aller en bas
Mayuu Hoshii
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 21
Localisation : assise

Feuille de personnage
Arme(s): deux 9 mm
Pouvoir(s): changer la formes de mes armes, boules d'energie, et pouvoirs spéciale
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]   Lun 29 Aoû - 13:07

L'entendre, entendre ces pensées, tout cela m'énervait prodigieusement. On aurait dit une gamine qui aime est un autre gamin. Elle me dégoutait m'énervait. Mais fut surprise lorsqu'elle répliqua. Elle avait changé, elle n'était plus enfin moins une sainte ni touche. Je ne savais pas quoi répliqué puis quand elle eut finis je la fixa et lui répondis finalement

Certes, je ne connais pas l'amour, au sens ou tu l'entends, je n'est jamais eut ta chance. Je n'ai jamais eut quelqu'un pour m'aimer non plus. C'est triste. Mais ce n'est pas pour autant que je n'y connais rien. Moi aussi il y a des personnes que j'aime. Mais moi je suis incapable de les oublier, même mortes … Et ces personnes je les aimes bien plus que tes amis, parce que j'en ai bien moins que toi ! 

Et puis je repensai alors a Hiroshi, je l'avais laissé mourir avec toute ses personnes je m'en voulais tellement , mais je m'étais promis de plus y penser. J'aurais voulus continuer mais l'autre Fate apparus j'esquissai un sourire mesquin puis lui répondit

La dernière fois je me suis laissé faire, c'est toi même qui a décidé de ne pas me tuer, sinon tu, enfin vous alliez vous attirez les haine de …. de Yakumo et peut-être même de takayuki, enfin quoique takayuki lui aurait peut-être dit ce n'est pas ta faute, c'est celle de l'autre ne t'en fait pas. Mais je sais que Yakumo vous aurais haïs.  

Puis me tus la vrai Fate apparu de nouveau, me disant que je n'avais pas changé. Et puis soudain j'entendis prendre ma défense... pour être honnête je ne savait pas comment je devais le prendre.. si je devais être joyeuse ou juste rien ressentir parce qu'il faisait juste ça pur que l'on s'entende mieux... mais tout de même … Comment pouvait-elle dire ça ?! J'avais changé mais pas face a elle je voulus retenir ne pas m'énerver rester came mais ce fut plus fort que moi je lui mit une baffe et lui dit plus qu'énerver

Comment peux-tu dire ça, Toi non plus tu ne sais rien ! Tu ne sais pas se qu'il s'est passé lors de ces quatre ans ! Alors si j'ai changé ! Si j'ai muris ! Mais te voir me rappelle la haine que j'éprouve pour toi ! Me rappelle la Maho ! J'ai changé mais pas face a toi ! Tu ne mérites pas que je changes ! Pas toi !

Je me serais bien battus mais je devais me contrôler, je repris mon calme. Je ne m'excuserais pas pour la baffe pas pour mes propos e je ne l'excuserait pas non plus pour les siens. Ensuite il partis chercher des glaces, je prit la mienne en le remerciant d'un voix douce totalement différente que celle que je venais de prendre avec Fate. Puis Une étrange créature apparut, elle ne fit pas spécialment peur.. il n'y avait plus grand chose qui m'effrayait a part la perte des êtres chers. Taka me le présentais... l'autres le connaissait donc... finalment je répondis a la uestiond e ce ryuk dans ma barbe, ne cherchant pas vraiment a etre coprise

évidemment qu'il m'a manqué … c'est un de mes rares amis … je peux pas l'oublier 

je levai la tête vers Fate et dit d'une voix un peu plus claire

pas comme certaine... qui oublie n'importe qui n'importe quand ... 

Puis je se tourna vers Takayuki qui lui avait fait rearqué qu'il ne l'avait pas agressé et j'avais compris que je n'aurais pas du répondre ainsi

Hum, excuse moi taka de t'avoir répondu ainsi … et désolé ...de me comporter comme la gamine que j'étais il y a 4 ans.. mais … hum non rien .. 
Revenir en haut Aller en bas
Fate Testarossa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi ~

Feuille de personnage
Arme(s): Une arme intelligente appelé Bardiche
Pouvoir(s): Maîtrise de la magie Mid-Childa, magicienne de rang SS+ ou SSS++(x) en passage Hückebein
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]   Lun 29 Aoû - 14:30

"Euh... Elle a changé plus que tu ne le crois tu sais... Et Mayuu je ne t'ai pas agressée que je sache. Je ne suis pas obligé d'être ici tel un rempart entre vous deux."
Il la défendait. Bien évidemment que pour lui elle avait changé! Cette
gamine pouvait se montrer particulièrement sympathique envers certaines
personnes, Yakumo par exemple avec qui elle s'entendait à merveille!
Elle l'aimait beaucoup, comme un grand-frère et Yakumo veillait sur
elle, quant à Takayuki que j'avais rencontré aux bains j'avais bien
compris que Mayuu était plutôt douce avec lui. A croire que j'étais la
seule que Madame ne pouvait pas voir... Et bien tant pis! J'avais essayé
d'être gentille avec cette gamine, je l'avais aidé, je l'avais soigné,
je l'avais laissé pleuré dans mes bras, je l'avais hébergé, maintenant
c'était fini! FINI! Cette gamine était une garce! Une grande garce
adulte qui plus est maintenant! Mais il était vrai qu'elle n'avait pas à
mêler Takayuki à toute cette histoire... Après ce qu'elle avait dit,
Mayuu répondit :
"Certes, je ne connais pas l'amour, au sens où tu l'entends, je n'ai jamais eu ta chance. Je n'ai jamais eu quelqu'un pour m'aimer non plus. C'est triste. Mais ce n'est pas pour autant que je n'y connais rien. Moi aussi il y a des personnes que j'aime. Mais moi, je suis incapable de les oublier, même mortes… Et ces personnes je les
aimes bien plus que tes amis, parce que j'en ai bien moins que toi!"
Elle répondit également à l'autre par un :
"La dernière fois je me suis laissé faire, c'est toi même qui a décidé de ne pas me tuer, sinon tu, enfin vous alliez vous attirez les haines de... De Yakumo et peut-être même de Takayuki, enfin quoique Takayuki, lui, aurait peut-être dit ce n'est pas ta faute, c'est celle de l'autre ne t'en fais pas. Mais je sais que Yakumo vous aurez haïs."
Je répondais :
"Merde! Bien sûr que je ne t'ai pas tué pour cela! J'en ai marre de t'aider sans recevoir ne serait-ce qu'une parole gentille en retour! Je n te demande rien! Je ne suis pas gentille avec toi par profit, je veux juste que tu le sois! C'est trop demandé! JE NE SUIS PAS RESPONSABLE DE TES MALHEURS! Et ne te mêle pas des miens! Tu ne sais rien d'Edward et moi et je n'ai jamais, au combien JAMAIS, oublié Edward... Mets toi bien ça dans le crâne sale garce!"
Je l'avais dit, cela me faisait du bien. Takayuki partit nous chercher des glaces gentiment, bien que nous laissez seules maintenant n'était pas une bonne idée, et nous envoya Ryuk, un de ses amis. Je le saluais d'un signe de la main amical, il n'avait pas changé et était encore en vie lui aussi. Mais tout à coup, Mayuu s'approcha d'elle et la frappe d'une claque au visage. La tête de Fate tourna, elle était étonnée et regardait maintenant vers la droite, elle ne bougeait pas... Au même moment, Takayuki revenait, tendait une glace à Mayuu et une à moi. Elle parlait à Takayuki sur un ton doux, gentil, mielleux... Cela m'énervait... J'avais envie de hurler... Sale garce. Sale garce... Je te hais. Au final, je comprends ce que tu ressens pour moi... Sale petite garce... Un long silence passa... La remarque de Mayuu à Ryuk envers ses amis m'énerva... Je n'arrivais pas à me contenir... Je ne saisissais pas la glace que me tendait gentiment Takayuki... Je ne la prendrais pas... Je vais buter cette sale petite garce... Je ne me redressais pas, je portais la main à ma joue gauche, rouge et enflée. Je baissais la tête, le même sourire que tout à l'heure s'affichait sur mon visage et un petit rire rauque et amusé retentit. Ce petite rire devint très vite un grand éclat. Je riais, follement... Ou plutôt elle riait... Non... Nos riions... Comme quoi au final, cette Autre me permettait beaucoup de choses... Je relevais et tournais la tête dans sa direction :
"Sale garce..." chuchotais-je.
"Comment as-tu osé poser la main sur moi?!"
D'un geste de la main, je faisais tomber à terre la glace que Takayuki m'offrait et le repoussait derrière moi :
"Ce serait bête qu'une future proie soit blesser maintenant non?..."
Mes yeux étaient de nouveaux dorées, mon corps plus charmeur, plus attirant et mon tatouage prenait tout mon bras droit. Je lançais un regard noir à Mayuu. Puis je tendis la main doucement vers elle, tout à coup, un cercle magique nouveau se dessina autour de mon poignet et le bruit d'une charge se fit entendre :
"Tu vas regretter..."
Je fis une pause :
"Le jour où tu as rencontré mon chemin..."
Un sale sourire sadique éclaircit mon visage et je tirais, une charge large de deux mètres circulaire en plein vers Mayuu...
Revenir en haut Aller en bas
http://the-return-of-war.forumgratuit.org
Takayuki

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 90
Localisation : L'important c'est pas là où je suis mais là où je voudrais être.

Feuille de personnage
Arme(s): Mon ossature
Pouvoir(s): Pouvoirs de la terre
Camp: Autres

MessageSujet: Re: Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]   Lun 29 Aoû - 16:15

Elle venait de faire tomber ma glace et maintenant elle s'en prenait à Mayuu...

"Tu vas regretter...Le jour où tu as rencontré mon chemin..."

Instantanément j'écrasai la charge explosive de Fate au sol...Mais...elle était folle!Le coup partit tout seul.Mon bras se détendit et vient percuter Fate de plein fouet.J'avais mal pour la première Fate mais qu'est-ce que ça faisait du bien...

-Moi aussi j'ai changé connasse.Il n'y a pas que la jeune femme en face de toi ou celle dans ton corps qui aient changées moi,l'espion je suis devenu plus...puissantet surtout...maintenant j'ose te frapper.

Je la projetai en arrière en utilisant encore une fois l'apesenteur.

-Le jour où tu laisseras ce corps d'emprunt je peux te jurer que je te traquerai,que je te trouverais et qu'enfin je te tuerais.

Je fis émerger de mon dos Rem et Scarl et fis ressortir les côtes de Sakuretsu pour former mon armure d'os.Une fois que ce fut fait je sortis ma faux d'os et la pointa vers le seconde Fate.

-Je vais essayer de ne pas trop t'abîmer ce serait dommage.Mayuu si tu pouvais aller chercher deux personnes ressemblants à Ryuk...Ils sont surement au café ou au restaurant:ils adorent manger.

Avec l'air ambiant je me créeai une défense de vent contraire: le moindre coup serait renvoyé.

-A nous deux ma jolie...Les autres en formation de combat!

La main qui portait ma faux commençait déjà à se recouvrir d'os,le temps jouait contre moi...
Revenir en haut Aller en bas
Mayuu Hoshii
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 21
Localisation : assise

Feuille de personnage
Arme(s): deux 9 mm
Pouvoir(s): changer la formes de mes armes, boules d'energie, et pouvoirs spéciale
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]   Lun 29 Aoû - 19:18

elle avait de nouveau repris le contrôle, et contre tout attente elle décida d'attaquer, elle commença, je ne pouvais pas réfléchir, mais j'étais tout bonnement incapable de faire un bon de plus d'un mètre pour sortir du chant de tir, quand soudain la charge alla s'écraser et quelques seconde après Fate aussi. Je levais la tête et vit Takayuki. J'étais impressionné, sans lui je serais déjà morte ou en tout cas plus en état de me battre. Mais grâce a lui non. Et je ne l'avais jamais vu comme ça mais il s’énerva puis me demanda d'aller chercher deux types ressemblant a ryuk. Je n voulais pas les laisser seul, et cette fois parce que j'avais peur, très peur pour lui. J'étais conscient que Fate ne se retiendrais pas. Mais je ne réfléchis pas vraiment et partit en courant en même temps que je détachais mon collier je tendis la main et cria

" go"

Un éclaire rouge apparut au creux de ma main puis un flingues prit place au creux de cette même main, un holster apparut aussi entourant mes hanches et ma jambe droite. Je récupérai ma deuxième arme rangé dans le holster tout en continuant a courir. j'arrivai dans le restaurant pointant mes armes.

Eh les deux gars en os magnez vous le cul de me suivre ou votre pote va se faire dégiglinguer et je vous en voudrais énormément.

Ils me regardèrent et décidèrent de me suivre sans attendre, ils allaient un peu plus vite que moi mais nous étions vite de retour a la plage. Je en supportais pas que Takayuki se batte par ma faute. Je regardai les deux s'éloigner. Je pris mon arme puis décida de la charger avec des vrai balle qui a priori n'aurait pas de mal a traverser les défense magique. Je partis vers Taka et Fate puis pointant mon flingue sur Fate je k=lança un regard inquiet a Taka

" Taka, je t'en pris ne risque pas ta vie, laisse, c'est ...c'est ma faute ! "

Je tira quelques balle sur Fate, tout en essayent de ne pas toucher Taka. j'étais une proie facile, il n'y avait rien sur cette plage, pas même des arbres. J'étais très vulnérable. Et qui plus ait incapable de protéger d Takayuki.. J'avais été si stupide. Je tremblais, je ne voulais pas qu'il arrive quoique se soit a Takayuki. Je finis par me concentrer. Ce que j'allais faire était vraiment trop risquer, mais je ne voyais pas d'autres solution. Un cercle de magie rouge apparut sous mes pieds, mon holster disparut, mes armes se changèrent en une énorme épée, mes yeux se vidèrent, prit une teinte rouge. Les larmes inondèrent mes yeux, je ne pouvait pas expliquer la présence de ses larmes, mais elles avaient déjà été présentent lorsque j'avais utiliser ce pouvoirs pour protéger Yakumo.

"Taka, pardonne moi, je veux juste te protéger, même si c'est au périls de ma vie, excuse-moi, je t'en pris."

Dans ma main apparut une sorte de bouclier je l'envoya sur Takayuki se qui était juste censé le propulsé hors du combat, aucunement il ne devait le blesser. Puis une fois fait, je courus dans la direction de Fate pour lui acéré un coup de sa grande épée. Pour le moment j'avais totalement conscience de mes actes, mais si le combat ne cessait pas d'ici peut, je perdrais le contrôle et finirais par m’évanouir. Je savais que Taka ne pourrait pas rester sans rien faire, me je ne voualias pas qu'il se batte

" Taka ! je t'en conjure ne te bats pas, mais .. mais Calme Fate! CALME LA ! tu es le seul qui puisse le faire, mens lui si tu veux ! mais calme là ! Je ... je ne supporte pas encore mon pouvoir ! S'il te plait calme là, je ne veux pas échouer ! pas une autres fois ! Mais pour ça tu as besoin de la calmer ! sinon je vais tomber dans le comas ! c'est une question de minutes !"

J'engagea alors le combat avec Fate. Je n'avait pas plus de 15 minutes de combats sinon je perdrait conscience puis tomberait dans la comas immédiatement après. Chaque minutes qui passait me fatiguait atrocement, la sueur ruisselait sur mon visage. J'y mettais toute ma puissance, juste pour...

" juste pour te protéger "
Revenir en haut Aller en bas
Fate Testarossa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi ~

Feuille de personnage
Arme(s): Une arme intelligente appelé Bardiche
Pouvoir(s): Maîtrise de la magie Mid-Childa, magicienne de rang SS+ ou SSS++(x) en passage Hückebein
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]   Mar 30 Aoû - 10:48

Il avait détourné mon attaque... IL l'avait détourné. Sauvant ainsi Mayuu d'une mise hors d'état de nuire quasi-sûre... Pourquoi l'aidait-il elle? Je méritais autant d'aide qu'elle! Cette sale petite garce était toujours là pour détruire ce que je tentais de construire en soufflant mes envies comme un simple château de cartes... Pourquoi fallait-il toujours qu'elle fasse s'écrouler tout ce que j'entreprenais?... Avait-elle conscience de l'impact et de la répercussion de ses paroles sur moi?... Je n'étais plus celle que j'étais... J'avais changé, j'étais devenu certainement plus forte psychologiquement, mais malheureusement, je l'avais acquise en faisant confiance à mon autre moi. Et cette fille allait le tuer. Je savais que Takayuki était en mesure de se défendre, je l'avais déjà vu se battre contre moi, j'avais perdu, soit il était avec son ancêtre et là il l'avait quitté, mais il devait bien lui rester des restes j'espérais. J'allais encore devoir observer cette scène de l'intérieur en tentant de résonner cette Fate de Hückebein qui venait d'attaquer Mayuu et qui avait la ferme intention de la tuer... Mais je ne faisais pas le poids face à cette femme qui avait sans problème le triple de ma force physique, morale et e mes pouvoirs. Je n'étais rien. Je ne pouvais y parvenir seule... Je me demandais si la mort de Mayuu allait être nécessaire... Car plus je la regardais, plus j'éprouvais de la haine pour elle...

Il la protège... J'y crois pas... Ce mec la protège. Très bien, si tu le prends comme cela mon cher Takayuki, nous allons jouer. Il venait d'écraser mon attaque avec violence au sol, sûrement par l'apesanteur... Je me retournais alors dans sa direction et lui jetait un regard noir. Je m'apprêtais à lui lâcher quelque chose de bien échant, sachant qu'il n'oserait pas faire du mal à la Fate qu'il connaissait quand soudain, je vis sa main s'approcher et me frapper de plein fouet. Il avait plus de force que Mayuu et j'avais été surprise, je me retrouvais donc à terre. Alors là... Il m'avait frappé! Il nous avait frappé! Au final, il méritait le même sort que cette sale petite garce...
"Moi aussi j'ai changé connasse. Il n'y a pas que la
jeune femme en face de toi ou celle dans ton corps qui aient changées,
moi, l'espion je suis devenu plus... Puissant et surtout... Maintenant j'ose
te frapper."

Ma main sur ma joue à nouveau meurtrie, je commençais à me relever... J'étais sérieusement énervée et je navais qu'une envie,lui faire la peau tout de suite. Mais je n'avais pas ma liberté de mouvement... Autant pour Mayuu, j'avais le sentiment de pouvoir faire ce que je veux, autant contre lui, elle était toujours là pour me retenir. J'étais maintenant debout devant lui...
"Le jour où tu laisseras ce corps d'emprunt, je peux te jurer que je te traquerai, que je te trouverai et qu'enfin je te tuerai." avait-il dit avant de demander à Mayuu d'aller chercher ce qui ressemblait à des alliés.
Me traquer? Me trouver? Me tuer? Il faudrait déjà que je quitte ce "corps d'emprunt" comme il disait. Il n'avait pas l'air de comprendre que j'étais Fate... J'étais l'Eclipse de Fate. J'étais la partie de ses sentiments la plus mauvaises, comme si j'avais amassé toute sa colère, ses pleurs, ses envies de meurtre, de blessures, sa tristesse, sa jalousie... J'avais en quelques sortes éveillé tout cela, puisqu'elle ne l'avait jamais montré à personne... J'émis un petit rire, il n'avait apparemment pas compris :
"Tu n'as pas l'air de bien comprendre. Je suis Fate. Fate est moi. Nous ne sommes qu'une seule et unique personne... Un jour, je la posséderais entièrement, et ce corps sera à moi... Je ne peux le quitter, je n'en ai pas trouvé le moyen et je ne pense pas qu'il en existe un... Si tu me hais tant, tu vas devoir nous tuer toutes les deux... Ce serait quand même bête ça non?... Que Fate paye pour moi? Et puis tu es devenu plus puissant? Je te crois, je te crois. Mais tout les coups que tu me porteras n'auront qu'un effet minime... Et si tu ne serais-ce qu'un moyen de m'atteindre, Fate ressentira autant voir plus le coup que moi... Décidément, elle a vraiment pas de bol cette petite ~"
Oui, je me foutais bien de lui. Sachant qu'il me détestait mais qu'il appréciait cette cruche de Fate. Puis, deux choses sortirent de son corps, c'était assez gore comme vision d'ailleurs, puis une armure se forma autour de son corps alors qu'il pointait une immense faux d'os vers moi...
"A nous deux ma jolie... Les autres en formation de combat!"
Il voulait jouer à ça? Soit. D'un geste lent, je sortais mon arme de ma robe à nouveau et rapidement, j'entaillais mon bras tout en longueur...
"Engage."
Ma Barrier Jacket se formait autour de mon corps. Elle avait été bien allégée par le Divider et ressemblait à une version améliorée de la Sonic Form en un peu plus lourde -soit quelque chose qui se rapproche du vava~-. Mon tatouage entourait tout le bras que j'avais entaillé et qui s'était d'ailleurs régénéré. Je tenais désormais son arme dans sa main droite : devenu une espèce de lance de couleur noire à forme inter-changeante ainsi qu'un immense sabre moderne de la main gauche. Je plantais le sabre dans le sable, me disant que je n'en aurais pas besoin maintenant et jetais un regard à mon arme.
~Scythe Form. Set Up.~
L'arme se transforma alors en ce qui ressemblait également à une faux d'énergie que je rabattis sur mon épaule, attendant tout de même l'arrivée des autres. Cela pouvait paraître être une forme de fair play mais non, je prenais tout cela pour un jeu... Puis Mayuu revint, hurlant à Takayuki qu'il ne devait pa se mettre en danger par sa faute. C'était... Répugnant. Cela ressemblait un peu aux feux de l'amour version baston, du moins je trouvais. Elle tira deux balles sur moi. Je stoppais la première d'une barrière mais la deuxième passa et percuta mon flanc de plein fouet, me faisant reculer. Je baissais la tête et laissais échapper un rire, posant la main sur la blessure. Je retirais la main quelques minutes après, laissant voir mon armure, légèrement abimée, mais ma peau en parfait état. Régénération instantanée. Il fallait avouer que c'était pratique. Je tentais alors une attaque sur les alliés de Takayuki, sachant qu'ils n'étaient pas aussi protégés vu qu'ils arrivaient. J'attaquais donc ceux qui arrivaient d'une charge d'énergie moyenne projetée à grande vitesse qui ne les tuerait certainement pas. Mais soudain, je vis Mayuu devant moi... Elle était en train de faire quelque chose d'assez curieux. Elle semblait devenir plus forte, plus puissante, une grande épée et un bouclier apparaissait dans sa main et la charge d'énergie était lourde... Elle me porta un énorme coup qui me propulsa en arrière. Mon flanc était couvert de sang, la régénération serait plus longue. Maintenant il va falloir que je me débarrasse de cette gamine... Dan cette état, elle était plus puissante... Mais elle semblait fatiguée, elle n tiendrait pas longtemps...
"Taka! Je t'en conjure, ne te bats pas, mais...Mais... Calme Fate! CALME LA! Tu es le seul qui puisse le faire, mens lui
si tu veux! Mais calme là! Je... Je ne supporte pas encore mon
pouvoir! S'il te plait calme là, je ne veux pas échouer! Pas une
autre fois ! Mais pour ça tu as besoin de la calmer! Sinon je vais
tomber dans le comas! C'est une question de minutes!"

Intéressant... Elle se déplaça alors vers moi pour engager le combat... Quelques minutes? Il me suffisait de tenir ou de lui acérer un bon coup... Je saisissais Bardiche d'une main et mon sabre de l'autre.
~Riot Blade. Engage.~
Bardiche se transforma alors en un autre sabre et rejoint ainsi mon autre arme. Je me mis en position d'attaque et me dit que je devais faire le plus vite. Après quelques échanges de coups, je choisis d'utiliser une de ses nouvelles techniques. Je reculais loin et invoquais alors :
"Silver Blade!"
D'un geste vif et droit, je lançais mon sabre Divider à une vitesse hallucinante en direction de Mayuu. Celui là la percuta de plein fouet, l'envoyant en arrière. e ne me préoccupais pas d'elle, je jetais un regard sur ma blessure... Toujours pas cicatrisée... C'était douloureux et j'avais bien du mal à bouger... En plus, elle m'avait porté quelques mauvais coups durant notre corps à corps. Je pense qu'elle ne se relèvera pas maintenant, je peux donc m'occuper de Takayuki...

Tout à coup, je me dirigeais vers Takayuki, toujours en position d'attaque. Mes yeux, redevenus bruns, mon corps blessé, tout semblait correspondre... Je m'approchais lentement, d'un pas légèrement boiteux, me mettais devant lui et déposais un léger baiser sur ses lèvres... L'effet de surprise état acquis. Je faisais quelques pas en arrière en me retirant et dit :

"Prend cela comme un cadeau de notre part à toute les deux..."
Car personne ne pouvait deviner si il s'agissait d'un plan me permettant de le frapper plus facilement... Ou d'un sentiment sincère... Un sourire amical et doux se dessina sur le visage de Fate :
"Je t'en prie Takayuki... Sauve moi, sauve toi, sauve la, sauve nous... Je ne peux plus la retenir..."
Revenir en haut Aller en bas
http://the-return-of-war.forumgratuit.org
Takayuki

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 90
Localisation : L'important c'est pas là où je suis mais là où je voudrais être.

Feuille de personnage
Arme(s): Mon ossature
Pouvoir(s): Pouvoirs de la terre
Camp: Autres

MessageSujet: Re: Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]   Mar 30 Aoû - 12:12

Quand je vis Fate envoyer une charge à Jealous et Justin mon sang se glaça et les os me recouvrant montèrent jusqu'à mon coude...Non!Pens à Fate,ne fais pas de conneries!Et Mayuu derrière toi qui essaye de te protéger même si tu n'en as pas besoin alors ne fais pas de conneries!
J'étais presque calmé quand Fate envoya Mayuu dans le décor me permettant ainsi de me relever à nouveau.Là mon calme s'effondra et je commençai à charger la plus grosse charge d'énergie de ma vie dans mon dos pour qu'on ne la voie pas...C'est quand elle s'approcha de moi que je fus surpris car elle avait les yeux noisettes de Fate...Elle adhérait à tout ça?Cela ne fit que renforcer ma détermination.Aussi quand elle m'embrassa je m'imobilisai le temps qu'elle me demande de la sauver ou un truc dans le genre...puis je lui envoyai la décharge démultilié dans le ventre...Elle vola sur une vingtaine de mètres avant de finalement s'immobiliser au sol...

-Je t'interdis de me souiller!C'est par la faute de gens comme toi que ma famille et Sidoh ont trouvé la mort!Et là tu t'attaques àMayuu, Jeal' et Justin?Mais t'es malade?!Tu ne sais pas à qui tu t'attaques monstre!J'avais confiance en toi Fate!Mais toi tu n'as fait que me mentir!Depuis le début!Tu me dis qu'elle est trop forte pour toi?Faux!Elle ne peut pas elle n'existe pas!C'est toi qui manigance tout depuis le début et moi comme un con je t'ai sauvé de l'ancêtre!Moi aussi je peux faire parler mes pensées profondes tu sais?Mayuu tu ferais mieux de partir .Tamayuki ne sera pas aussi genil que moi.

Tamayuki?Mais c'est moi que tu appelles comme ça mon petit?Qui t'as brisé le coeur ce coup-ci?La blonde en face?Oui,en gros c'est...C'est bon pas besoin de t'étendre Taka...
Je rapellai mes enfants:Ryuk,Rem,Scarl,Jealous,Justin et entamait la formation de mon corps...Le corps humain de Takayuki fut vite remplacé par mon exosquelette:les côtes étaient en dehors du corps chaque os dépassait d'au moins 8 centimètres de ma peau.Seules mes phalanges dépassaient largement cette limite car elles transperçaient ma peau de 15 centimètres,ce qui en faisait des armes mortelles.Même ce qui avaient été les cheveux de ce cher Taka se transforma en un tas d'os recouvrant mon visage pour le protéger et laissant deux trous remplis d'yeux jaunes aux pupilles verticales.Cela faisait longtemps que je n'avais pas pu faire ça.En fait je crois que c'était depuis que l'ancêtre avait commencé à squatter notre corps.Une fois que la transformation fut terminée je me dirigeai d'un pas lent vers le femme blonde,apparemment encore sonnée,la soulevai à 1 mètre du sol ( pas dur j'avoisine les deux mètres cinquante...)et la transperçai de mon bras droit.Au-delà du sang que je lui aspirais je drainais aussi ces souvenirs de Taka.J'allais arriver au moment ou Taka avait aperçu la deuxième personnalité de cette fille qui se nommait Fate,quand je me rendis compte de la présence d'une autre femme.En fait Taka donnait dans le panneau cette deuxième personnalité l'avait tout simplement berné mais je ne comptais pas le lui dire.Je me retournai et avançai vers la jeune femme aux cheveux rouges...

-T'es la maîtresse de Taka?

Ne lui avait-il pas demandé de partir?Pas grave je la tuerais aussi.Je repoussai le corps de la blonde sur le côté et me préparais à attaquer...
Revenir en haut Aller en bas
Mayuu Hoshii
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 21
Localisation : assise

Feuille de personnage
Arme(s): deux 9 mm
Pouvoir(s): changer la formes de mes armes, boules d'energie, et pouvoirs spéciale
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]   Mar 30 Aoû - 15:45

Le corps a corps ne dura pas longtemps puis soudain je fus projeter.... J'étais épuisé morte... pourquoi étais-je incapable de maîtriser ce pouvoir ? pourquoi étais-je si faible ? pourquoi n'étais-je pas capable de protéger ceux que j'aime, ceux qui compte pour moi ? pourquoi échouais-je .... Je m'en voulais. Maintenant je savais pourquoi je pleurais, je pleurais parce que malgré ce pouvoir j'étais nul ... faible et inutile ... parce que par ma faute Takayuki devait se battre... Ma vue commençais de se brouiller alors que j'étais allongé au sol. Mon armes disparu et redevint un collier qui retomba dans ma main. J'essayai de me relever quand je vis fate embrasser Takayuki ... comment ... comment osait-elle. Je me relevai. Je tenais a peine debout ,j'étais dans un sale état et mes fringues aussi ... j'étais tellement faible ... Puis je levai la tête et dit a fate, avec une voix emplie de larmes emplie de haine, de peur, et d'énervement

" Comment ? comment oses-tu jouer ainsi avec les gens ? Avec les sentiments des gens... Comment as-tu ose faire ça, alors qu'il ne t'as pas répondus, alors qu'il ne semble même pas t'aimer ! "

Je pleurais... soudain il changeai, d'un coup, je le vis transpercer Fate ... cela ne me faisait ni chaud ni froid, je voyais déjà mal ... et puis il s'approcha de moi ... étais-je ça maîtresse. Non, non je n'étais qu'une simple gamine en manque d'affection, qui avais réussis a causer des ennuis a toute les personnes qu'elle aimait, qui était trop faible pour les protéger. Malgré les demande de Takayuki, je ne pouvais pas partir ... je n'en avais plus la force... je continuais de pleurer... cela était minable tout comme moi en fait ... je regarda la chose qui devait être Takayuki, et répondis

" Non ... je ... je ne suis qu'un fardeau je suis minable et faible ... incapable de le protéger je .."

Je tomba au sol, tentant de me relevé, j'étais épuisé, mais je ne devais pas perdre conscience, je ne pouvais pas, pas maintenant ... A présent je devais calmer takayuki... tout cela était ma faute, ça n'aurais jamais du tourner ainsi. Je regarda ce "taka" et dit en baissant la tête alors que je me trouvais au sol

" S'il te plait calme toi ... je t'en pris calme toi ... je ne partirais pas .. qui que tu sois, takayuki ou quelqu'un d'autre ... calme toi. Je ne veux, je ne peux pas et n'ai pas envie de partir ... tue moi si tu veux mais calme toi ... De toute façon se ne serait pas un grande perte, je suis faible et minable ...incapable de te protéger, de protéger Takayuki .... "

Et puis j'essayai de nouveau de me lever mais a peine étais-je sur mes deux jambes que je retombais au sol me laissant tomber sur le sol, J'étais immobile je m'efforçais de garder les yeux ouvrait et de ne pas perdre conscience.... ...
Revenir en haut Aller en bas
Fate Testarossa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi ~

Feuille de personnage
Arme(s): Une arme intelligente appelé Bardiche
Pouvoir(s): Maîtrise de la magie Mid-Childa, magicienne de rang SS+ ou SSS++(x) en passage Hückebein
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]   Mar 30 Aoû - 17:15

Je m'étais reculée... J'avais réussi à reprendre le dessus quelques secondes, et l'envie m'avait pris, allez savoir pourquoi, de l'embrasser. J'avais besoin d'être aidée, je savais que je ne parviendrais pas seule à maitriser cette fille... Dire qu'elle s'était calmée depuis quelques temps... La revoilà en force. Enfin bref, c'était un baiser léger, doux, rapide, furtif mais qui avait son importance que je lui avais laissé... J'avais voulu lui faire comprendre que je l’apprécias énormément et que j'avais besoin de son aide... Maintenant... Javais également voulu lui démontrer toute la haine que j'avais pur Mayuu, mais je n'étais pas sur que le message soit passé comme je le voulais... Mais en même temps, je savais que cela venait aussi de l'Autre qui chercher bien évidemment à le charmer et à lui faire baisser sa garde... Je m'étais retiré, un léger sourire aux lèvres, yeux bruns, exprimant que j'avais le dessus... J'attendais sa réaction... Je me demandais vraiment comment il réagirait, mal ou bien, je m'en fichais, bien qu'un bien ne m'aurait pas déplu, mais je voulais qu'il réagisse... Mais sa réaction n'était pas celle à laquelle je m'attendais... Il m'envoya une énorme décharge d'énergie dans le ventre. Je ne compris pas. J'étais trop perturbée pour réagir, je me la pris violemment et fut projetée en arrière, une bonne vingtaine de mètres à terre... J'étais couverte de contusions, je voyais encore l’électricité... Par chance, mon corps mécanique les supportait mieux qu'un corps humain... Cependant, je n'avais ni la force, ni la puissance, ni les capacités de régénération de mon Autre... J'étais donc mal en point et brûlée... Je respirais difficilement... Et je ne comprenais pas pourquoi il avait fait ça... Je me redressais lentement :
"Ta... Takayuki?..."
"Je t'interdis de me souiller! C'est par la faute de gens comme toi que ma famille et Sidoh ont trouvé la mort! Et là, tu t'attaques à Mayuu, Jeal' et Justin? Mais t'es malade?! Tu ne sais pas à qui tu t'attaques monstre! J'avais confiance en toi Fate! Mais toi tu n'as fait que me mentir! Depuis le début! Tu me dis qu'elle est trop forte
pour toi? Faux! Elle ne peut pas, elle n'existe pas! C'est toi qui manigance tout depuis le début et moi comme un con je t'ai sauvé de l'ancêtre! Moi aussi je peux faire parler mes pensées profondes tu sais? Mayuu, tu ferais mieux de partir. Tamayuki ne sera pas aussi gentil que moi."

Le souiller?... Le... Le souiller?... Je le souillais?... Je... Je... Je n'étais qu'un monstre?... Un monstre. Je lui mentais? Depuis le début?... Mais... Je manigançais tout?... Mais je... Il ne m'accorderait plus sa confiance?... Mais je... Je... Ce n'est pas moi! Oui c'était vrai... Je ne suis qu'un monstre... Un monstre possédée par une créature encore bien pire... Je... Mais... Je ne mens pas! Elle est bien là! Elle est bien là cette horreur qui me possède!
"Ta... Takayuki?... Je... Je t'en prie... Ne dis pas ça! Je... Oui je suis un monstre! Il est vrai que je n'ai rien d'une personne angélique! Rien du tout! Mais jamais! Jamais je ne t'ai menti à ce sujet! Jamais je n'ai joué avec toi! Jamais! Tout ce que je dis à ce propos était sincère! Elle est là! Ne la vois-tu pas?... Elle est là! Elle me possède! Je t'en prie! Je ne peux l'arrêter seule! Crois-moi! Crois en moi... Au moins une fois s'il te plait... Je ne veux pas te souiller... Je veux juste me contenter de t'aimer ou de t'apprécier à ma façon... Mais j'ai besoin de ton aide alors je t'en prie ne m'abandonne pas!..."
Les larmes coulaient sur mes joues... Je lui tendais mon bras, signe que j'espérais quelque chose de lui... Mais il changeait vraiment... Ses os semblaient sortir de son corps dans un spectacle assez sanglant et gore... Il était devenu immense, près de trois mètres j'aurais dit, et était maintenant couvert d'os. Son regard exprimait l'indifférence... Était-ce ça? Tamayuki?... Il ne lui ressemblait pas... Il semblait plus méchant, plus sadique... Plus cruel... Je m'apprêtais à me relever quand il me souleva à un mètre du sol... Je me débattais, lui demandant encore et encore de me reposer, disant que j'étais désolée mais que je ne savais me stopper et me contrôler. Puis, il leva son bras devenu tranchant à cause de ses doigts longs et acérés et me transperça... Je sentais son bras en plein dans mon ventre... Le sang coulait à flots... Je haletais de douleur... Je ne disais rien, mais je ne pus me retenir et lâchais un long gémissement. J'avais mal... Je n'avais déjà pas régénéré les dégâts provoqués par la charge et je savais que je n'y arriverais sûrement pas de si tôt... Seule l'Autre en était capable... Puis il me jeta à terre et se dirigea vers Mayuu... Je vis juste qu'elle était blessée et à moitié évanouie mais n'entendis pas les propos qu'elle échangea avec Takayuki ou du moins ce qu'il était devenu... J'avais envie de hurlé... Pourquoi?... Pourquoi elle aussi cherchait-elle à faire en sorte que tout le monde me déteste? Qu'avais-je fait au monde pour mériter tout cela?... Je voulais vivre... Simplement mais dans le bonheur... C'est tout ce que je demandais... Etcet homme que j'aimais me haïssait, il venait de le montrer. Au sol, couchée sur le côté, cheveux traînant dans le sable, sang coulant se mêlant à l'eau de mer, yeux emplis de larmes, vêtements déchirés... Je me sentais pitoyable... Et pour cause, je l'étais... Je venais de perdre la confiance de la personne que j'appréciais le plus ces derniers temps je crois... J'étais triste de l'avoir perdu et jalouse de voir que Mayuu s'en sortait... Mon corps se régénérait peu à peu... Je voulais mourir... Je ne demandais que cela... Mourir comme une merde sur cette plage suite à mes blessures sans avoir pu réaliser mes rêves : fonder une famille, avoir des enfants, puis des petits-enfants, vieillir et mourir comme tout le monde... Je ne demandais que cela sur le coup. Mais je savais que je ne pouvais pas... Et là était mon plus grand désespoir. Je pleurais donc encore, bruyamment, à chaudes larmes... Me demandant si Takayuki voudrait encore de moi...
Revenir en haut Aller en bas
http://the-return-of-war.forumgratuit.org
Takayuki

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 90
Localisation : L'important c'est pas là où je suis mais là où je voudrais être.

Feuille de personnage
Arme(s): Mon ossature
Pouvoir(s): Pouvoirs de la terre
Camp: Autres

MessageSujet: Re: Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]   Mer 31 Aoû - 10:30

Elles étaient toutes les deux pitoyables à en pleurer...de rire.Elles pensaient toujours que j'étais Takayuki?Ma transformation n'était peut-être pas assez flagrante pour elles?Peut-être Takayuki avait-il l'habitude de se promener les muscles et la chaire à l'air libre simplements surmontés d'os trop grands?Mais si elles ne s'en étaient pas rendues compte d'elles-même il allait falloir que je les décoince moi-même:je détestais attendre.
-Primo je m'appele Tamayuki et pas Takayuki.Dans la langue de mon village l'un veut dire enfant des cieux et l'autre démon de la tête.Je vous laisse deviner lessquels bien entendu.Mais n'en touchez pas un mot à Takayuki,ça le tuerait lui qui est si sur d'être japonais.Oh il l'est quand même mais moins qu'il ne le pense.
Toi,avec les cheveux rouges,tu aurais du partir quand Taka te l'a demandé parce que demain à l'aube tu maudiras le ciel d'être encore de ce monde.Ah non c'est vrai c'est à cause de Fate que tu es encore là!
Et toi,Fate.Je sais tout.Tout.Mais je ne dirais rien àTakayuki.Rien du tout.Ainsi tu pourras mourir en sachant que Takayuki te détestes quand même.Tu aurais du réfléchir avant de l'embrasser tout à l'heure car au cas où tu ne l'aurais pas remarqué il n'était pas dans son état normal ces temps-ci et ton baiser l'a suffisamment affaibli pour que je puisse prendre le contrôle.Peu de temps je te l'accorde mais suffisamment pour terminer ce combat et quand il reprendra conscience il sera trop tard et je lui dirais tout.Là il se rendra compte qu'il a gâché sa vie.Enfin,que j'ai gâché sa vie...
Je peux tout de même vous faire un compliment:vous avez des têtes extras.Vos paroles sont gnan-gnan au pays des fleurs à souhait et vos yeux expriment un magnifique détresse.Ne me remerciez pas j'aime être gentil.


Une fois que j'eus terminé ma tirade je pris la femme aux cheveux rouges,Mayuu comme Taka l'appelait et,tout en la fixant droit dans les yeux,je lui plantai un tibia dans le ventre.La souffrance...quelle invention parfaite cocotte non?Je sais que tu entends ce que je pense minus!
Je la laissai retomber au sol.Mon tibia devait déjà déverser la substance dans son corps.Dans peu de temps elle serait recouverte d'un sarcophage osseux...


-Et toi ma petite blonde comment vais-je pouvoir te tuer?Je ne vais pas te violer ne t'inquiètes pas pour ça je ne suis pas comme l'ancêtre.Oh!Je sais!Avec le hérisson!Le nom est ridicule je te l'accorde mais on ne change pas notre Taka hein...?


Je la prenais dans mes bars feignant d'être momentanément redevenu Takayuki et dit avec sa voix:

-Ne t'inquiètes pas Fate je te crois...

Puis je la transperçai de toutes part avec les os de tout mon corps tel un hérisson d'os...

-Mais Taka lui,non...

Pendant que ses souvenirs dérivaient vers mon corps j'éclatai de rire en senatnt son sang couler...
Revenir en haut Aller en bas
Mayuu Hoshii
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 21
Localisation : assise

Feuille de personnage
Arme(s): deux 9 mm
Pouvoir(s): changer la formes de mes armes, boules d'energie, et pouvoirs spéciale
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]   Mer 31 Aoû - 12:00

Il ne savait pas, enfin ne connaissait pas ses origines, ça deuxième personnalité lui cachait... c'était immonde... Mais dans ce qu'il dit ensuite il n'avait pas tord, que se fate ou moi, nus étions pitoyable, nous essayons de faire des choses impossible grâce a des paroles .. mais pourquoi ...

" Pou ... p .. pourquoi ... pourquoi souhaites-tu gâché sa vie ...? a quoi ... quoi cela va-t-il te servir ? a prendre possession de son corps ? tu es juste égoïste au final et tu ... tu ne mérite pas de vivre contrairement a Takayuki qui a un coeur ... je ... je sais tu va trouver ça gnan gnan et tout mais ... je veux une ... une réponse ... et tu n'as pas tord nous sommes pitoyable ... "

Et soudain il me planta un os dans le ventre, ce qui ré ouvra la cicatrice que je m'étais fait 4 ans auparavant en tentant de sauver Yakumo, et la aussi j'avais échouer, j'étais... nul et faible... Je hurlais de douleur, un douleur insoutenable qui m’empêchait de perdre conscience. Je hurlais et n'avait plus la force de lire dans ses pensées. J'avais tellement mal. Il me jeta au sol, ce qui n'arrangea pas les choses. J’étais crispé, le sang dégoulinais sur le sable, le temps se couvrait, le ciel tonnait de plus en plus, le vent se levait et la mère s'agitait et soudain un éclaire transperça le ciel au dessus de la mer, et la pluie commença de tomber. Les vagues venait me percuter, me faisant rouler un peu plus loin de la mer. Nos deux sang ce mêlait a cet eaux... nous étions toutes les deux a terre, prête a mourir, incapable de bouger voué a un destin horrible ... ( manque que la musique sordide) et quelque choses commença de me recouvrir, je le savais, j'allais bientôt me retrouver dans cette choses. Je continuais de hurler de douleur et je pleurais, de douleur de honte, de peur, de haine ... j'avais mal mal physiquement mais aussi moralement... les larmes qui coulaient me rappelais tout ce que j'avais vécue, que se soit ces dernières années, a la maho académie, ou bien avant la mort de mes parents, j'avais été un petite tellement heureuse et joyeuse qui n'abandonnait jamais, qui regardait toujours de l’avant, mais tout c'était effondré lors de la mort de mes parents, j'avais perdue toute ma confiance en moi e avait perdue se cote allé de l'avant ....J'étais au sol ... mon cris avait cessé mais pas mes larmes ... ce fut d'ailleurs a ce moment que je me rendis compte de l'importance de Takayuki pour moi. Il était hors de question que je le perde, hors de question que je me fasse tuer par sa deuxième personnalité ! hors de question que je lui laisses gâcher la vie de Takayuki jamais !! je tournais la tête vers Fate et finalement réussis a lui dire

" On est pas amies, et on le sera jamais mais ... juste une fois .. on doit s'allier pour ... pour aider Takayuki ... onegai lève toi .. reprends toi je le demande a la vrai Fate... celle qui as toujours voulus me rendre heureuse... je sais que ça te parait insensé, mais préfères-tu que tamayuki détruise la vie de Takayuki ? on a été conne autant l'une que l'autre, et on est les seule a pouvoir réparé nos conneries ... je suis faibles, je ne suis pas aussi puissante que toi... mais je ferais tout pour qu'il redevienne ce qu'il est ... s'il te plait, juste une fois ... allions nous "

C'était incroyable ce que je venais de lui demander, mais il n'y as pas de prix quand on aime ses amis... Et qu'on veut les sauver ... je serrai la main dans laquelle se trouvait mon collier ... et deux armes apparurent ... j'en pris une et explosa l'os qui était en moi, je hurla de douleur a ce moment. Mais c'était fait. J'explosa ensuite l’espèce de sarcophage immonde, tout me geste me faisait atrocement souffrir mais c'était le prix a payer ! Avec difficulté je me releva ... je faisais tout pour rester forte, pour aller de l'avant et na pas perdre, ne pas abandonner ! Je vacillait un peu et tremblais, mais j'étais debout je le fixa dans les yeux et finalment hurla

" TAKAYUKI ! TAKA ! Ne GACHE PAS TA VIE ! S'IL TE PLAIT TAKA ! REVIENT !"

Je hurlais son nom, mon but était qu'il m'entende, je m'épuisais peut-être inutilement, mais que pouvais-je donc faire d'autre ? Malgré, la peur et la fatigue je m'éfforçais de rester debout comme quand j'étais petite ... je murmura

" Ne jamais abandonner, aller de l'avant, rester sur ses jambes et protéger ceux qu'on aime ..."


" TAKAYUKI !
"

Revenir en haut Aller en bas
Fate Testarossa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi ~

Feuille de personnage
Arme(s): Une arme intelligente appelé Bardiche
Pouvoir(s): Maîtrise de la magie Mid-Childa, magicienne de rang SS+ ou SSS++(x) en passage Hückebein
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]   Jeu 1 Sep - 11:23

"Primo, je
m’appelle Tamayuki et pas Takayuki. Dans la langue de mon village,
l'un veut dire enfant des cieux et l'autre démon de la tête. Je
vous laisse deviner lesquels bien entendu. Mais n'en touchez pas un
mot à Takayuki, ça le tuerait, lui qui est si sur d'être japonais.
Oh, il l'est quand même mais moins qu'il ne le pense. Toi, avec les
cheveux rouges, tu aurais dû partir quand Taka te l'a demandé parce
que demain à l'aube tu maudiras le ciel d'être encore de ce monde.
Ah non c'est vrai, c'est à cause de Fate que tu es encore là! Et
toi, Fate. Je sais tout. Tout. Mais je ne dirais rien à Takayuki.
Rien du tout. Ainsi tu pourras mourir en sachant que Takayuki te
détestes quand même. Tu aurais du réfléchir avant de l'embrasser
tout à l'heure car au cas où tu ne l'aurais pas remarqué il
n'était pas dans son état normal ces temps-ci et ton baiser l'a
suffisamment affaibli pour que je puisse prendre le contrôle. Peu de
temps je te l'accorde mais suffisamment pour terminer ce combat et
quand il reprendra conscience il sera trop tard et je lui dirais
tout. Là il se rendra compte qu'il a gâché sa vie. Enfin,que j'ai
gâché sa vie... Je peux tout de même vous faire un compliment:vous
avez des têtes extras. Vos paroles sont gnan-gnan au pays des fleurs
à souhait et vos yeux expriment une magnifique détresse. Ne me
remerciez pas j'aime être gentil."


Ta... Tamayuki? Alors cet homme n'était
pas Takayuki? Il était vrai que rien ne concordait avec ce qu'elle
connaissait de lui... En effet son changement physique était...
Radicalement étonnant... Son corps n'était pas le même... Il était
devenu beaucoup plus grand... Près de trois mètres j'aurais dit...
Et ses organes étaient mis en avant... Ses muscles, sa peau,
ressortaient de façon anormale... Le spectacle était... Perturbant
et très gore... Il semblait tout droit sorti d'un film d'horreur et
n'importe qui aurait fuit face à lui... De plus, cette façon de
leur parler ne lui ressemblait pas... Il était... Rabaissant,
hautain, sadique et moqueur... Il cherchait à nous ridiculiser le
plus possible...Mais voilà, il s'agissait tout de même du corps de
Takayuki et vu que je ne connaissais pas ses nombreux secrets,
j'avais tout de suite cru qu'il s'agissait de lui... Cependant, ces
paroles me firent du mal... Il savait tout? Il savait que je n'avais
pas menti? Que j'étais bien possédée par cette Autre? Il le
savait... Mais... Pourquoi ne pas lui dire alors?! Il verrait que je
m'étais montré sincère et que je l'appréciais plus que tout...
Alors pourquoi?! Pourquoi ne rien lui dire?! Était-ce si drôle de
nous voir dans cet état et de le laisser croire des choses fausses
qui qui plus est n'amuseraient personne?! C'était cruel... C'était
affreux... Ce n'était ni nécessaire, ni mérité! Tamayuki
détestait-il Takayuki autant? Et nous? Étions nous juste des moyens
de le faire souffrir et d'autres cibles à éliminer?... Je me le
demandais vraiment... J'étais toujours allongée à terre, ma tête
sur le côté me permettant de voir ceux qu'il se passait du côté
de Mayuu... Tamayuki venait de la transpercer à l'aide de son
tibia... Le sang coulait et Mayuu était traversée de part en
part... J'entendis ses cris de douleur et fermais les yeux. Même sur
elle, le spectacle était horrible... Je la plaignais... Si j'en
avais eu la force, je serais aller l'aider... Mais je ne le
pouvais... Il la fit rouler à terre au loin puis je le vis se
diriger vers moi... Que voulait-il encore? N'étions nous pas
suffisamment abîmées? *

"Et toi ma
petite blonde comment vais-je pouvoir te tuer? Je ne vais pas te
violer, ne t'inquiètes pas pour ça, je ne suis pas comme l'ancêtre.
Oh! Je sais! Avec le hérisson! Le nom est ridicule je te l'accorde,
mais on ne change pas notre Taka hein...?"


Me tuer? Alors il voulait m'achever? Je
ne demandais que ça à l'instant... Mais je avais que je ne mourrais
pas... Ou que ce serait pour renaître de mes cendres... J'aurais
déjà dû mourir suite à mes blessures... Mais mon corps n'avait
rien d'humain et j'étais donc plus résistance en plus
d'immortelle... Mais Mayuu n'avait pas cette chance... Elle risquait
de mourir dans cette bataille que j'avais malencontreusement
débuté... Je m'en voulais tant... Encore heureux qu'il ne voulait
pas me violer! Comme si je n'étais pas suffisamment mal en point! Le
hérisson? Il avait raison, le nom était ridicule... Mais je me
demandais réellement ce que c'était... Tout à coup, il me releva
en douceur et me serra gentiment dans ses bras. Je ne compris pas
trop. Ces gestes étaient bien trop doux pour venir de Tamayuki et
pourtant...

"Ne
t'inquiètes pas Fate je te crois..."


Cette voix, ce ton...

"Ta... Takayuki?... "
lâchais-je à bout de forces.

Je n'eus pas le temps de poser une
autre question. J'entendis un bruit violent et sentis quelque chose
en moi. Je baissais les yeux sur mon corps et le sien... J'étais
tombé dans un piège... J'étais transpercée de toute part par ces
os... Je souffrais... Mon flanc, mon estomac, mes cuisses étaient
profondément blessés... Je ne pus qu'échapper un cri... Un cri
bref, aigu, exprimant toute ma douleur.

"Mais
Taka, lui, non..."



Je m'étais fait avoir... Comment
aurait-il pu revenir? Quelle idiote je fais! Il riait et riait tandis
que toujours contre lui je commençais à haleter de douleur... Je
crachais du sang sur son épaule... Il me rejeta alors violemment à
terre... Je me retrouvais donc à côté de Mayuu, tout aussi blessée
que moi, mais qui tentait tant bien que mal de lui parler pour le
calmer... Nous qui nous détestions tant étions dans la même
mouise. Je ne pouvais pas parler... J'étais bien trop mal en
point... Recroquevillée sur le côté à terre, vêtements à moitié
déchirés, maquillage coulé, cheveux en bataille, couverte de sang,
je sentais mon corps se soulever sous les pulsions que je
ressentais... J'avais l'impression e voir ma triste vie défiler
devant mes yeux... Je fermais les yeux... S'était bien la mort qui
était en train de s'emparer de mon corps et je me disais que ce
n'était pas plus mal... Je me sentais minable et pour cause, je
l'étais, nous lui offrions le spectacle minable de deux femmes se
détestant, incapable de se contrôler en sa présence... Je voulais
mourir... J'allais mourir... J'allais revivre... Et recommencer une
vie tout aussi minable...

Puis j'entendis Mayuu :

"On est
pas amies, et on le sera jamais mais ... juste une fois .. on doit
s'allier pour ... pour aider Takayuki ... onegai lève toi ..
reprends toi je le demande a la vrai Fate... celle qui as toujours
voulus me rendre heureuse... je sais que ça te parait insensé, mais
préfères-tu que tamayuki détruise la vie de Takayuki ? on a été
conne autant l'une que l'autre, et on est les seule a pouvoir réparé
nos conneries ... je suis faibles, je ne suis pas aussi puissante que
toi... mais je ferais tout pour qu'il redevienne ce qu'il est ...
s'il te plait, juste une fois ... allions nous."


Nous allier? Pour Takayuki... Après
tout pourquoi pas? Il avait été lié à ça par hasard et jamais il
n'aurait dû en arriver là si nous n'avions pas commencé... C'était
de notre faute, nous nous devions de réparer nos erreurs et le faire
redevenir comme avant... Par notre faute, cette créature avait pris
possession de Takayuki, par notre faute, elle allait le rendre
malheureux... Mais grâce à nous, il disparaîtrait... Je vis Mayuu
se relever... Courageusement...Non, elle n'était pas faible... Non,
je n'étais pas plus puissante qu'elle... Elle avait cent fois plus
de volonté et de courage que moi... Je décidais alors d'accepter...
Allongée au sol, je choisis de demander à mon tour de l'aide et de
m'allier à quelqu'un... A mon autre moi... A cette autre Fate...

*Dit moi? Tu es encore là*

*Bien sûr que je suis là... Si tu
m'avais laissé faire on en serait pas là...*


*J'ai besoin de ton aide... Est-ce que
tu accepterais de m'aider?*


*Qu'est-ce que tu veux au juste? Que je
tue ce gamin et sauve cette gamine? C'est le monde à l'envers!*


*Non... J'ai besoin d'engager le combat
avec ce gamin comme tu dis, pour faire revenir Takayuki...
Accepterais-tu de t'allier à moi et de me prêter ta force... De
cette façon, nous pourrions nous battre ensemble et peut-être
vaincre... Mayuu va nous aider.*


*Tu t'es allié avec cette gamine?! Non
mais quelle conne! Quoi qu'il en soit, je ne peux pas te planter
comme ça... Et puis j'ai des projets concernant ce gamin moi ♥*


*Quel projet?*

*Oh vaut mieux pas que tu saches ♥ En
tout cas tu es consciente qu'il risque de mourir?*


*J'aimerais qu'on évite de trop lui
faire du mal, au pire du pire, la régénération et l'Eclipse, ça
se transmet?...*


*Hum... Tu l'aimes et l'apprécies à
ce point? Tu t'entiches vraiment de n'importe qui... Quoi qu'il en
soit, laisse moi faire, on devait s'en sortir...*


Tout à coup, je sentis quelque chose
en moi... Mon corps se régénérait... Cela me prit bien dix
minutes à terre et tout n'avait pas été "réparé"... Je
me levais lentement, yeux dorés, cheveux plus longs, corps plus
charmeur et m'adressais à Mayuu :

"Je prends le contrôle sur sa
demande... J'espère que tu tank bien gamine... On va avoir besoin de
force..."


D'un geste, je ressaisis mes deux armes
à terre et prononçais ce qui ressemblait à une longue formule en
allemand.

"Heimdall, Engage."

Ce fut à ces mots que je changeais
encore, réapparaissant dans une armure plus lourde, ressemblant
davantage à celles que portaient les Hückebein... Je m'approchais
alors doucement de Tamayuki... Et à à peine quelques mètres de
lui, tentais quelque chose.

~Windstoss~

D'un mouvement de main, je projetais
une onde invisible qui le fit reculer de quelques mètres et lançais
:

"Silber Kreuz!"
Tandis que j'envoyais une bourrasque d'énergie, attenant la suite de Mayuu...
Revenir en haut Aller en bas
http://the-return-of-war.forumgratuit.org
Takayuki

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 90
Localisation : L'important c'est pas là où je suis mais là où je voudrais être.

Feuille de personnage
Arme(s): Mon ossature
Pouvoir(s): Pouvoirs de la terre
Camp: Autres

MessageSujet: Re: Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]   Jeu 1 Sep - 18:20

Il semblait qu'elles se soient révélées plus résistantes que prévues.Mayuu avait réussi à retirer mon tibia et l'autre blonde avait réussi à se soigner je ne savais trop comment.Elles s'étaient relevées.Toutes les deux.Bon ce ne serait pas difficile de les faire retomber mais cela me coutait de mon temps...
C'est juste au moment ou j'allais décapiter Mayuu que Fate m'asséna une vague d'énergie...Sans effet notable sur moi certes mais elle eut le don de me faire tituber vers l'arrière...Comment osait-elle?


-Je disais que les noms des attaques de Takayuki étaient affreux mais les tiens...à côté le hérisson est sublime.

J'aimais être ainsi.C'était mon but non?Lui vivait dans la droiture et bien moi pour vivre je me devais de tordre cette droiture.Sinon je n'avais plus lieu d'être.

-Rassurez-moi toutes les deux vous avez bien retiré tous les éclats d'os de vos corps?Question inutile vous me direz puisque la réponse est non...Et bien voilà une de mes techniques:la floraison du dragon blanc.Le nom n'est pas de moi puisque je l'ai emprunté à un recueil quand j'étais petit.

Je claquai des doigts et de leurs corps jaillirent plusieurs de leurs os,leur transperçant la peau et venant ensuite sue refermer tel un harnai de sécurité bien trop serré puisqu'il leur coupait la respiration et tentaient de leur re-transpercer la peau pour atteindre les poumons ou le coeur.

-Je n'aime pas que l'on me porte des coups.Je n'aime pas non plus que l'on porte des coups à Taka,ni qu'on lui fasse du mal au coeur.Il est la seule chose que j'ai en ce bas-monde.C'est pourquoi je lui en veux personnellement mais l'adore quand même.C'est une relation au delà de l'esprit que vous simples bêtes de charge ne comprendrez jamais.

Je pris une inspiration puis du sol surgirent deux tas d'os.

-Des voyageurs surement...,marmonnai-je tandis que je prenais le fémur de l'un et le tibia de l'autre.Je replaçai le tibia là où j'avais retiré le mient et le fémur je lui donnai la forma d'une épée qui s'affina dès qu'elle entra en contact avec ma main gauche...

-Voilà...Rapide,légère et très résistante.Ah au fait Mayuu...C'est totalement inutile de crier Takayuki à t'en briser les cordes vocales.Il ne t'entend pas.Ce n'est pas comme les deux blondes à côté de toi.Je te dis ça parce que tu me brises les oreilles depuis trop longtemps et qu'en plus tu t'es relevée.

Je lacérai Mayuu d'un énorme coup d'épée en os mais elle ne chuta pas.Elle ne pouvait pas à cause du "dragon blanc"...Son sang allait tomber au sol à vitesse grand V maintenant.Et en plus elle était humaine donc elle,ça la tuerait peut-être.Puis je me mis en garde devant Fate.

-Alors vas-tu sauver ta faible alliée où es-tu comme moi et cela ne te fais ni chaud ni froid?Selon ta réponse je peux te laisser en vie ou non donc prends bien garde.
Revenir en haut Aller en bas
Mayuu Hoshii
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 21
Localisation : assise

Feuille de personnage
Arme(s): deux 9 mm
Pouvoir(s): changer la formes de mes armes, boules d'energie, et pouvoirs spéciale
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]   Ven 2 Sep - 13:09

Je tremblais, j'étais debout et je tremblais, en fait je ne savais pas comment je faisais pour tenir debout, et je savais que lorsque tout serais termine, je tomberais, je ne serais plus debout ça c'était clair. La douleur me permettais de ne pas tomber dans les pommes, mais mon sang se vidait..; comme la dernière fos ... c'était un vision horrible, comme si j'étais dans un cauchemar... je m'étais forcé d'arrêter de pleurer. Soudain une dizaine d'os apparurent en moi, je retint mon cri... mon sang se vidait de plus en plus... il ne devait pas m'en rester beaucoup... mais je tenais encore debout... au point ou on en était ... On devait se dépêcher. au moins que je meurs après qu'il soit redevenue ce qu'il était. Je tremblais, c'était impressionnant. Je leva ma main, j'avais a peine la force d'appuyer sur la gachette, mais je réussis, et une centaine de petite lame en sortir, des lames recouverte d'une couche de magie. Ils partirent tous sur l'affreuse choses. et se plantèrent, dans le but de créer des faille, Je reculai a cause du choc. j'étais passé du blanc rosé, blanc neige ... Ensuite fate me répondis, elle laissai la deuxième fate qui envoya une grosse charge, c'était énorme comparé a ce que je venais de faire mais bon ... puis je regarda tamayuki

" Dis ... pourquoi, si tu nous tus et qu'il revient ce qu'il est, ne se tuera-t-il pas. Il en serait capable. Et si il meurt, tu meurs aussi, et ce par ta propre faute ne serait-ce pas un peu con ? Enfin après c'est ton choix, mais malheureusement la connerie ne peut pas se soigner "

Et je réussis a lacher un rire moqueur, et méchant. Puis un cercle de magie apparut sous mes pieds, je rangea mes armes et écarta les mains. j'essayai d'utiliser de la magie pur, bon je sais je suis complètement ch'tarbé, mais bon ... on se change pas. Deux boules oranges claire apparurent au creux de chacune de mes mains. C'était hyper méga dur, et fatiguant, ça me puisait toute mon énergie,mais bon. Les boules d'énergie devenait de plus en plus grosses... elle faisait a présent la taille d'un globe. Et je les envoyai d'un coup sur tamayuki. Et tomba au sol. Pitoyable, mais je réussis a me lever, il faut juste beaucoup de volonté. J'étais encore en vie, et je ne savais pas comment c'était possible .. mais comme on dit tout est possible ...

" S'il te plait Takayuki reviens ..."

Avais-je dit d'une façon très chaleureuse. Avec un sourire, amicale, je me rappelle qu'il m'avait dit que je serais plus joli si je souriais gentiment, et que ça éviterait les paroles blessante. Alors, malgré la douleur, la fatigue, le désespoir
je fis se sourire. Ce gentil sourire, amicale et chaleureux, comme quelqu'un qui tend la main. C'était un sourire doux et apaisant. Je restais en place, le regardant droit dans les yeux, avec ce sourire. Je ne disais rien ...
Revenir en haut Aller en bas
Fate Testarossa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi ~

Feuille de personnage
Arme(s): Une arme intelligente appelé Bardiche
Pouvoir(s): Maîtrise de la magie Mid-Childa, magicienne de rang SS+ ou SSS++(x) en passage Hückebein
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]   Mar 6 Sep - 17:16

"Je disais que les noms des attaques de Takayuki étaient affreux mais les tiens... A côté le hérisson est sublime."
Salopard... Salopard... Je vais l'étriper... Je vais le faire taire pour de bon!... J'en avais plus qu'assez de ses remarques à deux balles... Mais le pire, c'est qu'il ne croulait sous aucunes des mes attaques... Ils leur résistaient sans difficulté et c'était terriblement vexant... Il était vrai que j'avais mieux... Mais la Silber Kreuz était un sort d'excellent niveau quand on en augmentait le limiteur... De plus, Mayuu l'avait également attaqué et touché de plusieurs de ses balles... Mais il ne tressaillait pas... Même pas un peu... Il titubait juste légèrement vers l'arrière, comme si il avait reçu un simple coup amical au torse... Je le sous-estimais sûrement... Je vais sûrement devoir sortir l'artillerie lourde... Mais je ne peux pas y aller trop fort non plus... Cela le tuerait et elle tient bien trop à lui cette sale cruche... M'enfin, nous y arriverons bien... Il se moquait de Mayuu et du fait qu'elle continue d'essayer de faire revenir Takayuki par ses paroles... Les négociations ne marchaient pas? Très bien, nous allions passé à la force. Je ne savais si j'étais assez puissante pour l'arrêter par ma seule force, j'étais la plus jeune et donc la moins efficace des Hückebein, peu expérimentée et pas entraînée puisque cette cruche avait refusé toutes leurs propositions... Je ne demandais qu'à devenir des leurs... Mais elle s’obstinait à rester cette innocente jeune femme niaise et totalement conne qu'elle était... Idiote... Imbécile... Ridicule! Mais je savais que si un problème advenait, il me suffisait de fuir... Il nous avait alors demandé si nous avions retiré les éclats d'os dans nos corps, nous ne l'avions pas fait, ni l'une, ni l'autre... Il parlait d'une technique appelé "La floraison du Dragon Blanc", soulignant l'origine de son nom particulièrement ridicule, ce qui m'était complètement indifférent. Puis violemment je sentis quelque chose me blesser et vit que j'avais été blessée à nouveau par ces éclats d'os sortant de mon corps et que Mayuu avait le même problème... C'était douloureux... Horriblement douloureux... Je m'apprêtais à arracher le tout d'un geste désespéré quand les os se resserrèrent autour de mon corps, nous enfermant... Je ne pouvais plus me débattre par les gestes...
"Je n'aime pas que l'on me porte des coups. Je n'aime pas non plus que l'on porte des coups à Taka, ni qu'on lui fasse du mal au coeur. Il est la seule chose que j'ai en ce bas-monde. C'est pourquoi je lui en veux personnellement mais l'adore quand même. C'est une relation au delà de l'esprit que vous simples bêtes de charge ne comprendrez jamais."
Il se fout de notre gueule? Ce qu'il disait était totalement contradictoire... "Une relation au delà de l'esprit"? "De simple bêtes de charges"? Pour qui s prenait-il? Dieu? Du haut de ces quelques mètres et tout cela par ses pouvoirs?! Ce salopard commençait à m'énerver... Si il adorait tant Takayuki, pourquoi vouloir bousiller sa vie?! Car en le laissant nous tuer, il ratait son occasion avec l'autre blonde et puis je suis pas nécrophile moi è_é Je le veux vivant è_é Concentrant mes forces je faisais exploser le harnais d'os autour de moi dans un cri de douleur puis commençais à retirer tout les éclats d'os en mon corps avec précaution, criant à chaque fois, tentant de contrôler ma douleur, saignant... Mais j'avais réussi. J'étais maintenant complètement tachée de sang. D'un geste simple, je passais la main sur mes plaies, me concentrais et en régénérais une partie. Mais je voyais que Mayuu n'y arrivait pas, mais je ne pouvais l'aider... Elle allait devoir s'en sortir seule... Je détournais donc les yeux de son corps meurtri, ne tenant debout que grâce ou plutôt à cause des os qui la transperçaient pour me concentrer sur Tamayuki... D'un regard méchant, plein de haine et presque défiant, il m'énervait. Fate, restée à l'intérieur de notre corps me suppliait de ne pas le tuer par peur de faire du mal à Takayuki, je ne l'écoutais pas. Il survivrait. Et quand bien même il mourrait, si elle 'appréciait vraiment, elle avait largement les moyens de le sauver. J'aurais pu fuir. Rejoindre Jail et le reste de ma famille. Mais je me devais de lui venir en aide. Et c'est qu'il commence à m'énerver lui è__é J'ai rien contre les hommes virils mais là c'est trop è_é
"Tu n'es qu'un idiot. Un sale connard. Des bêtes de charge? Tu as une drôle de vision de l'amour mon gars. Tu vas bousiller la vie de ce gosse? Peu m'importe. Mais "elle" ne sera pas d'accord et quand bien même je m'en fiche. Je vais te tuer. Parce que tu m'énerves. Profondément. Tu n'aimes pas qu'on te porte de coups? Très bien, je n'aime pas que l'on cherche à me dominer et à me rabaisser. Tu ne vaux rien. J'ai largement de quoi te battre. Et même si tu es plus puissant que je ne e pense, je pourrais toujours te battre un jour ou l'autre..."
Je ne savais jusqu'à où il était puissant. Mais je savais que j'étais loin d'être à la limite de mon énergie, que je ne mourrais pas et que je pourrais toujours demander de l'aide en cas de gros problème malgré les prières de l'autre cruche. Il avait alors sorti deux corps humains du sol et avait remplacé le tibia qu'il avait utilisé pour nous frapper et en saisit un autre qu'il transforma en une épée tranchante avec laquelle il lacéra Mayuu, déjà plus que faible n balançant quelques paroles. La jeune femme perdait déjà tout son sang... C'était assez pitoyable comme spectacle. Je ne pouvais l'aider et pour tout dire je m'en fichais, bien que Fate me demandait de l'aider. De toute façon, je ne peux pas la sortir de là. Le seul moyen que nous avions de la sauver, c'était de le vaincre... Mayuu allait mourir d'ici moins de trente minute vu la vitesse à laquelle elle perdait son sang et la froce avec laquelle le sort de Tamayuki la maintenant en l'air. Il se mit alors en garde devant moi et me dit :
"Alors? Vas-tu sauver ta faible alliée? Où es-tu comme moi et cela ne te fais ni chaud ni froid? Selon ta réponse, je peux te laisser en vie ou non donc prends bien garde."
J'affichais un sourire puis un petit rire m'échappa. Il s'accentua et devint fort. On m'entendait rire sur toute la plage... Stoppant mon amusement, je le regardais d'un air sadique, défiant et assez moqueur.
"Parce que tu crois que j'ai peur de toi? Que tes propositions vont me faire changer d'avis? Cette gamine tu peux la tuer si tu veux, Fate la déteste mais elle veut lui laisser la vie sauve, mais moi, je me balance complètement de son insignifiante vie... De toute façon si elle ne meurt pas aujourd'hui, je ne tarderais pas à la tuer par la suite... Non je ne sauverais pas ma faible alliée. Mais je vais te tuer, te faire la peau, te saigner jusqu'à ce que tu ne laisses plus aucun signe de vie. Je suis Fate de Hückebein. Et les individus de ton genre ne me font pas peur. Maintenant prie ton Dieu pour qu'il vienne te sauver si il a assez pitié de toi..."
J'avais ressaisi Bardiche sous forme Scealing que je pointais en sa direction d'un air menaçant et le sabre issu du Divider de l'autre main.
~Blitz Smash~
D'un tir d'énergie je l'envoyais valsé à l'autre bout de la plage, loin de Mayuu que je me réservais pour plus tard. Puis je me concentrais à nouveau, provoquait le chargement de mon arme et créait de milliers de petites piques d'énergies au dessus de ma tête. Elles se rejoindraient toutes pour le transpercer une bonne fois...
~Load Cartridge. Scealing Form. Target Locked. Shots Ready. Stand By Fire's Range~
Chargeant un nombre de trois cartouches, annonçant un tir puissant je me préparais.
"Thunder Rage. Fire!"
~Fire's Range Received. Thunder Rage. Fire.~
D'une illumination, ces milliers de piques se transformèrent en tirs d'énergies qui se lancèrent à toute vitesse sur Tamayuki. Le tout dura à peine trois secondes. Puis d'un geste fin et précis, je lançais mon sabre rapidement en sa direction.
"Observe cela. Ce n'est que le début mon cher Tamayuki..."
J'allumais alors une cigarette et fumais d'un air indifférent. Puis la fumée se dissipa et je vis le résultat de mon attaque... Il était dans un sale état, couvert de blessures en tout genre, électrifié et brûlé par mon sort et qui plus est, mon sabre avait transpercé son torse en son milieu et le clouait profondément au sol, l'empêchant ainsi de tenter tous mouvements...


Dernière édition par Fate Testarossa le Sam 1 Oct - 17:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://the-return-of-war.forumgratuit.org
Takayuki

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 90
Localisation : L'important c'est pas là où je suis mais là où je voudrais être.

Feuille de personnage
Arme(s): Mon ossature
Pouvoir(s): Pouvoirs de la terre
Camp: Autres

MessageSujet: Re: Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]   Mer 14 Sep - 16:19

"Parce que tu crois que j'ai peur de toi? Que tes propositions vont me faire changer d'avis? Cette gamine tu peux la tuer si tu veux, Fate la déteste mais elle veut lui laisser la vie sauve, mais moi, je me balance complètement de son insignifiante vie... De toute façon si elle ne meurt pas aujourd'hui, je ne tarderais pas à la tuer par la suite... Non je ne sauverais pas ma faible alliée. Mais je vais te tuer, te faire la peau, te saigner jusqu'à ce que tu ne laisses plus aucun signe de vie. Je suis Fate de Hückebein. Et les individus de ton genre ne me font pas peur. Maintenant prie ton Dieu pour qu'il vienne te sauver si il a assez pitié de toi..."

Suite à ces paroles elle m'envoya un déluge d'attaques qui au final,m'envoyèrent au sol. Je ne tentai pas de me relever.Pour l'instant j'étais trop choqué pour ça.Non pas parce que son attaque m'avait endommagé...en plus il fallait bien le dire je n'avais rien senti.Mais j'étais choqué par ses paroles:Maintenant prie ton Dieu pour qu'il vienne te sauver...

-Tu n'as pas encore compris...C'EST MOI DIEU CONNASSE!!!ET QUAND TU ME DIS QUE J'AI UNE DROLE VISION DE L'AMOUR TU TE TROMPES! C'EST PAS DE L'AMOUR!C'EST DE LA HAINE!ET CETTE HAINE C'EST TOUT CE QU'IL ME RESTE!

D'un coup je me levai, perçant un énorme trou dans mon ventre et je lui envoyai mon épée en plein ventre.Une fois qu'elle fut à terre je m'approchai d'elle et commençai à tourner l'épée dans son corps...

-Tu vois quand tu m'as cloué au sol...je n'aurais pas pu me lever si j'avais été humain...si j'avais pu ressentir la douleur...Malheureusement pour toi ce n'est le cas ni pour l'un ni pour l'autre.Oh il y a bien un moyen de me vaincre mais moi-même je ne le connais pas...Alors mademoiselle Fate de Huckmuche...on a pas envie de me tuer par hasard?

Je me dirigeai vers Mayuu...

-Je t'empruntes ça si tu veux bien?

Je lui arrachai une de ses côtes et la plantai dans le bas-ventre (hum --) de Fate.

-Voilà.Ca sera encore plus dur maintenant de violer Taka.

Je ramassai sa cigarette tombée au sol,déjà presque éteinte par le sable puis la jetai au loin.

-Attention...fumer...

Je la relevai...

-TUE!!!

Et lui refaisai le hérisson mais cette fois-ci j'y mélangeai le sarcophage qui commençait déjà à l'engloutir...Une fois que j'eus terminé j'allai m'asseoir sur une dune laissant les deux femmes se dépêtrer dans tous ce fouillis d'os...si elles ne mourraient pas dans les deux minutes...Je profitai du temps libre pour colmater les brèches que Fate avait occasionnée dans mon corps osseux. Rien de grave mais je préférais le faire quand même...

Revenir en haut Aller en bas
Mayuu Hoshii
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 21
Localisation : assise

Feuille de personnage
Arme(s): deux 9 mm
Pouvoir(s): changer la formes de mes armes, boules d'energie, et pouvoirs spéciale
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]   Jeu 15 Sep - 17:50

Il hurlait, insultait s’énervait, Moi j'avais rangé mes armes, j'étais redevenue calme, je ne souriais pas, je ne pleurais pas, je ne parlais, je le laissais dire. Finalement il m'arracha une coté, je devais le reconnaître, quoi de plus douloureux. Je me laissai tomber a genoux, le sang coulait, soyons honnête c'était dégueulasse, immonde, surtout que ma cote lui servit de pointe a planter dans les parties de fate bah ... Finalement, je fis un signe a fate lui demandant de ne plus agir. J'avais un petite idée. Mon coté connasse, je l'avais ressortis, on ne peut pas autant changer, même en 4ans. Tout le monde, tout était calme, on n'entendait plus que les vagues, et le vent... ainsi que la pluie tomber assaut sur nos visages. C'était assez déprimant, Ftae et moi étions a moitier morte, et Takayuki n'était plus, c'était tamayuki ... Finalement je relevai la tête et lui dit d'une voix neutre, avec un léger ton de moquerie :

" c'est triste quand le seul sentiment restant est la haine, c'est un sentiment qui fait mal, qui blesse, pour certaine personne cela terrorise, effraie, angoisse, et d'autre pense que cette haine leur permet d'être plus fort. Au final c'est faux, Même ceux qui pensent, que cela les rends plus fort c'est faux. C'est vrai quoi, la haine ça fait peur a tout le monde, c'est horrible de ne plus arriver a aimer, Et puis seule la volonté rends plus fort non?"

Je marquai une petite pose, mon ton moqueur s’accentua ensuite

" D'ailleurs tiens, pourquoi n'éprouves-tu que de la haine ? Il y a forcément une raison, puisque tu es la deuxième personnalité de takayuki. Oh serais-ce cette fille, hum, comment s'appelle-t-elle ? ah oui ! Lilith, que tu n'as pas revue, ou bien ... oh non je sais ! "

Je perdis mon ton moqueur, je pris un voix naturel et neutre

" Tu sais, j'ai une bonne mémoire, enfin disons que je retiens se que j'ai envie bref ! Toi, tamayuki, tu es la deuxième personnalité de Takayuki, et Takayuki cache toute sa nostalgie derrirère sa scizophrénie, derrière toi non ? Toute cette haine tu la doit, a eux, ceux qui ont tué ton père, qu ont entraîner le suicide de ta soeur, ton frère mourut quelques jours plus tard me semble-t-il... C'est horrible, immonde, affreux... Comment as-tu survécu a tant d'horreur ? comment as-tu pu vivre avec la mort de trois membres dans ton esprit ... Et encore aujourd'hui tu en subis les conséquence ... toute ta haine, elle viens d'ici non ?... ou est-ce une autre raison .... ? dis le moi .. s'il te plait ? confie-toi et évcu tout ça ... ça te dirais, de connaitre autre chose que la haine ? "

.............................................♠................................................

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Takayuki

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 90
Localisation : L'important c'est pas là où je suis mais là où je voudrais être.

Feuille de personnage
Arme(s): Mon ossature
Pouvoir(s): Pouvoirs de la terre
Camp: Autres

MessageSujet: Re: Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]   Mer 21 Sep - 13:15

"Tu sais, j'ai une bonne mémoire, enfin disons que je retiens se que j'ai envie bref ! Toi, tamayuki, tu es la deuxième personnalité de Takayuki, et Takayuki cache toute sa nostalgie derrirère sa scizophrénie, derrière toi non ? Toute cette haine tu la doit, a eux, ceux qui ont tué ton père, qu ont entraîner le suicide de ta soeur, ton frère mourut quelques jours plus tard me semble-t-il... C'est horrible, immonde, affreux... Comment as-tu survécu a tant d'horreur ? comment as-tu pu vivre avec la mort de trois membres dans ton esprit ... Et encore aujourd'hui tu en subis les conséquence ... toute ta haine, elle viens d'ici non ?... ou est-ce une autre raison .... ? dis le moi .. s'il te plait ? confie-toi et évcu tout ça ... ça te dirais, de connaitre autre chose que la haine ? "

Il fallait avouer que c'était tentant...Mais pour le reste cette petite se trompait complètement...enfin..."petite". Ce n'était peut-être pas le bon mot...Mais en bref elle avait tort...Du haut de ma dune je lui balançai:

-Tu veux que je te dise? C'est pas une jeunette comme toi qui va me dire ce qui est bien pour moi.J'ai eu une vingtaine d'années pour me décider sur le chemin à suivre alors je pense que je suis mieux renseigné que toi.

Je me taisai...puis au bout d'un moment tiquai sur une partie de ses mots...

-Qui t'as dit tout ça au sujet de la famille de Taka?Si c'est lui-même qui l'a fait je suis étonné...

Je contemplai à présent la mer...cette étendue d'eau qui avait perdu tant de gens...j'aurais pu me demander pourquoi elle existait...pourquoi elle était la cause de la noyade de milliers voir de millions de personnes au fil des siècles mais non. Je me contentais de me dire: elle est là et elle est dangereuse. Et bien c'était comme Takayuki avec moi. Il savait que j'existais et cela lui suffisait, il n'avait jamais tenté de me déloger contrairement à d'autres personnes. C'était ce geste continu que je remerciais aujourd'hui en épargant la vie de ces deux femmes...mais je lui en voulais en même temps terriblement de me laisser vivre si c'était pour endurer ce martyr...Avant de m'en aller je décidai tout de même de libérer le chemin à Taka: je ne voulais pas que la nympho lui fasse de mal après tout...
Je me levai et marchai vers elle...Une fois devant je sortai un os le long de mon bras et le lui enfonçai dans la poitrine...aucune goutte de sang ne fuserait ce n'était pas physique.

-Si je pars tu ne restes pas non plus ma vieille...

Je voyais déjà ma vision se troubler...le remous des vagues semblait s'atténuer me donnant moins cette impression de tournis...Le noir envahit tout d'abord les couleurs vives ne laissant plus que les visages des deux femmes: l'une en train de sombrer dans l'inconscience et l'autre ont les cheveux rouges avaient disparus qui semblait aussi stupéfaite qu'heureuse...Puis le noir complet...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ca va tonner devant la mer [ taka fate ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» René Civil devant le tribunal criminel
» Haitian Deportees Fate Now In The Hands Of Team Obama
» Devant la Cathédrale
» j''me suis fait tout p''tit devant une poupée qui disait non
» L'un des fils de Sarkozy devant un tribunal.
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maho... the return of war. :: Un petit coin de nature :: La plage de sable fin... La mer-