Maho... the return of war.
Bienvenue sur Maho... The Return of War...
Venez faire un petit tour, n'hésitez pas a posez des questions!
Si le forum vous plait, votre inscription nous fera le plus grand plaisir.
Merci à vous et bonne visite =]

Maho... the return of war.

Tout recommence... La Maho fait un nouveau départ. Mais la guerre entre les humains et les magiciens a recommencé... Qui serez-vous? Quel camp choisirez-vous?...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  4ans plus tard : nous revoilà a nous regarder [ Yakumo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mayuu Hoshii
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 20
Localisation : assise

Feuille de personnage
Arme(s): deux 9 mm
Pouvoir(s): changer la formes de mes armes, boules d'energie, et pouvoirs spéciale
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: 4ans plus tard : nous revoilà a nous regarder [ Yakumo]   Mer 2 Nov - 18:37

Il devait être environ 22h, la nuit était tombée depuis bien longtemps le vent soufflait et il pleuvait depuis le début de l'après-midi, il pleuvait énormément, et il faisait froid... Moi j'avais passé ma journée dehors, sous la pluie, j'étais trempé, j'avais un peu froid, mais je ne voulais pas rentrer car je n'avais pas le moral, j'étais un déprimé va-t-on dire … mais je n'avais pas de raison … après tout ce takayuki n'étais qu'un pauvre connard qui ne valait rien, j'avais été déçu, et presque humilié par cette blondasse j'étais peut-etre plus énerver que déprimé ! Pourquoi cette blonde avait le droit a l'amour et pas moi ?! Quelqu'un peut-il me le dire … a priori personne... j'étais de nouveau seule... je n'avais plus takayuki, et je ne savais pas ou était Yakumo … Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas été seule, que je n'avais pas eut quelqu'un pour me soutenir, qui me tenait la main...

Je marchais sans savoir où... tout étais comme l'ancienne maho, rien n'avait changé … cela me rappelait tant de souvenir … j'avais vécu tant de choses qui avait changé ma vie, j'avais versé tellement de larmes... j'avais été si heureuse … J'avais fais de si belle rencontre, comme des rencontres que je regrettait … Tout ça au final cela me ramenait a Yakumo, il m'avait peut-être fait verser quelque larmes, mais il m'avait surtout fais sourire. Il m'avait fais oublié ce que cela faisait d'être seule … il m'avait sauvé la vie … et moi en contrepartie j'avais faillis perdre la vie pour le protéger et cela n'avait servis a rien.. bref il avait fais beaucoup pour moi et jamais je n'avais su lui rendre. C'était triste …

Je continuais de marcher et le temps passait et je ne m'en rendais plus compte … j'arrivais dans des bâtiment désaffectée … ceci me rappelais le jour de mon départ de la maho … j'avais dit adieu a Yakumo ici il me semble … j'avais beaucoup pleuré cette fois là d'ailleurs …

J'avançais dans ses bâtiments je regardas autour de moi, j'entendais la plus tombé sur les toits en taule de se bâtiments... Je m'étais adossé a une sorte de cloison, et puis j'avais laissé échappé une long soupir. je m'ennuyais, je serais bien rentré mais je n'avais as envie de dormir, en plus il pleuvait et j'étais assez mouillé comme ça.

Il faisait pratiquement nuit noir dans le bâtiment, il était dur de distinguer ce qu'il y avait trois mètres devant soit. Il faisait assez froid, et finalement être seul ici était assez angoissant... et pourtant je n'étais pas trouillarde, mais je me savais incapable de me battre j'étais en trop mauvaise états e je n'avais pas encore complètement récupérer en plus j'avais les jambes couvertes de bleus, de quelques égratignures, les bras quelques peut blessé et je portais encore un bandage au ventre, là ou mon ancienne cicatrice c'était réouverte a cause de ce combat sans sens. d'ailleurs ce bandages pouvaient se voir comme toute mes autres blessures car j'étais vêtue d'un polo rouge foncé descendant au niveau de mes cotes, par dessus je portais un sorte de combinaison short sans manche qui ne me couvrait que le dos et étais attaché au niveau de la fin de mon pull par deux sangles, et au dessus de ma poitrine
Spoiler:
 

Il faisait nuit noir, il devait être minuit la pluie continuait de tomber, mais a mon étonnement j'entendis des bruit des pas , je me demandais qui cela pouvait bien être et j'étais méfiante ... je sortis un de mes flingues, et m’approchais doucement des pas sans faire de bruits.... puis quand je vis un silhouette je m'avançais puis demanda d'un ton mesquin et méchant


" Qui peut bien traîner dans le coin a une heure pareil ?!"

Puis une fois que j'étais dans la capacité de voir son visage, je reculais d'un pas ... rangeai mon arme tout doucement.. et le fixa, un sourire commençais de s'afficher sur mon visage ... je ne savais pas si il avait eut le temps de voir mon visage s'il avait été capable de me reconnait mais moi je l'avais reconnus, il n'avait pas changé en 4ans, il était le même , j'étais heureuse e rassuré, j'oubliais toute mes peines ... je ne m'avançais pas je l'observait dans la pénombre ... j'étais a peine un mètre de lui et je lui dit finalement

" Voilà si longtemps, que je ne t'avais pas vu tu m'as tant manqué ..."

Et je laissai un silence un long silence pendant lequel e laissai un sourire t un visage heure aparaitre su moi .... ensuite je fis aparaitre un boule d’énergies plutôt faible dans mes mains, et je la lançais sur quelques ampoule pour les faire remarcher, tout doucement l'endroit s'éclaira d'un douce lumière tamisé ...

" Grand frère ... "

Je n'étais plus un gamine petit et insolente, j'étais devenue un vrai grande jeune femme, mais peu importait il restait mon grand frère ...

.............................................♠................................................

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yakumo Yoshikawa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 23/08/2011
Localisation : Là où je suis... ._.

Feuille de personnage
Arme(s): Mes poings
Pouvoir(s): Pouvoirs vampiriques plus ou moins bien maîtrisés.
Camp: Neutres

MessageSujet: Re: 4ans plus tard : nous revoilà a nous regarder [ Yakumo]   Jeu 3 Nov - 17:41

J'avais quitté Fate depuis voilà trois heures. Le temps commençait à se gâter... L'hiver arrivait... Je n'avais pas spécialement froid, mais je ne tenait pas à attraper un rhume ou quoi que ce soit, car j'avais beau être immortel, je pouvais tout de même tomber malade...
J'étais alors entré dans une boutique d'habits. Je regardais, l'air interresé, même si ce n'était pas vrai. Au bout de cinq minutes à déambuler dans le magasin, je trouva finalement un gros sweat rouge avec les inscriptions «  Franklin & Marshall »... J'en avais déjà vu quand j'étais allé en Amérique... Il était plutôt cher et je n'avais pas du tout d'argent...Mais comme à mon habitude, je le vola... Je savais que ce n'était pas bien mais tant pis. A vrai dire, je m'en fichai un peu...
Je marchais. Le vent était fort et faisait voler mes cheveux... Je devais vraiment me les couper, il était temps.
Quand je marchais, je ne me perdais pas. C'était vraiment pareil que dans l'ancienne Maho, au petit caillou près... J'avais du mal à comprendre comment cela avait-il pu ce faire, j'étais impressionné.
J'allai dans les endroits où j'étais déjà allé... Les égouts, les jardins, même la maison d'Abi était présente, avec un peu d'espoir, j'avais tenté d'y entrer avec ma clé, mais ce n'était pas la même serrure... Tant pis, de toute façon, il été fort probable qu'il soit mort à présent... Je devais m'y résigner...
Je passais en revue tous les endroits où j'étais allé depuis tout à l'heure, sur un banc... Je les avaient tous vus... De la ruelle en passant par les toits pour finir par les docks... Le seul été un bâtiment désaffecté... Le dernier endroit où j'étais allé avant de partir... Le dernier endroit où j'avais vu Mayuu. Était-elle encore vivante ? Je l'espérait... Je n'aurais pas supporté de la perdre... Mais pour l'instant, j'étais fatigué. Cela faisait bien trois jours que je n'avais pas dormi, et comme un con, je m'assoupis sur le banc, pendant au mois deux bonnes heures. Ce qui me réveilla, c'était le bruit de la pluie qui me tombait sur le visage. Il pleuvait encore, mais cette fois-ci, c'était la nuit, à en croire par le ciel noir. Quelle heure était-il ? Je jeta un œil à ma montre. Presque vingt-deux heures... Mh, j'avais du dormir plus longtemps que deux heures alors... Bon, je devais allé voir le bâtiment... Si je ne le faisais pas aujourd'hui, je ne le ferais jamais...

J'avançai donc, sous la pluie battante. Il faisait froid, très froid, je le savais non pas parce que je le ressentais, mais parce que ma bouche faisait de la buée. Je chercha une cigarette dans ma poche... Ça faisait trop longtemps que je n'avais pas fumé... Même si ça ne faisait que quelques heures... J'étais vraiment addict... Il fallait dire que j'avais commencé tôt... Quand j'avais treize ans... Ça avait commencé par deux cigarettes par mois pour finir par deux toutes les minutes...
J'arrivai finalement vers ce fameux bâtiment. Il faisait encore plus sombre à l'intérieur qu'à l'extérieur... Mais moins frais... Je ne voyais qu'à peine... Mais je sentais une présence, enfin, je savais que je n'étais pas seul. Simple intuition...
Je m'avançai vers là où je pensais qu'il y avait quelqu'un, faisant des pas lourds, pour que la personne m'entende... Soudain, une voix de femme surgit, je fis un léger sursaut, j'avais été surpris, même si je m'attendais à entendre quelqu'un.

" Qui peut bien traîner dans le coin a une heure pareil ?!"

La façon dont cette fille, ou plutôt femme, m'avait parlé me fit faire une grimace. Je détestais que l'on me parle sur ce ton. Je m'approchais plus vite pour lui donner une tarte car femme ou pas, je frappais, peu importe... Mais je m'arrêta soudain... Je vis deux flingues pointés devant moi... Ils me disaient quelque chose, mais je ne parvenais pas à me souvenir... Puis, les armes se baissèrent doucement, je pu enfin entrevoir le visage de la femme. Elle ne me disait rien... Mais elle, pourtant, semblait me connaître, puisqu'elle me dit, après avoir esquissé un sourire :

" Voilà si longtemps, que je ne t'avais pas vu tu m'as tant manqué ..."

Je ne comprenais toujours pas. Je lui lançais un regard interrogatif qu'elle ne voyait peut être pas... Sans savoir comment elle avait fait, la lumière s'éclaira, et je pu la voir un peu mieux.
C'était une jeune femme. Elle était plutôt grande, elle était fine malgré ses formes relativement... Généreuse... Ses cheveux étaient courts, plutôt roses, et ses yeux étaient bleus, légèrement foncés... Elle me rappelait Mayuu, mais en beaucoup plus grande... Mais... Peut être bien que c'était elle...

" Grand frère ... "

C'est là que mon cerveau fit « Tilt »... Oui c'était elle. J'étais impressionné, comme elle avait... Grandit... Je ne l'avait même pas reconnue, j'avais honte... Qu'elle était devenue belle, rien à voir avec la petite gamine qui ne faisait même pas son âge d'auparavant... Mais comment avait-elle pu grandir autant ?
Peu importe, elle était là, c'est tout ce qui comptait pour moi. J'avais envie de sourire, mais mon visage été pratiquement figé. Je pu faire un petit sourire, j'aurais tant voulu pouvoir lui faire un énorme sourire, j'étais tellement heureux, mais même en me forçant, je n'y parvenais pas. J'avança mes longs bras vers elle et la serra tout contre moi...

- Comme tu es belle... Comme tu as changé... Toi aussi tu m'as beaucoup manqué... J'avais peur que tu sois morte, mais tu es là... Encore plus belle qu'avant... Je n'en ai pas l'air, mais je suis le plus heureux des hommes à présent...

J'en perdais mes mots. Je ne pleurais pas, mais j'étais tellement ému de l'avoir retrouvée. Je ne voulais pas la lâcher... Pas maintenant, pas tout de suite... Mais je la lâcha, car un détail venait de me sauter au visage... Je me recula un peu... Elle était encore couverte de bleus et de blessures, elle avait également un bandage au niveau de son ventre... Au niveau de la blessure que lui avait infligé Nathaël... Qu'avait-elle encore fait... Mon expression changea subitement, je ne voulais plus qu'on lui fasse du mal. Qui avait pu lui faire ça...

- Qui t'as infligé toutes ces blessures ?
Revenir en haut Aller en bas
Mayuu Hoshii
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 20
Localisation : assise

Feuille de personnage
Arme(s): deux 9 mm
Pouvoir(s): changer la formes de mes armes, boules d'energie, et pouvoirs spéciale
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: 4ans plus tard : nous revoilà a nous regarder [ Yakumo]   Jeu 3 Nov - 18:09

Tout d'abord je me pris une baffe, cela me fit presque rire, mais ej me retins, puis il lui fallu un certains temps pour réagir, pour comprendre, mais lorsqu'il su qui j'étais je pu sentir de la joie émanent de lui, moi aussi j'étais j'étais vraiment heureuse,. Il me prit dans ses bras et me dit des paroles qui me touchèrent énormément et qui me firent pleurer car pendant ces quatre ans il m'avait énormément manqué et il en c'était pas passé une seconde sans que je pense a lui, moi aussi je devais être la fille la plus heureuse du monde, j'essyaa mes larmes lorsqu'il me lacha et lu dit

" Je suis vraiment heureuse que tu sois la, et non je ne suis pas morte je n'aurais pas accepté de mourir sans te revoir. Je n'ai plus envie de mourir, je n'ai plus de raison de mourir, je n'ai qu'une raison de vivre .."

Et c'était lui ma raison de vivre, vu que c'était le seul qui comptais et qui était encore vivant, c'était la seul personne sur terre en qui j'avais confiance, et je ne voulais pas le perdre, j'étais encore énormément touché par les paroles qu'ils m'avaient ds et cela se lisait clairement sur mon visage. avant qu'il ne me parle je vis son visage s'aggraver ... et je détournais les yeux, je savais se qu'il allais me demander ... mais je ne savais pas comment l'expliquer ... et puis il me posais la question ... qui ? je ne m'en souvenais pas vraiment, je ne savais plus se qu'il s'était passé exactement car je voulais l'oublié... mais lors de sa question beaucoup de mot, de parole d'image me revernirent, et une larmes coula sur mon visage, je n'avais pas a pleuré, je n'avais pas le droit alors je l’essuyais avant qu'elle n'atteigne le bas de celui-ci. puis je relevais la tête pou regarder Yakumo puis d'une voix désespérer

" Quelqu'un en qui je pensait voir confiance... qui m'a trahis ... et qui m'a abandonné ... tout est de ma faute ... j'ai engagé le combat avec ... elle "

Je m'arrêtais je ne voulais pas dire son prénom .. je me sentait idiote.. et je me sentait en tord, même si je ne l'étais probablement pas et encore moins aux yeux de Yakumo mais pourtant ... puis je repris

" Tout c'est enchaîné si vite, il a pris par au combat a perdu le contrôle de lui même et m'a mis dans cette état ... je suis tombé dans le comas ... et quand je me suis réveillé j'ai compris que j'avais eu tord de croire en li ... que j'avais eu tord de penser qu'il était différent ... et j'avais compris qu'il aimait ... qu'il l'aimait ... alors je suis partie, j'aurais du rester a l'hôpital car mon état ne me permettais pas de sortir mais .. je ne pouvait je ne pouvais pas la savoir heureuse alors je suis partie, e j'ai essayé de te trouver ... "

Je m'approchais de lui et rpris

" J'avais eut peur de perdre, j'avais eut peur de ne jamais te revoir, j'avais peur d’être de nouveau seule .. mais il me semble que je m'étais trompé, et je suis plus qu'heureuse ..."

j'affichais un doux sourire sur mon visage attristé par ce que je venais de raconter .. je ne savais pas comment l allait réagir .. mais bizarrement, au fond de moi j'avais le sentiment que je pouvais avoir confiance en lui, qu'il ne m'abandonnerait pas ... et quand bien même il le ferait je l'en empêcherais ... puis pour esayer de étendre cette amosphère qui c'était alourdis je posa ma main sur mon ventre au niveau de mes bandages et je dis a yakumo avec une sortes de sourire forcé en coin

" je devrais arrêter de maltraiter on pauvre ventre pour finir déçue non ?..."

.............................................♠................................................

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yakumo Yoshikawa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 23/08/2011
Localisation : Là où je suis... ._.

Feuille de personnage
Arme(s): Mes poings
Pouvoir(s): Pouvoirs vampiriques plus ou moins bien maîtrisés.
Camp: Neutres

MessageSujet: Re: 4ans plus tard : nous revoilà a nous regarder [ Yakumo]   Sam 12 Nov - 21:01

[Je m'excuse pour le retard U.U]

J'attendais sa réponse. Je me doutais déjà à peu près de qui avait pu lui faire du mal, mais je ne dis rien. Elle détournait les yeux, elle semblait réfléchir à ce qu'elle allait dire, comme si, elle essayait de se rappeler, mais de quoi ? Quelqu'un qui lui aurait fait si mal... Ça ne s'oublie pas comme ça, surtout que la blessure semblait encore fraîche. Soit... C'est d'une voix que je qualifiais plutôt désespérée qu'elle me répondit :

" Quelqu'un en qui je pensait voir confiance... qui m'a trahis ... et qui m'a abandonné ... tout est de ma faute ... j'ai engagé le combat avec ... elle "

Une pause dans ce qu'elle disait. " Elle"... C'était sans doute Fate, mais la personne en qui elle avait confiance... Qui l'avait trahit... Non, je ne savais pas qui cela pouvait être, j'essayais de réfléchir, quand elle reprit.

" Tout c'est enchaîné si vite, il a pris par au combat a perdu le contrôle de lui même et m'a mis dans cette état ... je suis tombé dans le comas ... et quand je me suis réveillé j'ai compris que j'avais eu tord de croire en li ... que j'avais eu tord de penser qu'il était différent ... et j'avais compris qu'il aimait ... qu'il l'aimait ... alors je suis partie, j'aurais du rester a l'hôpital car mon état ne me permettais pas de sortir mais .. je ne pouvait je ne pouvais pas la savoir heureuse alors je suis partie, e j'ai essayé de te trouver ... "

Non, ce n'était donc pas Fate... Ou alors, ce n'était pas qu'elle... Qui était-il ? Une chose était certaine, c'est que je ne le connaissais pas... Où avait-elle pu le rencontrer ? Pourquoi avait-il fait ça ? Comment, pourquoi, qui, où, quand ? Je me posais tellement de questions que j'en avais presque mal à la tête.
Je repensais à ce qu'elle disait. Elle avait était trahit par quelqu'un. Ce quelqu'un avait rejoint la pire ennemie de Mayuu par amour, et la pauvre petite pensait qu'il ne le ferait jamais. Qu'il ne l'abandonnerait jamais... Il y avait tant de similitude avec mon passé... Je comprenais parfaitement ce qu'elle ressentait. J'affichai sur mon visage un air triste et compatissant à la fois. Pour une fois, je savais ce que ressentait les gens, moi qui m'en fichais auparavant... Je ne voulais pas... Je ne voulais pas qu'elle vive ce que j'avais vécu, même si il y avait pire...Déjà, parce que c'était trop dur, même pour moi ça l'avait été, mais aussi parce que Mayuu été un être cher à mes yeux, et que je ne pouvais pas supporter qu'on lui fasse du mal, que ce soit physiquement ou psychologiquement, dans son cas c'était les deux... Non, je n'arrivais pas à le supporter, et je m'étais juré à l'instant de défoncer ce mec dès que je le verrais.
On n'entendait plus rien à présent. L'atmosphère était lourde. Je me rappelais de mon passé sans rien dire. Je la regardais, mais sans la voir. J'étais dans cette pièce, mais je n'y était pas vraiment. J'étais absent, et sa voix m'avait subitement ramené à la réalité, comme un mort qui revenait à a vie...

" je devrais arrêter de maltraiter on pauvre ventre pour finir déçue non ?..."

Elle me regardait avec un sourire forcé. Moi, je lui lançais des regards neutres. J'avais compris qu'elle essayait de détendre l'atmosphère, mais ce n'était pas comme ça que mon pessimisme profond allait se transformer en petite joie. Voila... Ce qu'elle m'avait dit été la goutte d'eau qui faisait déborder le vase. Je donna un coup de poing à une colonne du bâtiment. Elle se fissura. Je baissa la tête, prononçant des injures de toutes sortes, de toutes langues... On aurait presque pu croire à une sorte d'incantation, alors que ce n'était que de grosses vulgarités que je lançais en l'air. Quand je me calma un peu, je releva la tête, un regard haineux envers ce mec qui lui avait fait ça.

- Je te jure ! Je te jure que plus jamais, plus jamais on ne te fera ça, la prochaine fois, il ne s'en sortira pas vivant !!!

Peut être qu'elle ne voulait pas que je fasse du mal à cet être, car même quand la confiance est perdue, on a du mal à en vouloir jusqu'à la mort à un être cher... On lui en veut, mais ça passe avec le temps, sauf si la rancœur est énorme... Je souffla... Et je pensais... Mais à quoi ? Au vide... Au trou noir. J'avais envie de lui parler, à Mayuu, en quatre ans, j'avais quand même des choses à lui dire, mais quoi ? Peut être le premier truc qui me passerait par la tête, même si ce truc est totalement con...

- Dis moi... Maintenant... Est-ce que tu me vois toujours comme un frère ? Maintenant que tu as grandis ?

C'est bien ce que je pensais... J'en avais posé des questions connes, mais de cette envergure; jamais... Je ne savais même pas pourquoi cette question et pas une autre... C'était certainement le signe du hasard, ou du destin, ou d'une autre connerie dans le genre.

[je te fais attendre, et en plus pour te pondre cte merde, désolée]
Revenir en haut Aller en bas
Mayuu Hoshii
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 20
Localisation : assise

Feuille de personnage
Arme(s): deux 9 mm
Pouvoir(s): changer la formes de mes armes, boules d'energie, et pouvoirs spéciale
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: 4ans plus tard : nous revoilà a nous regarder [ Yakumo]   Dim 13 Nov - 16:39

Il ne disait plus rien, je ne savais pas quoi faire, il était absent,, je ne savais pas quoi dire .. je restais immobile, j'avais effacer ce faux sourire, sur son visage rien n’apparaissait, mais je savais presque ce qu'il ressentait, j'avais l'impression de mieux savoir se qu'il ressentait par rapport a mes paroles que se que je ressentais moi .. je n'avais pas peur loin de là, je n'étais pas en colère non plus, triste peut-être ? je ne crois pas, haineuse ...? non je réfléchissait, nous étions tout les deux là mais nous nous parlions pas, nous ne disions rien ... et puis je me dis que je devais être jalouse, ou vexé ... jalouse, parce que elle cette fille, elle avait eut le droit d'être heureuse ... et vexé parce qu'il était tombé amoureux d'elle et m'avait délaissé ... mais il y avait d'autre chose, ce n'était un sentiment précis c'était un mélange de tout plein de sentiments.. mais je n'eus pas le temps de réfléchir plus je le vis frapper un colonne et le bruit qui retentit me sortis de mes pensées, en me faisant sur sauter, et puis je le vis me regarder un regard qui ne m'étais pas vraiment adressé mais qui me regardais puis il s'énervait. Je ne voulais pas qu'il lui fasse du mal... enfin plus précisément je ne voulais pas qu'il se rencontre, je savais que Yakumo était immortel étant vampire mais ... mais tout de même je ne voulais plus qu'il lui arrive quoi que se soit a cause de moi.. et puis je ne voulais pas que Takayuki s'en prenne a moi de nouveau . j'avais je suppose peur, peur de frôler de nouveau la mort, peur de souffrir comme j'avais souffert ... je ne voulais plus avoir de problème avec lui et avec elle, je ne voulais plus en entendre parler, parce qu'il m'avait déçu et puis parce qu'il n'en valait pas la peine ... après un silence je dit finalement

" Il ne mérite pas de mourir ... et puis .. je ne veux plus me battre avec lui, je ne veux plus les rencontrer, je veux plus en entendre parler, je veux juste les oublier ..."

Et puis le silence retombais ... que dire ? lui demander ce qu'il s'était passer pendant tout ce temps ? savoir ce qu'il devenait ... a quoi bon ? mais je voulais lui parler parce que nous nous étions pas vu pendant si longtemps,parce que je l'appréciais, et puis j'avais grandis, j'avais changé, j'étais devenue une adulte pratiquement, et je n'avais jamais vraiment parlé avec lui. De toute ma vie je n'avais jamais vraiment parler aux gens, je n'avais jamais ut de moment ou je parlais de tout et de rien, comme nos mère le font, comme les autres le font.. peut-être que pendant ses quatre j'ai pu parler un peu mais ce n'étais pas des personne proches ...

- Dis moi... Maintenant... Est-ce que tu me vois toujours comme un frère ? Maintenant que tu as grandis ?

Ce fut cette question qui me sortis de ses pensées pas très utiles, une question a laquelle je n'avais pas de réponse ... je fus d'ailleurs très surprise quand il me la posa.. je n'avais pas de réponse parce que je ne me l'étais jamais posé. Je ne m'étais jamais demandé, pendant ses quatre ans si je le considérerais comme un frère ou plus ... un comme un amis, je n'en avais sans doute jamais trouver l'utilité... Mais maintenant qu'il me la posais je devais y réfléchir, il fallait une réponse. Alors Je me mis a le regarder, tout disparaissait autour de moi il ne restais plus que lui, enfin lui, une image de lui, je m'étais enfouie dans mes pensées, oubliant tout autour de moi, je me demandais en premier pourquoi cette question m'importait tant, pourquoi j'y apportait tant d'importance et pourquoi me préoccupait-elle tant mais la réponse ne vint pas assez rapidement alors je me concentra sur la question de Yakumo ...au final pour y répondre je devais me rappeler a mon départ .. je n'vais pas cessé de penser a lui lorsque je travaillais a la reconstruction de mon village, la première année comme un frère car j'étais encore trop innocente pour pense a lui d'une autre manière que comme un frère.. ensuite les années passèrent et je continuais de penser a lui, comme un frère comme un ami ou autre ? je 'nen savais rien et a ce moment je m'en préoccupait ... et puis je soupirais me sortant de mes penser et me ramenant a la réalité ... Pourquoi me cassais-je donc la tête avec une question si simple, c'était idiot et surtout inutile, je secoua la tête comme pour me sortir de ses pensée, puis le vais la tête vers Yakumo

" Pour être honnête je ne sais pas ... Et il me faudra plus de temps que ça pour te répondre... je n'y avais jamais pensé ... hum .... et toi ?..."

Je ne savais pas trop pourquoi je lui avait retournée la question probablement par curiosité, ou tout simplement pour parler, je ne le savais même pas moi même, j’espérais juste que sa soit plus constructive que la mienne

.............................................♠................................................

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yakumo Yoshikawa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 23/08/2011
Localisation : Là où je suis... ._.

Feuille de personnage
Arme(s): Mes poings
Pouvoir(s): Pouvoirs vampiriques plus ou moins bien maîtrisés.
Camp: Neutres

MessageSujet: Re: 4ans plus tard : nous revoilà a nous regarder [ Yakumo]   Dim 27 Nov - 15:39

Elle avait mit beaucoup de temps à répondre, elle semblait chercher, sans parvenir à trouver. Elle se triturait la cervelle, et ne trouvait rien à répondre. C'est finalement au bout de quelques minutes qu'elle me répondit :

" Pour être honnête je ne sais pas ... Et il me faudra plus de temps que ça pour te répondre... je n'y avais jamais pensé ... hum .... et toi ?..."

Et moi ? Moi... Moi... Elle me prenait au dépourvut, pour moi, chaque réponse était préparée à l'avance, vu que j'arrivais très souvent à prévoir les questions, mais celle-ci n'était pas au programme. Est-ce que je la voyais toujours comme une soeur ? C'était une question que j'aurais dû me poser depuis longtemps, mais je ne l'avais plus vu depuis... Trop longtemps pour y penser. A vrai dire, ça pourrait paraître horrible ce que je vais dire, mais je n'ai pas vraiment beaucoup pensé à elle durant toutes ces années, je m'occupais trop à foutre le bordel, une nouvelle fois. Qu'allais-je répondre si elle me demandait ce que j'avais fait après être parti ? Je ne pouvais pas lui dire tout ça... Non, ce serait comme tout reprendre depuis le début, et si je reprenais depuis le début, ça voudrait dire que quelqu'un, autre que Nathaël, me suivrait, et que je serais une nouvelle fois obligé de le tuer, mais en y repensant, à par lui... Qui pourrait me vouloir du mal ?
J'étais encore assez indécis quand à mon choix de si je devais tout refaire en arrière, ou continuer, comme si de rien n'était... Mais pour l'instant, la question n'était pas là. Est-ce que Mayuu était réellement une soeur pour moi, ou autre chose...
Une amie, je n'en ai pas. Peu de gens comme moi admettraient qu'ils ont des amis, moi je n'admets même pas puisque je ne considère personne comme mon ami, ce serait une terrible erreur d'accorder sa confiance à quelqu'un. Personne n'avait le droit de l'avoir, ma confiance, que j'avais perdu il y a de cela bien longtemps.
Je ne l'aimais pas vraiment par amour, du moins, pas encore, je crois que même si Abi n'était plus là, je l'aimais encore, je ne m'étais certainement pas encore remis. C'est bizarre quand même de passer d'un homme à une femme comme ça. Avant, quand j'étais plus jeune, je trouvais cela totalement invraisemblable, maintenant, je ne sais pas, ça me paraît normal.
Ce n'était certainement pas une ennemie, non, je l'aurais déjà défoncer à l'heure qu'il est, et le fait qu'elle soit une fille n'aurait rien changé, absolument rien !
Donc finalement, rien n'avait changé concernant mes sentiments envers elle, c'était, pour l'instant, toujours une soeur, je ne voyais pas ce que je pouvais trouver d'autre. C'est alors avec toute l'assurance du monde que je lui répondis, me rapprochant un peu plus d'elle.

- Pour ma part, je te vois toujours comme avant, comme une soeur, en fait, je ne sais pas comment je pourrais te voir autrement, vu que moi, je n'ai pas spécialement grandis...

J'espérais que la réponse suffisait, que ça ne la dérangerait pas. D'ailleurs, pourquoi est-ce que ça la dérangerait ? Je ne faisais que dire la vérité. Pourquoi je l verrais autrement ? Alors que je venais à peine de la retrouver ? Bonne question, je devrais me la poser, un jour ou l'autre.
Je sortis une autre cigarette de ma poche, avec de la chance, aucune n'était trempée, j'affichais un léger sourire de satisfaction, j'en alluma une et la porta à ma bouche. Je leva les yeux en l'air. De quoi lui parler à présent ? Non je n'étais pas du genre à parler de la pluie et du beau temps moi, contrairement à d'autres. En fait, je n'ai jamais beaucoup parlé après avoir été vampire. J'avais beaucoup de choses à raconter, comme par exemple, la Révolution française, que j'ai pu voir en vrai grâce à mon pouvoir... Les guerres mondiales, Hiroshima... J'avais tant de choses à dire, et pourtant, je ne disais rien.
Le silence était pesant, j'avais l'impression qu'elle se faisait chier, c'est le seul mot que je pouvais trouver. Ma cigarette venait de se finir, j'en repris une, machinalement. A présent, l'air sentait le tabac, j'espérais que Mayuu supportait l'odeur, sinon je ne sais pas comment j'allais faire. Bon, je devais sortir quelque chose, vu qu'elle, elle ne semblait rien vouloir dire.

- Alors... Tu ne dis rien ?

Pff, minable Yakumo... J'aurai vraiment pu trouver mieux quand même. Je me pris la tête avec la main qui ne tenait pas la cigarette, signe de dire " Mais qu'est ce que je suis con moi"... Minable...

[Alors désolé pour L'ENORME retard et pour la réponse de mauvaise qualité, panne d'inspi et coeur pas à ça ont étés des fléaux]
Revenir en haut Aller en bas
Mayuu Hoshii
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 20
Localisation : assise

Feuille de personnage
Arme(s): deux 9 mm
Pouvoir(s): changer la formes de mes armes, boules d'energie, et pouvoirs spéciale
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: 4ans plus tard : nous revoilà a nous regarder [ Yakumo]   Mar 29 Nov - 17:51

mon retour de question semblai l'avoir perturbé mais beaucoup moins que moi ... Pourquoi avais-je réagis ainsi ? pourquoi une si simple question m'avait tant chamboulé. Je ne voulais pas le considérer autrement car j'avais qu'en le considérant autrement je le perdrais, et je ne voulais, c'était bien une de mes plus grandes peur. et puis il me donna sa réponse, et je fus rassuré ... enfin je supposais. Alors pour essayer de me convaincre moi-même je lui répondis, bien que ma voix n'ai pas l'air honnête envers lui mais aussi envers moi

" c'est vrai que tu n'as pas beaucoup grandis, peut-être est-ce mieux ainsi "

Je n'arrivais pas a avoir totalement conscience et confiance en ce que je disais mai je en savais pas pourquoi et cela m’énerva mais le silence retomba et il alluma un cigarette, pour être honnête je ne supportais pas cette odeurs peut-être parce qu'elle me rappelais le directeur de l'orphelinat, mais puisque c'était lui je ne disais rien, je le laissai. Le silence était pesant... Je me rendis compte que si je n'éteignais pas les lampes que je venais d'allumer je finirais par m'évanouir et je ne voulais as, alors d'un léger claquement de doigts tout s'éteignis ... Nous nous retrouvions dans un noir pratiquement complet seul la pleine lune a travers les épais nuage éclairait le sol de la plateforme. Je ne distinguais plus qu'une silhouette de Yakumo alors je me rapprochai de lui jusqu'à le distinguer a peu près correctement, c'est a dire a moins d'un mètre. et me tu... je détournais le regard vers le sol,ne sachant pas vraiment ou regarder. Puis le silence se rompit par une question de ça part a laquelle je rétorquai gentiment.

" Je suppose qu'il est préférable de ne pas se demander se qu'on a fait lors de ses quatre dernières années ..."

Je le pensais car j'étais moi même "fautive" va-t-on dire, car je n'avais pas fait que des belles choses, je n'avais pas envie de parler de ce que j'avais fait car je ne trouvais pas a merveilleux et je pensais m'en vouloir, mais je me disais que j'avais vengé mes parents et que c'était le plus important, même si je savais que ce n'étais pas vrai car j'avais tué quelqu'un de sang froid ... Mon regard c'était attristé mais je supposais qu'il ne se voyait pas caché par la pénombre, peut-être me trompais-je mais je n'avais aucun moyen de le savoir.je ne savais pas quoi dire... j'avais tant espérer lui parler, j'avais attendu ça depuis mon départ et j'avais pensé avoir tellement de choses a lui dire... mais maintenant qu'il était devant moi je en savais plus quoi lui dire et cela m'attristait ... et puis je poussai un léger soupir, je m’apprêtais a dire quelque chose que je n'avais jamais fait avant..

" Je ne sais pas si se serait très utile de te le dire, je ne suis pas du genre a avoué ce genre de pensée .. je suis honnêtes mais jusqu'à un certains point tout de même ... Tu va surement me trouver conne mais je suppose que te le dire me libérera ou je ne sais pas mais au moins ça nous fera parlé .."

Je en savais pas pourquoi j'avais dit ça mais maintenant je ne pouvais plus retourner en arrière mais je ne savais vraiment pas comment le tourner, je détournais les yeux comme gêné, peut-être l'étais-je un peu ...

" Je ... hum je .. "

Puis je soupirais de nouveau

" Tu sais quand j'ai quitté la Maho, je me suis sentie seule, et j'avais peur de ne jamais te revoir, les années passaient et je pensais a toi parce que je n'avais plus personne a qui penser ... j'ai aussi penser a une autre personne mais beaucoup moins. Quand je suis revenue sur l'ancienne Maho j'avais peur de vous avoir perdue a tout jamais tout les deux ... mais je suis arrivé ici et j'ai sentis votre présence, je savais que vous étiez là, mais avec une personne notre rencontre c'est mal passé et je me suis sentie délaissé."

Je marqua une pause, les yeux toujours détournée parce que je me sentais conne de dire ça mais je ne pouvais plus continuer, ma voix baissa lorsque je reprit

" A partir du moment ou je t'ai rencontré j'ai eut peur de te perdre, parce que j'avais confiance en toi, une confiance aveugle au départ mais de la confiance ... lorsque l'on s'est disputé, je me sentais idiote, je n'avais plus rien envie de faire et je n'avais même pas le morale pour être méchante j'en suis même venue a me confié a cette pouffiasse de blondasse de Fate... bref je ne te fais pas un dessin. "

Je m'arrêtais et le regardais cette fois en face, puis après avoir prit une légère inspiration je repris

" je ne sais pas se que tu va penser de ce que je viens de te dire, mais je ne te l'ai pas dit innocemment, je voulais au moins que tu le sache même si ça en va pas t’apporter grand chose et puis je ...."

Je n'avais pas envie de finir ma phrase car dans un sens je ne trouvais pas ça correcte de lui dire, mais je suppose qu'il était trop tard

" Je voudrais savoir si tu pouvais me promettre quelque chose ... "

J'attendis qu'il me réponde pour enchaîné sur ma demande

" Est-ce que tu peux me promettre de ne pas me laissé tombé ? enfin je veux dire, ne pas me rejeté d'un coup disons ..."

Je ne savais pas comment lui tourner mais je supposais qu'il avait compris et dans un murmure je me fit remarquer a moi même

" J'aurais du la fermer ... pour une fois ... "

[ Désolé ma réponse est un peu gniaise et pourris, mais en faite j'avais de l’inspiration mais mes posts reflètent souvent mes journées ou mes pensées "personnel" du coup bah ça a donné ça si tu trouve pas quoi répondre je le referais ]

.............................................♠................................................

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 4ans plus tard : nous revoilà a nous regarder [ Yakumo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

4ans plus tard : nous revoilà a nous regarder [ Yakumo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» " Ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort ! " Ouais bah à ce stade là, j'suis hulk ! - ALIX
» Nûrz Ghâshu nous revoilà !!!
» [En cours]Reprendre ce qui a été pris [Rang A]
» Nuit 1 : Protègeras ? Protègeras pas ?
» (m) evan peters ☩ Qui nous rend fou... Nous cingle de coups de fouet et nous acclame dans la victoire quand nous survivons à l’impossible...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maho... the return of war. :: Banlieue :: Bâtiments désaffectés-