Maho... the return of war.
Bienvenue sur Maho... The Return of War...
Venez faire un petit tour, n'hésitez pas a posez des questions!
Si le forum vous plait, votre inscription nous fera le plus grand plaisir.
Merci à vous et bonne visite =]

Maho... the return of war.

Tout recommence... La Maho fait un nouveau départ. Mais la guerre entre les humains et les magiciens a recommencé... Qui serez-vous? Quel camp choisirez-vous?...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des gens comme nous... Des humains [PV espion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Des gens comme nous... Des humains [PV espion]   Dim 8 Jan - 15:33

[Je vais écrire à la 3eme personne]

L'odeur nauséabonde imbibait les murs, le sol et l'air. C'était un mélange de déchets, d'animaux nuisibles qui grouillaient de partout et de l'eau polluée. Les murs des galeries souterraines formaient un arc de pierres et au centre de la petite allée était creusé un canal ou coulait l'eau des égouts. Cet endroit était bien les égouts, ce n'était pas le meilleur lieu où l'on pouvait se promener, loin de là. A part si vous aimiez respirer une atmosphère écœurante, humide et froide, une décoration lugubre ainsi que non chaleureuse, et comme animaux de compagnie de gros rat qui se logeait dans les fissures. Un bruit résonnait dans le cloaque, le bruit des gouttes qui s'écrasent sur les dalles glissantes. Soudain, on entendit retentir, des coups de feu au loin, une agression ...? Ou bien ...

-3 points à 2 ! J'arrive pas à croire que je te batte !
-Ce n'est pas encore finis, je te laisse juste prendre un peu d'avance.
-Mais oui ! Je te crois mon petit Susu-Kun !
-Tu peux éviter de m'appeler ainsi, ça fait perdre toute crédibilité.
Un rire machiavélique et enjoué sortit de la bouche de la jeune fille blonde. Alley se mit à charrier son équipier en persistant à répéter le surnom ridicule qu'elle lui avait attribué en se moquant de lui. D'un désespoir sans fin, Suzaku soupira et leva le regard lassé.
-Devant les autres, ou dans une mission tu ne le prononcera pas.
-Mais nan, mais nan.. Susu-Kun !
Elle tapota violemment son épaule en riant de bon cœur, ce qu'il ne fallait pas entendre et qui ne rassurait pas du tout. Le jeune homme habillé de bleu marine et de blanc, souleva son arme vers les bouteilles qui se tenaient en face d'eux.Le jeu était simple celui qui abattait le plus de bouteilles gagnait et cela en plusieurs manches. Suzaku, releva son menton, bloqua son poignet, déverrouilla la sécurité et commença à viser. D'une concentration hors paire, rien ne pouvait l'empêcher d'éviter son but. Un silence immense rempli l'espace sinistre et d'un seul tir, il réussit à dégommer 2 flacons. Le grand calme se brisa par le roulement des bouteilles qui finirent par tomber à l'eau. Baissant le magnum argenté, il expira puis sourit assez fière.
-C'était que de la chance, moi j'dis!
Susu-kun, se mit à ricaner à son tour et frotta la tête d' Alley avec sympathie et moquerie. La fierté de la blondine s'écroulait peu à peu, et d'un cou d'énervement mais non méchant, elle s'écarta et d'un revers de main poussa royalement sa mèche blonde qui pendait entre ses yeux vairons.
On pouvait bien se demander pourquoi ces deux jeunes civils se trouvaient ici, dans les égouts, en dessous de la ville. Ils n'étaient pas là par hasard, non bien sur... Il attendait patiemment d'autres personnes, des gens comme eux... Humains et espions.


Dernière édition par Suzaku Kururugi le Dim 8 Jan - 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Armenia Olga

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Des gens comme nous... Des humains [PV espion]   Dim 8 Jan - 15:50

A peine arrivée qu'on avait déjà un rendez-vous.
Voilà 5 bonnes heures que j'étais arrivée ici au repère des magiciens enfin appelez le comme vous voulez je suis ou je ne devrais pas être ainsi que me mission me le demande. J'avais eut le temps d'explorer un bonne partis de la ville, et je passais presque inaperçu avec mon énorme bazooka rangé dans un sac noir que je portais sur le dos et qui me dépassais sans conteste d'au moins 60 cm. C'était une ville assez agréable et plus calme organisé, pas trop polluée, je devais reconnaître que l'ambiance de cet endroit était apaisant et ma foi fortement sympathique, qui eut cru que des personnes venant d'un autre monde qui ont tué le dirigeant du notre. Mais bon les apparences étaient trompeuses, voilà ce que l'on nous avait appris, là-bas, sur terre. "Ne croyez pas se que vous voyez seulement ce que vous l'on a appris, se sont tous des monstres" Cette phrases me paraissaient un peu exagérer mais on ne discute pas l'armée non ?
En Marchant dans une ruelle j'étais tombé sur un plaque d'égout, au même moment où mon portable sonnait pour m'indiquer que j'avais reçu un SMS. "Rendez vous dans les égouts" Je sortis donc mon bazooka de sa house et explosa la bouche d'égout et provoqua une fumée grise qui monta haut dans le ciel pour se dissipé a travers ce ciel bleu. Ensuite je replaçai mon arme dans sa house, et je sautai dans les égouts. Je atterris avec finesse et commença a marcher.
L'endroit était tout simplement répugnant,l'eau qui y coulait était presque verte, toute sortes d'animaux plus étranges les uns que les autres y rodaient. cela m’effrayais et j'aurais été curieuse de savoir qui avait bien pu avoir l'idée de se donner rendez-vous dans un tels endroits... L'odeur était vraiment horrible. Et un calme for étrange régnais, mais il fut stopper par des rires, qui me surprirent un peu. Par curiosité je me dirigeais vers eux, lorsque je tombais sur deux gens, un brun et une blonde. ça devait être eux, alors de ma voix aiguë et stridente tout autant que gamine, je leur dit d'un ton énervé

" C'est vous les deux boulets qui nous on données rendez vous dans les égouts ?"

Oui ma façon de me présentez n'est pas très poli, mais peut m'portait j'étais là sous la contrainte si en plus je suis obligé d’être poli sa va pas le faire
Revenir en haut Aller en bas
Hast

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 26
Localisation : Quelque part~quel besoin as-tu de savoir ou je suis?

Feuille de personnage
Arme(s): un simple baton de cuivre rétractable
Pouvoir(s): éléctrokinésie
Camp: Humains

MessageSujet: Re: Des gens comme nous... Des humains [PV espion]   Dim 8 Jan - 21:09

Trois jours.....trois jour que je suis ici, et on peut dire que je n'ai pas eu de chance j'ai croisé une femme des le premier soir qui doit se douter de quelque chose....et dès le lendemain j'ai été réduite a l'état de servante obéissante d'une magicienne.....J'ai dut être envoyer trop tôt sur le terrain....je suis trop faible et je sert a rien a part m'attirer des ennuies....je pense que le mieux c'est que je demande a quitter le groupe opérationnel pour l'instant pour pas que les autres. Je peux toujours continuer de m'informer mais en tant qu'agents dormant? Pourquoi pas? J'aurais un peu de tranquillité pour un moment....du moins si on oublier se que m'as demander ma maîtresse. Je regarde devant moi....y as pas a dire cet endroit est magnifique, le lac est immense et totalement sain, si seulement c'était pareil sur terre on as détruit notre planète nous même et maintenant on accuse les magicien de tout même de sa. Je trempe mes pieds dans l'eau....comme le destin est cruel, j'adorais me baigné et j'en ai plus l'occasion l'eau est devenu ma pire ennemie. Bien que je contrôle mon "don" de mieux en mieux je ne peut toujours pas me baigner. Quel plait! Et comme toujours les seules personne que j'interresse c'est a cause de mon don....ils ne comprennent pas que je préférais ne pas l'avoir? Y as que ma maitresse qui semble plus interresser par moi que par mon pouvoir et encore c'est parce que je suis docile.....

Qu'ai-je fait pour mérité tout sa? ......soudain mon téléphone vibre avec un message simple mais qui veux tout dire *Rendez vous dans les égouts....* Pourquoi faut toujours que se soit dans des endroit dégeux, je sait que l'ont doit se réunir dans des endroit discret ou ils n'y as presque personne....mais tout même, en faite se qui me gene le plus c'est de devoir me laver après.....encore un supplice et en plus l'odeur des égouts est très dur a retirer. Je soupire et remet mes chaussure avant de rentrer discrètement dans les égout par la bouche la plus proche en ayant toutefois entendu une explosions non loin d'ici mais je préfére ne pas me poser de question.. Et cette fois j'ai pas a choisir un masque puisqu'il est déjà choisi c'est celui que je porte toujours lorsque j'ai a faire avec l'armée. Car on en fait partit a titre non officiel.

J'arrive au lieu du rendez vous mais je reste cacher dans l'ombre personne ne semble m'avoir vu pour l'instant je regarde il y as un homme et deux femme dont une portant un bazooka....et les deux autres semblent s'être amusé a tirer sur des bouteilles....des accro de la gachetes...enfin bon je doit être la seule humaine a ne pas utiliser d'armes conventionnels. Je finit par me manifester par une toux exagéré après que la bazookanienne aie parler. J'en déduis que celui qui dirige le groupe doit être le mec vu que la fille a pas l'air d'avoir la tête de l'emploie. J'envoie une pique a la fille au bazooka.


-Tu les traite de boulée mais vu la fumé qui sort encore de ton arme l'explosion que j'ai entendu vien de toi...Alors tu ferrais mieux de reflechir avant de causer on doit être discret il me semble.

Et oui pour l'armée je suis une femme zélé et arrogante envers ses égaux et inférieur, bref un bon petit soldat quoi. Maintenant je crois que tout le monde est la il me semble qu'on est que 4 pour l'instant. Et j'ai bien envie de voir la réaction de la fille au tempérament explosif qui correspond bien a son armes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des gens comme nous... Des humains [PV espion]   Lun 9 Jan - 18:09

Un son de pas se rapprocha au fur et à mesure, ce qui interrompra la séance de tirs. Se retournant vers le bruit venant de l'ombre, Suzaku et Alley purent apercevoir une jeune fille. Vêtue de noir sa couleur de cheveux faisait contraste avec ses habits. Sa chevelure bien particulière était violette claire et sa coiffure était accompagné d'un gros nœud noir accroché au dessus de son crâne. Mais ce qui interpella le plus les deux espions, fut l'énorme boite sombre, qu'une si petite fille pouvait porter sur son dos. Ainsi, les pensées des deux humains furent aussi les même, "que pouvait elle bien dissimuler à l'intérieur ?". Mais leurs préoccupations furent stopper par la voix aigüe et stridente, -principalement dérangeante-, qui donnait d'un ton gamin et énervé une réflexion aussi semblable que sa voix: puérile.
" C'est vous les deux boulets qui nous on données rendez vous dans les égouts ?"
Quel jolie impression offrait elle pour se présenter. Suzaku, la regarda avec simplicité et indifférence par rapport à sa remarque. Mais ça ne le dérangeait pas, cette peste pouvait toujours essayer de répliquer avec des insultes, il n'y aurait aucune différence. Alors un petit sourire se dessina, qui voulait exprimer "moi aussi, enchanté". Mais comparé au grand silence de son ami, Alley sortit de ses gongs, elle ne supportait pas les gens qui se comportait comme elle. Qui méprisait les gens par leur paroles ou leur regard. La phrase de la "présumée nouvelle espionne" voulait tout dire envers elle: Alley n'allait pas bien supporter cette jeune fille ingrate très longtemps. La blonde aurait tellement aimé lui refaire sa coupe, en lui coupant la moitié de ses cheveux en tirant une balle, mais elle fut prise de court par quelqu'un d'autre.
La fille habillé de noir reçut une pique juste après que celle-ci avait osé répondre méchamment, venant justement de cette personne mystérieuse. La chipie quelque peu amochée, Alley ne put s'empêcher de ricaner doucement. C'était encore une fille, plutôt une femme avec des cheveux cette fois ci rose. Pour se camoufler c'était très pratique.
-Tu les traites de boulets, mais vu la fumé qui sort encore de ton arme, l'explosion que j'ai entendu vient de toi...Alors tu ferrais mieux de réfléchir avant de causer on doit être discret il me semble.
Le jeune homme, souris un instant comme remerciement à la femme qui faisait la morale à la gamine, pour tout dire ce n'était pas faux mais, son air sérieux et neutre repris vite le contrôle de son visage.
-Merci de le dire. Mais à l'avenir on évitera de se blesser entre nous. Nous sommes déjà peu, alors si nous commençons à s'entre tuer, cela serra vite finit. Nous sommes donc au complet d'après mes informations. Je pense qu'il serrait préférable de se présenter pour mieux se connaitre et apprendre à se faire confiance.
Se faire confiance... Suzaku, imaginait que ça allait être rudement difficile avec : Alley, qui possédait un double tempérament, la fille à la housse immense qui démarrait en beauté avec des réflexions intenses et la femme qui elle blessait ses compagnons . Ils étaient tous formés pour réussirent, mais ils ne se connaissent pas, tout se qu'ils leur restaient à apprendre c'était de travailler ensemble, pour enfin réussirent en équipe. Le jeune brun cligna sagement des yeux et d'un ton calme il fit sa présentation.
-Kururugi Suzaku. Je serrais le chef du groupe, choisi par l'armée. Enchanté.
D'une pose énergique, d'un clin d'œil adorable, mais idiot, et d'une intonation joyeuse, Alley suivit.
-Alley Scott ! Espionne depuis moins d'une semaine et heureuse de vous connaitre ! Un peu moins pour toi gudule, mais c'est pas grave ! J'essaierais de te supporter, pour le bien de l'équipe bien sur !
Annonça t elle en pointant du doigt la fille aux cheveux mauve. Et elle s'emporta dans un fou rire qui s'arrêta quand elle vit Suzaku entrain de la regarder désespérément. Lorsqu'elle eut reprit ses esprit, il put continuer en s'adressant aux deux autres qu'il venait tout juste de faire la rencontre.
-Et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Armenia Olga

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Des gens comme nous... Des humains [PV espion]   Mer 18 Jan - 18:20

Il était resté indifférent a ma remarque et ne m'avait lancé qu'un simple regard. Ce type me prenait de haut et je n'aimais pas ça, mais je n'avais pas le choix, je devais lui obéir on m'avait mis sous ses ordres. Je devait avoué que, même si en surface j'obéissait en tant que gentille fifille, au fond de moi, je devais avoué que je rêvais de rencontré un espèces étrange, une magicienne, j'aimerais tellement voir ce dont est capable un grand magicien, comme dans les comptes pour les enfants, des grandes lumières. D'ailleurs dans la logique des choses, les humains devraient trouvé les magiciens magnifiques, ils sont toujours merveilleux dans les contes pour enfants. Mon plus grand rêve aurait été soit de retrouvé ma famille, soit de me lier d’amitié avec l'une de ses créatures, mais l'un comme l'autres étaient impossible, et cela me rendais tristes, n'était-ce pas cruelle d’empêcher une enfant de réaliser son rêve mais voilà je ferais avec.
Soudain un fille, cheveux rouges, pas très grandes, rien a la main s'approcha et me fit une remarque j'eus envie de répondre mais le mec me coupa de court, ce qui me tapa sur le système bien qu'il la rembarra un peu -en me rembarrant en même temps, mais passons- Puis il décidais de passer au présentation. Mais je vis la fille blonde, a qui je n’avais pas encore apporté grande importance semblait avoir un problème par rapport a l'autre et a moi, je lui souris, un jolie sourire mesquin.
Le mec se présenta Suzaku je sais pas quoi, la fille Alley je sais pas quoi, qui d’ailleurs partie dans un fou rire qui me laissais sans voix, non seulement je ne comprenait pas pourquoi elle riait mais en plus elle se foutait de moi ... et après c'est moi qui cherche. je laissa échapper un


" euh ....."

Mais elle se stoppa net lorsque le type la regarda apparemment désespéré. Puis demanda nos nom, bon d'après ce que j'en comprenais c'était a moi de me présenter bon bah ...

" Armenia Olga "

Et puis je posai mon arme a terre et m'assis dessus. Ensuite je regarda la fille au cheveux rouge et lui dit

" Et toi, c'est quoi ton nom ? enfin ton prénom "

Puis je fusilla du regard la blonde qui s'était ouvertement foutu de moi ce qui m'avait profondément tapé sur le système et je m'étais contenue un max pour pas réagir

[je tiens a m'excuser pour la taille la qualité et le temps de réponse ]
Revenir en haut Aller en bas
Hast

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 26
Localisation : Quelque part~quel besoin as-tu de savoir ou je suis?

Feuille de personnage
Arme(s): un simple baton de cuivre rétractable
Pouvoir(s): éléctrokinésie
Camp: Humains

MessageSujet: Re: Des gens comme nous... Des humains [PV espion]   Jeu 19 Jan - 21:20

Le jeune homme me sourit en réponse a la leçon que je donne a la fillette. Il semble apprécié, mais en tant que chef il nous rembroue toute les deux. En insistant sur le fait qu'on doit oublier toute idée de différent et nous faire confiance et surtout évite de nous entre-tuer a cause de notre petit nombres, je doit reconnaître qu'il 'as pas tord a 4 sa vas être coton. En tout cas il sait motivé les troupes.
Enfin un bon chef? Bye bye le favoritisme que j'ai vu pendant si longtemps?
Finalement servir sous ses ordres seras peut être plus agréable que je ne le pensait. Je m'appuie contre un des murs de l'égout, bien que répugnant dans le caniveau même le mur lui n'est que couvert de mousse au dessus de ma taille me permettant de ne pas trop salir mes vêtements. Après cela il se présenta et comme mon intuition me le disait sa serait bien lui qui tien les commende très bien sa me vas, sa a l'air vraiment d'être celui qui as le plus la tête sur les épaules ici......mais le laisser seuls avec trois filles n'est-ce pas un risque? D'habitude on essaye d'avoir un certain équilibre. Enfin il as pas l'air comme sa c'est déjà sa. Viens au tour de son ami de se présenté, sa se vois toute suite qu'ils sont plutôt en bon terme en même temps le petite Alley scott ne le cache vu qu'elle est familière avec lui. Je ne put m’empêche de rire lorsqu'elle pointa du doigt la bazoukanienne et sortit une réplique hilarante. Le mieux reste le regard complètement désespéré que lui lance Suzaku, sa laisse imaginé qu'elle est souvent comme sa. Je pense que tant qu'elle seras la je m'amuserait bien.

La gamine s'assis sur son arme démesuré et se présenta. Voila un nom peu habituel, du moins a mes oreilles. Je remarqua que c'était a moi de me présenté. Et bien soit.


-Hastuné campbell, soldat spécial d'élite, envoyer ici pour les même raison que vous. Spécialiste ne éléctrokinésie.

Je m’interrompis un instant.

-Je pense qu'il serait utile de connaître les spécialité de chacun non? Vous connaissez la mienne et celle de Armenia est évidente, soutien lourd si je ne m'abuse.

Je voulais expédié au plus vite cette réunion, la célérité est primordial pour se genre d'organisation, moins on reste en contact moins on risque de se faire prendre. Mais je n'arrivait pas vraiment a détaché mon regard de suzaku, il réussissait a capté mon attention. Il avait un certain charisme, mais beaucoup moins que ma maîtresse.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des gens comme nous... Des humains [PV espion]   Sam 11 Fév - 13:43

La petite fille posa le gros objet qu'elle portait, sans encombre sur le dos, pour s’asseoir dessus, après s’être présentée comme Armenia Olga. « Olga », faisait parti des noms typiques russe, comme le pensait Alley, mais Armenia ce nom original elle ne l'avait jamais entendu autre part. On aurait pu dire que sa mesquinerie, c'était arrêté au mignon petit sourire qu'elle avait adressé à l'ex-mannequin, que celle-ci avait ouvertement ignoré, sans intérêt. Mais finalement cela avait repris de plus belle, quand Armenia réengagea la conversation de présentation en posant la question à l'autre femme. Elle fusilla par la suite, d'un regard noir Alley, qui lui répondit par un grand sourire hypocrite. Suzaku, qui ne portait aucune intention sur la scène qui se passait à coté lui, se mit à s’intéresser au nom de la jeune femme aux cheveux rose, après avoir retenue celui d'Armenia. Sa curiosité se porta, après avoir dit comme elle s’appelait, au don qu’elle possédait. Electrokinésie. Certes, cela ne pouvait être point un pouvoir, devait il s'inquiéter ? En tout cas il ne le fit pas, il préféra faire confiance à sa futur coéquipière, après tout cela allait peut être servir en cas d'urgence. La fille qui se nommait Hastuné Campbell, avait marqué une pause, qui creusa la profonde atmosphère des égouts. Enfin, elle reprit en demandant à chacun ses spécialités. Le jeune homme, posté, bien stable sur ses deux pieds approuva d'un petit hochement de tête. Plus vite cette réunion serait terminé mieux, cela sera. Le but d’être espion, était d'un point être discret. Si quelqu'un, par hasard ou non, découvrait des inconnus discutant sur le fait d'observer leur monde voir plus, cela serrait bien ennuyeux, et risqué. En parlant de violence, cela il voulait l’éviter, même si ces créatures avait détruis une grande partie de leur planète, il restait des gens qui n'avaient rien fait. Cette pensées lui étaient mitigées, d'un coté il leur en voulait à ces êtres surnaturels, ceux qui pouvaient instauré d'un claquement de doigts le chaos, faire effondrer une humanité avec peu d'effort, alors que celle-ci avait mit une éternité à s'édifier. Ils pouvaient réduire en cendres les souvenirs heureux, pour les laissé dans une noyade de désespoir et de tristesse. Les visages joyeux de ses familles (surtout la dernière avec qui il se sentait comme chez lui), de ses amis, des gens qu'ils avaient rencontré auparavant, plusieurs furent effacés, ces visages souriants... La questions qui brûlaient depuis longtemps ses lèvres, revenait sans cesse tourmenter son esprit, souvent pendant les nuits froides, les insomnies. "Pourquoi ?". Tout cela pouvait mener à rien, mais il avait un sentiment profond de vengeance à accomplir. Et puis son père, la dernière expression qu'il avait donné à son pauvre fils malveillant, était de la fierté, il lui offrait un sourire paisible, lui avait chuchoté de sauver tous ce qu'il pouvait, lui souriait... Encore, et encore jusqu’à la fin, montrant qu'il était fier de lui. Mais il ne comprit jamais pourquoi, il était fièr d'un homme qui l'avait assassiné... Mais en même temps, en voyant ce peuple vivant en paix et en harmonie, il enviait tout ça. En observant ces jeunes enfants, ces femmes, ces hommes heureux, leur familles soudées, il avait du mal à penser qu'il fallait à leur tour, peut être tout détruire. Les faire souffrir, il n'aimait pas faire du mal sans raison, mais en y repensant, la sienne était probablement valable, Ça ne pouvait être ni tout noir ni tout blanc, ce monde cachait certaines choses horribles, mais elle ne se voyait pas de l'extérieur. Alors ce but était de découvrir ce que dissimulait cet univers magique. Quand on pense à « magique », on fait allusion à de la belle magie, des multiples choses magnifiques que l'on pourrait faire, aux rêves. Mais quand Suzaku et Alley, voyait la Terre d'aujourd'hui les rêves s'étaient envolés, ou alors s'étaient éternisés...Rétorquant à la question posé, le regard droit qui alternait sur les 2 filles qu'ils venait de connaître, il annonça sa spécialités. En essayant d'oublier les pensées qu'il venait de soumettre à son esprit, un brève instant.

- Je contrôle un IS, le Lancelot,je suppose que vous en avez entendu en parler. De type rapide et précis. Je ne l'utiliserais surtout que pour les gros combat. Pour l'instant, nous n'en auront pas besoin. Sinon je suis spécialisé pour prendre l'apparence de plusieurs personnes, utiliser plusieurs couvertures.

Il employait des phrase direct et assez simple pour se faire bien comprendre. Sa voix de fléchissait pas, sans timidité ni trop de confiance, c'était plutôt naturel. Son principal domaine, était de prendre la place de n'importe qui, principalement des hommes, les femmes n'étaient pas encore dans son registre. Il arrivait avec facilité et spontanéité, a copié les gens, peut être un don. Il lui suffisait d'observer la personne dont il devait prendre l'aspect, et il arrivait sans faille à l'exercer. Dans un groupe, il était toujours bon d'avoir quelqu'un comme ça, mais pas que.

-Je possède aussi un IS, mais plutôt de type puissance. J'espère assez pour rivaliser avec "eux"...

Quand Alley disait « eux », elle désignait bien sur les magiciens. Ça la dérangeait d'un certain côté de les surnommer « magiciens », pour elle ce n'était pas l'idée qu'elle se faisait d'un magicien. Sa haine envers eux était bien plus amplifié que celle de Suzaku, sa vengeance la rongeait depuis bien longtemps, elle l'oubliait parfois, mais elle resurgissait peu de temps après. Derrière ses sourires, se cachait une fille pleine de rancœur et de dégoût. Elle jouait comme un double jeu auprès de tout le monde, auprès d'elle même. Les larmes qui avaient été versées, le sang qui avait coulés, elle pouvaient encore les ressentir jusqu’au fond d'elle même. Quand, elle regardait ces êtres vivants dans cet autre monde, elle ne put s’empêcher de voir un autre visage qui apparaissait. Celui d'une personne qu'elle aurait pu voir mourir devant elle, une personne souffrante, agonisante. La vraie joie, avait comme qui dirait, quitté son âme, laissant place a toutes ses sensations négatives. Sa vie pouvait être résumé à ça. Serrant le point puis lâcha toutes pressions, elle continua sa phrase, après s’être stoppée quelques secondes, car elle plainait dans ses pensées brouillées. Comme a son habitude elle se remit pleine d'entrain et sourit avec gentillesse, aux 2 filles et au jeune homme.

-Ah oui ! Uhm... Je suis spécialisée, sinon, dans les armes a feu de précision pour viser de loin, comme par exemple le sniper. Mais les petits pistolets me plaisent bien aussi.
Elle hocha la tête sur le coté pour montré la fin de sa phrase, et garda un petit air joyeux.

[Désolée pour le temps que j'ai mis pour répondre ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des gens comme nous... Des humains [PV espion]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Des gens comme nous... Des humains [PV espion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» ϟ Y a combien de Mousquetaires, déjà ? 4 ? Comme nous, quoi !
» Neuvième Epoque: Les Gens ne sont pas humains.
» Et des idiots comme nous. | pv : Jasmin (terminé)
» Galadriel ♣ Car nous sommes des gens civilisés
» Sur cette terre, comme l'ombre nous passons. Sortis de la poussière, nous y retournerons. PV Louvly
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maho... the return of war. :: Banlieue :: Egoûts-