Maho... the return of war.
Bienvenue sur Maho... The Return of War...
Venez faire un petit tour, n'hésitez pas a posez des questions!
Si le forum vous plait, votre inscription nous fera le plus grand plaisir.
Merci à vous et bonne visite =]

Maho... the return of war.

Tout recommence... La Maho fait un nouveau départ. Mais la guerre entre les humains et les magiciens a recommencé... Qui serez-vous? Quel camp choisirez-vous?...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ca a tonné devant la mer... [Takayuki] *NC ._.*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fate Testarossa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi ~

Feuille de personnage
Arme(s): Une arme intelligente appelé Bardiche
Pouvoir(s): Maîtrise de la magie Mid-Childa, magicienne de rang SS+ ou SSS++(x) en passage Hückebein
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Ca a tonné devant la mer... [Takayuki] *NC ._.*   Ven 4 Nov - 17:45

Suite du post :
Ca va tonner devant la mer... avec Takayuki et Mayuu Hoshii à la plage

Rappel des deux derniers RPs :

Fate :
Spoiler:
 

Takayuki :
Spoiler:
 



.............................................♠................................................


Dernière édition par Fate Testarossa le Sam 7 Jan - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://the-return-of-war.forumgratuit.org
Fate Testarossa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi ~

Feuille de personnage
Arme(s): Une arme intelligente appelé Bardiche
Pouvoir(s): Maîtrise de la magie Mid-Childa, magicienne de rang SS+ ou SSS++(x) en passage Hückebein
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ca a tonné devant la mer... [Takayuki] *NC ._.*   Ven 4 Nov - 22:23

"Il ne faut jamais avoir peur de moi... Logiquement, tu pourrais, mais il ne vaut mieux pas. Disons que je suis comme un chien..."

Comme un chien? Que voulait-il dire par là? Je ne voyais pas vraiment. Une vie de chien n'avait absolument rien d'enviable ni de spécialement attirant mais j'avais beau réfléchir, je ne comprenais pas le sens de ses paroles. Il devait mener une vie difficile sûrement... Après tout, il était humain, infiltré ici qui plus est, et la vie ne devait pas être facile tout les jours... Évoluer ainsi au milieu d'ennemis.. Les ennemis après tout... C'était nous, les magiciens... C'était moi. Nous étions censés nous battre. Il avait beau appartenir à un camp qui avait tenter de détruire les miens, l'inverse était également vrai... Dire que j'étais tombé amoureux de l'ennemi et qu'il semblait lui aussi se retrouver par ces sentiments dans une situation embarrassante... Dans mon cas, ce n'était pas trop un problème, j'avais pris un congé d'une durée indéterminée avec l'Eclipse auprès du Bureau d'Administration et de toute façon, je n'avais jamais été impliqué dans cette guerre que pour éviter les massacres et l'arrêter. Cependant mes actions n'avaient en rien contribuer à l'apaisement de ce conflit... Mais lui? Quel rôle pouvait-il jouer dans tout ça? Je pourrais lui demandé, mais n'osais pas. De peur qu'il croit que je sois ainsi juste pour des informations stratégiques et militaires, ce qui était totalement faux. Je l'aimais et n'avais pas d'autres peur de lui que ses réactions. Quittant mes pensées, je revins à la réalité et à la situation présente pour répondre :

"Je n'ai pas peur de toi. Au contraire, ta présence et tes paroles m'apaisent. Mais j'avais peur de ta réaction face à ce que... J'avais à te dé... Déclarer..."

Il me dit alors que j'avais vécu une éprouvante journée et que par conséquent, je devais me reposer pour être au meilleure de ma forme et me remettre. Je ne refusais pas. Après tout, une petite sieste ou quelques temps d’alitement ne me ferait pas de mal, mais pour tout dire, j'allais beaucoup mieux. Grâce à lui. Il me rallongea et déposa une caresse sur son front avant de se diriger vers la fenêtre de laquelle il contempla l'extérieur de longues minutes. Ces gestes, bien que simples, m'étaient très appréciables... Je déposais mon regard sur lui. Il semblait dans une réflexion qui le perturbait réellement d'ailleurs son point se serrait et l'expression de son visage durcissait. Je me demandais vraiment à quoi ou à qui il pensait mais ne m'en mêlais pas. Il brisa le silence.

"Je... Je peux m'allonger à côté de toi?"

Je rougis. Bégaye. S'allonger à mon côté?... Ce n'est qu'après que je me ds qu'il a besoin de repos, qu'il n'est pas chez lui et qu'il ne connait donc pas la maison. Je m'apprêtais à lui donner une réponse positive bien que gênée lorsque sans un mot de plus, il se glissa sous la couette de mon lit, se joignit à mon côté pour finalement se blottir contre moi. Je rougissais à nouveau. Il ferme les yeux. A t-il réellement l'intention de s'endormir là?... Ce n'est pas que ça me dérange. Loin de là! Mais je prends quand même de la place >< Et puis il doit être fatigué je dois le laisser dormir >< Je me redresse à nouveau, me fais toute petite en me serrant sur le côté du lit pour lui laisser de la place tout en essayant de ne pas me dérober pour lui montrait que sa présence ne me dérangeait pas et commençais :

"Euh... Ta... Takayuki? Tu dois être fatigué... Je devrais te laisser dormir je pense, appelle moi en cas de besoin. Je serais à tes petits soins."

.............................................♠................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://the-return-of-war.forumgratuit.org
Takayuki

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 90
Localisation : L'important c'est pas là où je suis mais là où je voudrais être.

Feuille de personnage
Arme(s): Mon ossature
Pouvoir(s): Pouvoirs de la terre
Camp: Autres

MessageSujet: Re: Ca a tonné devant la mer... [Takayuki] *NC ._.*   Dim 6 Nov - 12:04

"Euh... Ta... Takayuki? Tu dois être fatigué... Je devrais te laisser dormir je pense, appelle moi en cas de besoin. Je serais à tes petits soins."

-Non!

Cela m'était sorti de la bouche...d'un coup...

-Ne m'abandonne pas je t'en suplie!Reste à côté de moi...

La perspective de repenser à des choses morbides ne me plaisait pas du tout...Je n'avais pas voulu lui répondre de manière brutale mais la peur m'y avait contraint...
Je la serrai dans mes bras tout en lui murmurant:

-Promets-moi de ne pas m'abandonner...je n'ai plus personne sinon...Même Mayuu m'a tourné le dos simplement parce que je t'ai sauvé alors...

Une lueur rouge qu'elle ne put voir passa dans mes yeux...

-...promets-le moi...

Et là comme pour casser ce grand moment mon ventre gargouilla...Automatiquement je rougis ce qui me changea de mes pensées négatives...



Revenir en haut Aller en bas
Fate Testarossa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi ~

Feuille de personnage
Arme(s): Une arme intelligente appelé Bardiche
Pouvoir(s): Maîtrise de la magie Mid-Childa, magicienne de rang SS+ ou SSS++(x) en passage Hückebein
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ca a tonné devant la mer... [Takayuki] *NC ._.*   Mar 27 Déc - 14:39

"Non!"

Ce cri résonnant, brusque mais clair. Un long silence. Je ne dis rien. Etonnée par sa réaction. Il prend la parole et me supplie. Me supplie de ne pas l'abandonner, de rester à ses côtés. Cette voix... Est-il si malheureux que ça lui aussi? Il semble particulièrement perturbée... Serai-ce les paroles de Mayuu qui l'auraient blessé ainsi? Il a l'air si mal en point. Restant dos à lui comme je l'étais depuis tout à l'heure, serrée contre lui par la force de ses bras d'où je n'arrivais pas trop à me dérober. Je ne savais quoi répondre. Bien sûr que je ne l'abandonnerai pas. Lui qui m'avait aidé et que j'aimais, il aurait été trop idiot de tout arrêter ainsi... Je continue de sentir son souffle chaud et sa respiration accélérée, sûrement due à un stress ou un énervement. Ou peut-être même les deux. Il a presque l'air de trembler et la force avec laquelle il me sert contre lui a beau être agréable, elle semble à la limite de la violence.

Je sais qu'il ne fait pas exprès. Mais je ne vois comment l'aider... Je ne me dégage pas comme je l'aurai sûrement fait avec quelqu'un d'autre. Je m'apprête à parler quand son étreinte autour de mon corps se resserre et qu'il me chuchote ces quelques mots à l'oreille :

"Promets-moi de ne pas m'abandonner... Je n'ai plus
personne sinon... Même Mayuu m'a tourné le dos simplement parce que je
t'ai sauvé alors..."


Alors c'est ça?... Lui aussi il est seul? Je me retourne pour être face à lui et saisis son visage de mes deux mains avant de commencer d'une voix douce et rassurante :

"Ne t'en fais pas... Je ne t'abandonnerai pas... Pour rien au monde. Rien ne me fera jamais changer d'avis. Je crois que je t'aime comme une folle et je n'ai plus personne moi non plus. Alors je t'en fais la promesse. Jamais je ne t'abandonnerai... Jamais. Fais moi confiance..."

Je finissais ces quelques paroles d'un sourire doux quand le grognement de son ventre retentit : il avait faim. Esquissant un autre sourire, amusé cette fois, je glisse en dehors des draps et me relève :

"Je reviens. Je vais te préparer quelque chose."

Je descendis rapidement pour revenir quelques minutes plus tard portant à bout de bras un lourd plateau bien chargé de nourriture en tout genre. Je le déposais sur le lit à son côté et m'asseyais sur le rebord :

"Mange. Cela te fera sûrement du bien ^^"

.............................................♠................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://the-return-of-war.forumgratuit.org
Takayuki

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 90
Localisation : L'important c'est pas là où je suis mais là où je voudrais être.

Feuille de personnage
Arme(s): Mon ossature
Pouvoir(s): Pouvoirs de la terre
Camp: Autres

MessageSujet: Re: Ca a tonné devant la mer... [Takayuki] *NC ._.*   Sam 7 Jan - 19:29

"Mange. Cela te fera sûrement du bien ^^"

Je saisissais quelques-uns des petits plats que m'avaient préparé Fate et les engloutissaient les uns après les autres...Tandis que je mangeais une de ses spécialités mon regard se posa sur quelque chose qui me donnait autrement plus faim....Deux magnifiques gateaux recouverts par une nappe...

Je lui tendais un petit gâteau puis dès qu'elle l'eut terminé je l'embrassai.Tout d'abord je ne fis que lui mordiller la lèvre avant de commencer à utiliser ma langue...
En même temps mes mains la carressait doucement...doucement...mais surement.La droite commença à glisser vers son bas-ventre tandis que la gauche s'occupait du sein gauche qu'elle titillait tant et si bien que ce dernier se dressait impétueusement...la caresse par-dessus le vêtement était d'autant plus excitante qu'ensuite je passerais en dessous avec la main gauche...
La droite,elle, était déjà à sa position en train d'apprendre à Fate ce que deux doigts pouvaient faire...

Je me stoppai un moment et lui dis:

-Cela ne te gêne pas?

Il était vrai que je n'avais pas pris son avis en compte...En attendant sa réponse pour lui laisser la bouche libre je lui embrassai les épaules,le cou...
Revenir en haut Aller en bas
Fate Testarossa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi ~

Feuille de personnage
Arme(s): Une arme intelligente appelé Bardiche
Pouvoir(s): Maîtrise de la magie Mid-Childa, magicienne de rang SS+ ou SSS++(x) en passage Hückebein
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ca a tonné devant la mer... [Takayuki] *NC ._.*   Sam 7 Jan - 20:06

J'avais donc posé le plateau sur le lit, à la place que j'occupais il y avait à peine quelques minutes et m'étais assis juste à côté, sur le rebord, me retournant pour l'observer, un sourire aux lèvres. Pour subvenir à ses besoins tout en respectant ses goûts alimentaires que je connaissais trop peu pour tenter l'originalité, j'avais choisi de faire un mélange et lui avais donc apporté un assortiment de petits gâteaux colorés et d'aliments plus salés, lui laissant ainsi le choix. Apparemment, celui lui plaisait puisqu'il goutait à tout et finissait tout ce qu'il commençait. J'affichais un sourire, heureuse de le voir satisfait de ce que je lui avais fait. Tandis qu'il continuait, je remarquais que son regard s'était posé sur moi. Mais d'une façon... Assez intimidante ce qui me fit rougir et esquisser un air quelque peu idiot histoire de cacher ce que je ressentais. Il me tendit ensuite un gâteau, comme pour me faire oublier, que je saisis après l'avoir remercier et que j'engloutissais.

Ce fut à ce moment là que les choses basculèrent sans que je ne puisse immédiatement comprendre. Il en avait profité pour m'embrasser mais différemment de tout à l'heure. Ce baiser qu'il m'avait offert était plutôt rassurant tout à l'heure, fait pour m'expliquer qu'il tenait à moi, sans me brusquer. Celui là était plus passionnel, plus ardent... Surprise, je me laissais cependant faire. Mais ces gestes commencèrent à changer et je le remarquais par le chemin de sa main gauche qui venait de se créer un chemin vers mon sein gauche qu'il caressait de manière plutôt agréable tandis que son autre main c'était déjà permise de glisser sous mes vêtements et de caresser mon intimité. Ces caresses étaient pour le moins surprenante...

"Ta... Takayuki?... Je..."

Un léger bruit qui ressemblait à un gémissement m'échappa. Il s'était arrêté t me demandait si cela ne me dérangeait pas trop tout en déposant un léger baiser dans mon cou. Je ne répondais pas, trop surprise et gênée comme le laissait deviné mon teint, passé d'une pâleur extrême à une rougeur presque mignonne.

"Non enfin... Je..."

Je ne trouvais pas trop mes mots... Ces caresses étaient des choses nouvelles. Je n'avais jamais ressenti ce sentiment car comme le montrait les réactions de mon corps, je les appréciais grandement. Mais... Jusque là, personne ne s'était permis de me toucher ainsi... Enfin... Presque. Jail, cet homme que je détestais tant et qui m'avait tant terrifier par le passé, s'était essayé par de nombreuse fois à des tentatives de viol qui s'étaient -bien heureusement- arrêté à ces simples préliminaires. Mais jusque là, je n'avais jamais accepté ces gestes. C'était quelque chose que même Edward ne s'était pas permis et que Dieu sait, je le savais, au fond, j'attendais... Un sourire s'affichait sur mon visage, tandis que, luttant contre mon gêne je répondais :

"Je... Je t'en prie continue..."

Une légère caresse sur son dos l'invita donc à poursuivre ses caresses.

.............................................♠................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://the-return-of-war.forumgratuit.org
Takayuki

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 90
Localisation : L'important c'est pas là où je suis mais là où je voudrais être.

Feuille de personnage
Arme(s): Mon ossature
Pouvoir(s): Pouvoirs de la terre
Camp: Autres

MessageSujet: Re: Ca a tonné devant la mer... [Takayuki] *NC ._.*   Sam 7 Jan - 20:32

"Je... Je t'en prie continue..."

Ces mots et une carresse dans mon dos m'invitèrent à continuer...Je recommençai alors à l'embrasser...de plus en plus rapidement et ardemment...
Ma main droite courut retirer le mince vêtement qui étouffait la féminité de Fate et recommença ses caresses de plus en plus appuyées, de plus en plus éprouvantes pour Fate ...

- Je ne vais pas me faire prier, murmurai-je à son oreille tout en déboutonnant sa légère chemise de ma seconde main .

Il ne restait plus que le jean et le soutien-gorge de Fate à présent... Ma main gauche se mit à caresser la poitrine de cette magnifique blonde par-dessus le soutien-gorge d'une épaisseur égalant le papier de cigarette.
Je la voyait ou plutôt l'entendait gémir... Il n'y avait rien de tel pour se sentir mieux après une telle journée...
Entre deux mordillements je lui glissai un mot d'amour...
Comment réagirait-elle si elle savait que ce n'était que le début?

[Putai* je ne souhaite à personne de rp avec une ps3 -_-]
Revenir en haut Aller en bas
Fate Testarossa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi ~

Feuille de personnage
Arme(s): Une arme intelligente appelé Bardiche
Pouvoir(s): Maîtrise de la magie Mid-Childa, magicienne de rang SS+ ou SSS++(x) en passage Hückebein
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ca a tonné devant la mer... [Takayuki] *NC ._.*   Dim 8 Jan - 12:02

Après ces quelques paroles qui avaient su l'inciter à continuer, il avait repris sa besogne avec toute la douceur et l'agréable sensation qu'il était capable de transmettre par ses mouvements. Ce fut avec l'arrivée de ce baiser ardent et passionnel qu'il venait de m'offrir que je compris que j'appréciais tout cela. Il fallait avouer que le simple mot "sexualité" m'avait fait trembler de peur pendant des mois si ce n'était des années... En effet, toutes ces tentatives de viol que j'avais subi, j'avais toujours vu cet acte comme quelque chose de violent, d'insensible et de presque... Animal pour tout dire. De plus, en ce qui concernait ma vie sentimentale qui contrastait avec ces agissements que j'avais à subir à côté et qui commençait à prendre de l'ampleur, Edward, lui, semblait ne pas vouloir me brusquer. A moins qu'il n'en ait tout simplement pas envie... Car cela avait été dur à avouer, mais j'en étais venu à la conclusion qu'il ne me désirait pas... Et que cela me rendait particulièrement malheureuse. Je crois qu'au final, je n'attendais que cela. Ne serait-ce qu'une caresse quelque peu différente des autres de sa part... Juste pour me rassurer. Pour m'explique qu'il m'aimait et me désirait comme il aurait dû le faire. De me faire comprendre que cela n'était pas la même chose. Qu'à travers l'amour physique, il y avait le viol et le consentement. Que je n'avais connu que le premier cas et que le deuxième était dans mon esprit, quasi-inexistant...

Ce fut à ce moment précis, sous les caresses et baisers de Takayuki, que je compris qu'il avait fallu attendre si longtemps pour que le "déclic" se fasse. J'appréciais ces gestes. Maintenant que tout était clair dans mon esprit, je n'avais plus qu'à me laisser faire, y prendre du plaisir et faire en sorte qu'il perçoive la chose aussi agréablement que moi...

Ses caresses se faisaient plus ardentes, plus fortes, presque plus violentes mais elles ne perdaient pas de leur agréable résultat. Comme il avait su me le dire, je n'avais pas eu à le prier pour qu'il continue. En effet, il semblait passer au stade supérieur et s'était mis à me déshabiller, retirant délicatement ma chemise. Je me rapprochais donc de la nudité, toujours vêtue de mon jean mais restée en sous-vêtements en ce qui concernait le haut. Je ne pus m'empêcher de rougir légèrement et d'esquisser un sourire gêné. Lui ne semblait pas trop préoccupé ni gêné pour tout dire, et recommençait ses caresses. Le vêtement qui séparait sa main de ma poitrine était si fine que d'un point de vue touché, c'était comme s'il était inexistant... J'appréciais. Fortement. Laissant échapper de légers gémissements contre mon gré tandis que j'esquissais une caresse maladroite le long de son dos. J'avais cependant peur de le décevoir car je n'étais pas habituée à ce genre de chose. En effet, à la qualité de ses caresses presque professionnelle si l'on peut qualifier la chose ainsi, on remarquait clairement la différence de nos "niveaux". Je n'étais qu'une débutante, il semblait expérimenté... J'avais peur qu'il se lasse de moi. Décidant alors de m'y mettre à mon tour, je déboutonnais à mon tour sa chemise et l'aidais à s'en défaire. Je profitais alors de mon moment de liberté pour lui adresser u baiser fougueux : sûrement le premier que j'avais adressé de cette façon... Et enchaînait en commençant quelques sensuelles caresses sur son torse sublimement musclé. Je savais que ce n'était que le début, mais pourtant, à mon plus grand étonnement, j'étais prête à beaucoup de choses pour lui plaire et la suite ne me savait pas peur...

.............................................♠................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://the-return-of-war.forumgratuit.org
Takayuki

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 90
Localisation : L'important c'est pas là où je suis mais là où je voudrais être.

Feuille de personnage
Arme(s): Mon ossature
Pouvoir(s): Pouvoirs de la terre
Camp: Autres

MessageSujet: Re: Ca a tonné devant la mer... [Takayuki] *NC ._.*   Dim 8 Jan - 18:10

Elle semblait y prendre plaisir...ce n'était pas plus mal. Je n'avais jamais aimé tout faire tout seul...
Elle avait commencé à déboutonner ma chemise...Elle s'était ensuite mise à me caresser...Cela faisait si longtemps que l'on ne m'avait pas touché ainsi que je frissonnai et lui rendait ses baisers fougueux du mieux que je le pouvais.
Je l'allongeai délicatement sur le lit puis le retirai son soutien-gorges laissant ses doux seins aller à la rehcerche de ma peau...je fis glisser son jean tout en l'embrassant (maîtrise héhé)...Une fois que ce fut fait je ne m'occupai pas de sa culotte encore à moitié sur l'une de ses jambes et je la concentrai sur mon regard...Il fallait qu'elle ait les yeux plongés dans les miens...
Une fois que ce fut le cas je ne perdis pas un instant et la pénétrai.
A ressentir la faible paroi que je venais de percer je compris qu'elle était encore vierge jusqu'à maintenant...ce fous n'avait donc pas réussi à toucher à son intimité...encore heureux...je le pourchasserais de toute façon...il devait y avoir un moyen de le...non je ne devais pas penser à cela mais plutôt à la jeune femme pentelante de plaisir qui se tenait dans mes bras...

-Je t'aime...tu le sais n'est-ce pas?

C'est là qu'elle eut son premier vrai cri...profond,véridique...Je pouvais me vanter d'être un bon professeur dans cette matière...

[désolé pour la taille]
Revenir en haut Aller en bas
Fate Testarossa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi ~

Feuille de personnage
Arme(s): Une arme intelligente appelé Bardiche
Pouvoir(s): Maîtrise de la magie Mid-Childa, magicienne de rang SS+ ou SSS++(x) en passage Hückebein
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ca a tonné devant la mer... [Takayuki] *NC ._.*   Ven 13 Jan - 23:56

Le temps avançait lentement, et ce n'était pas plus mal, tandis qu'il continuait sa besogne. Le peu d'expérience dont je faisais preuve à travers mes caresses semblait lui plaire et le satisfaire et son corps avait également l'air d'apprécier comme le démontrait les multiples frissons qui traversaient sa peau. Il avait l'air de vouloir me rendre tout ce que je lui offrais et je désirais sûrement en faire de même, enchaînant baiser sur baiser pour me sentir mieux tout en satisfaisant son désir. Car même si au fur et à mesure que les choses avançaient, je me laissais aller, me détendais et cherchais à quitter ce sentiment, il y avait toujours quelque chose qui restait... La peur... Celle de décevoir au point de dégoûter. Je ne voulais pas qu'il m'oublie si facilement. C'était peut-être ma première fois mais j'espérais que ce ne serait pas la dernière et je ferais en sorte que cela ne le soit pas... Ses mains vinrent me repousser sur le lit où je le laissais m'allonger, juste en dessous de lui, il me débarrassa alors du peu de vêtements qu'il me restait soit mes sous-vêtements et mon jean qui glissèrent sans difficulté dévoilant mon corps nu. Mais d'une nudité qui ne me dérangeait plus bizarrement... Je le débarrasse de son pantalon.

Un autre baiser puis je remarque qu'il s'arrête?... Un problème peut-être?... Non. Son regard se plonge juste dans le mien, son visage à quelques centimètres de ma tête... Quelques secondes suffisent mais... Sur le coup, je crois que je me rends vraiment compte d'une chose... Il est beau... Magnifique. Vraiment beau comme un Dieu... Quand mon regard rencontre ses grands yeux bruns perdus au milieu de ce visage encadré de cheveux de même couleur, c'est la seule chose qui me vient à l'esprit. J'hésite un moment à poser le regard sur son corps tout aussi dénudé que le mien mais l'irrésistible appel de ses yeux me retient à lui quand soudain...

Je sens une violente douleur qui me déchire le bas-ventre... Je comprends alors que c'est fait... Et que je ne peux désormais plus revenir en arrière. C'est le moment de profiter. La douleur est vive, particulière mais... Étrangement d'une douceur à la fois jouissive et dérangeante... Son regard ne me quitte toujours pas. Je pousse un léger gémissement, juste un de plus quand sa question, simple, vient perturber le silence :

"Je t'aime... Tu le sais n'est-ce pas?"

S'il l'aimait?... Je l'espérais bien! Mais moi qui utilisait toujours avant le doute, pour une fois, je souhaitais dire la vérité. Ce que je voulais, ce que je désirais : qu'il m'aime et pour aussi longtemps que possible dans les meilleures conditions...

"Peu m'importe... Je t'aime cela me suffit mais sache que je suis prête à tout pour te satisfaire désormais..."

Le moindre de ses mouvements devient une véritable torture... Et un simple geste de sa part me laisse pousser un cri, un vrai, cri de douleur oui c'était vrai, mais à la fois de cette chose indescriptible qui vous prenait dans ces cas-là et qu'on appelait à juste titre : "le plaisir".

Décidée, à faire de mon mieux, je continue mes caresses, laisse posée ma jambe au dessus de la sienne et l'attire à moi. Déterminée à lui montrer que j'étais capable de faire ce qu'il attendait de moi tant que cela le rendait un tant soit peu heureux... Que j'étais prête à souffrir, pour lui, mais également pour moi, car même si la peur restait là, je ne m'étais sans doute jamais senti aussi bien qu'ainsi serrée contre lui...

.............................................♠................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://the-return-of-war.forumgratuit.org
Takayuki

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 90
Localisation : L'important c'est pas là où je suis mais là où je voudrais être.

Feuille de personnage
Arme(s): Mon ossature
Pouvoir(s): Pouvoirs de la terre
Camp: Autres

MessageSujet: Re: Ca a tonné devant la mer... [Takayuki] *NC ._.*   Sam 14 Jan - 18:41

"Peu m'importe... Je t'aime cela me suffit mais sache que je suis prête à tout pour te satisfaire désormais..."

Moi aussi cela m'allait parfaitement...Du moment qu'elle m'aimait...de mon côté il n'y avait pas de soucis à se faire...

Je me mouvais de plus en plus rapidement en elle...même pour moi cela devenait intense...
Tout en restant en elle je la relevai,faisai passer ses jambes autour de moi...je la plaquai contre le mur et me fit plus violent tout en essayant de ne pas lui faire de mal je ne comptais pas non plus la dégouter du sexe...

Avec ma bouche je parsemai sa peau de baisers...en partant des lèvres jusqu'aux seins...

Je n'aurais jamais cru prendre autant de plaisir avec une si jolie crétaure...surtout en partant de notre rencontre qui si je me souviens bien ne s'était pas tellement bien déroulée...

-On en a fait du chemin n'est-ce pas?

Un chemin pourtant si sinueux...les voies du seigneur ne sont-elles pas impénétrables?
Revenir en haut Aller en bas
Fate Testarossa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi ~

Feuille de personnage
Arme(s): Une arme intelligente appelé Bardiche
Pouvoir(s): Maîtrise de la magie Mid-Childa, magicienne de rang SS+ ou SSS++(x) en passage Hückebein
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ca a tonné devant la mer... [Takayuki] *NC ._.*   Dim 15 Jan - 10:54

Mes paroles avaient su lui faire afficher un sourire, preuve que ces quelques mots l'avaient satisfaits de la bonne façon. Tout était bien vrai, je me fichais de ce qui pouvait arriver, tant qu'il restait avec moi, les choses ne seraient plus jamais pareils... Car plus encore que la douleur, l'humiliation et toutes les choses qu'on puisse subir, la solitude à long terme était sans doute pour moi, la plus insupportable de toutes... Or s'il était là, je ne la ressentirais plus jamais... Ou du moins tant qu'il voudra toujours de moi... C'est à dire pour une durée indéterminée et qui j'espérais, ne se finirait pas de si tôt...

Il avait commencé ses allers-venues, doucement et lentement pour commencer afin de ne pas me brusquer, puis, de plus en plus rapidement. Il fallait dire que c'était éprouvant... Mes gémissements se transformaient en cris de plaisir au fur et à mesure que son ardeur caractériel prenait le dessus sur ses gestes. Ma respiration se faisait de plus en plus irrégulière, trop cadencée par l'excitation pour redevenir normale... L'acte me fatiguait, et pour cause j'avais de quoi... Son ardeur et ses compétences en la tâche ajoutés à notre bataille de tout à l'heure suffisaient à me fatiguer. En effet, il y avait à peine quelques heures la bataille avait été rude, pour moi, pour lui, comme pour Mayuu... Lui pourtant ne semblait actuellement pas trop fatigué, j'espérais que tout irait pour le mieux et qu'il prendrait au moins le temps de se reposer pour se remettre de cette bataille et sûrement de nos ébats qui devaient énormément le fatiguer...

D'un coup, il me redressa sans me quitter et en profita pour me plaquer contre le mur de la chambre où il recommençait sa besogne de façon telle que j'arrivais à peine à respirer, trop prise dans le feu de l'action et trop occupée à apprécier pour tenter quoi que ce soit. Ses lèvres parsemaient mon corps de baiser tandis qu'il continuait. Bras autour de son cou, je l'embrassais sauvagement. J'étais haletante pour de bon. C'était douloureux ce qu'il me faisait subir, mais cela apportait un tel bien-être que je me fichais pour le moment de cette souffrance et qu'il pouvait continuer comme cela durant des heures sans que je m'y oppose. Je ne faisais à ce moment précis qu'un avec lui et c'était quelque chose que je ne pouvais qu'apprécier. Se sentir si proche de quelqu'un autant physiquement que mentalement...

Il ralentit, sa voix retentit et me lance cette phrase :

"On en a fait du chemin, n'est-ce pas?"

Je souris, belle réflexion de sa part. C'est vrai qu'en y repensant, notre chemin ensemble avait été bien sinueux en effet... Je me rappelais notre première rencontre, aux bains mixtes de la Maho Académie -drôle de lieu d'ailleurs-, il y avait Mayuu tiens... Et une autre membre dont j'avais oublié le nom. C'était une période durant laquelle j'étais seule, seule et bien seule, sans personne à qui parler de mes problèmes que j'avais peur que tout le monde rejette. Ma face avait dû lui en dire long sur mes sentiments et il m'avait gentiment demander comment cela allait, et avec toute ma gentillesse naturelle, j l'avais clairement envoyé bouler... Et au final, il avait été l'un des premiers à ne pas creuser sur le propos tout en ne m'abandonnant pas dans ce qui était pour moi une situation que je pensais irrécupérable... Au final, nous n'étions pas aller plus loin à l'époque. C'était un inconnu comme un autre, qui protégeait Mayuu à l'époque où, déjà, elle se permettait de sans cesse critiquer mes actes.

Mais là où tout s'était vraiment creuser, c'était lors de notre deuxième rencontre aux jardins... Pour je ne sais plus quelle raison, sûrement mon humeur pour changer, tout était parti dans un mauvais sens. Et alors que son ancêtre avait pris possession de son corps, une bataille s'était engagée. Rude bataille qui fut résolu par chance par sa reprise de conscience sur son propre corps au moment où quelques coups de plus auraient suffi à me tuer. Etait alors venu le temps des excuses, puis celui des menaces de son ancêtre qui avait finalement quitter son corps et enfin, nous avions fini chez moi à nous soigner mutuellement. Suite à un problème, j'avais fait connaissance avec ses "amis" qui avait su me toucher par leur gentillesse et leur aide. Seulement voilà, alors que je leur avais prié de rester, ils étaient partis chez les Hückebein récupéré la seule chose qui aurait pu m'aider à résister à l'ancêtre : mon arme...

En repensant à cette histoire, je me demandais ce qu'avait pu devenir, Ryuk, Rem et les autres... Je me souvins alors que Ryuk et Rem étaient présents lors de la bataille de tout à l'heure, mais les autres?... Et comment Takayuki avait-il résisté face aux Hückebein?... J'avais pu récupérer mon arme seule par chance, cela signifiait qu'il avait échoué... Mais dans quels conditions?... J'espérais que je ne lui avais pas trop causé de soucis... Dieu sait que je m'en serais réellement voulu... De plus, il me semblait que de tout ce qui m'était arriver, Takayuki en savait peu. Il avait eu le "plaisir" de rencontrer mon alter ego ne serait-ce qu'une fraction de seconde et ne l'avait d'ailleurs pas trop apprécier... Mais comment lui expliquer que l'ombre des Hückebein en plus de celle de son ancêtre planait toujours au dessus de ma tête? Que je pouvais laisser ma place à cette folle à tout moment, y compris dans un comme celui là?... Je ne luttais plus contre elle depuis un moment... Mais maintenant?... Qu'allais-je pouvoir faire?... Je secouais la tête, ce n'était absolument pas le moment de repenser à des choses négatives mais plutôt celui d'apprécier ce qui se passait actuellement... Je verrais plus tard...

Voilà donc que cinq ans plus tard je finissais dans ses bras, entièrement nue, et débarrassée de ma virginité qui plus est... Cinq ans durant lesquels je n'avais pas eu de nouvelles mais je n'avais cessé de penser à lui. Mon rêve se réalisait. Je l'aimais cet homme, bien plus que quiconque... Et je savais qu'un jour il allait sûrement falloir que je lui parle de ce qui m'était arrivé et de cette marque qui ornait désormais mon épaule, mon poignet et ma cuisse pour de bon et qu'il avait sûrement remarquer... J'affichais un sourire et entre deux essoufflements lui répondais :

"Tu as bien raison... Je puis te dire qu'à l'époque, je n'aurais jamais pu imaginé en arriver là avec toi..."

Je passe mes bras autour de son cou et le sers à moi, déposant un baiser sur sa nuque et un autre, fougueux sur ses lèvres.

.............................................♠................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://the-return-of-war.forumgratuit.org
Takayuki

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 90
Localisation : L'important c'est pas là où je suis mais là où je voudrais être.

Feuille de personnage
Arme(s): Mon ossature
Pouvoir(s): Pouvoirs de la terre
Camp: Autres

MessageSujet: Re: Ca a tonné devant la mer... [Takayuki] *NC ._.*   Mer 18 Jan - 19:02

"Tu as bien raison... Je puis te dire qu'à l'époque, je n'aurais jamais pu imaginé en arriver là avec toi..."

Et pourtant...Nous étions bien là...à nous frotter comme deux aimants depuis trop longtemps séparés...Une relation à la fois nouvelle et ancienne,sensuelle mais sauvage...
Elle semblait pensive...presque mélancolique...

-A quoi...penses-tu...en ce moment?

Je commençais à m'essoufler...c'était si bon...cette sensation...mais je ne devais pas moins rester concentré pour le cas où elle me répondrait...elle aussi essouflée...

Je l'observais...Ce tatouage me rappellait quelque chose mais depuis tout à l'heure je cherchais et ne trouvais pas...quoique...attends...C'était le leur. Je faillis me reculer sous la violence du souvenir mais par égard pour elle je ne fis rien...cela devait être encore plus dur pour elle de porter cette horreur...
Revenir en haut Aller en bas
Fate Testarossa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi ~

Feuille de personnage
Arme(s): Une arme intelligente appelé Bardiche
Pouvoir(s): Maîtrise de la magie Mid-Childa, magicienne de rang SS+ ou SSS++(x) en passage Hückebein
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ca a tonné devant la mer... [Takayuki] *NC ._.*   Ven 20 Jan - 23:34

Bizarrement, il semble avoir remarquer cette air mélancolique affiché par mon visage. En effet, je ne pouvais m'empêcher de repenser à tout... Tout ce qu'il s'était passé... Nos passés respectifs, le peu de temps que nous avions passé ensemble par la suite et enfin notre présent collectif... Tout... Tout ce qui m'importait pour le moment... Et pour tout dire justement, tout ce qu'il restait de ma misérable vie d'autrefois et tout ce qui la composait désormais. Soit ce qui était pour beaucoup la maigreur de ces rares sentiments que cet homme qui me serrait dans ses bras me dédiaient et que j'espérais être réalistes... Cela paraissait peut-être peu, mais pour moi, seule durant ces cinq dernières années, sans un ami à qui parler, juste une chose à fuir, sa propre personne ou plutôt ce qu'elle allait devenir, c'était déjà énorme. Il était mon seul ami, mon seul et unique amant, le seul qu'il me restait et le seul que j'espérais voir rester... Car en effet, j'avais beau tenter de positiver, la situation actuelle semblait difficile à imaginer...

Comme je l'ai dit, j'avais tant de choses à lui dire... Mais pas de ses choses agréables et douces... Ce n'était nullement le récit de cinq années de bonheur où j'avais su l'attendre tout en reconstruisant ma vie autour d'amis sur lesquels j'avais pu compter et avec une santé et un état morale particulièrement bon, non... C'était celui de ces cinq ans de solitude extrême... Et même celui de ce qui s'était passé avant... Car je n'avais vu personne en tout ce temps qui puisse m'aider et je n'avais jamais fait la démarche de m'engager avec quelqu'un sur quelques plans que ce soit, par peur, peur du rejet... Yakumo m'avait rejeté... Normal, après ce que je lui avais fait. Mayuu me détestait... Les autres... Étaient morts...Mais chaque nuit, chaque jour, chaque soir, chaque matin, je redoutais le moment où cette porte s'ouvrirait et que je découvrirais les visages horrifiques de Jail ou d'un des Hückebein ou même ceux ensanglantés des destructeurs de la Maho que je n'avais vu que de loin mais contre qui je m'étais durement battue... Par chance, cela n'était pas arrivé... Mais Dieu sait que chaque fois c'était la même chose... Il était clair que je souffrais de paranoïa et de psychose depuis tout ces événements, ajoutons à cela cette dépression qui durait d'ailleurs toujours d'une certaine façon et les problèmes créés par mon alter ego et les espions humains, vous obtenez ma situation d'il y avait à peine quelques jours...

Maintenant, il était là... Mais qu'en penserait-il?...

"A quoi... Penses-tu... En ce moment?"

Il commençait à fatiguer, cela se sentait, tout comme moi il devait ressentir la dureté du combat d'avant et de nos ébats. Cependant cela ne provoqua que son ralentissement et non son arrêt, ce n'était pas plus mal... Prenant une respiration, je répondis, sortie de mes pensées :

"Ce à quoi je pense?... Je ne saurais trop de l'expliquer. A tout... A ce qui a fait notre passé, à ce qui continue notre présent et à ce qui composera notre futur... Seulement voilà, je me demande vraiment où ce destin qui m'a tant de fois fait défaut me guidera ce coup-ci..."

Je le regarde alors dans les yeux et remarque que son regard dévie sur mon corps... Il s'arrête sur mon épaule, désormais largement tatouée de cette ensemble de flammes noires, assez tribales, que l'on retrouvait sur mon poignet et ma cuisse. Je portais cette marque à contre coeur, elle me répugnait plus qu'autre chose... C'était le symbole des Hückebein... Le symbole de mon appartenance à cette famille de fou... J'espérais ne pas le dégoûter avec cela... Mais... Ses sourcils se froncent et il semble réfléchir. Soudainement, il affiche une expression proche de la peur... Aurait-il compris?... Mais comment?... Oh non... Suis-je bête! C'était lui qui leur avait rendu visite pour m'aider... Vu la tête qu'il tirait, l'expérience devait avoir été violente et il semblait vraiment trouver cette chose repoussante et provocante de la réminiscence de ce très certainement horrible souvenir...

J'esquive alors un sourire maladroit dans une tentative de le rassurer... Il n'en a peut-être pas envie, mais il faut que nous en parlions. Le moment n'est peut-être pas approprié, mais au moins je suis sûre d'avoir l'occasion de le faire et ne serais pas déçue de ne pas avoir réussi à dire cette chose que je souhaitais demander le lendemain, en me retrouvant peut-être bien de nouveau seule... Je caresse son visage d'un revers de main :

"Dis moi Takayuki?... Tu y es allé n'est-ce pas?... Aller les voir... Cinq ans auparavant... Que s'est-il passé?... Parle moi... Si cette expérience t'a été couteuse sur tout les plans, je comprendrais peut-être ton dégoût envers ma personne... Mais j'ai besoin de savoir... Raconte moi."

Il devait pertinemment savoir de quoi je parlais...

.............................................♠................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://the-return-of-war.forumgratuit.org
Takayuki

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 90
Localisation : L'important c'est pas là où je suis mais là où je voudrais être.

Feuille de personnage
Arme(s): Mon ossature
Pouvoir(s): Pouvoirs de la terre
Camp: Autres

MessageSujet: Re: Ca a tonné devant la mer... [Takayuki] *NC ._.*   Sam 21 Jan - 19:00

"Dis moi Takayuki?... Tu y es allé n'est-ce pas?... Aller les voir... Cinq ans auparavant... Que s'est-il passé?... Parle moi... Si cette expérience t'a été couteuse sur tout les plans, je comprendrais peut-être ton dégoût envers ma personne... Mais j'ai besoin de savoir... Raconte moi."

J'esquissai un sourire...pas de ces chaleureuses choses que les gens affichaient à la tête de leurs voisins mais un sourire triste...

-Si tu as peur de ce que tu as sur ton corps il faut que tu saches que pour moi cela ne change rien...Si ce n'est le fait que je suis résolu à écraser ces vermines.

Je préférai lui parsemer le cou de baisers que de parler mais à bien y réfléchir elle ne me laisserait pas en paix tant qu'elle n'aurait pas sa réponse,ce n'était pas tellement son style.

-Nous sommes arrivés chez ces types.Au début le lieu semblait vide de tout habitant. Mais Sidoh s'est avancé et avant qu'on ai pu faire quoique ce soit il s'est retrouvé au sol en train de se vider de son sang...il n'avait jamais été taillé pour le combat,c'était plus...le médecin de la famillle...
Je ne sais plus exactement leur nombre ni exactement à quoi ils ressemblaient...c'était dur d'aperceoir un visage distinct dans tout ce mélanges de coups et de sorts lancés aussi bien par eux que par nous. Je ne sais pas cmment ils avaient fait pour nous repérer mais ils l'avaient fait. Au fianel je me suis pris un gros truc sur la tête et quand je me suis réveillé j'étais gravement blessé,allongé sur un lit,de la même manière que les autres. Rem veillait sur nous de son regard jaune...Les seuls souvenirs précis sont des cris,du sang et de la chaleur...Je ne me souviens d'aucune de mes blessures car dans la frénésie du combat je ne m'en étais pas soucié. J'espère que cela te satisfait comme réponse et que...


Je lui embrassai un sein...

-...et que je peux reprendre là où j'en étais...

Je carressais son ventre doucement,de façon sensuelle pour ne pas précipiter la fin mais tout en essayant de la re-mener vers le plaisir dont elle s'était légèrement déconcentrée depuis quelques instants...
Il était si parfait...si...blanc...

-...a te chérir...

Plus mes mains descendaient plus elle recommençait à soupirer...ce n'était pas plus mal...c'était même très bien.
J'avais eu l'intention de me couper els cheveux mais en voyant l'effet que cela produisant sur mon amante par le biasi de sa poitrine je renonçai,c'était un formidable atout...
J'étais réellement bien tombé...le our où je l'avais rencotré j'avais vu sa forme normale et non celle de cette horrbile femme...c'aurait pu changer ma vision d'elle et c'eut été dommage...mais non...Dieu avait daigné nous accorder l'amour,ce qui dans un monde comme le nôtre n'était pas rien.
Revenir en haut Aller en bas
Fate Testarossa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi ~

Feuille de personnage
Arme(s): Une arme intelligente appelé Bardiche
Pouvoir(s): Maîtrise de la magie Mid-Childa, magicienne de rang SS+ ou SSS++(x) en passage Hückebein
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ca a tonné devant la mer... [Takayuki] *NC ._.*   Sam 21 Jan - 22:46

L'expression qu'affichait son visage voulait tout dire... Cette demande que je lui faisais allait le forcer à rappeler des souvenirs qui devaient être pour lui, très mauvais... Je comprenais. De tout les souvenirs que l'on pouvait avoir avec les Hückebein, aucun ne pouvait être positif... Il était toujours question de morts, de souffrance, de cadavres, de douleur, de pleurs... Jamais de bonnes choses... C'était encore le cas cette fois-ci... L'inverse m'aurait plus qu'étonné...

Ses premières paroles avaient sans doute pour but celui de me rassurer... De me faire comprendre que je n'avais as à craindre de représailles de sa part, quoi qu'il se soit passer et qu'il ne me détesterait pour cela... C'était ce que j'attendais... C'était stopper ma plus grande peur : celle de finir à nouveau abandonner... Il m'expliqua alors clairement qu'il se fichait de ce qui était désormais à jamais incrusté su mon corps, mais qu'il était décidé à exterminer ces gens qui semblaient lui avoir fait tant de mal... Tout était cependant ma faute... Et je ne savais comment lui expliquer mon point de vue... Car le mien était clair : les Hückebein étaient invincibles et imbattables... C'était la conclusion à laquelle j'étais parvenue en comprenant la capacité de régénération de mon corps...

Son discours fut bref, signe qu'il n'avait aucune envie de se remémorer de tout cela...

"Nous sommes arrivés chez ces types. Au début, le lieu semblait vide de tout habitant. Mais Sidoh s'est avancé et avant qu'on ait pu faire quoi que ce soit, il s'est retrouvé, au sol en train de se vider de son sang.. Il n'avait jamais été taillé pour le combat, c'était plus... Le médecin de la famille... Je ne sais plus exactement leur nombre, ni exactement à quoi ils ressemblaient... C'était dur d'apercevoir un visage distinct dans tout ce mélange de coups et de sorts lancés aussi bien par eux que par nous. Je ne sais pas comment ils avaient fait pour nous repérer mais ils l'avaient fait. Au final, je me suis pris un gros truc sur la tête et quand je me suis réveillé, j'étais gravement blessé, allongé sur un lit, de la même manière que les autres. Rem veillait sur nous de son regard jaune... Les seuls souvenirs précis sont des cris, du sang et de la chaleur... Je ne me souviens d'aucune de mes blessures car dans la frénésie du combat je ne m'en étais pas soucié. J'espère que cela te satisfait comme réponse et que... Et que je peux reprendre là où j'en étais... A te chérir..." avait-il fini en déposant un baiser sur mon sein et en recommençant à me caresser.

Je soupirais... Il avait raison... Ce n'était pas le moment de reparler de tout cela... De repenser à tout cela... Nous verrons plus tard. Quand j'aurais jugé que le temps sera venu... Le temps de tout lui dire... De lui expliquer que cette chose qui ornait ma peau était peut-être le début de quelque chose d'horrible : celle que j'allais devenir... Une Hückebein... De leur menace, de celle de Jail... De Mayuu qui me haïssait... De cet alter ego qui allait sans doute tout faire pour que je vois le monde s'écrouler autour de moi... Mais peu importe... Ce temps n'était pas venu... J'allais profiter de l'instant présent... Du plaisir que le moindre de ses gestes me procurait...

Sa main parcourait à nouveau mon ventre tandis que je déposais à nouveau un baiser sur son épaule, lui glissant quelques mots d'amour à l'oreille, je recommençais lentement à haleter au fur et à mesure que ses mains descendaient le long de mon ventre, puis de mes hanches... Continuant mes sensuelles caresses sur son torse, je me rapprochais à nouveau de lui, prête à poursuivre ses fantasmes jusqu'à le mener au plaisir suprême...

.............................................♠................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://the-return-of-war.forumgratuit.org
Takayuki

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 90
Localisation : L'important c'est pas là où je suis mais là où je voudrais être.

Feuille de personnage
Arme(s): Mon ossature
Pouvoir(s): Pouvoirs de la terre
Camp: Autres

MessageSujet: Re: Ca a tonné devant la mer... [Takayuki] *NC ._.*   Dim 22 Jan - 14:01

Le plaisir...je n'en avais pas souvent éprouvé étant gamin...pas plus qu'après mais quand j'en éprouvais...quel plaisir!
Il fallait bien dire que celui-ci avait été à la hauteur de mes attentes...même bien plus haut...
Fate...j'aimais même jusqu'à son nom...on disait que l'amour abrutissait l'esprit et là il m'arrivait e comprendre pourquoi...aimer un prénom...n'était-ce pas quelque peu idiot? Mais ô que c'était bon de pouvoir enfin chérir quelque chose ainsi...

-Fate...faATeee...On peut lui en trouver plein des nuances à ton nom...

La nuit avait passé,nuit quelque peu mouvementée dont nos organes se souviendraient longtemps...
Je carressais ses cheveux...sa joue...je m'étais à peu près remis de ems blessures en partie grâce à elle...
Cette dernière ouvrait tout juste les yeux...

-Tu as de si beaux yeux...tu me rappelles...une amie à moi.

Un mélange de noisette avec des magnifiques reflets rougeâtres...Cela me donnait vraiment très envie d'elle mais je ne voulais pas la brusquer: elle devait elle aussi être fatiguée...Je déposai un léger un baiser sur ses lèvres parfaites et allait préparer le petit déjeuner...
Je remontai,les bras chargés d'un plateau immense...

-Je ne savais pas ce que tu aimais donc j'ai tout pris...,dis-je avec un sourire maladroit...
Revenir en haut Aller en bas
Fate Testarossa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi ~

Feuille de personnage
Arme(s): Une arme intelligente appelé Bardiche
Pouvoir(s): Maîtrise de la magie Mid-Childa, magicienne de rang SS+ ou SSS++(x) en passage Hückebein
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ca a tonné devant la mer... [Takayuki] *NC ._.*   Jeu 26 Jan - 21:34

Puis tout avait continué... La nuit était passée... Vite... Très vite... Je n'avais pas vu le temps passer... Ni la nuit tomber pour tout dire... Nos ébats avaient été ardents, désireux et d'une passion extrême qui nous avait particulièrement fatigués... Déjà exténués par notre combat et notre état mutuel, la poursuite de notre désir avait su nous pousser à bout... Mais le résultat était convainquant... Et personnellement, continuer ainsi durant des heures encore n'aurait pas été un problème si mon corps avait pu le supporter... Je pense que ce sentiment était réciproque mais que le même problème nous avait forcé à arrêter : la fatigue.

Nous nous étions ainsi écroulés l'un dans les bras de l'autre, enfouis sous les draps de l'intimité que formait désormais ce qui était notre lit et nous étions calmement endormis, l'un contre l'autre... Jamais de toute ma vie, je ne m'étais senti aussi bien qu'entièrement nue, dans ses bras... Jamais je ne m'étais senti aussi libre et pourtant protégée en même temps. C'était inutile de chercher à décrire ceci. Je me sentais femme. Femme libre qui plus est. Dans les bras de celui qui était devenu mon amant... Plus rien d'autre que mon propre bonheur ne semblait compter... A bas ceux qui me chercheraient des noises ou ceux dont l'ambition consistait à me pourrir la vie... A bas cette autre moi qui n'attendait que la vue de mon déclin... Je me fichais d'eux et de ce qu'ils pouvaient faire et penser! La méfiance resterait, cela oui, mais plus jamais je ne me laisserais abattre par le simple sentiment de me sentir détestée... Tant qu'il était là, tout irait mieux...

Le matin était venu assez vite... Mon réveil se fit en douceur, avec les quelques rayons de soleil qui filtraient à travers les volets, légèrement ouverts, laissant entrer cette lumière matinale et cette chaleur humaine, accompagnée de cette main qui repoussait mes cheveux. J'ouvre les yeux et tombe nez à nez avec son visage d'ange qui me scrute.

"Tu as de si beaux yeux... Tu me rappelles... Une amie à moi."

Sans me préoccuper de "cette amie", j'affiche un joli sourire tandis qu'il s'éclipse de la chambre pour revenir quelques minutes plus tard, un plateau chargé de ce qui semblait composer un délicieux petit déjeuner dans les bras. Je souris : son air maladroit et sa phrase de quasi-excuse m'amuse. Je le laisse s'asseoir à côté de moi, attrape la chemise de nuit noire qui trainait au bord du lit et l'enfile rapidement histoire de me rendre ne serait-ce qu'un peu plus descente.

"C'est gentil à toi!"
dis-je un sourire aux lèvres avant de commencer.

Le petit déjeuner se passa dans de bonnes conditions. J'étais heureuse et lui semblait également l'être... Mais bon... Depuis la nuit dernière il y avait quelques détails qui me turlupinaient... Maintenant que notre relation s'était... Concrétisée dira t-on... Je me devais peut-être de lui parler de tout ce qui s'était passé et en apprendre plus sur lui par la même occasion... Oui autant le faire maintenant... Le problème ne reviendrait plus sur le tapis par la suite au moins. Marquant une pause entre deux bouchées, j'affichais un sourire assez peu expressif et commençais :

"Tu sais Takayuki... Il y a quelques petites choses que je crois nécessaire de te dire... Vois-tu, j'ai... J'ai beaucoup changé en ces cinq années et je puis dire que... Ma situation s'est sûrement aggravée... Enfin surtout du point de vue de... Enfin..."

Je n'osais même plus prononcer le nom de cette maladie qui s'emparait désormais de mon corps de façon quasi-totale...

"Enfin... Tu vois ce que je veux dire je suppose... Je... Je suis contaminée. Pour de bon techniquement. Et cet alter ego que tu as déjà vu se fait de plus en plus présent. J'ai besoin que tu le sache. Tu es conscient de ce que cela représente pour toi?..."

.............................................♠................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://the-return-of-war.forumgratuit.org
Takayuki

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 90
Localisation : L'important c'est pas là où je suis mais là où je voudrais être.

Feuille de personnage
Arme(s): Mon ossature
Pouvoir(s): Pouvoirs de la terre
Camp: Autres

MessageSujet: Re: Ca a tonné devant la mer... [Takayuki] *NC ._.*   Mer 14 Mar - 0:51

"Enfin... Tu vois ce que je veux dire je suppose... Je... Je suis contaminée. Pour de bon techniquement. Et cet alter ego que tu as déjà vu se fait de plus en plus présent. J'ai besoin que tu le sache. Tu es conscient de ce que cela représente pour toi?..."

Elle me parlait de son alter ego? De cette chose qui empiétait sur sa personnalité? Elle prenait plus de pouvoir?Je refusais que cela se passe ainsi.
Je lui prit délicatement les poignets,la fixa bien droit dans les yeux et lui dit:

-Ecoute moi bien ma belle...Tant que je serais debout...tu n'auras rien à craindre.Ni de cette femme ni de personne.Je serais là. Je trouverais un moyen de te protéger.Quant à moi ne t'en fais absolumnet pas pour cela j'ai eu l'occasion d'améliorer mes pouvoirs depuis notre dernière rencontre...

Je déposai un baiser sur ses lèvres légèrement entrouvertes...accrochai la lèvre inférieure à l'aide des miennes et cherchait le contact de sa langue...
Pour finir je la serrai dans mes bras...ce n'était pas facile comme situation et je le comprenai...j'étais moi-même dans le même cas.
Je voulais fuir cette conversation mais c'était malheureusement,et je le savais bien, impossible.Tant qu'a en parler autant en finir avec cela.

-Tu sais comment faire? Pour...je veux dire...pour t'aider?Tu sais j'ai peut-être échoué la dernière fois mais cette fois-ci quelque soit la chose que tu me demandes je la ferais...Je t'aimes...

Je l'embrassai encore longuement puis partageai le petit déjeuner avec elle en attendant la fatidique réponse...En bas les autres avaient repris leurs habitudes: jouer aux cartes...

[je suis un peu déolé de la taille mais tu comprendras qu'à cette heure-ci c'est déjà un exploit XD]
Revenir en haut Aller en bas
Fate Testarossa
~Administrateurs suprêmes~
avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon ordi ~

Feuille de personnage
Arme(s): Une arme intelligente appelé Bardiche
Pouvoir(s): Maîtrise de la magie Mid-Childa, magicienne de rang SS+ ou SSS++(x) en passage Hückebein
Camp: Magicien(ne)s

MessageSujet: Re: Ca a tonné devant la mer... [Takayuki] *NC ._.*   Sam 17 Mar - 17:23

Son regard fixait le mien avec une tel ardeur que j'avais cru finir par
fondre... Il y avait quelque chose de rassurant dans sa façon d'être, de
parler, de se tenir... Quelque chose qui lui donnait une allure de
protecteur, presque quelque chose de... De paternel... Moi qui n'avait
jamais eu de père, je ne pouvais vraiment être sûre de cette comparaison
mais j'avais l'impression qu'il était le seul à avoir le sentiment de
devoir de me protéger... Peut-être pas le seul jusqu'à présent... Edward
avait bien tenté, quant à lui, de me protéger des dangers extérieurs
qui me guettaient sans cesse et des pièges dans lesquels je tombais sans
réfléchir... Mais cela n'avait rien à voir avec ce que Takayuki pouvait
me faire comprendre par son simple regard... Je n'avais pas besoin de
quelqu'un qui me suivrait partout et ferait fuir toutes personnes
s'approchant de moi... Non. Tout ce dont j'avais besoin, c'était de
quelqu'un avec qui je me sente bien, à qui je pourrais raconter mes
malheurs, quelqu'un qui me tendrait ses bras entre lesquels je pourrais
me blottir, quelqu'un qui mettrait un peu de couleur dans ma vie,
quelqu'un qui me ferait sentir vivante, quelqu'un qui m'aimerait et que
j'aimerais en retour... Rien de plus... Le reste était de mon ressort...
Du ressort de ma bêtise et de ma naïveté...

Lui, avait saisi mes
poignets délicatement, avec une douceur inqualifiable et avait de
nouveaux plongés ses grands yeux bruns emplis de tant de charme, de tant
de gentillesse et de profondeur que l'on ne craignait même pas de s'y
perdre... Ses mots avaient alors été simples :

"Écoute moi bien ma belle... Tant que je serais
debout... Tu n'auras rien à craindre. Ni de cette femme, ni de personne. Je
serais là. Je trouverais un moyen de te protéger. Quant à moi, ne t'en
fais absolument pas pour cela, j'ai eu l'occasion d'améliorer mes
pouvoirs depuis notre dernière rencontre..."


Ma belle... Que ces mots semblaient doux prononcés à mon intention par
lui... Un sourire m'échappa tandis qu'il continuait ses explications...
Ces paroles rassurantes avaient au moins pour mérite de me faire me
sentir moins seule... Je savais qu'il serait là... Qu'il tenterait de me
protéger... Quoi qu'il arrive! Qu'il serait là! C'était des promesses
que j'avais déjà entendu... Qui m'avaient déçues d'ailleurs... Mais
j'espérais que la chose serait différente venu de lui... Ses lèvres
vinrent s'accrocher en mienne en un baiser plus rassurant que fougueux
et durant lequel sa langue vint à la rencontre de la mienne que je lui
abandonnais sans combat donnant ainsi un peu plus d'assurance. Et tandis
qu'il commençait la suite de son discours, je me rapprochais de lui,
l'attirant contre lui en me blottissant contre son torse sans demander
son avis et répondais à cette première réassurance qu'il m'offrait si
généreusement à ce moment où j'en avais tant besoin :

"Tu sais Takayuki...Je ne doute pas un instant du
fait que tu feras de ton maximum et je t'en remercie d'ailleurs...
Mais... La peur que j'éprouve est fondée... Si seulement cette femme
était seule... Mais il reste les autres... Jail... Ces... Ces monstres
qui ont détruit la première Maho... Ton ancêtre... Et puis... Tant
d'autres personnes avec qui j'ai eu des ennuis ces dernières années...
J'ai beau avoir peur pour ma vie, peu m'importait avant puisque j'étais
seule, j'étais prête à affronter la mort les yeux dans les yeux... Mais
maintenant que tu es là je veux vivre! Vivre pour de bon! Mais ce n'est
pas des autres dont j'ai peur... J'ai peur pour toi... J'ai peur de
moi... Je ne veux pas te faire peur... Je ne veux pas que tu me
haïsses... Et en même temps, je ne veux pas te perdre... Promets moi de
m'abandonner si tu ne te sens plus capable de supporter mon quotidien...
Je ne t'en voudrais pas... Je te regretterai juste énormément..."


Un long silence avait accompagné ma déclaration... Comme si je l'avais
choqué... Mais tout était vrai! C'était de moi dont j'avais peur! Et
surtout de ce que je pouvais lui faire! Après tout... Mes retrouvailles
avec Yakumo avaient sacrément tournées au vinaigre... J'avais bien
failli le violer... Et qu'en serait-il si l'envie lui prenait de s'en
prendre à celui que j'aimais... Cette perspective me fit frissonner...
Il était loin d'être idot et sa carrure devait lui permettre une
certaine défense... Mais Yakumo n'était-il pas dans ce cas lui aussi?...
J'avais perdu un ami... Je ne voulais pas le perdre lui que j'aimais
tant... Quelle image aurait-il de moi? Quelque chose de très mauvais...
Je préférais encore qu'il m'abandonne maintenant... Je ne l'aurais pas
dégouté, je ne lui aurais pas fait de mal et je ne me serais peut-être
pas trop fait à sa présence...

Il m'avait alors entouré dans ses bras, tandis que blottie contre lui,
je lui affichais un faible sourire. Ses mots continuèrent. Il semblait
s'intéresser à mes maux et surtout à leur résolution. J'en avais bien
besoin de cette aide psychologique...

"Tu sais comment faire? Pour... Je veux dire... Pour
t'aider? Tu sais, j'ai peut-être échoué la dernière fois, mais cette
fois-ci quelque soit la chose que tu me demandes je la ferais... Je
t'aime..."


J'eus droit à un nouveau baiser. Je laissais échapper un nouveau soupir. Une solution? Il n'y en avait pas...

Le petit déjeuner se passa en silence... Absence de mots, mais nos
pensées allaient bien l'un à l'autre... Une fois avoir complètement fini
le peu que j'avais pris, soit une unique part de brioche car depuis
plusieurs mois je mangeais très peu, ce qui était responsable de ma
maigreur presque maladive due à ma dépression, j'avais décidé de
répondre... Me séparant de lui quelques secondes, toujours dos à lui,
j'écartais mes cheveux que je déposais rejoint par ma main sur mon
épaule gauche et défis la bretelle de ma chemise de nuit du côté droit
laissant ainsi mon autre épaule visible tout en restant un peu près
décente... Cette omoplate était d'ailleurs clairement ornée de cette
marque, formée de flammes diverses, magnifique tatouage, ce que beaucoup
devaient prendre pour un excellent travail d'artiste mais qui n'était
que son cauchemar... La marque Hückebein. Celle de l'Eclipse...

"Tu vois cette chose... Elle est incrustée en mon
corps pour le restant de ma misérable existence... Et elle est la
preuve que c'est la fin pour moi... Quand j'ai été contaminé... Celle
qui s'est chargée de cette tâche m'a clairement expliqué... Les issues
sont simples. La mort à force de lutter ou le laisser-aller et la prise
de pouvoir par mon alter-ego... La troisième initiative d'une reprise de
mon corps est inenvisageable... Je ne pense pas qu'il y ait quelque
chose à faire, ou du moins je n'ai pas trouvé... Les pulsions que je
ressens de plus en plus souvent auront raison de moi... Je vais devenir
folle... La question n'est plus de savoir comment éviter cela... Mais
surtout combien de temps il me reste à vivre simplement... Je veux
profiter... Mais je ne peux te promettre de rester toute ma vie à tes
côtés... Je suis désolée... Tu ne peux savoir à quel point j'aurais aimé
vivre normalement à côté de toi..."


Mes larmes coulaient sur mes joues. J'avais si peur de devenir cet être
infâme... La mort ne serait-elle pas plus simple?... Mais j'aurais cent
fois préféré l'aimer jusqu'à la fin... Je ne pouvais cependant l'y
forcer... Le choix lui revenait...

.............................................♠................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://the-return-of-war.forumgratuit.org
Takayuki

avatar

Messages : 337
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 90
Localisation : L'important c'est pas là où je suis mais là où je voudrais être.

Feuille de personnage
Arme(s): Mon ossature
Pouvoir(s): Pouvoirs de la terre
Camp: Autres

MessageSujet: Re: Ca a tonné devant la mer... [Takayuki] *NC ._.*   Dim 6 Mai - 14:53

Après un certain temps passé dans le silence à manger le peu que nous puissions avaler elle se décida à réagir à mes paroles...

Elle découvrit son épaule,dans sa décence habituelle, laissant apparaître cette marque étrange qui ornait son épaule...Bien entendu ce n'était pas la première fois que je voyais cette marque mais mes sentiments à son égard n'avaient pas changés. Elle détruisait la vie de celle que j'aimais...aussi mes yeux se chargèrent de colère à l'encontre de ce symbole détestable...le symbole de ceux responsables de la mort de l'un de mes amis...

"Tu vois cette chose... Elle est incrustée en mon corps pour le restant de ma misérable existence... Et elle est la preuve que c'est la fin pour moi... Quand j'ai été contaminé... Celle qui s'est chargée de cette tâche m'a clairement expliqué... Les issues sont simples. La mort à force de lutter ou le laisser-aller et la prise de pouvoir par mon alter-ego... La troisième initiative d'une reprise de mon corps est inenvisageable... Je ne pense pas qu'il y ait quelque chose à faire, ou du moins je n'ai pas trouvé... Les pulsions que je ressens de plus en plus souvent auront raison de moi... Je vais devenir folle... La question n'est plus de savoir comment éviter cela... Mais surtout combien de temps il me reste à vivre simplement... Je veux profiter... Mais je ne peux te promettre de rester toute ma vie à tes côtés... Je suis désolée... Tu ne peux savoir à quel point j'aurais aimé vivre normalement à côté de toi..."

Elle était en larmes...des larmes qui me déchiraient intérieurement...comment pouvait-on infliger ça à pareille créature? Une créature si pure et belle que Fate ne méritait pas ce traitement.

Je n'avais pas pour habitude de proférer des promesses mais là il fallait bien dire que c'était la seule chose qui s'imposait. Quitte à donner ma vie j'allais protéger la sienne...

-Chut...

Je posai un doigt doucement sur ses lèvres...Je remontai sa chemise de nuit sur son épaule et la pris dans mes bras...Passant ma main doucement dans ses cheveux pour la calmer je dis:

-Fate Testarossa écoute bien ce que je vais te dire. Je vais chercher les enfoirés qui t'ont fait ça. Je vais les traquer. Je vais les trouver. Et je vais les tuer. Je trouverais un moyen de te libérer de cette marque je te le promets. Tu verras...on les aura ces jours tranquilles l'un à côté de l'autre...en attendant que je m'occupe de ces types on va profiter intensément de chaque jour qui nous ai donné...

Je relevai sa tête en la prenant doucement par le menton et déposai un baiser sur ses lèvres mouillés et salés par ses larmes...

-On a trois,quatre jours ensemble...Après je devrais m'en aller pendant quelques jours histoire de régler quelques détails puis je reviendrais et tu vivras la plus belle des vies...plus belle que toutes celels que tu aurais pu rêver...

Je la serrais dans mes bras...la réconforter était vraiment l'une des choses les plus plaisantes que j'ai eu à faire dans ma vie...une perle comme elle...ce n'était pas donné à tout le monde et je comptais bien la chérir...ces types ne se rendaient pas compte de ce qu'ils avaient fait en volant le destin de Fate...j'allais le leur faire découvrir...j'avais renoncé à me battre contre les magiciens. Mais pas eux. Toute la cruauté que j'avais au départ réservé aux gens comme Fate allait être dirigée contre ces types...ils regretteraient d'avoir vu le jour...

En attendant j'allais rester quelques jours avec Fate histoire de faire en sorte qu'elle aille mieux qu'en cet instant...puis j'irais règler quelques détails avec des amis humains et je reviendrais vivre avec elle.

-Je t'aime Fate...

[et là si t'as rien à dire bah fin^^]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ca a tonné devant la mer... [Takayuki] *NC ._.*   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ca a tonné devant la mer... [Takayuki] *NC ._.*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Tiens ça m'aurait étonnée !
» René Civil devant le tribunal criminel
» Devant la Cathédrale
» j''me suis fait tout p''tit devant une poupée qui disait non
» L'un des fils de Sarkozy devant un tribunal.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maho... the return of war. :: Ville :: Résidences :: Maison de Fate-